Beauté et bien être - 2/11 - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Beauté et bien être

Maquillage de début d'année

Ça faisait bien longtemps, dites-donc, que je n’avais pas joué la blogueuse beauté, ou devrais-je plutôt dire la blAgueuse beauté. AH AH AH
Même si je fais des progrès chaque année.
Souvenez-vous, tout d’abord, j’ai totalement intégré l’important (que dis-je l’indispensable) démaquillage.
Pour ça, j’alterne, en fonction de l’état plus ou moins catastrophique de ma peau entre :

– des mousses nettoyantes/lavantes (Avene ou Caudalie ou Sanoflore – que j’ai actuellement) quand j’ai la peau plutôt grazouille

– des eaux micellaires (les mêmes marques + celle de Melvita) que j’utilise toujours avec mes cotons lavables des Tendances d’Emma (que même tu as 15% avec le code EZAVIP)

Je suis moins lait démaquillant en fait. Mais je le vis plutôt bien, je vous rassure.

Ensuite, j’ai découvert avec bonheur les  fameuses BB cream, 3 ans après tout le monde (La Funny Bee, puis la BB crème Nude bio des Secrets de Léa).

Récemment, on m’a offert une gamme complète de produits Phytomer. Pas bio mais « naturel » donc je me suis laissée tentée. EH BIEN JE NE SUIS PAS DEÇUE.

Vraiment une excellente découverte, notamment, ce que j’ai mis en photo ci-dessous : la CC crème.

Parce que le défaut de la BB des Secrets de Léa c’était vraiment la texture trop liquide (comprendre : j’en mettais partout)

Là, la texture est parfaite (mais vraiment), elle s’applique super bien, elle pénètre et lisse le teint sans le « maquiller », l’odeur est divine ET FRAISE SUR LE CAKE : elle est « fraiche ». Pas froide entendons-nous bien ! Je la trouve tellement agréable à poser. C’est un bonheur et encore une fois avec ce type de produit : en 1 passage tu as hydraté ta peau et tu lui as donné une bonne teinte.

maquillage maman active

 Attention, une blogueuse maman se cache sur cette photo – sauras-tu la retrouver ?

 

Ensuite, ma routine quotidienne se déroule ainsi : poudre bonne mine Couvrance – vous remarquerez à quel point la notion de « bonne mine » est importante pour moi. ON SE DEMANDE POURQUOI TIENS DONC. Hashtag maman active.

Un coup de blush rosé (Gemey ou Sephora en ce moment) le mascara noir absolument indispensable dans mon cas (mais par contre, je cherche encore THE mascara, si vous avez des recommandations), sans parler de l’anti-cerne Couvrance. Et là, vous me demandez ce qu’est une cerne : AH AH AH

Les autres petites nouveautés : le trio ombre pour les yeux de la Roche Posay. J’avoue que les couleurs sont parfaites pour mes yeux verts (ou jaunes parfois, j’ai un ascendant E.T), c’est facile, les deux petits pinceaux sont dans la boite, très pratique donc même si je me maquille très rarement les paupières.

Et puis là, devant sur la photo, une révélation pour mes lèvres que je ne maquillais JAMAIS. Je suis infoutue de me rappeler où j’ai eu ce stylo mais bon sang j’en suis très contente : REVLON Colorburst. C’est doux, c’est frais (oui encore), ça ne fait pas l’effet rouge à lèvre : c’est discret comme j’aime, juste ce qu’il faut de brillance et un poil de couleur (le n° 145 Ingénue dans mon cas).

A vous de me donner vos bons conseils, faites-pas vos radines, partagez ! 

9 commentaires

Les coffrets cadeaux Mum to Be Party

Mum to be Party a déjà 4 ans. Ce concept que je suis depuis ses débuts et que j’affectionne tant pour y participer à me petite échelle, « physiquement » (c’est que je donne de ma personne vous savez) lors des événements parisiens et par la plume (enfin la souris), sur le site, fête donc ses 4 ans.

Depuis quelques mois déjà, la boutique a ouvert et propose notamment des coffrets pour futures mamans/papas/jeunes maman (à s’offrir ou à offrir) absolument délicieux. Nous en avons déjà parlé (et fait gagner) ici et .

La semaine prochaine, le 2 décembre, je ne pourrai pas être présente, car je serai très loin (physiquement) de Paris (et même de France), cependant je tenais à faire un petit hommage à Christel, et à toute l’équipe de Mum to Be Party ici, sur mon blog. Parce qu’elles sont formidables et qu’elles permettent aux futures et jeunes mamans de pouvoir penser un peu plus à elle, à se sentir « soutenues » dans ce tunnel spatio-temporel qu’est la maternité. Je le répète, mais j’aurai tellement aimé avoir ce type de béquille étant enceinte et jeune maman.

Pour les parisiennes, n’hésitez pas à aller vous inscrire pour la prochaine Mum to be party (and dad !!) du 2 décembre.

Pour Noël, Christel a préparé des coffrets ultra choupie que je voulais vous présenter :

Le coffret soin Maman et bébé Mummy Pamper Kit of Boo Boos (39 euros)

Mummy&Me_Pamper_Kit_GiftBox_Products

Boo Boos est une marque anglaise, découverte par Christel, la fondatrice des Mum to Be Party, lors de sa 1ere grossesse. Il propose des soins essentiels autour du moment du bain : un bain moussant, un gel nettoyant, une lotion et un baume de change pour bébé et un bain hydratant et une huile corps nourrissante pour la maman. Tous les deux ont des peaux plutôt sèches après la naissance de bébé, alors prenons soin d’eux en même temps avec des produits 100% naturels et plaisir

Ce coffret contient plus précisément :

– Splendidly Soothing Bath Soak, 250ml
– Super Stretchy Miracle Oil, 100ml
-Very gentle Top-to-Toe Wash, 50ml
– Kind & Creamy Baby Lotion, 50ml
– Soothing Bottom Butter, 10g

 Le coffret soin bébé My Little Box of Boo Boos (19 euros)

MyLittleBoxOfBooBoo mum to be partyComment ne pas fondre devant ce coffret composé d’essentiels 100% naturels pour le moment du bain avec bébé ? Un coffret cadeau idéal pour prendre soin de la peau délicate de bébé avec 4 produits indispensables : un nettoyant doux corps et cheveux, un gel moussant pour le bain, une lotion pour nourrir et protéger la peau de bébé et une baume de change à l’huile de lavande et à la camomille pour soulager les petites fesses de bébé.

Ce coffret contient plus précisément :

– Very Gentle Top-to-Toe Wash, 50ml
– Soft & Splashy Bubbles, 50ml
– Soft & Creamy Baby Lotion, 50ml
– Soothing Bottom Butter, 15g

Bon à savoir : les produits peuvent être utilisés dès la naissance de bébé, sont exempts de parabens/produit pétrochimique/ sulfate/colorant synthétique. Le baume est un vrai « must have » outre-Manche, reconnu pour son efficacité et son odeur extra, et a gagné cette année de nombreux prix. 

Et on n’oublie pas le petit dernier la boutique, le coffret Jeune Maman. (avec du moi dedans le guide). Pour connaitre tout son contenu (10 produits) et pour commander le coffret, c’est sur le site des jeunes et futures mamans Mum to be Party que cela se passe.

Voilà, si vous manquez d’idée pour gâter de jeunes mamans, je pense que je vous ai donné 2/3 bonnes idées là.

4 commentaires

Un moment pour moi, enfin

bio energie plus massageVous le savez si vous me lisez depuis longtemps : je suis totalement fan des massages. Je ferai (presque) n’importe quoi pour un massage. Je suis en perpétuel recherche de lieux (et des mains qui vont avec) où je peux me détendre en toute confiance. Parce que pour l’angoissée/stressée/énergique/débordée femme/mère/working girl que je suis, le massage est d’une importance considérable dans ma vie. Généralement je m’offre 3 à 4 séances par an. Ce qui est magique c’est que grâce à vous j’ai, aussi, l’opportunité de tester de nouveaux instituts à Paris, et croyez-moi, je prends mon rôle de testeuse très à coeur.

Quelle dévouement. Je sais.

Voyant que mon corps criait un truc du genre « ça va bien là oh » en déréglant ma thyroide et en faisant baisser ma tension, l’équipe de Bio Energie Plus, institut de massage situé 5 rue de Chateaudun dans le 9e m’a adorablement invité à venir passer 90 minutes de pur bonheur, à base d’huile bio, de mains qui passent et repassent, triturent, appuient, soulagent.

Et sincèrement, je me suis précipitée. Non seulement j’ai bien fait, mais j’y retournerai.

La cabine est nickel, sombre comme il faut, tamisée par quelques bougies, la musique est parfaite, à la fois présente mais discrète, la table chauffe et possède bien le petit trou pour la tête (je précise parce que ce n’est pas toujours le cas), les mains sont expérimentées.

Autant vous dire que j’ai passé 90 minutes à me demander qui j’étais. En tout cas, je sais où j’étais : à la frontière du sommeil. Je me suis accrochée là, parce que je ne voulais manquer aucun moment, aucune sensation de bien-être en m’endormant (ça serait gâché). J’ai réussi ENFIN à me laisser aller, à respirer profondément, à ne plus penser qu’à suivre mes sens.

Amies parisiennes, je vous recommande chaudement ce lieu. Valérie et Alexia sont adorables. Venez de ma part, cela leur fera plaisir je pense. Testez, offrez vous ce moment, c’est tellement délicieux. Et puis sinon… c’est bientôt Noël parait-il ?

Quelques idées de tarifs : le massage du corps complet (tête-doigts de pieds) de 90 minutes est à 120 euros. Le massage cranien de 30 minutes (hummmmmm) à 29 euros.

Pour connaitre les prix pratiqués un peu partout c’est tout à fait dans la moyenne et pour avoir testé, je peux vous dire que vous en avez pour vos sous, LARGEMENT.

C’est par là

MERCI, vraiment, cela tombait à pic.

9 commentaires

Mon vanity bio pour mamans pressées avec Doux Good

logo doux goodDoux Good est une boutique que j’ai découvert il y a 6 mois je crois. Le vrai coup de coeur : tout simplement parce que j’y trouve tous mes produits de beauté et d’hygiène BIO. Sachant que le bio dans ma salle de bain est plus que largement représenté depuis quelques années maintenant et de plus en plus – surtout quand je lis les tests comme la dernière étude de 60 millions de consommateurs par exemple – vous comprendrez pourquoi ce site m’a vraiment tapé dans l’oeil.

Carole est la créatrice de cette boutique rassemblant des dizaines de marques bio : Weleda, Mademoiselle Gabrielle, Melvita… bien sûr, mais d’autres plus « petites » et donc pour le moment en tout cas, moins connues, comme Omum (pour les futures mamans), Toofruit, 1001 vies, etc.

Elle m’a proposé de participer à la création d’un de ces vanity mensuels. Chaque mois en effet, elle demande à une blogueuse de créer son vanity en fonction de ses propres goûts et besoin.

J’ai donc accepté avec plaisir. J’ai donc composé un vanity de 3 produits. Cela ne fut pas simple de n’en choisir que 3, j’ai décidé de prendre un angle « mamans pressées » – on se demande bien pourquoi tien… AH AH AH L’idée est donc de gagner du temps avec des produits 2 (ou même 4) en 1. Et puis une touche indispensable de maquillage pour moi : le mascara.

Voici donc le résultat : une trousse Doux Good composée

– d’un shampoing douche 2 en 1 Douces Angevines,

– du soin 4 en 1 Pulpe de vie : eau micellaire, huile démaquillante visage et yeux et hydratant visage

– et du mascara Boho 2 en 1

Le vanity est en vente tout le mois de novembre au prix « d’ami » de 39 euros (au lieu de 55,70 euros)

Vanity e-Zabel - Novembre - produits seuls

doux good ezabel

 

 

 

6 commentaires

Bonjour, je suis endorphine addict

maman fait du sportOn peut dire que je cumule toutes les qualités pour réussir à faire du sport régulièrement.

Je suis maman. Citadine. J’ai 2 jobs + les enfants (rapport au fait que je suis maman) + la maison à gérer. Je suis paresseuse. J’aime dormir/être peinarde/glander/larver (rayer la mention inutile).

Par contre, j’ai un défaut. J’ai un passif de sportive. Vieux, mais tout de même, je ne peux pas le nier. Danse moderne, gymnastique, patinage artistique, danse classique, danse sportive et softball. En gros jusqu’à 22/23 ans, c’est-à-dire mon arrivée à Paris intra-muros, je faisais du sport une à deux fois par semaine de manière assez intensive.

Et puis, à Paris, j’ai vite tout laissé tomber. Entre mes études, mes stages que j’enchainais parallèlement… l’éloignement de mon club et de mes copines…

Ah j’ai bien tenté comme tout le monde L’inscription à LA salle de sport. Mémorable. Clairement pas pour moi. J’ai détesté l’ambiance, j’avais besoin d’air. Et non pas de voir des nanas à poil se reluquer les formes dans les vestiaires.

Après la naissance des enfants, j’ai perdu mes kilos de grossesse sans régime strict, en laissant juste faire la nature (et défiler les mois – genre 18) et en faisant tout juste attention au grignotage intempestif (car tragique). Ce qui m’a peut-être aidé : j’allais au bureau à pied (15 minutes) ou en vélib’ et je n’aime pas le fromage.

Oui détestez-moi.

Vous le savez si vous me suivez depuis quelque temps, l’an dernier on m’a proposé de courir (COURIR QUOI) pour Odyssea. Après avoir ri 5 minutes en m’imaginant en train de décéder au bout d’un kilomètre, j’ai accepté le défi. C’était l’occasion ou jamais de tenter de m’y mettre. En effet, malgré tout mon passé de « sportif », je n’avais jamais « couru ». Je suis plutôt une sprinteuse à la base.

Après une mémorable première séance d’entrainement, puis 2, puis 3, j’ai couru Odyssea et j’ai adoré. J’ai voulu continuer et parallèlement, j’ai repris régulièrement les cours d’aquabiking que j’avais démarré quelques mois avant, avec les copines le midi, une fois (presque) par semaine.

Et depuis, je suis plutôt stable, j’ai trouvé un bon rythme. Bien sûr, il y a des périodes où je n’arrive à rien. Mais je me reprends vite finalement, surtout depuis le printemps dernier. J’ai trouvé un centre d’aquabiking qui me plait beaucoup plus, je trouve mon corps changé, moins mou, j’ai même perdu 2 kg sans aucun régime (à part celui qui m’est propre et dont je vous avais parlé), du coup, ça me donne envie de continuer !

Le sport est donc entré (à nouveau) dans mon quotidien. Je lui fais désormais une vraie place.

Cet été, pendant notre semaine de vacances à deux, avec l’Homme, on a enchainé les randonnées (2 heures en moyenne avec un bon rythme de marche) et les exercices de renforcement musculaire. Je vous rassure, ensuite on se payait un bon resto avec de bons verres de vin hein !

Au programme (que j’essaye de tenir depuis notre retour – parce que bon sang ça se VOIT) : des abdos (en gros 200, j’ai pas trouvé mieux pour le bidon), des pompes (j’arrive désormais à en faire 3 seule YOUHOU, rigolez pas !!), et surtout le fameux gainage. Aie, je sais. Mais encore une fois, ça marche vraiment. Je devrai ajouter un exercice pour les fesses mais non, faut pas déconner non plus. AH AH AH

Ajoutez à ça, une séance par semaine d’aquabiking (bon, en ce moment c’est 2 parce que je dois finir mes cours avant une certaine date)

Et une sortie running (parfois deux) par semaine aussi.

J’ai enfin trouvé le temps d’y aller : le fameux mercredi quand les enfants sont casés eux-mêmes à leurs activités sportives et parfois le samedi, également pendant qu’ils sont à leur sport.

ET POURQUOI JE FAIS TOUT ÇA ? Au lieu de glander !!

Parce que je vois vraiment des améliorations stimulantes et dont je suis fière : sur mon corps, sur ma forme en général. Mon souffle aussi. Sur mon moral également !! J’ai une vraie sensation de plaisir en rentrant d’une séance. Une « bonne fatigue ». Je « sens » mes muscles mais je ne souffre pas, attention : aucune courbature avec l’aquabiking et le maitre mot pour moi est devenu : étirements !!

Parait que cela s’appelle l’effet « endorphine » et qu’on en devient vite accro…

Je suis foutue donc.

35 commentaires

Odyssea : à l’année prochaine !

Il faisait vraiment froid. L’automne étant arrivé la veille alors qu’on se surprenait à le guetter. Autant vous dire que j’ai dérouillé en short et tshirt. Je suis restée planquée dans ma voiture quelques minutes avant d’aller chercher mon dossard et mon tshirt ROSE.

odyssea 2014

Odyssea
La course qui, l’an dernier, m’a fait non seulement découvrir mais aimer la course à pied.
Je vous le disais, j’ai raté le coche cette année mais je m’engage à faire le maximum pour l’an prochain pour monter une petite team e-zabel
Odyssea c’est une vraie course bienveillante : femmes, hommes, enfants. Tout le monde peut courir. Le 5 km est vraiment « facile », au pire, il peut se faire en marchant. Il n’y aura donc, mesdames, aucune excuse pour octobre 2015 : je veux vous y voir.

Cette année, j’ai retrouvé deux lectrices sur le 5 km : Hélène et Véronique. Avec Véronique, on a papoté pendant toute la course, en arrivant on s’est dit que c’était trop court et qu’on sera vraiment obligé de faire le 10 l’an prochain : trop de trucs à se raconter !!! Son mari a ri. (Limite il s’est moqué) Il parait que l’on a dit la même chose l’an dernier… Ah bon ??
Hélène a filé devant. Bien décidée à passer sous la barre des 30 minutes, elle a presque réussi, moi je dis qu’elle l’a fait, parce qu’il était tout de même très compliqué de circuler/doubler dans ce parcours familial. BRAVO
Encore très fière d’avoir pris part à cette belle course, je vous dis à l’année prochaine.
Bientôt je vous fais mon billet « sport » (AH AH AH) pour vous motiver un peu plus !
Odyssea : 38 000 coureurs pour la 13ème édition – 470 000 euros récoltés
Ça claque.

Je vous parle de mon numéro de dossard ?

dossard 13 odyssea

13 commentaires

45 minutes

ezabel parisienneet 20 secondes

C’est le temps moyen pour obtenir quelqu’un de compétent sur la ligne téléphonique de la CAF/CPAM/RSI/Centre des impôts (rayez la mention inutile).

Ah non (enfin si mais ce n’est pas le sujet)

C’est le temps que j’ai mis EN COURANT (je précise pour les taquins qui m’accuseraient d’avoir marché) pour faire les 6,7 km dimanche à La Parisienne.

Fierté.

On m’avait parlé d’une course plus « commerciale » qu’Odyssea, cela ne fait aucun doute (hélas). A ce sujet, je sais bien qu’une infime partie du prix du dossard revient vraiment à l’association caritative, mais après quelques recherches, j’ai compris : l’organisateur est une société privée… Mais bon, c’était une occasion offerte par le réseau féminin de mon groupe de courir en équipe ! Et je ferai Odyssea, de toute manière  dans 3 petites semaines.

J’ai fait les deux premiers kilomètres avec une collègue, peu entrainée, afin de l’aider à courir le plus loin possible avant de marcher. Ensuite, je l’ai laissé et j’ai couru seule. Mais sincèrement – et c’était là une vraie bonne surprise pour moi – les animations, l’ambiance, le public autour de nous, tout ça a contribué à ce que je ne m’ennuie pas. Au contraire, reboostée à chaque carrefour grâce aux orchestres, j’avais envie de danser sous ce tunnel transformé en boite de nuit (avé la boule à facettes !). Bref, il y a tout au long du parcours largement de quoi penser à autre chose qu’à son rythme cardiaque et à ses mollets ! Ne serait-ce que pour prendre 2 ou 3 photos à la touriste !!

C’était vraiment chouette.

Je suis de celles qui étaient émues à chaque fois que je voyais des enfants encourager les mamans (et guetter la leur). Je suis aussi de celles qui tapaient dans les petites mains trainant sur les côtés.

Je suis aussi celle qui n’a pas été foutue de boire son verre d’eau sans s’en mettre partout… alors j’ai fait genre j’ai fait exprès de me mouiller le maillot pour me rafraichir. Hum.

Autant je m’ennuie quand je tourne bêtement dans mon parc, autant j’ai parcouru les 6,7 km sans souffrir (ce qui me laisse à penser que j’aurai peut-être pu pousser un peu plus) et avec un grand plaisir.

En arrivant c’est un vrai sentiment de fierté qui m’a envahi. Fière et heureuse d’avoir partagé ce moment avec plus de 30 000 autres femmes. Honnêtement c’est à faire. Même en marchant. Juste pour l’élan et le coup de booster que cela donne après.

Je termine au classement général :  15 185 e et 5596e au classement « maman ».

J’ai repéré 3 hommes déguisés. Mais aussi un duo « non voyant/voyante » et 2 femmes en fauteuil poussées par leurs amies.

Dans les 700 derniers mètres, j’ai croisé le regard d’une femme épuisée, nous avons échangé quelques mots pour nous donner une dernière dose de courage.

Ça sentait le dépassement de soi.

Oui ça sentait mauvais. Sur ce point, la parité est respectée. La femme qui court sent autant qu’un homme.

Avant la course, grosse ambiance- 20 vagues prennent le départ, espacées de 7 minutes. J’étais dans la fin de la 2e :

parisienne avant la course-001

 

parisienne pendant la course 2014-001

Mes copines Isabelle  et Sabine, mais plus tard que moi hélas. Vous pouvez aller lire leurs articles ! L’an prochain on court ensemble ??

40 commentaires

Qui court …

dine ? gagne ? dort ? ah non je confond.

Bref

Dimanche prochain, je vais courir La Parisienne. Parce que #jesuisparisienne (ça c’est pour faire un clin d’oeil à l’affaire hallucinante entre Le Parisien / The Parisienne) et que le Groupe auquel j’appartiens a monté une équipe via son réseau féminin.

Course de 6 km 7 (ça use) dans les beaux quartiers parisiens, réservée aux femmes donc (la course hein, pas le quartier). L’an dernier j’avais couru pour la 1ere fois de ma vie (séquence émotion) c’était pour Odyssea. J’ai persévéré, depuis, en faisant quelques sorties de temps en temps (5  tout casser) au parc voisin, pour garder l’habitude. Il faut dire que j’avais adoré l’expérience, et la course en particulier couru avec certaines d’entre vous.

Ce printemps j’avais eu l’idée de monter une équipe e-Zabel pour Odyssea. Hélas, l’état dans lequel j’ai fini l’année scolaire et le manque de réactivité côté Odyssea n’ont pas aidé à l’aboutissement du projet. Je suis faible, je n’ai pas insisté mais je sais que certaines se sont inscrites de leur côté !!

J’aimerai donc savoir qui en est ? Ou qui en serait ? De manière individuelle du coup mais cela serait vraiment chouette de se retrouver sur place avant la course ?

Je pense ne faire que le 5 km encore cette année pour ma part.

Le départ est le dimanche 5 octobre à 11h.

Nous avons jusqu’au 30 septembre pour nous inscrire en ligne. Et les fonds collectés seront reversés à Gustave Roussy.

Allez venez !!

En plus après on pourrait reprendre la ligne 1, descendre à Hôtel de Ville et aller toutes déjeuner chez Happy Families ?!

odyssea course femmes paris

35 commentaires

Mais pourquoi ?????

Hier en revenant de mon cours (quasi) hebdomadaire d’aquabiking, je m’interrogeais publiquement – comprendre : via twitter – sur les motivations qui me poussent, chaque semaine donc (merci de suivre), à souffrir volontairement à ù$*^ !#$* » de cours !

J’ai reçu plusieurs réponses.

–          Parce que je le vaux bien (certes)

–          Pour être au TOP (tout à fait)

–          Parce que le sport c’est bon (parait oui)(mais la glande aussi)

–         Pour être (je cite) « la maman sexy qui énerve toutes les mamans » (pas mon genre, m’enfin, j’ai trouvé ça sympa quand Choupie m’a dit que sa meilleure amie trouvait que j’étais la plus jolie des mamans)(et toc)

Et finalement, j’ai trouvé.

J’y vais parce que j’ai envie de me sentir bien dans ma peau, dans mon corps.

Parce que j’ai besoin de me vider la tête au risque de la voir imploser (je vous parlerai peu à peu de ce qui l’encombre en ce moment, ma tête, mais pour le moment, je ne peux point, croyez-moi sur parole du coup hein)

J’y vais parce que j’ai 18 ans et qu’il n’est pas question que je m’encroûte si jeune. Quoi ? Bon, ok 28… RHA

Parce que j’aime dire un vilain gros mot pendant 45 minutes devant la coach qui nous fait tant souffrir.

Parce qu’on rigole drôlement bien avec ma copine de galère, et que du coup, on bosse aussi les abdos.

A moins que cela ne soit à cause des chaussons d’aquabiking qui me siéent si bien aux petons.

Ou encore parce que cela m’oblige à m’épiler chaque semaine ?

EN TOUT CAS, ce n’est absolument pas parce qu’il est HORS DE QUESTION que je me fasse doubler par ma gamine de 9 ans à la course ou mettre par terre par mon judoka de 7 !

Non mais oh

Dimanche, j’ai fait « concours de roue » au parc. Et j’ai gagné : OUF. Mais jusqu’à quand…

photo 2 (1)Nan c’est pas moi ça, la mienne était beaucoup plus droite, dixit l’Homme

 

12 commentaires

Rituel beauté simple et bio (avec Marque Repère)

Vous le savez, je ne suis pas une beauty addict MAIS je suis une femme qui aime prendre soin d’elle. Parce que je le… oui bon, vous avez compris.

J’achète mes produits d’hygiène et de beauté dans des boutiques spécialisées ou éventuellement dans mon magasin bio. Je n’ai pas le réflexe en effet de penser à ça en faisant mes courses alimentaires, tout juste si je pense à prendre le déo de l’Homme en passant chez Monop’. Et puis, j’étais jusque là persuadée que je ne trouverai de toute façon pas la qualité que je cherche dans un produit, ni, vous le savez c’est important pour moi désormais, des compositions à minima « naturel » voir bio.

Mais ça c’était avant. En effet, on m’a récemment proposé de découvrir la gamme de produits d’hygiène et beauté de la Marque Repère (vendu dans les enseignes Leclerc). Figurez-vous qu’ils ont en effet une large gamme de « basique » bio. J’avoue, j’étais bluffée. Du bio vraiment accessible, je ne peux que tester !

Gamme Bio Naïa

Voilà pourquoi, ces derniers jours, mon rituel beauté de base quotidien je le partage avec des bouchons verts…

Pour environ 15 euros, j’ai mon trio de produits basiques. BIO. Oui, j’insiste un tantinet mais avouez que bon… ce n’est pas cher !

On a donc : le lait démaquillant pour peaux sensibles (3,12€) – oui je suis une femme sensible – que je pose toujours sur mes cotons lavables Tendances d’Emma. Il démaquille parfaitement, aucun souci, et l’odeur est vraiment agréable, assez dynamisante, du coup je l’aime vraiment pour le matin.

marque repere démaquillant bio

Un coup de lotion tonique, hop avec un 2e coton. (3,63 €), impeccable pour finir le démaquillage et donner un coup de boost au teint. Là encore odeur très agréable de fleur d’oranger.

lotion tonique bio marque repere

Et la crème hydratante anti-rides – oui je suis une femme de presque 40 ans, gloups. à l ‘extrait de grenade et d’huile d’argan bio (6,63€) Elle pénètre bien, rapidement et ne laisse pas de voile gras sur ma peau. Le flacon pompe me convient très bien pour prendre la dose nécessaire.

anti rides bio marque repere

Là-dessus un peu de poudre compact, l’indispensable duo mascara/anti-cernes pour ne pas faire peur aux gens du dehors, épictou !

Léger. En mai, d’abord, je fais ce qu’il me plait. Et toc.

Article sponsorisé

14 commentaires

 
Top