Livres et ciné - 2/4 - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Livres et ciné

Mamans testent : après le blog, le livre

Les Mamans Testent – des trucs pour les nains… Mais pas que ! (Les guides du Chêne)

Je l’attendais cette sortie en librairie. Pas autant qu’elle, évidemment, mais tout de même.

Elle, c’est Marie, je ne la présente plus, elle est devenue une amie, rencontrée via nos blogs d’abord, puis en vrai « IRL » comme on dit sur les réseaux. Marie, je l’ai « découverte » il y a presque 3 ans. Je lui avais proposé d’écrire sur mon blog pendant ce mois d’août 2010 où je me la coulais douce, parce que j’adorais son ton, qu’elle me faisait hurler de rire et que j’avais dû sentir que celle qui était encore assez peu connue allait monter, monter, monter (comme la petite bête)(mais en plus chou).

Je suis fan. Et je suis fière.

Ce livre tiré de son blog, elle avait le talent certain pour l’écrire, elle méritait de le publier, bien plus que d’autres.

Le voici. Je l’ai reçu un peu avant sa sortie officielle.

Il ne m’a pas déçu. Au contraire. Elle a réussi, à mon sens, le délicat pari de faire du blog, sans bloguer. Le ton est le même. Les textes sont inédits. Tout y est : les nains, le mâle, le rire, le vrai. C’est bon. Très bon. Un régal à chaque page.

La touche en plus : les illustrations (de sa soeur Chloé) et les photos légendées ! Priceless.

À acheter en priorité. S’il y a un livre à vous offrir (ou vous faire offrir) en ce moment, c’est celui-ci. Sans hésitation.

Sur Amazon dès aujourd’hui

 

8 commentaires

50 listes pour Mamans Débordées

Mamans ? Il y en a un paquet qui traine sur ce blog… comme c’est étrange… (j’m’interroge)
Débordées ? Oui, d’ailleurs y en a t-il vraiment qui ne sont PAS débordées ? (j’m’interroge)

Débordée mais organisée, tel est mon pari quotidien depuis plus de 7 ans.

Et si je vous parlais de ce livre… qui nous concerne donc … ba… toutes hein je pense.
Un petit ouvrage qui, tout en prenant à la légère les situations quotidiennes de nos vies bien remplies de maman, apporte des idées, des bons plans, des astuces pour mieux gérer, mieux appréhender (pardon – gros mot toussa), mieux s’en sortir donc.

50 listes pour Mamans Débordées.

Non sponsorisé par post-it

Écrit par mon amie blogueuse devenue, je pense que je peux oser le dire, mon amie dans la vraie vie : Isabelle Cantarero (qui, je trouve, possède un prénom magnifique et sans aucun doute à l’origine de son grand talent)(uh uh)

Alors, évidemment, c’est ma copine, donc je trouve son 1er livre super. Certes. Mais pas seulement.
Je suis citée dedans. Certes. Mais pas seulement.

J’ai adoré le découvrir, il est pratique, léger, déculpabilisant, drôle, tellement vrai. Exactement ce qu’il me faut, ce que j’aime, ce que je tente d’apporter sur mon blog également : une touche de vraie vie, allégée pour rire un peu de nos galères…
Il ne coûte quasiment rien 6€ (5,70 € sur Amazon). Une super idée cadeau pour une nouvelle maman.

11 commentaires

Au cinéma, en ce moment, avec les enfants

Pirates, Marsupilami, Le Roi Lion… la famille s’est dévouée ces derniers jours pour vous faire des critiques en série, en ce début de vacances chocolatées.

round 1 : Pirates, bons à rien, mauvais en tout

Certains diront qu’ils sont en effet mauvais. Moi je ne trouve pas. J’ai passé un bon moment. Certes, je m’attendais à vraiment mieux, au vue des critiques lues ici et là, finalement, logique, je ne pouvais qu’être un peu déçue. Mais tout de même ! Grande fan de Wallace et Gromit, je ne pouvais pas manquer cette nouvelle création. C’est drôle, joyeux, avec de bien jolies valeurs, aucun gros méchant pas beau, on peut donc y emmener sans soucis les plus jeunes.

Le p’tit ici, 4 ans 3/4 (ou c’est précis) a adoré et a donc parfaitement détesté la Reine Victoria qui a voulu manger le « dodo ». La grande a beaucoup aimé, elle le veut en DVD (c’est LE signe qui ne trompe pas). La voie française du Capitaine Pirate, tenue par un Edouard Baer en pleine forme, donne au fameux pirate un p’tit côté bourgeois, bien décalé que j’ai adoré !

A voir donc. Vraiment. A partir de 4 ans (même si la recommandation officielle est 6 ans)

round 2 : Sur la piste du Marsupilami

Bon bon bon… comment vous dire ça franchement. Déjà
1/ je n’ai pas compris pourquoi (pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii) l’Homme a voulu y aller.
2/je n’ai pas compris pourquoi (mais pourquoiiiiiiiiiiiiiii) j’ai suivi (bêtement – au lieu de rester – peinarde – au lit – par exemple)
3/ je n’ai pas compris comment des gens, une amie même (!!!) (oui je dénonce, je suis comme ça) ont pu « aimer »

Ah oui bien sûr, le Marsupilami il est crômignon

Certes. M’enfin on le voit 4 minutes et demi au mieux dans le film dont 1 minute en gros plan.

Et le film, lui, il est long. Vraiment. 3h, au moins. Enfin c’est l’impression que l’on a eu. Oui parce que l’Homme a regretté son geste. Amèrement même. (bien fait)

C’est nul. Mais vraiment nul. Ce n’est pas du tout pour les jeunes enfants, ils sont incapables de comprendre une seule des  « blagues » débiles (oh pardon ça va hein)… Je passe le duo de grimaceux (qui m’a fait sourire à 2 reprises tout de même) exaspérants, le passage du fan de Céline Dion ou l’autre petit rappel inutile à Hitler. C’est une belle daube. Bien clairement. Et pourtant sachez-le, je suis bon public (la preuve, avant hier soir j’ai regardé un film « comique » de zombies)

round 3 : Le Roi Lion en 3D

Un de mes Disney préféré. J’avais eu l’immense chance de voir la comédie musicale à Paris. Je suis une grande fan. De l’histoire, de la musique. Durant notre week-end (de folie) à Disneyland Paris, nous avons eu la chance de revoir le film, en 3D donc cette fois, en avant-première.

Alors ? Bon, sincèrement (toujours !) ? La 3D n’apporte vraiment rien. Par contre, c’est clairement toujours un film sublime et le revoir sur grand écran, ça fait tout de même boum boum dans le coeur.

 

12 commentaires

Toiles Enchantées [vidéo sponsorisée]

Quand les enfants ne peuvent aller au cinéma, c’set au cinéma de se déplacer ! »

Voici quelques mots qui en disent long.
Les toiles enchantées c’est depuis près de 15 ans une équipe, présidée par Alain Chabat, qui sillonne les routes de France et offre gratuitement aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés les films de cinéma à l’affiche.
Cette association, unique en son genre, est soutenue par l’ensemble de la profession (distributeurs, producteurs, comédiens, réalisateurs, techniciens…)
Elle a pour double mission, encouragée et soutenue par le corps médical :
– d‘accéder à la culture et au divertissement
– de briser un quotidien difficile et lutter contre l’isolement et le découragement.

Alors, certes, le dernier film d’Alain Chabat ne m’a pas plu (je vous en reparle lundi), mais, là, je ne peux pas nier que cette association, comme toutes celles qui oeuvrent auprès des enfants, me touche.

En 2011, 50 films, 344 projections, 17 000 enfants devenus spectateurs, dans toute la France, je vous laisse lire le site pour avoir plus d’informations, mais cela fait chaud au coeur !

L’association a besoin de nous, pour les contacter c’est ici

Association Les Toiles Enchantées
2, Villa Octave
92270 Bois-Colombes
01 47 60 17 18
contact@lestoilesenchantees.com

 

Vidéo Sponsorisée

1 commentaire

Redécouvrir le plaisir de… sortir !

Dans la série « Maman et Papa sont sans enfant pendant quelques – divins – jours et bordel que c’est bon » (pardon)

Je demande l’épisode « Maman et Papa sortent »

Je veux dire LE SOIR

Je précise : le soir, sans y laisser un rein en baby-sitting

AHHHHHHHHHHHHHHH ça y est

Soir 1 : théâtre

C’est bien simple, je n’avais pas mis les pieds dans un théâtre, je veux dire, un théâtre offrant en spectacle autre chose qu’une programmation jeunesse, depuis 1 an. Invités à découvrir la nouvelle pièce jouée par Isabelle Carré et Samuel Labarthe : Pensées secrètes, le jour de la Sainte Isabelle, moi je dis, ça le fait. J’étais en communion avec elle. Bon, j’exagère, mais je n’ai pas pu m’empêcher de penser que c’était peut-être un jour un peu différent pour elle. Non pas que je sois dans la salle hein non, rho ça va, vous avez compris.

J’étais tout heureuse d’entendre la sonnette qui marque la fin de la récréation et indiquant, en gros, aux spectateurs de se dépêcher d’entrer en salle. Tout heureuse de ne pas être sur le strapontin. Tout heureuse de découvrir mon fauteuil rouge qui ne laisse guère la place à mes grandes jambes (je n’ai pas dit mes grosses chevilles hein !). Tout heureuse de voir le rideau se lever et d’être plongée dans cette histoire, ma foi, philosophique, drôle, sensible et parfaitement mise en scène !!

Amis parisiens, je vous recommande le déplacement jusqu’à Montparnasse et son p’tit théâtre du même nom. Et pour en savoir plus, avant, je vous invite à regarder cette vidéo :

Soir 2 : cinéma

C’est bien simple, des 4 films en course pour les César vendredi soir, je n’avais vu que Polisse. Et encore j’avais lourdement (oui parce que je peux être très très pénible comme femme) pour le voir. Par contre, je vous rassure, on a vu nombres de dessins animés hein depuis le temps… le dernier étant Zarafa.

Eh bien cette fois, tant qu’à faire, on a vu un film qui n’est pas encore sorti ! Et toc.

À savoir : Possessions, avec Julien Rénier (et 18 kg en plus), Julie Depardieu, Alexandra Lamy et Lucien Jean-Baptiste

Deux couples, deux classes sociales, une rencontre, des jalousies, des abus et … des morts. Basé sur une histoire vraie. Une famille assassinée pour une « simple » histoire de chalet.

J’ai beaucoup aimé. La famille de « beauf », pardon, mais c’est exactement ça avec les clichés poussés à leur maximum. J’ai surtout trouvé cela bien filmé, bien amené, on ne voit pas la violence, on ne fait que la deviner et du coup, l’effet est intense.

À voir aussi, si vous avez l’occasion, cela sort le 7 mars.

Soir 3 : resto

Entre amis, pour l’anniversaire de l’Homme. Mais, ça c’est privé, et ça, c’est encore du futur, proche !

Allez, ça fait longtemps, dites-moi un peu si vous arrivez à sortir en amoureux, vous, occasionnellement, régulièrement ? Et que faites-vous dans ces cas-là ? ciné, théâtre ou resto ?

56 commentaires

De bonnes lectures pour mamans

Que de sorties librairies intéressantes ces derniers mois pour nous, les mamans !

On commence avec le Dico des petits et gros bobos, chez First, de ma copine (hiiiiiiii) Marjolaine Solaro (son blog Marjoliemaman), avec l’appui d’une pédiatre, Julie Lemale.

À garder sous la main pour s’y référer au moindre bouton bizarre ou autres soucis nous laissant perplexe. Il rappelle aussi aux parents même expérimentés les réflexes de base et les gestes importants à pratiquer. Indispensable donc.

Toujours chez First et sa chouette collection « ma p’tite famille », Maman travaille de Marlène Schiappa, auteure entre autres, du blog Maman Travaille. Un bon guide pour les mères actives.

Rigolons un peu (BEAUCOUP même) avec maintenant la BD d’AstridM (ma copine aussi)(minute je me la pète) et Sylvia Douyé : Je suis une super maman ! Où rien que la couverture donne le ton ! C’est bon, c’est drôle, je l’ai dévoré d’une traite.

Un super guide maintenant pour les Parisiens avec la version « papier » du blog Ma Poussette à Paris, là encore, une copine, Stéphanie Buhot ! Classés par arrondissement tous les lieux à visiter (ou pas) avec bébé, poussette et son chargement. Très pratique (en même temps c’est un guide) pour vérifier en amont d’une ballade, l’accueil réservé aux bébés, il donne aussi plein d’idées de sorties.

EDIT : j’ajoute à cette belle liste les almaniaks de MissBrownie (pas encore lu, mais vu le talent d’Anabel…). Ils sont sur Amazon !

25 commentaires

Un ciné à 3 € début juillet ?

Petit billet express mais qui à mon avis peut bien vous intéresser !

Vous le savez, comme chaque année aura bientôt lieu la Fête du Cinéma (du 25 juin au 1er juillet)(oui pendant les soldes aussi), fête durant laquelle je vous le rappelle, pour une 1ere place achetée, vous recevez votre « pass » vous permettant ensuite d’aller voir d’autres films pour 3€ la séance.

BNP Paribas cette année encore prolonge cette fête du cinéma dont il est partenaire ! Comment ? en proposant sur quelques blogs (dont ici hein donc) des contremarques (il s’agit d’un bon donnant droit à une place de cinéma à 3 € – au lieu des tarifs classiques) valables la semaine du 2 au 8 juillet sur présentation de la Carte Fête du Cinéma par contre ! (faut bien une contrepartie tout de même hein)

Il y a 250 contremarques à remporter (soit 125 lecteurs heureux, n’est-ce pas ?!) (1er arrivé, 1er servi) en cliquant là :

 

14 commentaires

Mère Epuisée de Stéphanie Allenou

C’est assez rare que je parle ici de mes lectures (en fait, c’est parce que je ne lis pas – rhoooooo) mais je ne pouvais pas laisser passer ça.

Ça c’est le témoignage de Stéphanie Allenou.

J’ai reçu il y a quelques semaines un communiqué de presse, comme j’en reçois… wattmille par jour.

Sauf que celui-ci fait partie du petit pourcentage qui tape à l’œil.

Mère Epuisée.

Ça a fait tilt !

Ça a remonté beaucoup de choses en moi.

J’ai demandé à recevoir le livre.

Et je l’ai lu, d’une traite.

Alors j’ai demandé à rencontrer l’auteur.

Une grande première pour moi.

Stéphanie Allenou est une maman normale. Qui se livre (dans un livre – ah ah – c’était facile, c’est juste pour détendre l’atmosphère là hein). Certaine (suivez mon regard) ont choisi d’ouvrir un blog et d’utiliser l’humour pour EN PARLER. Elle, elle a pris la plume (ou la souris tiens d’ailleurs, j’ai oublié de lui demander)

Parce qu’elle est passée par des mois plus que difficiles. Une souffrance énorme. Un isolement sans nom. Un quotidien insupportable.

Et elle raconte tout dans cet ouvrage. Elle se donne complètement. C’est un récit poignant, un témoignage courageux.

Mais nécessaire. Car il faut en parler. Je suis sûre de moi, nous sommes très très nombreuses à passer par des moments de doute, de peur mais aussi d’épuisement.

Stéphanie Allenou aborde le « burn out » des mères. Différent d’une dépression post-natale, comme celle que j’ai pu traverser. Mais il y a de très nombreux points communs, nous en avons discuté toutes les deux d’abord dans les causes : la fatigue, l’isolement, le manque de reconnaissance. Et puis dans les réactions : le pétage de plomb, les pleurs, les cris, l’impression que l’on ne s’en sortira jamais, l’idée de la mort.

Ce témoignage montre plusieurs choses à mon sens :

–          Que cela arrive à n’importe qui !.

–          Que c’est beaucoup plus courant qu’on ne l’entend (même si la tendance veut que l’on ose enfin de plus en plus en parler)

–          Qu’il faut réussir à demander de l’aide et malheureusement, ce n’est pas si simple, les structures d’accueil, les contacts, manquent cruellement. Et la honte, infondée mais réelle, des mamans qui n’osent pas avouer, s’avouer qu’elles n’y arrivent plus. Je pense ici surtout aux mamans d’enfants adoptés, ou à celles qui ont passés des années en traitement pour enfin tomber enceinte et qui, une fois mère, ne vont encore moins s’autoriser à craquer !!

–          Qu’il faut oser en parler, verbaliser, témoigner pour bien montrer que ce n’est pas une tare, pas une maladie, que l’on peut évidemment s’en sortir, même si les efforts sont parfois immenses et que les dégats occasionnés peuvent être longs à réparer.

–          Qu’il faut être à l’écoute de sa voisine, de sa sœur, de sa collègue… ne pas juger mais être là, pour toutes les jeunes mamans en difficulté.

Je ne peux que vous recommander la lecture de ce livre, je ne souhaite pas vous le résumer, j’avais surtout envie, juste d’en parler ! Voici les mots/expressions que j’ai retenu pour ma part :

–          Le déclic vient de nous-même

–          Déléguer

–          S’éloigner

–          Faire quelque chose pour soi uniquement

–          « Normal » ou du moins « courant »

–          Fatigue, isolement physique puis psychologique

–          Manque de reconnaissance

Je termine sur une note optimiste, Stéphanie Allenou va très bien aujourd’hui, son livre rencontre un large succès, mérité. Elle a créé, entre autre, une petite société qui propose des moyens de transports écolo et originaux (elle en parle d’en son livre), Tribuletsens. Je lui fais un petit lien. Parce que je l’aime bien !

Mère Epuisée
Stéphanie Allanou
224 pages
Editeur : LES LIENS QUI LIBERENT EDITIONS (2 février 2011)

95 commentaires

On a vu Megamind au cinéma

Et pour ça, on a traversé 2 arrondissements ! (mais pas le périph, je vous rassure !)

Pour retourner dans le 13e, pas loin d’où j’ai accouché de mes deux cinéphiles justement !

Pourquoi si loin ? Ba parce que pour trouver une séance en 2D à Paris, il faut se lever de bonne heure ! Ou habiter près de l’UGC Gobelins ou près du Pathé Wepler (18e) aussi.

Raz le bol des séances en 3D qui coûtent un rein et qui franchement pour des touts petits sont fatiguantes voir pénibles !

Donc ici, on boycotte la 3D dès qu’on veut emmener le p’tit, choupie, elle, a le « droit » à ses séances modernes, avantage de l’âge (il en faut bien !)

Megamind, je n’étais pas très chaude à l’idée mais bon, après avoir passé plus d’une semaine à comater, en partie par ma faute, à la maison sans sortir, il fallait bien faire un effort pour nos louloux. Donc dimanche après-midi (pas hier, l’autre d’avant), on a sorti le carrosse du garage et on est allé en famille voir ce nouveau dreamworks.

Alors ? eh bien, contre toute attente, le petit ne s’est pas ennuyé et n’a pas eu peur (ouf), il s’est même bien marré ! La grande a trouvé ça chouette, elle a bien compris les différents déguisements de Megamind. Pour ma part, toujours pas fan de la voix (et du jeu d’acteur ?) de Kad Merad… J’ai pas été follement emballée sincèrement, mais c’est assez drôle, en tout cas c’est sérieux, c’est plus fin que je le pensais et pas du tout ennuyeux. Par contre, je m’attendais à voir beaucoup plus le « super héros », doublé par Franck Dubosc (égal à lui même mais au moins parfaitement dans le rôle) et finalement c’est un rôle secondaire !

Donc, pourquoi pas, si vous avez envie de passer une après-midi au chaud avec des 6 ans et plus, sinon, attendez Arriety qui sort le 12 janvier, et début février  « Le marchand de sable » qui semblent prometteurs !

14 commentaires

J'ai lu : Joséphine 3, change de camp (Penelope Bagieu)

« J’ai dévoré », serait plutôt le bon terme, mais j’ai un modèle de titre à respecter moi ! Oh faut pas croire, c’est sérieux ici !
Parlons donc de Joséphine :

ahhhhhhhhhhhh non pinaize pas celle-là

Penelope Bagieu - Joséphine 3 - change de camp

Vala

Joséphine revient à nouveau ! Youhouuuuuuuuu. 3e épisode de ce petit bout de nana « normale » dans laquelle il est quasi impossible de ne pas se reconnaitre à un moment ou un autre.
Et figurez-vous les mamans que l’on va cette fois-ci à coup sûr se retrouver dans ces aventures !!
Parce que Joséphine : elle change de camp ! Elle a comment dire… un peu la nausée quoi !
Ba ouais.
Et je peux vous dire que j’ai hurlé de rire devant çà

et ça

oui parce que quelle « primi », comme dirait Marie, n’a pas été chercher sur internet, là où se trouve toutes ses copinautes de forum de mamans gaga en tout genre, les explications à tous ces maux, termes scientifiques et angoisses de grossesse ?
hein ?
Ba oui.
Si si.
Moi aussi.

Bref !
Penelope Bagieu, illustre illustratrice/blogueuse reconnue que j’adore tout simplement depuis la sortie de « Ma vie est tout à fait fascinante« … et notre rencontre IRL à cette occasion il y a presque 2 ans.
Penelope Bagieu, donc, m’a « JUSTE » dédicassé son dernier opus. (et là je me la pète juste un peu, mais désolée il y a de quoi)

Un conseil : lisez-le, rattrapez votre retard avec les deux précédents tome de Joséphine si vous les avez (oh les nazes) loupés.
C’est frais, drôle, c’est « la vraie vie », exactement comme ici : une scène du quotidien normale tournée à la sauce Joséphine et tout de suite, ça devient plus facile à vivre !
On se retrouve, on se marre, on décomplexe, bref, ça fait du bien.
Et c’est rapide à lire !! donc pas d’excuse, genre j’ai pas le temps toussa.
Que néni.

Cours, vole petite maman, accueillir Joséphine qui débarque dans notre camp (et qui va pas s’y ennuyer ! oh que non ! Parole d’e-zabel)
Je te met le lien amazon hein pour que ça soit encore plus facile – tou clic et tou commandes.

Et merci vraiment Penelope !

33 commentaires

 
Top