Maman et Papa - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Maman et Papa

Bonne fête papa

Rapidement, mais EFFICACEMENT (c’est mon nouveau crédo), je vous donne deux idées cadeaux pour les papas, parce que bon, même s’ils ne sont pas NOS pères, on a le droit de leur offrir un petit quelque chose, via nos mini-nous au pire.

C’est assez simple, je vais vous proposer d’acheter les deux livres de mes deux grands et vieux (pas taper les mecs) copains de la blogo parentale.

Les recettes drôles et savoureuses de papa, du premier papa blogueur historique Till The Cat, alias Benjamin Buhot

50 recettes à la fois délicieuses et hilarantes.

Cuisiner ou rire, pourquoi choisir ? Ce livre de cuisine est le premier du genre à vous garantir de renforcer vos abdos grâce à l’humour de chaque recette et des nombreuses anecdotes qui les accompagnent.

Mention spéciale aux beignets de légumes qui ne font pas (trop) grossir

Mais aussi : La Sole et l’unique, Les financiers pour toutes les bourses

Un bon humour comme je l’aime. Et pour poursuivre dans le genre « la maternité/paternité, ce n’est pas que du bonheur, mais tout de même qu’est-ce qu’on peut en rire (après) », je demande et sur recommande la lecture du petit dernier :

Ma vie de Papa Cube de Michael Garcini, alias PapaCube (oui le même qui était en Guadeloupe avec moi) qui publie ENFIN une BD de son blog. Bon sang comme il dit si bien. ENFIN !!! Depuis le temps que nous sommes des milliers à glousser/sourire/hurler de rire tous les jours devant ses illustrations, tranches de sa vie de papa « geek » de 3 fillettes. Je peux vous avouer que j’étais drôlement fière de lui quand il m’a ENFIN annoncé la publication de son blog. Je ne suis évidemment pas déçue. On retrouve de nombreux dessins remasteurisés pour l’occasion, mais aussi des inédits. Ce livre édité chez Tut Tut se dévore en quelques minutes. Le P’tit Grand me l’a piqué… Il n’a pas compris la blague sur les gros seins pendant la grossesse (HEUREUSEMENT hein), mais par contre, ce dessin là l’a bien fait marrer.

 

Allez, bravo les papas, vous déchirez (aussi) !

0 commentaire

Et quand les enfants sont absents…

… Devinez ce que font les parents ?

Ok, ils dorment.

Mais après !!!

Ok, ils rangent.

Rha…

À chaque absence des enfants, on tente de profiter, je le dis à chaque fois, vous le savez : certes, ils nous manquent (si, si, un peu tout de même), mais ces séparations sont bénéfiques pour tous : grands parents ravis de les avoir avec eux, les enfants heureux de profiter de la piscine et des chouchoutages de papy et mamie, et nous. Heureux de nous retrouver en amoureux. Ces moments sont des pré-vacances en quelque sorte ! On bosse (beaucoup)(trop) mais le rythme est totalement différent, surtout pour moi qui m’occupe des enfants le soir, j’écoute le silence ou je sors boire un verre avec des copines ! Cet été hélas, c’est un peu plus compliqué, pourtant les enfants seront partis en tout 5 semaines ! Mais entre les amplitudes horaires et le stress de l’Homme, des travaux qui n’en finissent pas, on termine l’année « scolaire » sur les rotules – et ça fait mal. Mais ne nous laissons pas abattre !! Il faut partir en vacances reposés paraît-il !

Alors, les week-ends, à nous la liberté, les grasses-mat’ et la capitale !

Cinéma, resto, goûters glacés : il a bien fallu tester la nouvelle adresse de GROM à Paris !! Sens du dévouement. Mais aussi quelques sorties culturelles. Celle-ci me tente tout particulièrement : la visite guidée de l’Opéra de Paris. J’ai trouvé les billets en promo sur ce site. En vrai, j’hésite à garder cette idée pour fin août afin de le faire avec les enfants. Si c’est le cas, je vous en reparlerai sur mon autre blog « spécial Paris » : Paris des Parents.

 

visite guidee opera

Et vous, vous faites quoi quand comme nous vous avez la « chance » d’envoyer vos enfants en vacances « ailleurs » ?!

Les parisiens, si vous cherchez d’autres idées de sorties un peu originales, n’hésitez pas à consulter Babylone Harmonie, vous pouvez réserver en ligne des activités de loisirs et de bien-être aussi, avec ou sans enfants. Très pratique croyez-moi. Je vous ai mis en lien les résultats de la recherche « activités sans enfant » puisqu’on est dans la thématique avec ce billet !! De mon côté, en solo, j’envisage clairement de me réserver un massage avant la fin de la semaine. J’ai décidé que j’en avais besoin ET que je le méritais.

Et toc.

11 commentaires

Les brèves de fin de semaines sans enfant

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que nous avons cette CHANCE de pouvoir, régulièrement, confier nos chers et aaaaaadorables enfants (si, si) à leurs grands-parents aaaaaaaaadorables (ou fous, c’est selon).

C’était encore le cas durant ces quasi deux dernières semaines. Eux au Sud, au soleil, au chaud (merci les photos avé le ciel bleu, mes enfants en petite polaire et lunettes de soleil en train de manger sur la terrasse). Nous, au Nord, sous la pluie, la grisaille et au bureau.

Ils rentrent aujourd’hui. Toujours entre deux eaux niveau sentiments dans ces cas-là. Ils me manquent (si, si)(ok pas avant la 2e semaine), mais ça fait du bien. Ba oui.

Il faut bien le dire. Une coupure pour eux, pour nous, le train train quotidien qui s’arrête quelques jours, histoire de reprendre des forces, de faire autre chose, de profiter. Eux, comme nous.

Alors, j’ai bossé, beaucoup, sans avoir besoin de regarder ma montre, sans stress : aucun rendez-vous médical, pas de sortie d’école, pas de boîtes à goûter à préparer, de devoirs à corriger, de repas équilibrés à préparer… pas de calins non plus. Arf.

J’ai aussi beaucoup ménagé (du verbe ménager, 1er groupe, ajouté au dictionnaire français par le P’tit quand il avait 3 ans, je crois) leurs chambres. J’ai lavé du doudoux, les couettes, les oreillers, j’ai même aspiré les matelas pour dégager tous les vilains pas beaux acariens. Allergiques à la poussière bonjour, j’ai ce qu’il vous faut : l’aspirateur à main Dyson DC-43 

IMG_0508

dyson matelas

Souvenez-vous je vous avais déjà parlé de la révolution entraînée par l’arrivée du Dyson à la maison il y a quelques années. Ce moment merveilleux où grâce à cet aspirateur TES ENFANTS SE METTENT À NETTOYER LEUR BAZAR TOUS SEULS.

(et donc maintenant, j’ai le nouveau, avec l’embout spécial matelas pour aspirer tous les acariens)

Quoi d’autre ?

J’ai relooké mon 2e blog Paris des Parents. Oui, comme ça. Bon, ce n’est pas tout à fait terminé, mais désormais je vais passer la main à un « pro » car je suis au bout de mes compétences blondesque.

logo_color

Et puis, accessoirement, on s’est fait plein de restos, on a vu des amis – sans enfant – et on a parlé… des enfants. On est allé au ciné voir Kingsman et on a adoré !!

L’Homme a tenté de me rattraper en prenant un an de plus. Il me fait le coup chaque année, mais il n’y arrive jamais. Le pauvre.

Et vous ?  Ces vacances de février ? Vous êtes partis/restés ?

7 commentaires

Ma St Valentin…

© lrn73 - Fotolia.com

© lrn73 – Fotolia.com

Vendredi 14 février. J’avais rendez-vous avec mon Homme, dans cette boutique, à 17h. Il avait pu quitter le bureau plus tôt ! Quand la vendeuse lui avait demandé si cela serait possible, il avait répondu : « pour ça, c’est évident, je me rendrai disponible ». Nous nous étions regardés. Heureux à l’idée de ce prochain rendez-vous.

C’était écrit. Depuis le temps que l’on y pense. Depuis le temps que j’en rêve… la date coulait de source. Agenda bloqué sur le 14 février 2014, le jour de la St Valentin.

La baby-sitter a souri quand je lui ai timidement demandé si elle pourrait garder les petits. Oui, évidemment. Il y avait du #gniiiiiiiiii dans ses yeux, je les ai vus.

Nous allions enfin la choisir. Belle, solide, représentant nos valeurs, nos envies, mais aussi notre amour. Évidemment. On ne choisit pas un tel objet en 2 minutes, il nous a fallu presque deux heures pour la dessiner, sur papier, à l’écran pour visualiser son rendu en 3D. Elle sera magnifique, pas trop brillante : je suis trop discrète pour ça…

Vendredi 14 février, j’avais rendez-vous en amoureux…

…chez mon cuisiniste.

Et vous ?

 

 

65 commentaires

En amoureux

etangs de corot Ils sont rares et précieux, aussi, ces moments sans enfant.

Tout parent normalement constitué en rêve. Ici, 3615 ONADELACHANCE, le rêve devient réalité régulièrement grâce à mes parents, jouant leur rôle de grands-parents gagas, attentionnés ET disponibles à presque chaque vacances scolaires. Qu’ils soient bénis.

Alors, on en profite. Plutôt deux fois qu’une. En semaine pour filer au resto ou au ciné après le bureau. Comme au (bon ?) vieux temps. Bras dessus, bras dessous, pas de mini-nous pour s’incruster entre les deux et nous « imposer » le dernier dessin animé.

Au programme cette semaine c’était pour nous :

Prisoners. Un suspense admirablement tenu durant 2h, un sujet difficile, surtout pour des parents qui viennent de laisser leurs enfants, mais avec des acteurs talentueux, un scénario infaillible (on a cherché ensuite, mais impossible de trouver la moindre erreur). A voir.

Attila Marcel : vu en avant-première. Rarement vue une histoire aussi belle. Un vrai conte poétique, des couleurs sublimes. Le passage au live du réalisateur des Triplettes de Belleville – Sylvain Chomet, que nous avons eu la chance de rencontrer est qui est juste adorable – est une admirable surprise. A voir absolument. Rien que pour ces acteurs et actrices formidables… la regretté Bernadette Lafont, l’exceptionnelle Anne Le Ny et ma découverte masculine : Guillaume Gouix qui tient un rôle muet fabuleux. Il fait tout passer dans l’expression de son visage.

9 mois ferme : une excellente comédie, j’ai tellement ri ! Si vous allez le voir, ne loupez pas les mini-interventions de Dujardin qui fait la traduction du JT pour malentendants à 3 reprises. Alors, je n’irai pas jusqu’à comprendre à 100% l’encensement des critiques mais c’est vraiment une belle réussite, un peu trash déjanté comme j’aime avec Albert Dupontel.

Et puis, ce week-end, on est parti se mettre au vert, dans un lieu familier pour y avoir déjà passé un week-end il y a quelques années et deux déjeuners en famille aux beaux jours. Une valeur sûre. Les Etangs de Corot, à 15 km à peine de chez nous. Attention au choc lorsqu’on passe de la ville à … la forêt. Du bruit, au calme, tout cela en quelques minutes de voiture à peine.

Pour les bons plans/promos de dernières minutes,  n’hésitez pas à regarder Thalasseo, le site « leader du séjour bien-être », il y a de bien belles affaires à faire et du bon temps à prendre.

Le Spa Caudalie, situé dans l’Hôtel, je le connaissais, aussi. Nous nous sommes offerts le « soin duo », comprenant un bain, les massages corps et soins du visage. Saupoudrez de hammam et de marche autour de l’étang. Vous obtenez deux parents reposés et heureux.

Sinon, les enfants nous manquent. Si, si. Un peu tout de même.

vu cabine soin Caudalie spa

La vue de la cabine de soin au Spa Caudalie

 

chambre hotel etangs de corot

La chambre « supérieure » – Hôtel Etangs de Corot

* Nuit et Petits Déjeuners offerts par Thalasseo

19 commentaires

Grignan en amoureux

Coucou

Ba oui, je suis revenue (fallait bien) !

Je vous raconte nos vacances ? Mais avant, place à mes records de l’été :

– j’ai lu un livre

– j’ai marché 4 fois 10 km

– j’ai révisé mes tables de multiplication, du coup, je peux vous annoncer que cela fait 40 kilomètres

– mes ongles ont poussé

– j’ai quitté la « team panda » (comprendre : je n’ai plus de cernes foncées autour des yeux)

 

Allez, on démarre ma petite série « bonnes adresses et bons souvenirs » avec notre destination « à deux ». Parce que cela fait du bien, avant de récupérer ses enfants, de partir en amoureux. BEAUCOUP DE BIEN.

Cette année, on avait choisi de passer quelques jours à Grignan

Au programme : glande, randonnée, café frappé à l’ombre d’une agréable terrasse, diner gastronomique, repos, plaisir. Du bonheur à l’état pur.

Grignan

Mes adresses :

pour bien manger (et bien boire) dans un cadre très agréable, pour une belle occasion à deux : Le Claire de Plume (par contre, déception du côté de la restauration qu’il propose au « jardin » un peu plus loin) ;

pour se loger à deux, ou en famille, dans un hôtel où le service est excellent, les gens adorables, avec un grand parc, une piscine et accessoirement une bonne table : Le Manoir de la Roseraie (surveillez leurs offres spéciales, elles valent le coup) ;

pour prendre un verre, un goûter, un diner simple et « fait maison », c’est chez Lulu Hasard ;

pour manger d’excellentes glaces, prendre un verre de vin bio ou un café frappé, c’est au Boudoir ;

A visiter : le château, évidemment.

Enfin, l’usine Durance se situe à l’entrée de la ville. La boutique propose quelques réductions.

14 commentaires

Qui suis-je ?

photoQuestion pour un champion (c’est qu’on  a des références télévisuelles ici)

Trop chrono

Ce week-end, j’ai pu faire une grasse matinée, prendre un petit-déjeuner au calme puis, j’ai fait du shopping avec l’Homme.

Deux petits sacs légers jetés dans le trop large coffre de la voiture plus tard, j’ai fait un aller-retour Paris-Deauville grâce à thalasseo.

J’ai diné en amoureuse sur les planches face au coucher de soleil et le lendemain matin j’ai bénéficié d’un soin du visage de 25 minutes et comaté sur une chaise longue pendant le soin de l’Homme en écoutant les enfants des autres hurler.

Après avoir trempé à nouveau mes pieds – et mes mollets délicats dans l’eau glacée de la Manche, j’ai repris la route, payé le péage, repayé le péage et finalement payé le péage.

En rentrant comme il était encore tôt, je suis allée au cinéma. Il faisait bon. On a regardé Superman.

Je suis, je suis…

Indices pour les téléspectateurs :

* la musique à fond dans la voiture n’était pas un conte

* le film n’était pas un dessin animé

Je suis ?

Sans enfant.

28 commentaires

Smartbox gâte les papas

Bande de veinards va !

Bon, allez, ce n’est pas un scoop, chère maman c’est dimanche prochain que vous pourrez à votre tour aider votre progéniture à offrir à son papa chéri un joli petit cadeau « fait main » (ou lui rappeler qu’il n’est pas votre père si vous n’avez pas été suffisamment gâtée lors de la fête des mères… la vengeance, plat, froid, toussa)

Comme je suis super sympa (si) et Smartbox, la marque aux coffrets cadeaux qui permettent de toujours tomber juste, encore plus (ba oui), nous vous proposons de tenter de gagner 3 coffrets à cette occasion.

Plus précisément  :

–          1 coffret cadeau Smartbox Tentations Aventure

–          1 coffret cadeau Smartbox Tentations Bien-être 

–          1 coffret cadeau Smartbox Evasion en amoureux 

Desktop1

Dois-je vous rappeler ce qu’est Smartbox ? oui. Donc, on y va.

Smartbox c’est la solution idéale pour être certaine de ne pas se tromper et pour faire plaisir à coup sûr. Un format également particulièrement pratique en cas de cadeau de dernière minute. Il existe désormais tellement de thèmes que l’on ne peut tout simplement pas sécher. Tout dépend aussi de l’événement à fêter : cadeaux d’anniversaire ou pour un mariage par exemple et du profil de la personne à gâter : aventurière, gourmande, classique, fatiguée… Impossible de se louper avec les coffrets smartbox, surtout que je rappelle qu’il est possible de les échanger en boutique notamment.

Smartbox c’est aussi une manière de faire essayer une activité à une personne que l’on sait incapable de se « lancer » sans un coup de main. Je pense bien sûr plus aux activités « extrêmes » : saut à l’élastique… ou à des formules de week-ends plus originales : nuit en yourte…

Pour la fête de votre homme, papa donc, ou pour la fête de votre papa, Smartbox a préparé une chouette sélection de coffrets « cadeau fête des pères« . Au programme : les bien clichés mais tellement efficaces tours de voitures de course sur circuit (conduite sportive), le génialissime saut en parachute (votre homme, ce héros), mais aussi les coffrets gourmands et week-ends (où vous pouvez taper l’incruste, et ça, c’est bien)

 

Alors, comment jouer ? C’est très simple, je vous laisse aller surfer (et rêver donc) sur le site de Smartbox et revenir ici me dire quelle box vous fait le plus rêver et pourquoi.

De mon côté, je reluque la box « thalasso en amoureux« , j’sais pas pourquoi… Ah si je sais, uh uh uh : JE VEUX DES PAPOUILLES.

Je ferai un tirage au sort parmi tous les participants. Fin du jeu le mardi 18 juin à 23h59 (ça ne rigole pas).

C’est à vous !

EDIT du 19 juin.

Voici les gagnantes tirées au sort via le module « contest » de wordpress.

Je distribue les lots dans l’ordre, donc :

–          1 coffret cadeau Smartbox Tentations Aventure pour Zia

–          1 coffret cadeau Smartbox Tentations Bien-être  pour Joëlle

–          1 coffret cadeau Smartbox Evasion en amoureux  pour discover

Je vous contacte pour obtenir vos coordonnées par email. Bravo à vous 3 et merci à tous pour vos participations !

tirage au sort smartbox

133 commentaires

Où sont les pères ?

parc pèreBa je vais vous l’dire moi, c’est très simple.
Au parc.
Vous ne me croyez pas ?
Très bien, je précise : le dimanche matin. Uniquement.

Incroyable (mais vrai), ils sont tous là, 70% des enfants croisés cet avant dernier dimanche matin étaient accompagnés de leur père.

Comment reconnaître le père du dimanche matin ?

Affublés d’une magnifique tenue de sport (bon, au moins d’une paire de baskets), ils courent derrière leurs enfants montés sur vélo ou sur roulettes.
Parce que la dépense d’énergie de l’enfant le dimanche matin ça, c’est le boulot de l’homme.
D’autres s’évertuent à montrer leurs biceps en tentant quelques abdos sur la barre destinée normalement aux enfants « à partir de 10 ans ».
Sauf le monsieur là qui s’est tellement ridiculisé que je n’arrivais pas à me retenir de rire en le voyant. Le pauvre, il a lutté pour faire une traction minable et n’y arrivant pas, il est redescendu en disant à sa copine, près de qui il avait négligemment jeté son blouson « arf nan mais là je ne suis pas échauffé »
MOUHAHAHA. Pardon mais c’était bon.

Devant tous ces pères, je me suis demandée… mais que font les mamans pendant ce temps ?
Le marché ? Le repas ? Le ménage…
Allez, j’ose espérer qu’elles prennent un café entre elles… espoir, vivre, toussa…

Chez nous, le parc le dimanche matin c’est tous ensemble. On aime galérer en commun. Et désormais, pour le p’tit ça sera en vélo de grand, sans roulette évidemment !

27 commentaires

Une devinette ?

A quoi reconnait-on des parents qui ont su profiter de l’absence de leurs enfants ?

(qui se sont amusés, je précise, pendant deux semaines chez leurs grands-parents – adorés et épuisés)

Facile !

La veille de leur retour, nous retrouvons ces parents-là, chez Carrouf, à 20h, en train de remplir consciencieusement leur caddy ! Dans la joie et la bonne humeur. En regardant les enfants des autres hurler de désespoir, courant dans les rayons et quémandant les derniers gâteaux à la mode – parce qu’il y a un Mickey dessus.

Parce qu’en deux semaines, ils n’ont pas eu le temps de remplir les placards, sans parler du frigo déserté par tant de soirées au restos ou de ventes à emporter/plateau télé.

Parce qu’ils sont contents de les retrouver le lendemain, après une dernière grasse-matinée et quelques heures précieuses de SILENCE.

 

23 commentaires

 
Top