Musées et parcs - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Musées et parcs

La Mer de Sable, avec les copains

4e passage pour nous à la Mer de Sable, vous retrouverez d’ailleurs  sur le blog deux récits : celui de 2008 et de 2010. Je n’avais pas raconté notre visite de mai 2012, en tout cas, je ne la retrouve pas sur le blog (!).

mer de sable entree

Mercredi dernier, après 1 semaine à me battre contre LEURS microbes (et à me doper de mon côté pour y échapper), j’ai lâchement abandonné l’Homme grippé à la maison, pour emmener ma petite troupe à la Mer de Sable, comme promis. Cette fois, je me suis senti l’âme d’une aventurière et d’une conductrice de minibus, puisque nous avons également embarqué le copain du P’tit Grand et la copine de la préado.

Le pique-nique dans le coffre (avec deux des 4 enfants), et hop, en avant. 1h15 de trajet, honnêtement, on a bien roulé, sous le soleil, l’ambiance est montée.

Alors, le parc d’attractions est-il vraiment consacré aux plus petits des enfants, mes deux préados notamment allaient-elles s’ennuyer ?

Tu parles !

Je reste évidemment convaincue que la Mer de Sable c’est avant tout pour les enfants de 4 à 7 ans. Ils ont accès à un parc, à taille humaine, conçu entièrement pour eux : avec des manèges « de grands », mais… adapté à leur taille. C’est vraiment parfait.

Mes grands, eux, ont particulièrement apprécié le trio d’attractions à sensations :

  • la grande nouveauté de l’année : Le Simoun

Je ne suis pas montée. Nan nan, fallait que quelqu’un euh… garde les sacs… qu’on avait laissé dans la voiture…  uh uh. Hashtag trouillarde.

Les enfants ont adoré visiblement puisqu’ils y sont retournés trois voir quatre fois pour les filles. Le P’tit Grand a tellement hurlé la 1ere fois que j’étais terrifiée à l’idée de le retrouver liquéfié. Mais non, c’était juste pour faire marrer… OKKKKKKKK

Je vous ai fait une petite vidéo de la Chose. Pardon pour la qualité, je ferai mieux la prochaine fois.

Fait 3 fois, un grand moment … d’éclaboussure assurée. Une descente finale de 20 mètres (!!) à couper le souffle. On a pu embarquer tous les 5, fous rires assurés. J’ai trouvé ça absolument génial. Surtout quand j’ai fait semblant d’hurler de trouille à la toute petite minuscule première descente, ah ah ah oui maman est drôle. Vous auriez vu nos têtes sur la photo…  Le bon plan, c’est d’être l’adulte, de se mettre derrière tout le monde, histoire de bien se planquer en baissant la tête. La montée dans les canoés est digne du bobsleigh de Rasta Rocket (j’ai des références cinématographiques moi oui madame), vous l’aurez compris, on a beaucoup beaucoup ri.

cheyenne river

  • le tiger express : ce truc est terrible, tu penses que ce n’est rien du tout, mais un premier indice m’a mis le doute : l’accompagnement obligatoire d’un adulte pour les moins d’1m40… j’ai dû y aller donc avec les deux garçons, tandis que les princesses sont montées toutes seules dans le wagon précédent… J’ai tout bonnement fermé les yeux pendant toute l’attraction, pensant mourir dès le premier virage. Évidemment les 4 ont voulu le refaire… impossible de me dégonfler. J’ai tout de même réussi à ouvrir un oeil et à « sourire » pour la photo dans la descente. Mon image de maman formidable était en jeu.

tiger express mer de sable

Les enfants sont aussi montés dans La Ruée Vers L’Or – sans moi car j’ai réussi à trouver un couple d’adultes venu sans enfant (!!!) qui a bien voulu me prendre les deux garçons d’1 mètre pas encore 40, avec eux. Et j’ai bien fait. Ce truc est absolument tout ce que je déteste. AH AH AH.

J’ai vu une dame se sentir d’ailleurs super mal, ça tourne dans tous les sens, hyper vite, j’en avais la nausée rien qu’à regarder.

Unique déception pour la Rivière Sauvage, un temps d’attente hallucinant… j’ai compté 1 chargement de bouée toutes les 3 minutes, c’est beaucoup trop lent, la file d’attente était pourtant courte, mais on a dû attendre environ 40 minutes… je n’ose imaginer en période de forte fréquentation. Tout ça pour faire un tour d’à peine 1 minute 30. Les enfants ont tous été déçus sans exception ici.

riviere mer de sable ermenonville

Les enfants ont, malgré leurs grands âges, essayé et aimé les attractions pour les « plus petits » comme : L’Aéropostale

avion mer de sable

Mais aussi « la pastèque », qui s’appelle en fait le Carni’Dévore et le PéroKé .

On a croisé des cowboys et des Indiens en marchant dans le parc, celui-ci, je le re précise est parfaitement propre, agréable, on y circule facilement. Nous n’avons pas fait les spectacles, mais de mémoire ils sont à voir. De belles cascades notamment, c’est toujours impressionnant pour les enfants !

Je résumerai en vous conseillant clairement une visite si vous avez des enfants entre 4 et 7 ans. Prenez vos billets sur internet, il y a différentes offres, mais notamment les billets à 17 euros par personne (adulte et enfant).

Pour préparer votre visite, le site est vraiment bien fait, avec le plan et l’affichage pratique des attractions en fonction de la taille des enfants. 90 cm minimum, je conseille d’attendre 1m pour vraiment en profiter.

Vous pouvez tout à fait venir avec votre pique-nique, retourner le chercher à la voiture sans problème et re rentrer dans le parc pour manger sur les zones prévues à cet effet. Il y a pas mal de tables à l’abri ; mercredi les enfants ont préféré, eux, manger… dans le sable. En même temps… ce n’est pas si bête ! Un peu de chips au sable, c’est délicieux.

Prévoir casquettes, lunettes de soleil et de l’eau. Il peut vite faire très chaud, les files d’attente ne sont pas protégées pour la grande majorité donc gare aux coups de soleil.

2 commentaires

Astérix, Peur sur le parc, 4 places à gagner

J’ai un très très beau cadeau à vous faire aujourd’hui. Les concours sont rares ici (je reçois de trop nombreuses demandes mais je ne souhaite pas transformer mon blog en catalogue produits/concours, vous le savez), mais là, je ne me voyais pas refuser.

En effet, à l’occasion d’Halloween le parc Astérix change sa déco comme chaque année et vous propose de venir frissonner avec les animations « Peur sur le Parc« .

Du 17 octobre et 1er novembre prochain, toiles d’araignées, tronçonneuses, maquillage sanguinolant et autres citrouilles vont envahir ce parc familial qui continue depuis 26 ans à amuser petits et grands avec ses attractions, ses spectacles et ses animations de « rues » de grande qualité.

Cette année, Peur sur le parc, c’est 3 maisons hantées, 1 nouveau spectacle de magie et 2 nocturnes les 30 et 31 octobre avec feu d’artifices pour les couche-tard.

peur-sur-le-parc-2015

Notre dernière visite au parc remonte déjà à deux ans et demi mais j’en garde d’excellents souvenirs, même si les attractions « d’eaux » à cette époque de l’année, ça me fait déjà beaucoup moins, il y en a tellement d’autres qu’il est évidemment impossible de s’ennuyer. Un parc aux bonnes dimensions je trouve. De quoi s’occuper une journée sans être frustrés de ne pas pouvoir tout faire.

On joue ? Allez, imaginez vous, en famille, dans une dizaine de jours, à l’entrée du Parc Astérix. Je vous propose de me dire en commentaire ci-dessous quelle est l’attraction vers laquelle vous vous dirigez en premier. Je vous laisse le lien vers le site pour plus de facilité.

Vous avez jusqu’au 10 octobre, 23h59 pour participer. Je tirerai au sort un commentaire. A gagner : 4 places pour le parc valable du 17 octobre au 1er novembre.

ça va saigner !!

Et on like ma page facebook et mon compte instagram, ça me fera bien du plaisir. Merci !

Edit : vous pouvez aussi tenter votre chance chez Isabelle (Mon blog de Maman), sur Ma Poussette à Paris et chez Missbrownie

EDIT 2 : le gagnant des 4 places est BAO, bravo et merci à toutes et à tous pour vos nombreuses participations  ! 

119 commentaires

La jolie surprise des 10 ans

J’avais pris les billets sur internet – et je confirme que c’est une bonne idée, car on ne fait absolument pas la queue sur place – pour mercredi 14 janvier, 10h30.

Je ne leur avais rien dit.

En arrivant par le bus au pied de l’Ecole Militaire, elle a deviné. Des années qu’elle m’assomme avec ses « on est jamais monté à la Tour Eiffel, tu dis toujours qu’on ira et on n’y va pas !!! » Hum

Elle n’a pas tort.

Enfin maintenant, elle ne le dira plus !

Désormais, je garde en mémoire à tout jamais que je suis la meilleure des mamans (et toc), que c’est son plus bel anniversaire et qu’elle est heureuse.

Tour eiffel

trocadero defense paris

ecole militaire montparnasse

eiffel vue du 2e

visite tour eiffel

Au 1er étage, jusqu’au 15 février, une petite patinoire est ouverte de 10h à 22h ! Je n’étais pas sûre qu’elle y serait encore, ce fut donc AUSSI une surprise pour moi. Gratuite en plus (enfin, compris dans le prix de l’accès à la Tour).

C’était fabuleux, la musique, le vent, le soleil, la glace et ces sourires sur leurs visages… ! Et je ne vous parle pas de la vue !

patinoire tour eiffel paris

patinoire tour eiffel

15 commentaires

Noël à Disneyland Paris

Et voilà, nous avons fêté Noël, avec un peu d’avance, certes, à Disneyland Paris.

Ce week-end, avait lieu le lancement de la saison de Noël à Disneyland Paris et nous y étions donc, en famille (et entre vieux et nouveaux amis) pour l’avant-première des différentes illuminations, parades et évidemment du spectacle nocturne Disney Dreams.

Quelques photos souvenirs pour vous faire partager l’ambiance… toujours aussi féérique. Il n’y a pas à dire, même pour des « à priori non fans de ce type de parc d’attraction », encore une fois, ça fonctionne : on s’est fait prendre au piège (la Magie de Noël ?). Tout est magnifiquement décoré, l’ambiance est magique et on a même réussi à faire fi de la pluie samedi après-midi.

disneyland paris noël

Les enfants ont deviné assez vite cette fois la destination surprise, il faut dire qu’ils n’ont pas laissé passer un seul indice et les nombreux panneaux « Disneyland » sur la A4, puis « Hôtel Disney » en arrivant ne nous ont pas facilité la tâche.

Choupie a finalement pu faire Space Mountain, elle a passé le test de la mesure (j’en profite pour noter l’excellente sécurité à ce sujet, ça ne plaisante pas). La première fois avec papa, la deuxième avec moi. La troisième plus tard dans la journée avec son copain M. (le grand costaud de fils d’Isabelle). 1er grand manège à sensations donc pour ma puce. Moment d’émotion pour moi car c’est aussi Space Mountain qui, il y a quelques petites années, m’a fait mettre la tête en bas pour la première fois ! Je vous rassure, elle m’a bien précisé que pour moi, il s’agissait de la Mission 1. Vilaine.

Mon p’tit avait un peu les boules, je dois l’avouer, du coup, on s’est refait en duo le Star Tours. Un classique coup de coeur, avec la « vitesse lumière » toujours aussi sympathique même plusieurs années après le lancement de l’attraction historique.

Et puis, monsieur « je lâche pas l’affaire, moi aussi je veux faire mes premiers grands 8 » a étudié le plan des parcs et découvert qu’il y avait dans le 2e parc (Walt Disney Studios) une attraction accessible dès 1m20 et avec les Fast Pass (oui, parce que dimanche, il y avait un monde de dingue il faut le dire) : Rock’n’roller Coaster. Le truc de taré où tu te prends 100 km/h au démarrage. De quoi bien inaugurer les manèges à sensations donc.

plan disneyland

Je dois vous confesser que j’ai hurlé suffisamment pour le train entier et que j’ai tenu la main d’Isabelle, tellement j’ai eu peur. Mon bonhomme lui, était à côté de son papa, fier comme un… p’tit bonhomme de 6 ans qui va faire son premier looping. Ma puce a assuré grave à côté de M. J’ai tenté de ne pas lui coller la honte en arrêtant de dire que j’étais terrorisée.

Bref, on en est ressorti complètement soulagés/excités/heureux/fiers… entiers !

Autre super attraction que l’on n’avait pas faite la dernière fois : le Train de la Mine, que nous avons eu la chance de faire aussi de nuit – et 3 fois de suite – grâce à une privatisation. La classe quoi.

Les plus grands des 4 enfants ont été un peu déçus par Peter Pan, pourtant prometteur, mais définitivement trop court et trop pour les « petits ». Preuve que nous sommes passés à autre chose avec eux… les 9 ans, ou presque, veulent du sensationnel désormais… et le parc prend donc un autre angle. Adieu Fantasyland que l’on traverse tout de même avec de grands yeux émerveillés mais sans s’arrêter. Bonjour Frontierdland, Discoveryland et le Walt Disney Stydios parc.

Et pourtant… devinez quel gamin a fait le truc le plus horrible (comprendre terrifiant) des deux parcs réunis ? Oui… le mien… le p’tit là au blouson bleu…

Il a fait ça : la Tour de la terreur (sans moi hein, mais avec papa – livide – et le papa de M. et J. Mac Dreamer )

Tarés

Et il a adoré. Evidemment. Les enfants n’ont donc peur de rien à 6 ans.

disneyland paris noël 2013

 

Côté pratique ?

Deuxième séjour pour nous « seulement », j’ai tout de même vraiment le sentiment que l’angle de visite et le rythme dépend vraiment de l’âge des enfants. Je recommande donc vivement de ne pas tenter d’emmener des enfants d’âges trop différents ou alors il faut prévoir suffisamment d’adulte et se dispatcher au risque sinon d’en frustrer plus d’un car il est impossible, clairement, de tout faire. Même avec les attractions dotés des « Fast Pass », sésame pratique mais rare.

Conseil de bon sens : arriver tôt et filer directement aux attractions phares et surchargées. Ici pour nous, le choix est déjà fait pour la prochaine fois : ça sera Crush’s Coaster qui affichait 60 minutes de queue, nous n’avons pas eu la patience. Pensez à réserver vos déjeuners à l’avance, nous avons eu la chance d’être pris en charge durant notre super séjour mais nous avons vu beaucoup de familles se faire refouler aux restaurants faute de places.

Pour l’hôtel, logés au New York à nouveau, très pratique car il est vraiment proche du Disney Village et donc des deux parcs. Seul bémol : la queue aux ascenseurs, au petit-déjeuner et… à nouveau la queue pour passer le contrôle sécurité avant le Disney Village. De quoi bien te mettre dans l’ambiance « attente »… mais encore une fois, ce week-end était un peu exceptionnel compte-tenu du lancement de la saison de Noël.

Privilégiez, si possible, les jours de semaine… évidemment moins pris d’assaut.

Je termine par quelques photos du FABULEUX et BLUFFANT, je pèse mes mots, Disney Dreams Fête Noël avec notamment les héros du prochain Disney (sortie le 4 décembre, j’en reparlerai, car, oui, nous l’avons vu !) La Reine des Neiges : Olaf, Elsa et Anna.

disney dreams noël 2013

* Week-end offert par Disneyland Paris pour le lancement de la saison de Noël. Press event 9/10 novembre 2013

Et pour lire un avis sur le parc avec des enfants plus petits, allez chez Papacube.

35 commentaires

Le Futuroscope

Plus de 10 ans que l’Homme et moi, alors encore jeunes et beaux (sans enfant donc), avons découvert le parc du Futuroscope. Allez, j’avoue, il ne nous en était pas resté un souvenir impérissable. Juste un bon moment passé avec famille et amis.

Il y a quelques jours, nous avons eu la grande chance d’être invités, avec les enfants, à passer un week-end au parc du Futuroscope à l’occasion du lancement de la grande féérie nocturne : Lady Ô.

Techniquement parlant, le Futuroscope est situé près de Poitiers, à seulement 1h30 de TGV de Paris gare Montparnasse. Cerise sur le gâteau, en arrivant, vous êtes déjà au parc, il ne reste qu’à laisser votre bagage, qui est emmené à votre hôtel, et à traverser l’autoroute (via un pont) qui sépare la gare dédiée au Futuroscope et le parc en lui-même.

futuroscope tgv gare

C’est quand même bien fait non ? Le soir, hop un p’tit coup de navette et en 15 minutes vous êtes à votre hôtel.

Alors, évidemment, nous avons bénéficié de conditions de visite assez exceptionnelles. Rapport au pass qui nous permettait de griller toutes les files d’attente. Pardon, VIP, toussa. Les enfants y ont pris goût et demandent désormais à passer devant tout le monde à la boulangerie et à la caisse de chez Carouf. Non, votre maman n’est pas enceinte les enfants, cela ne fonctionnera pas. Déjà que … BREF

Cependant, le parc est suffisamment grand, les attractions nombreuses et surtout les panneaux d’affichage bien placés pour pouvoir enchainer assez facilement les spectacles. Car le Futuroscope c’est avant tout, non pas des manèges, à la Astérix ou Disneyland, mais bel est bien un parc consacré à l’image.

futuroscope

En deux jours, vous pouvez clairement faire toutes les attractions. Cependant, elles ne se valent pas toutes. Certaines ont mal vieilli honnêtement comme le film sur le surfeur Kelly Slater projeté sur un grand écran type IMAX. C’est à dire que désormais, la 3D est présente (hélas d’ailleurs) dans toutes les chaines de cinéma et la Géode n’est pas bien loin non plus.

Par contre, la saison 2013 accueille au Futuroscope de bien belles nouveautés ! Nous les avons donc testées en priorité.

Et voici notre petit bilan familial et notre top :

le spectacle de magie iMagic : énormissime. Oui carrément. Drôle, bluffant, à ne manquer sous aucun prétexte. Regardez donc bien les horaires des séances.

Le Petit Prince en 4D. Attention, j’explique le principe de la 4D. Vous regardez le film en 3D, jusque là vous me suivez ET vous subissez en plus des mouvements de salles : sol qui bouge, vent qui souffle sur vous, bulles de savon qui tombent… L’histoire est adorable, bien en phase avec l’univers du Petit Prince qui fête ses 70 ans cette année.

petit prince futuroscope 4D

Arthur l’aventure 4D (je ne vous refais pas l’explication). Il s’agit là d’un simulateur. Bien accroché, muni de lunettes 3D, vous vous baladez dans l’univers d’Arthur. C’est court, mais c’est bon. Sensations garanties ! Les plus petits ont adorés (1m05 minimum), pas de tête à l’envers. Pour ceux qui connaissent, cela rappelle beaucoup l’attraction « star wars » chez Disney mais avec les lunettes en plus.

arthur futuroscope 4D

Danse avec les robots. Donc là, autant vous dire que j’ai fait ma chochotte. J’ai gardé les sacs. L’Homme, lui, y est allé. Le principe : un « robot » danse sur une musique du DJ Martin Solveig, au bout de ses 4 bras, deux places assises. Chaque duo peut choisir le niveau de mouvements (de 1 à 3). Clairement, le 1 est super gérable (pas de tête en bas), le 3 remue bien (tête en bas), mais les mouvements ne sont pas trop violents, pas trop « secs » en tout cas. Super musique, il est possible de juste regarder sans faire l’attraction. Attention, file d’attente costaude, étant donné que l’attraction ne permet pas de faire passer beaucoup de monde en même temps et que le temps de préparation est assez long. Accessible à partir de 1m20.

danse avec les robots futuroscope

– le planetarium ou « Choc cosmiques » : c’était notre grande première avec les enfants, j’ai toujours adoré les planetarium (et pas seulement pour se retrouver à l’ombre dans de grands fauteuil reposants). Pas du tout déçue par celui-ci, bien au contraire. J’ai adoré l’histoire conté par Lorant Deutsch, accessible, intéressante. Les enfants ont adoré également.

– la zone « enfants » avec plein de mini attractions à leur taille (mais attention, certaines demandent tout de même de faire 1m20, ce qui n’est pas encore le cas du P’tit, frustré donc à de nombreuses reprises). Mini tyrolienne, mini splash, mini looping, le balancier des fortiches (où j’ai cru que j’allais rendre mon déjeuner)… sans oublier les jeux plus classiques qu’on trouverait dans un square.

enfants futuroscope

Mention « chou » pour le circuit de voiture électrique pour les petits. Attente trop longue hélas mais une fois que les enfants sont briefés sur le code de la route, ils passent vraiment un très bon moment. Bon, j’ai juste le mien qui a pris un énorme sens interdit. On ne dira rien. Par contre, moyen le prix de la photo/permis de conduire ensuite (5€)

– l’aérobar. AH AH AH prendre un verre à 35 mètres de haut cela ne vous a jamais titillé ? Ba voilà. C’est fait. Nan, je ne faisais pas ma maline MAIS je l’ai fait. Et toc. Par contre, je n’ai rien bu hein.

Regardez comme j'ai l'air détendue à 35 mètres d'altitudes, les cheveux et pieds au vent... (photo Sandra)

Regardez comme j’ai l’air détendue à 35 mètres d’altitudes, les cheveux et pieds au vent… (photo Sandra)

aeorbar futuroscope

Et le spectacle nocturne alors ? Lady Ô ? Allez, je vais être franche encore une fois. J’ai trouvé, enfin nous avons trouvé, l’histoire (contée par Nolwenn Leroy) très… cucul la praline, gâchant du coup un peu les extraordinaires jeux d’eaux et de lumières. En gros, à regarder mais à ne pas écouter ! Le feu d’artifice final est juste sublime. Autant vous dire que les enfants étaient scotchés.

lady o futuroscope féérie nocturne

Un grand week-end riche en sensations fortes. Merci à toute l’équipe du Futuroscope pour votre accueil sincèrement adorable.

Toutes les infos

Pour les enfants, à partir d’1m20, ou, au moins 1m05.

9 commentaires

Le parc Astérix a rouvert ses portes !

Et c’était chouette d’y retourner au Parc Astérix *(même si le p’tit a immédiatement demandé si le train de la mine était encore fermé…)(euh… comment te dire mon chéri que c’est l’autre parc en fait)(gloups)

32 attractions réparties dans 6 univers… de quoi passer une belle journée, bien chaussés !

Quelques photos de notre journée et quelques conseils :

– clairement un parc axé sur les attractions … humides… mais pas que  ! Donc à vous de voir ce qui vous attirent le plus car cela vaut le coup d’y aller en « basse saison » (comprendre fraiche) si vous n’êtes pas attirés plus que ça par les chutes et autres bouées (pourtant très drôles). A noter que l’on ressort plutôt secs de l’oxygenarium. Fait en boucle ici.

– prévoir de la petite monnaie si tout de même vous décidez de faire le grand saut splash, des séchoirs bien pratiques sont postés à la sortie des attractions les plus risquées (en terme d’hydrométrie), par contre… c’est payant (2€)

– j’avais, avant de visiter le parc, l’impression qu’il n’y avait que des attractions « à sensation forte », donc plutôt pas un parc pour les « petits ». Erreur, une zone spéciale les attend (moins de 1m20) avec « les petits drakkars », « les petites chaises volantes », « l’escadrille des as », « le mini Carrousel » notamment. À faire aussi avec eux : « les Espions de César », ballade tranquille au-dessus du parc, sans oublier les traditionnelles, mais immanquables auto-tamponneuses (là, au moins, on peut leur en faire faire plusieurs tours, pas comme à la fête foraine où cela coûte un rein)

– les spectacles : j’avoue ? je ne suis pas fan de celui des dauphins… pardon hein mais bon, voilà, je m’y ennuie en fait. Par contre, très bonne surprise pour « La légion recrute« . Des acteurs géniaux, des cascades impressionnantes, c’est vraiment pro. Voilà franchement : bravo. On a loupé (vous le savez, je suis un boulet) le tout nouveau Main basse sur la Joconde qui d’après les premières critiques est excellent.

– la restauration. Bon bon bon… je ne vais pas vous surprendre : c’est du fast-food pas très bon et donc très cher. On oublie le repas agréable mais on dira que les enfants, eux, sont contents.

Enfin, nous, les parcs d’attractions, on aime ça pour les enfants et le top c’est de pouvoir y aller avec des amis dotés d’enfants du même âge. On peut se les refiler pour faire des attractions d’adultes sereins, on papote dans les files d’attente et les gamins sont évidemment très heureux de partager la journée avec leurs copains ! Pas vrai Isa ? Regardez un peu ce qu’elle a osé faire pendant que je gardais J et M…  (oui, je suis la fille, qui, ado, gardait les sacs des copines pendant qu’elles allaient faire les montagnes russes de la Foire du Trône)(minute confession)

 

Parc Astérix - réouverture 2013

Pour les tarifs, surveillez régulièrement le site, il y a pas mal d’offres, notamment des réducs sur certaines dates en basse saison.

Gratuit pour les moins de 3 ans, environ 35 € pour les 3-11 ans et 44€ pour les plus de 12 ans (dates libres)

Parking : 8€ ou navettes depuis Paris Louvre-Palais Royal (21€ l’aller/retour)

* merci au Parc Astérix de nous avoir gentiment invités

19 commentaires

Tadin : notre première visite au Louvre

louvre egypte enfantOuf, ça y est, nous ne sommes plus officiellement à classer honteusement dans la catégorie des parents parisiens incultes et infoutus d’emmener leurs enfants de 5 et 8 ans au musée ; notamment, au Louvre, pourtant situé à quelques dizaines de stations de bus seulement de chez eux.

Ouf, donc.

Merci la Carte Louvre Familles surtout. Que je devais activer depuis… oui voilà… au moins.

Chose faite et c’est bien le principal (hum). Chronomètre lancé. Motivée à bloc.

Avec l’Homme, c’était décidé : nous irions au Louvre dimanche matin à l’ouverture, suivant les bons conseils de nos proches.

Oui, sauf que nos proches ont des enfants qui se lèvent à l’aube et qui ne les laissent pas comater au pieu jusqu’à 9h. OUH les pauvres.

Détestez-nous, mais, il s’est rapidement révélé impossible d’être à 10h devant le Louvre. Ni  à 11h d’ailleurs.

On a donc décidé d’y aller à la cool pour cette grande première, après déjeuner donc. Tant pis pour le monde, on s’en fiche, la Carte Louvre Familles fait office de coupe file. Niark niark.

Une fois résolus ces soucis d’intendance, la nouvelle question essentielle se posait alors :

comment rendre cette première visite au Louvre intéressante pour les enfants ?

Histoire de pouvoir envisager d’y retourner avant leur majorité.

enfants louvre dessins

Eh bien, je vais vous donner le résultat dès maintenant – fin du suspense toussa : nous avons réussi.

Oh yes ! (je ne peux cacher ma joie, ma fierté, plus longtemps)

Comment donc ?

– en choisissant d’utiliser le bon vieux coup du teasing ! La recette est simple, on annonce aux enfants qu’on va aller au Louvre (à la pyramide, ça marche bien aussi), le plus beau des musées de Paris, blablabla, qu’on va y voir plein de belles choses, qu’ils ont trop de la chance… Puis on laisse mijoter plusieurs semaines. Le temps, par exemple hein, de penser à activer sa carte Louvre Familles et de programmer l’activité (comprendre : intégrer de se lever tôt, d’arpenter le musée et de voir les enfants rechigner)

– en donnant aux enfants la mallette de la Carte Louvre Familles à un moment inattendu pour les entendre dire : « ahhhhhhhhhhhh ça y est on y va ENFIN » (Voyez comme ils étaient impatients !!) Répondre alors un grand « oui » solennel, genre, ça y est, vous êtes prêts.

– choisir un thème facile d’accès, comme … ba oui… l’Egypte ! Le p’tit en a déjà bien entendu parler à l’école, la puce rêve de pyramides et de pharaons… c’est impeccable pour une première visite.

– le jour J, les munir d’un petit carnet « à croquis » et d’un crayon à papier gomme.

– en arrivant, les équiper avec les Nintendo 3DS  qui te tue les yeux qui servent d’audio guide.

– ne pas trop se perdre et faire genre « on connait » nous, les parents, le bon chemin pour atteindre cette foutue partie consacrée à l’Egypte.

– les laisser aller à leur rythme, parfois terriblement rapide (génération zapping bonjour), mais parfois, à l’extrême, péniblement lent.

– leur proposer de dessiner ce qu’ils veulent quand ils le veulent.

Et là, croyez-moi c’est à double tranchant. Quand l’un veut dessiner un truc à un bout d’une salle et l’autre, oui voilà, à l’autre bout. Il vous faudra, chers collègues, trouver un fauteuil confortable pour vous, au milieu… Ba quoi ?

Par contre, l’effet est magique. Sur les nôtres, cela a parfaitement fonctionné 1/ nous avons des oeuvres d’art à revendre pour quand ils seront célèbres plus tard 2/ils étaient captivés 3/ ils ont envie d’y retourner AVEC LEUR CARNET !

Mission accomplie

enfants dessinent Louvre visite egypte

Par contre, j’ai été incapable, moi blonde de faire fonctionner ces foutus audio guides. Sans doute très pratiques, mais d’un compliqué. Donc, mon conseil – sérieux cette fois – faites l’impasse, au début nous avons cru que les gamins n’allaient regarder que l’écran au lieu de regarder … les milliers de pièces magnifiques présentées devant eux. Heureusement, on a réussi à leur enlever sans accro et ainsi la visite s’est mieux déroulée. Mis à part que l’Homme s’est farci 4 audio guides à porter. Uh uh uh

Enfin, pensez à bien laisser vos vêtements au vestiaire GRATUIT.

25 commentaires

Qui veut glisser au parc Astérix ce 11 novembre ?

Après le thème spécial « Terreur sur le Parc » en début de vacances scolaires, qui a permis au parc de revêtir son habit d’Halloween. Avec de la toile d’araignée, en veux-tu (pas), en voilà (tout de même).

Les 10 et 11 novembre prochain, le Parc Astérix propose des activités autour du ski, de la neige (glagla toussa), cela s’appelle

TOUS EN PISTE

Au programme :

–          Le village des enfants pour initier les moins de 10 ans uniquement à leurs premières glisses en snowboard encadrés par des professionnels.

–          Pour les plus intrépides, initiation à l’escalade encadrée par des professionnels.

–          Amateurs de sensations et de spectacles, rendez-vous sur le lac pour une démonstration de sauts !

–          Envie d’affronter le tremplin à votre tour ? Venez-vous initier au snowtubing !

Notre visite au parc le 29 octobre dernier était absolument terrifiante magique pour les enfants.

Certes, il faisait froid et du coup, les nombreuses attractions « d’eau » sont un tantinet moins attrayantes, mais tout de même qu’est-ce qu’on a ri ! (surtout que du coup, il n’y a quasiment pas la queue… ce qui, avouons-le est un atout de charme). Les attractions préférées des enfants ?

SOS Numérobis (après que papa soit allé goûté  lui la fameuse nouvelle attraction Osiris qui déchire, située juste à côté et qui est absolument incroyable vue de l’extérieur déjà…)

Romus et Rapidus

L’oxygenarium : que l’on a fait 2 fois de suite tellement « c’était trop bien maman » (mais je vous rassure, ça ne la ramène pas une fois dedans hein)

Nationale 7 : où Choupie a cru pendant au moins 5 minutes que c’était vraiment elle qui conduisait !

– l’espace « petits », avec un manège d’avion, des petites chaises volantes et un manège de bateaux. Idéal pour les plus petits qui ne sont donc pas, contrairement à ce que j’imaginais avant ma 1ere visite au Parc Astérix (honte à moi), mis à l’écart.

– les Chars tamponneurs pour les plus petits là aussi

– les espions de César : là personnellement on a été un peu déçus, la queue est longue et le tour n’a aucun intérêt…

L’idéal est de pouvoir venir à deux familles, histoire de papauter pendant les queues, partager de bons moments entre amis, de bonne tranche de rigolade mais aussi permettre aux parents de faire une attraction de grands pendant que l’autre couple garde les enfants. Tout bête mais TRÈS efficace pour optimiser la journée au parc !

Comme souvent dans ce type de parc… je ne vous cache pas que la qualité des déjeuners soient à la hauteur des tarifs demandés. Rien ne vous empêche donc d’apporter votre petit repas, mais en cette période, vous apprécierez un repas au chaud, à défaut de bon.

Le parc Astérix est visitable en une journée sans soucis. Il n’est pas trop grand. Les attractions sont proches les unes des autres. Et les attentes sont gérables.

N’oubliez pas d’aller dire bonjour aux dauphins. Le spectacle fait évidemment son petit effet sur les enfants.

Bon tout ça, ça vous met peut-être l’eau à la bouche ?

Figurez-vous que je suis pourrie gâtée et que le Parc nous invite à revenir ce dimanche 11 novembre. Mais comme je suis trop sympa (si si) et comme le Parc Astérix est super généreux… J’ai décidé de leur proposer d’offrir mes 4 places (2 adultes, 2 enfants) à l’un d’entre vous.

Ils ont dit oui. Merci beaucoup, je suis vraiment très fière de pouvoir vous gâter à votre tour donc.

ATTENTION, les délais sont très courts, j’ai donc besoin d’un gagnant avant demain après-midi. Je vous laisse donc :

1/ vérifier que vous êtes bel et bien disponible DIMANCHE 11 NOVEMBRE

2/ me le dire dans un commentaire (en me rappelant à quel point je suis fantastiquement adorable aussi)(oh ça va)

3/ croiser les doigts

Je ferai un tirage au sort demain à 12h. Je contacterai le gagnant dans la foulée par email et j’aurai besoin d’une réponse rapide de sa part. Si à 15h, je n’ai pas de nouvelles, je re tirerai au sort.

N’hésitez pas à venir « liker » ma page facebook ça me fera plaisir de vous y retrouver quotidiennement pour vous raconter des bêtises ou vous tenir au courant de quelques bons plans.

95 commentaires

La carte Louvre Familles (à gagner)

Bon, c’est pas tout ça, mais après 7 ans et demi va p’t être falloir que je me bouge un peu et que je me lance niveau activités « culturelles »… Honte sur moi : les enfants ne sont encore JAMAIS allés au Louvre. Mais on a fait le Palais de la Découverte !!! (Je suis sauvée ?)

La puce pense que le Musée du Louvre c’est la pyramide que l’on voit en passant en bus devant. Vala. Vous comprenez ainsi facilement le degré d’urgence.

Dans les non-bonnes résolutions que je n’ai pas prises à la rentrée, il y a : faire du sport (oups) et visiter régulièrement (en plus !) le Louvre. Sacro Saint Musée. Merveilleux. Immense.

A découvrir, donc, par petit bout. En cadrant bien la visite sur 1 sujet et tout cela en visant l’heure, pas plus. Ceux sont les conseils avisés de mon maitre es musée du Louvre : PapaCube.

Je me sens prête. C’est pourquoi, j’ai souhaité parler ici 1/ de ma nouvelle mission de wondermaman 2/ de la carte Louvre Familles (tarif : 80€ l’année).

LE sésame indispensable pour visiter le musée en famille régulièrement ! (rien que ça)

Carte Louvre familles© Musée du Louvre.

La carte Louvre familles, créée en 2010, a pour objectif de proposer aux familles de 2 adultes et 3 enfants un an d’accès illimité et privilégié aux collections permanentes du musée du Louvre et du musée Eugène-Delacroix.

cadeau bonus ++ trop bien : les 3 enfants en question ne sont pas nommés sur la carte, vous pouvez donc emmener avec vous le p’tit copain de votre enfant (et vu qu’il change de copains tous les 4 matins, vous pouvez emmener un autre ami à la visite suivante)  ou bien laissez les votres chez vous, punis (j’sais pas, je cherche une raison) et y aller avec vos neveux (plus sages)

En cadeau pour l’achat de la carte, la famille reçoit une mallette de bienvenue (avec un guide de visite Objectif Louvre, des carnets canson, des crayons à papier, des parcours ludiques et originaux) mais aussi par un abonnement au magazine Le petit Léonard

Avec la carte, les audioguides Nintendo 3 DS sont gratuits pour les enfants.

Avec la carte, les familles ont accès gratuitement à la programmation jeune public de l’auditorium (films, concerts, évènements) et de réductions pour les ateliers et visites guidées.

Enfin, la famille reçoit des astuces et des informations insolites dans une newsletter mensuelle.

et le truc absolument génial : la carte sert de COUPE-FIL. Et ça, ça, croyez-moi, c’est fantastique. (pensez à faire coucou aux gens qui font la queue d’une main nonchalante, telle une reine devant ses sujets)

Voilà, cette carte, nous allons la recevoir. A nous le Louvre, les dimanches matins, tôt, enfin, on tentera. J’ai vraiment hâte de démarrer nos visites. J’espère que je saurai guider les enfants car je n’ai pas moi-même eu la chance d’apprendre à apprécier un musée quand j’étais petite (appelez-moi pauvre chouchoute). Je pense que je vais relater ici nos visites et je compte sur mes lectrices parisiennes averties pour me confier leurs astuces, idées, conseils. N’est-ce pas ??!!!

En attendant, j’ai le plaisir de pouvoir offrir à l’une d’entre vous une carte Louvre Familles. Histoire de ne pas être toute seule à en profiter !

Pour la gagner, il suffit de me laisser un commentaire m’indiquant quelle oeuvre vous aimeriez montrer en premier à votre enfant. Vous avez jusqu’au 25 octobre minuit, le gagnant sera annoncé dans ce billet samedi 27 octobre. Il recevra ensuite un bon d’échange cadeau pour obtenir sa carte soit par correspondance, soit directement à l’espace adhésion du musée du Louvre.

EDIT du 26 octobre 2012 : la gagnante de la carte Louvre Familles est Clem la Matriochka

74 commentaires

Paris avec des enfants : des sites, des livres

Je suis parisienne. Et des city-guides, j’en connais, j’en découvre régulièrement. Des bons, des moins bons, des pratiques, des vraiment utiles, des pas assez exhaustifs à mon goût… Bref, il y a de quoi faire.

Donc, comme en ce moment, je n’ai rien à faire (ah ah ah c’te bonne blague), j’ai décidé de me faire un petit billet récap des livres et sites web, que j’aime et qui parlent de Paris avec des enfants.

Paris avec des enfants – Lonely Planet (version mai 2012) : super, il tient dans la grande poche, il référence pas moins de 400 adresses ou plans, classés par quartier, à faire en famille dans la capitale. Illustrée, colorée, plan compris. Impecc. Prix : 8€95

Wondercity – Paris : mon city guide version web préféré. J’aurais en fait voulu créer ce site ! Enfin, je trouve des réponses à la question quasi hebdomadaire : « bon on fait quoi avec les p’tits ?« . Tout n’y est pas mais… franchement presque : musées, activités sportives, ateliers  temporaires ou non, spectacle pour enfants… On peut chercher par âge, par quartier, par type d’activité. Ultra complet. Le plus : les avis d’autres parents sur l’activité/le lieu en question. Très instructif afin d’éviter le plan pourri…

Paris Infos – rubrique sortir à Paris, avec les enfants : rien de tel que les services municipaux pour trouver des idées de sortie dans la ville ! Son plus : la recherche par date.

L’officiel des spectacles – enfant : l’ergonomie n’est certes pas merveilleuse mais il n’y a pas de pub partout comme dans d’autres sites que je ne citerai pas ici ! Une valeur sûre pour compléter les deux précédents.

Enfin, on n’oublie pas mon blog de maman avec la catégorie Paris, où je parle régulièrement de spectacles pour enfants, de musées, d’ateliers, de boutiques, à Paris. Donc.

Et comme l’auteure du livre Paris avec des enfants, n’est autre que Jessica  Cymerman, alias Serial Mother, elle me propose de vous faire gagner 3 livres ! Pour jouer, laissez-moi un commentaire avec votre adresse parisienne « kids friendly » préférée ! Vous avez jusqu’au 22 juillet, minuit.

EDIT : Sylvie, Flo et Isabelle gagnent

42 commentaires

 
Top