Alimentation et santé - 3/5 - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Alimentation et santé

Signal et les Lapins Crétins [article sponsorisé]

Qui ne connait pas The Lapins Crétins ?! (celle qui répond « moi » est prié de sortir immédiatement prendre l’air) Leur nouveau terrain de jeu ? La salle de bain ! Vous savez la pièce que vous épongez quotidiennement après le bain des enfants. Voila.

Nos amis les lapins ont décidé de … prendre soin de leurs dents. Enfin ils apprennent. Comme le P’tit ici, 4 ans et demi et croyez-moi, ce n’est tellement pas gagné sur ce point que je suis de corvée de lavage tous les matins et tous les soirs pour être sûre que les dents de Monsieur soient propres !

Les dents, ici, on apprend à les chouchouter depuis qu’ils sont capables de tenir une petite brosse à dent entre leurs mains. Alors, cette initiative de Signal, qui a décidé de redessiner ses brosses à dents aux couleurs de ces personnages rigolos, elle me parle.

Je vous propose de découvrir la vidéo interactive Signal et the Lapins Crétins sur : www.lapinscretins.missionsignal.fr

L’objectif est d’enseigner et de donner des conseils sur le brossage des dents de façon ludique et marante grâce aux Lapins Crétins. Cette vidéo a également pour but d’aider les parents à faire du brossage de dents un moment de partage avec leurs enfants, de le rendre ludique afin de changer les comportements en communiquant sur les bons gestes à adopter. Allez, on répète tous en coeur il faut :

se brosser les dents matin et soir, pendant au moins 2 minutes et changer de brosse à dents tous les 3 mois !

Bon ici, avec Choupie, qui MANGE sa brosse sa dent, c’est tous les mois ! La gamme Lapins Crétins (réservée aux 7-13 ans) est vendue en grandes et moyennes surfaces. (de 2.45 à 2.69€ pour les brosses et de 1.89 à 2.09€ pour les dentifrices.) Et pour vous faire découvrir cette nouvelle campagne « éducative » pour la santé des dents de nos enfants, Signal vous offre un kit Signal & the Lapins Crétins. Je vous laisse jusqu’au 25 mars minuit pour me dire quelle est la couleur du lapin qui se retrouve avec une brosse à dent collée à la bouche dans la vidéo, ici. RÉPONSES UNIQUEMENT PAR EMAIL.

Article sponsorisé

 

Edit du 27 mars : BRAVO A LETTI

6 commentaires

Le contenu de notre boite à bobos

A côté de la boite à bobo, c'est du playmais, réalisé avec talent par mes enfants talentueux, n'est-ce pas ?!

Comme beaucoup de blogueuses mamans, j’ai reçu cette superbe boite « à bobos », designée par Thomas Baas, et gratuitement offerte en pharmacie pour l’achat de 2 produits Tricostéril, l’occasion pour moi de faire un billet utile (qui a dit pour une fois ?)

Et donc de repasser en revue la trousse indispensable à toutes mamans de casse-cou (ou pas).

Surtout que l’été étant enfin là (qui a dit nan sans déconner le scoop e-za ?) et que je lis encore que moins d’un enfant sur deux utilise une protection solaire et que près d’un enfant sur deux est exposé aux heures « les plus chaudes » (11h-16h). J’ai bien envie de dire : Bordel quoi !

Donc, ici, parano du soleil bonjour, on s’est à nouveau équipé pour la saison surtout que cette fois, varicelle récente oblige, le p’tit va devoir être encore plus protégé que d’habitude… (et ça me stresse)

Oui j’aime toujours beaucoup Avene qui protège parfaitement, mais mais mais, j’avoue, lui faire des infidélités désormais parce que franchement leur flacon pompe n’est vraiment pas pratique. Dès que vous avez la main « grasse » de crème, c’est hyper chiant de ré-appuyer pour en prendre une autre dose (ça glisse quoi)

Du coup, cette fois, en pharmacie, mon choix s’est porté sur BIODERMA avec leur flacon « pistolet » et une protection également au top. Pas méga discret mais méga pratique.

Toujours super aussi les protections spéciales enfants de chez Vichy « Capital Soleil », pratiques et efficaces (en spray multiposition en indice 30, à 19,90 € les 200 ml chez Monoprix)

Et puis Mixa, qui avec un prix à 9,50 € (chez Monoprix) le tube de crème SPF 50  (sans colorant, sans paraben et sans parfum) est quasi imbattable point de vue qualité/prix. Au fait, le lait après-soleil est au même prix également… je dis ça, je dis rien.

Côté « bobos » ? Voici le contenu de la boite ici :

– un spray désinfectant, type diaseptyl (j’ai aussi toujours du Dakin pour la nouille du p’tit… on se dit tout hein !)

– des compresses stériles, des pansements (tricostéril en fait des nouveaux en forme de « tattoos » : une tuerie croyez-moi, j’ai testé, ils sont super résistants, en plus d’être marrants !!)

– un aspi-venin (et ne faites pas comme moi, apprenez à vous en servir avant d’en avoir besoin)

– de l’arnica en gel ou de l’hemoclar pour les coups (en plus des dosettes Arnica à prendre dès le choc)

– une crème contre les irritations, petites piqures d’insectes, rougeurs, par exemple chez Klorane, j’aime beaucoup le Baume de Calendula (efficace, testé ici avec les piqures de moustiques)

– le doliprane (oh sacro saint doliprane)

Mais aussi un thermomètre et les carnets de santé !

Quoi ça déborde ? vilains va’

55 commentaires

Idées, recettes pour les diners des enfants

Cuisiner, préparer le soir des repas sympa, variés, rapide et bons, c’est pas facile. Suite à mon billet de vendredi, Caro a lancé une bonne idée (ça lui arrive de temps en temps hein Caro – oh ça va !) : recenser quelque part nos petits plats qui « marchent » auprès de nos louloux. Si tout le monde y ajoute sa ou ses recettes, nous allons vite nous les mamans (et papas) être débordés de nouvelles idées.

Déjà, Picard. Picard est, je pense, notre ami à tous. On y trouve tous les légumes prêts à être cuisiné, j’ai toujours au congélo des haricots verts extra fins et des épinards en branche (oui mes enfants aiment ça, j’en profite). J’ai aussi toujours des filets de poissons et des bâtonnets de poissons panés.

Ici, j’alterne aussi les céréales pour changer des pâtes et du riz, j’ai donc : du boulgour, du quinoa, Monoprix Bio fait par exemple un mélange des deux qui est prêt en 10 minutes. A essayer aussi le blé et l’épautre (un peu particulier, mais à tenter).

Les tomates cerises sont mes sauveuses pour « l’entrée », ici tout le monde les adore. On aime aussi les betteraves, très rapide à préparer. Un filet d’huile d’olive est c’est réglé.

Voila, je ne suis pas du tout une bonne cuisinière je l’avoue et le manque de temps, d’idées et de confiance, il faut le dire, m’empêche de progresser.

Mais depuis quelques jours, j’en ai marre, entre autre, de manger et de faire manger la même chose aux enfants… surtout qu’ils goutent facilement et ne sont pas (encore) trop difficiles. Il faut que j’en profite, ça ne va pas durer…

Je compte sur vous, ce billet est donc « communautaire », c’est la mode ça tombe bien.

A vous ! GO !

48 commentaires

Mes actions chez Boiron (et autres)

L’hiver approche (ok je vais en déprimer plus d’une avec cette intro)

C’est l’automne (c’est mieux)

L’objectif de toute maman à cette époque, une fois la rentrée passée comme elle a pu, c’est : faire passer l’hiver aux gnomes sans aller 56 fois chez le médecin et sans prendre 8 jours enfants malade !

Tadin

Et bien l’an dernier, malgré la Grippe A et autres maladies affreuses (on va tous mourrir toussa), on l’a fait ! On a même cartonné puisque le doc est venu une fois pour le p’tit, et seulement parce que je trouvais que sa petite toux durait un peu trop… mais il n’avait rien de particulier.

C’est TOUT

Oui madame !

Alors autant te dire lectrice maman que je vais refaire exactement comme l’an dernier ! A savoir : les doper (et moi aussi d’ailleurs) à l’homéopathie.

Boiron m’aime, il ne me connait pas, mais il m’aime (rien qu’avec l’arnica déjà)

L’an dernier j’avais lu beaucoup de choses, pris beaucoup de conseils, etc… et j’avais constitué ma petite liste :

Chaque semaine, une dosette, en alternance :

Influenzinum : c’est une dilution infinitésimale du vaccin anti-grippal de l’année. La souche change donc tous les ans.
Serum de Yersin : c’est un biothérapique obtenu à partir du sérum anti-pesteux pasteur. Il stimule les anticorps de manière non spécifique et prévient les complications bactériennes pulmonaires.
Thymuline : il s’agit d’une hormone thymique obtenue par synthèse, jouant un rôle dans la réponse immunitaire, par une action sur les lymphocytes T.
Oscillococcinum : 1 dose par semaine pendant la période grippale.

Sinon, je suis FAN de ça (mais c’est que pour adulte) :

Le spray Phytaroma pour la gorge (gamme Naturactive de chez Pierre Fabre), il faut en général le commander en pharmacie. Il fonctionne super bien sur moi, dès que ma gorge gratouille, je spray à tout va et en 24h c’est fini ! Vraiment.

Dès les premiers signes de rhume, je nettoie les nez au serum phy, c’est chiant car pas super agréable, mais c’est très efficace ! (je vous ai mis un lien vers Paraboutik qu’une copine vient de me faire découvrir, les prix sont impressionnants !!)

Pour les petits, à partir de 3 ans, j’ai aussi testé ça : le baume d’Euphia, c’est très agréable à appliquer. Sur leur dos et/ou sur la plante des pieds. Maintenant, je ne suis pas encore certaine de l’efficacité, mais ça ne fait pas de mal !

Je vous laisse les commentaires pour nous faire partager vos petits trucs à vous les mamans ! J’ai déjà noté que Cranemou avait testé et approuvé le « truc de l’oignon sous le lit » en cas de toux ! Partageons, partageons (mais pas les microbes hein).

Edit : ok j’ai déjà donné avec le p’tit, me suis faites prendre de court cette année, mais bon…


58 commentaires

Une petite grat grat party ?

On connaissait les pyjamas party, les surprises party, et même l’an dernier, les plus douteuses « grippes A » party !

Eh bien, j’ai testé pour vous (genre) la « grat grat party » ! Soirée très très chic intime, très très plaisante chiante, qui consiste à chercher, repérer, puis tuer hein tout simplement ça :

beurk

Grande première ici, en 5 ans et demi, on s’en sort bien. Quoi que ! Qui dit débutante en la matière, dit… galère, perte de temps, et j’en passe des « ahhhhhhh mais c’est dégueu ce truc ! »

Oui parce que moi être blonde MAIS sans poux, jamais aucun nada ! Je ne savais en fait même pas à quoi ça ressemblait… Du coup, j’me suis retrouvée un peu bête (c’est le cas de le dire) en découvrant ma choupie se gratter la tête un peu trop à mon gout.

Là ça a fait tilt et j’ai revu (dans un plan au ralenti) ce joli panneau, bien connu des écoles : « les poux nous rendent visite« 

Trop sympa de passer les mecs ! Non vraiment fallait pas ! D’ailleurs la prochaine fois, abstenez-vous hein parce que dans le genre pot de colle, le poux c’est pire que tata Suzanne à la maternité qui vous raconte comment le cousin Gudulle il avait des grosses testicules à la naissance.

Pire.

Me voila donc à chercher à la pharmacie le produit miracle qui n’existe pas . A chercher sur internet la solution de grand-mère la plus improbable.

Mais surtout me voila transformée en horrible torsionaire :

vas-y que j’essaie toutes les techniques de tortures : étouffement, étirement, écrabouillage, noyade … une tueuse de poux !

et accessoirement une arracheuse de cheveux aussi (vu que je manque de démelant… et que j’ai dû, la larme à l’oeil, finir par utiliser sur les enfants mon soin Durance d’amour, tout ça pour ces co#@&ù% de poux ! Bref.

Super soirée cette « grat grat party ! »

Et chez vous ? Sont passés aussi les « potes » ?

70 commentaires

Parlons dents !

Parlons dents !

Aujourd’hui, un billet « un peu » sérieux (parce qu’il le faut bien parfois).
J’ai reçu une invitation pour une opération menée par Oral B concernant l’hygiène dentaire de nos louloux.
Je ne pourrai pas m’y rendre, travail oblige, mais j’ai trouvé l’info très intéressante et je tenais donc à vous en faire part.

Ici les dents c’est du sérieux ! Depuis leurs 18 mois environ, ils ont une petite brosse à dents adaptée à leur âge.
Suivant les conseils de ma dentiste, l’objectif « si jeune » c’est surtout de leur faire prendre l’habitude : matin et soir, on se brosse les dents.
Si jusqu’à l’apparition des 1eres dents définitives, le brossage n’est pas parfait, ce n’est pas trop grave, on peut même, et on ne se gêne pas ici, repasser un peu derrière, surtout les soirs où ils se sont empiffrés de bombec !

Concernant la 1ere visite chez le dentiste, ici c’est fait ! Évènement oblige !
Choupie avait un peu plus de 4 ans et demi quand son frère lui a déchaussé une dent lors d’une dispute…
Appel à la dentiste qui me de la replacer comme il faut (Génial !) et d’attendre (Superrrrrrrr). Ce que l’on fit. Sauf que 3 semaines plus tard, la dent bougeait vraiment beaucoup.
J’ai emmené choupie donc pour la 1ere fois il y a presque 1 an. La dentiste a clairement dit à la puce : « maintenant, ta dent, soit elle tombe toute seule, donc je t’autorise à la tripoter, soit, je vais devoir l’enlever moi même après les petites vacances… »
4 jours plus tard, la dent tombait ! 1 semaine après, oh surprise !!! Une nouvelle poussait déjà !

Et puis pour le p’tit sa 1ere visite date de ses 2 ans et demi. En cause, encore une belle gamelle tête la première, la lèvre avait morflé, mais cette fois aussi malheureusement la dent qui a eu tendance à griser dans les jours qui ont suivi.
Là encore, tout s’est très bien passé, surtout que j’avais pris soin d’amener aussi « grande sœur » histoire de le rassurer encore plus.
Verdict : pas de soucis, sauf si une infection apparait. Il perdra juste vraisemblablement cette dent là en 1er.

A chacune de ces visites, la dentiste a bien rappelé aux enfants les règles de base du brossage et son importance. Message bien passé donc.

Revenons à cette opération Oral B :
Il s’agit de 4 journées, dont 1 à Paris et 3 en province (Nantes, Lyon, Nancy), de conseils sur l’hygiène bucco-dentaire et le brossage électrique qui auront lieu en collaboration avec plusieurs services et facultés d’odontologie.

Au programme :
1 espace échange/information
1 espace conseil : rencontre d’experts et d’étudiants dentistes
1 espace test : pour tester la nouvelle brosse à dents Professional Care 500 (brosse à dents offertes d’ailleurs !)
1 espace animation : avec des jeux, quizz pour petits et grands

Plus précisément pour les enfants :
Des bornes interactives avec des quizz pour tester leurs connaissance.
Avec leurs parents et accompagnés d’un étudiant dentiste, les enfants dès 3 ans pourront tester la brosse à dents électrique Oral-B Stages Power à l’effigie de Mickey.

Les dates :
Paris
– le 5 octobre (10h30 / 18h) Faculté d’odontologie Hopital Bretonneau, 2 rue Carpeaux 18e
Nantes – le 14 octobre (10h30 / 18h) Faculté d’odontologie – 1 place Alexis Ricordeau
Nancy – le 21 octobre (10h30 / 18h) Faculté d’odontologie 96 av Maréchal de Lattre de Tassigny
Lyon – le 28 octobre (10h30 / 18h) Service d’odontologie des hospices civils de Lyon 7e, entrée au Service de Consultations et de traitements Dentaires 6-8 place Depéret
Entrée libre, sans réservation (dans la limite des places et stocks disponibles)

Je suis moi même déjà équipé en brosse à dents électrique depuis 10 ans et j’en suis enchantée : aucun tartre sur mes dents qui sont nickel à chaque visite.
Quand je pars en vacances, je prends une brosse à dents classique et je sens nettement la différence sur mes dents que je sens moins nettes et j’adore à chaque retour retrouver ma brosse électrique.
Maintenant, je pense encore attendre un peu pour en proposer une aux enfants, attendre qu’ils prennent déjà bien en main la « classique », et qu’ils comprennent bien les gestes.
Mais je suis convaincue que si le brossage est sérieux, c’est avec l’électrique qu’on obtient un bien meilleur résultat.

Et vous ? Les mamans d’enfants plus grands, vous leur avez donné quoi comme type de brosse ?

34 commentaires

Necker express 2e

Ce qui est plaisant dans la vie de maman, c’est qu’en gros, pour faire simple : tu n’es jamais au bout de tes surprises et jamais rien ne se passe comme prévu.
Dernier exemple en date : vendredi fin de journée. Ayant bien travaillé, je décide d’aller chez Monop’ faire le ravitaillement du frigo puisqu’il est étrangement ENCORE vide. [spéciale dédicace à Patricia et son frigo prénommé « ctoutskiya »]
Je marche sereine, mais concentrée, car je visualise mes placards et je fais la liste rapide dans ma tête de ce qu’il me faut. (je rêve à mon prochain spa oui surtout ! bref)
Oh ça vibre, là, dans ma poche ! Cool un SMS, j’aime les SMS.
Ah non, celui-là je l’aime pas d’ailleurs…

« Appeler. Urgent » signé super Nounou

Et merde.
Boule au ventre, coeur battant, je compose le numéro. Immédiatement, je détecte que c’est choupie qui hurle. Puis j’entends un mot sur deux, mais je parviens à comprendre : « choupie », « béquille », « nez », « pas joli quand même », « parc maison ».
Okkkkkkkkkkkkkkkkkk
Demi-tour, je tombe heureusement sur le bon parc du 1er coup et j’y découvre ma choupie, calmée, ouf, mais avec… un 3e oeil entre les deux autres…
Pleine d’arnigel, sanglotant. À côté, super nounou embêtée et une dame. La dame s’avère être la maman de la jeune fille pleurant derrière moi.
Je reconstitue les morceaux : choupie jouait dans le parc, la jeune fille au pied plâtré a donné un coup de béquille pour se relever, la puce est passée au mauvais moment, au mauvais endroit… un accident con quoi, comme toujours.
La maman me laisse son numéro de téléphone, franchement j’étais bluffée, oui, il existe encore des gens bien !
Pas paniquée pour deux sous, mais triste pour ma choupie, je lance le rappel de la troupe et on remonte à la maison prendre des granules d’arnica vite fait.

Et puis doute. Super Nounou s’inquiète (plus que moi… hum) de savoir si le nez serait pas un peu cassé.
rhoooooooooooooo non que j’dis !

Bon, ok je vais appeler le médecin (il est là pour ça hein, et puis je lui vous une confiance absolue).

Évidemment, il me fait le même coup que pour le p’tit il y a quelques mois quand il avait cassé un verre dans sa bouche : « ah, mais si isabelle, il faut l’emmener à Necker quant même hein, c’est plus prudent ! »
Eh merde.
J’avais que ça à faire moi tiens.

Mais bon, je suis sérieuse hein (même si on ne dirait pas), persuadée que j’y allais pour rien, j’ai rassemblé en 5 minutes le package essentiel à ta survie, chère maman débutante, aux urgences de ton quartier :
– une bouteille d’eau
– des gâteaux
– le carnet de santé
– le doudou
– un livre d’histoire
– une Barbie
– l’Iphone et le magazine people (que je n’avais pas eu le temps d’acheter, dommage)

Juste le temps de rassurer 1/ le p’tit qui voulait partir aussi avec nous 2/ la puce qui ne voulait pas de piqûre…
Et hop en voiture. Garée à l’arrache sur l’aire des taxis (en même temps, je fais un peu taxi parfois), je dégaine le même papier que pour ma dernière visite express « Neker urgence merci »

Je vous le donner en mille, 30 minutes d’attente aux urgences ORL (en fait, il n’y avait personne, pas même un médecin !), 2 minutes d’auscultation et encore :

oh mais tu as un gros bleu dis moi, fais voir, hop touchette du nez, hop respire un coup, ça va, super merci y a rien au revoir.

Heureusement : il était jeune et beau.

Le mot de la fin sera pour la puce, qu’est pas la soeur de son frère tiens celle-là bordel :

maman c’est trop bien ici, je veux revenir tous les jours »

Moi non.

Infos + pour mes voisines ne connaissant pas encore les urgences ORL de Necker, pas la peine de faire la mère parfaite en apportant des jouets hein ! Là-bas la salle d’attente c’est Disneyland avec la télé en plus !

69 commentaires

Tous solidaires face à la menace VOMITO

Aujourd’hui, petit retour dans le temps, parce que ce n’est pas tout ça, mais je vous ai pas encore tout raconté !

Ces vacances, j’ai testé pour vous, chères mamans, la solidarité à toute épreuve qui nous lient toutes sans exception…

… surtout face à ce grand fléau des temps modernes où les moteurs, les routes plus ou moins droites, le défilement des paysages… bref temps où nos enfants gerbent rien qu’à l’idée de monter en voiture !

Ah pinaize, le vomito. On y a eu le droit la 1ere fois de notre jeune vie de parents, il y a quelques mois seulement, lors de notre montée en station. Quelle idée d’aller au ski en voiture aussi ! D’habitude, on est plutôt train, mais de plus en plus maintenant, caisses de jouets ou autres vélos à trimballer, on est obligé de prendre la « chose », le véhicule dont je ne prononce pas le nom (c’est un peu à la Voldemort ce truc)

Cet été donc, c’est en voiture (oups) que l’homme et moi sommes allés récupérés nos monstres enfants chéris chez mes parents. Après un premier petit arrêt en amoureux en Bourgogne, vers Mâcon (et plusieurs déjeuners et dîner gastro de la mort qui tue le bide tellement c’est bon), et après 5 jours de cohabitation inter-générationnelle chez mes parents, nous avons repris la route gaiement, mais tout de même un peu stressés, avec les gnomes, direction « La Corrèze » !

Le stress pourquoi ? Mais parce que l’on appréhendait la vallée du Rhône un samedi pardi ! Alors on est parti tôt : 7h, sans faire petit-déjeuner les enfants.
Que les enfants puissent être malades, cela ne nous a même pas effleuré l’esprit puisque le trajet est constitué à 99% d’autoroute.

Grand bien ou mal d’ailleurs nous en a pris, puisque pas moins de 3/4 d’heure plus tard, le petit crachouillait déjà dans un des deux sacs à vomito que j’avais préparés (dès le lendemain de nos vacances au ski !)

Moral gardé, l’autoroute en approche, on se dit que tout ira mieux. Mais que décidément la Cocculine, il peut se la garder le père Boiron.

Petit déjeuner pris sur une aire vers 9h, on est super bien, personne sur la route, oh ce qu’on a bien fait de partir tôt !

10h, je conduis. Le p’tit nous refourgue son petit déj dans le sac en papier. Je m’arrête en catastrophe sur une petite aire. À peine arrêtée, je cours côté passager, libérer l’Homme qui tenait fermement et avec beaucoup de courage (hein) le sac. Une fois débarrassé de la chose, on respire enfin. Et c’est là qu’intervient la solidarité les mamans !

À côté de nous, garée, une voiture remplie de gnomes, un papa et une maman qui se marrent doucement. Ah tiens, on est pas tout seul ? Eh non ! La maman adorable nous donne un de ses sacs à vomito (vide hein), parce qu’eux ont trouvé LA solution !

Le sceau.

Ouais, ça en jette hein, mais c’est pratique (parait-il)

Quelques jours avant, on m’avait aussi expliqué la technique de la serviette, que l’on installe aux pieds des enfants, serviette « pas cher », qu’on pourra jeter sans broncher.

On repart, j’ose penser que le sac ne servira pas puisqu’il n’a plus rien à gerber. Erreur. Il a servi une heure plus tard.

Gros stress désormais, car si vous avez bien compté… il n’y a plus de sac ! Heureusement, c’est la pause déjeuner. On pique-nique dans l’herbe, c’est bon, ça fait du bien. Et surtout, je ziotte le sac de congélation qui sert à stocker les sandwichs ! Il fera un bon sac à vomito pour le cas où les sandwichs en question auraient envie d’y retourner ?! Non ?

Eh ba non. Entre temps, on a dégagé le lecteur DVD qui semble être la cause de nos tourments puisque les sandwichs et autres chips tomates sont restés bien au chaud dans les bidons ! OUF

Et maintenant, le scoop ! LE TRUC qui semble marcher et empêcher le petit (car il s’agit finalement toujours de lui) de… remplir les sacs !

Eh bien c’est en vacances, des voisins de chambres d’hôtes qui nous ont donné leur astuce. J’ai cru à une blague au départ ! Mais même pas !

Il s’agit de mettre soit un bracelet spécial (vendu en pharmacie, mais impossible à trouver au fin fond du trou du cul de la Corrèze) ou tout simplement une lentille (pas cuite hein) avec un bout de sparadrap à l’intérieur des deux poignets. Siiiiiiiiiiiiiiiiii

J’vous jure, on s’est fadé 30 km dans les gorges de la Dordogne avec ça, et les petits n’ont pas bronché !!!

Merci Florence (spéciale dédicace toussa)

À vous, quels sont vos trucs pour lutter contre cette horreur ?

61 commentaires

Les conseils de zaza : Bébé à la plage

Aujourd’hui, petite commande d’article, un peu dans la même série que le courrier des lecteurs de Tata Nath, pour rire un peu et apprendre beaucoup !

Voici l’email reçu de Clémentine : (bon je passe les lignes où elle fayote outrageusement en disant que je suis belle, que mon blog est super toussa) (et que je suis merveilleuse)

ma fille a 10 mois et nous allons le mois prochain à la plage. Comment faire ? Que faut-il emporter ?

Très très simple Clémentine : je ne l’ai pas emmenée à la plage ! Plus précisément, je l’ai laissé à cet âge bien précis deux semaines pendant que son père et moi allions à la plage oui, mais seuls et à Lille chez Maurice. Mouhaha.

hiiiiiiiiiiii

Je savais que ça allait t’aider (et aider d’autres lectrices d’où ce billet)

Je suis lourde ? Oui je sais, mais c’est pas ma faute, c’est la chaleur, l’absence de super nounou et la pensée que d’ici 3 semaines, mes louloux seront loinnnnnnnnnnnnnnnn de moi. A la plage eux, justement.

Bien fait, je sais.

Choupie à 18 mois découvre la mer (et c'est froid)

Donc, plus sérieusement, les miens sont allés un chouilla à la plage à 18 mois pour choupie (à 6 mois, elle était restée à l’ombre de la terrasse), et à 1 an pour le p’tit parce qu’il fallait bien y emmener la frangine qui en avait 3 et demi.

Alors, première chose importante, à 10 mois, je pense qu’elle peut ne pas aimer ça ! Je ne sais plus trop à quel âge, je crois que c’est un peu plus tard, heureusement, mais ils se mettent à détester marcher pied nus sur des sols « inconnus » : herbe, sable, terre. Et c’est donc très chiant. Il faut les rassurer, les bousculer un peu, et ensuite… les porter en larmes !

Elle peut aussi avoir peur de la mer ou au contraire adorer ça au point que tu seras obligée de l’attacher au parasol, que tu auras bien pris soin d’emporter et de faire fixer profondément par l’homme de la tribu.

Tu vas donc t’amuser avec la version jour/nuit et ouvert/fermé de la mer, c’est à dire : dedans/dehors ou sa version dégradée : mouillée/sèche

On oublie les heures trop chaudes, on y va à l’aube (enfin 9h quoi) et on repart à 10h30 max. On revient tard (après la sieste crapuleuse hiiiiiiiiiii quoi ?) vers 17h et on reste jusqu’à plus soif.

Les jouets de sable, ils adorent, n’hésites pas, mais y a rien de mieux que de patauger à cet âge là dans un gros trou d’eau de mer et de malaxer la boue de sable avec ses mains (profites en pour te faire faire un gommage gratuit au sable)

LA crème solaire dont on use et abuse, même à l’ombre (c’est Judas l’ombre, tu crois que tu es protégé mais que néni !) le chapeau (à larges bords), les lunettes de soleil (catégorie 4) : habitues la très jeune, c’est OBLIGATOIRE et montrez l’exemple les parents ! Le biberon d’eau bien sûr (et la lingette pour nettoyer la tétine pleine de sable, toutes les 3 secondes)

Ah et c’est pas SI grave si elle mange un peu de sable, mais bon, faut vite lui expliquer que des glaces c’est meilleur !

Bonnes vacances Clémentine !

46 commentaires

Le bib'expresso [concours]

Un Bib’Expresso Béaba, préparateur de biberon instantané  pour l’un ou l’une d’entre vous !
Petit concours à la fin de ce billet, mais avant tout : présentation !!!!!!!

Roulement de tambours.bib expresso beaba

Repéré par mes petits yeux de maman geek gaga de nouveautés, lors du salon Babycool en septembre dernier, il vient enfin de sortir dans quelques boutiques, et notamment dans la 1ere boutique Béaba (avenue de l’opéra à Paristrès jolie boutique d’ailleurs, vaut mieux pas avoir un 3e en route, moi je vous le dis !)
Le bib expresso, vu comme ça, on se dit : c’est un gadget !
Oui en effet… ce n’est pas faux !
Mais sincèrement, en y regardant de plus près, je lui trouve quand même 2 ou 3 petits trucs utiles.

Alors, concrètement, il sert à quoi ce bib’expresso ?
Non, il ne fait pas de café. Ce n’est pas papa Brad Pitt, copain du plus beau cafetier du monde George qui va vous servir un biberon… non plus non.
Le bib’expresso vous verse l’eau du biberon, dans le biberon, à pile poil 37° (grâce à un contrôle direct de l’eau) et cela en quelques secondes.
Vala.
Tout simple, vous mettez la bonne mesure d’eau dans le réservoir situé au dessus, vous mettez le biberon en place et vous appuyez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau.
Vous n’avez plus qu’à rajouter la dose de lait si ce n’est déjà fait (sachant que le flux d’eau a un effet mélangeur de poudre et permet une homogénéité de la température) et à agiter.
Le tout pouvant être fait avec une seule main, l’autre tenant bébé affamé et hurlant.

Mais ce n’est pas tout :
– vous pouvez aussi vous faire un thé peinarde en 30 secondes aussi.

Sérieusement, le bib’expresso comporte à l’arrière un bac de rangement ET de stérilisation pour micro-onde. Vous pouvez donc y ranger 3 biberons et les stériliser si vous le souhaitez.
Pratique non ?
Enfin, la partie haute se détache et devient un chauffe biberon ou chauffe petit pot de voyage !

Esthétiquement, je le trouve superbe, il existe en plusieurs couleurs : poudré rose, poudré bleu, gipsy et acidulé.
Bien sûr, on reste sur l’idée d’un gadget, surtout à ce prix environ 75€ mais sincèrement si ce n’est pas à l’arrivée d’un bébé qu’on ne peut pas se faire quelques plaisirs… quand les ferions-nous ?
A se faire offrir incontestablement !

bib expresso

Allez, à vous de bosser maintenant ! Ce bib’expresso, vous le voulez ?
Alors, laissez-ici un commentaire disant clairement que vous participez, dedans vous me donnerez votre avis sur l’engin, vos idées de machines révolutionnaires pour vous simplifier la vie avec bébé, et enfin si vous avez des envies à faire passer à Béaba c’est genre MAINTENANT :) Parce que mine de rien ce bib’expresso il a été conçu en partant du désir des mamans de pouvoir faire toujours plus vite et toujours plus facilement un biberon à leurs petits !

Vous avez jusqu’au 15 mars 2010, minuit.

EDIT DU 16 MARS 2010 : BRAVO à ladybutterfly, qui gagne le BIB’EXPRESSO Béaba

En vente sur Amazon, le Beaba Bib’Expresso préparateur de biberon instantané, gipsy à 64,95 €

267 commentaires

 
Top