Un bon coup de mou - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Un bon coup de mou

Bon, voila, je crois que c’est clair… Une semaine de reprise, et je suis dans un état pire qu’avant de partir…

Hier après-midi j’ai fini par me rendre à l’évidence, j’ai même lancé sur twitter un certain :

pas le moral »

Ce qu’il y a de bien avec le Ninternet, comme j’aime à l’appeler, c’est qu’il y a toujours quelqu’un pour t’envoyer une bise, te demander ce qu’il t’arrive. C’est chouettos, ça fait du bien.

Alors j’ai hésité mais j’ai déprogrammé le billet que j’avais prévu pour aujourd’hui où je voulais vous annoncer gaiement que c’était les vacances (à nouveau) pour les petits, que j’allais les accompagner dès demain dans le Var lointain et que j’allais en profiter pour passer 3 jours là-bas avec eux et mes parents, laissant l’homme au bureau et à la maison tout seul !

Et comme je sais que vous êtes comme moi, des mamans avec des hauts et des bas, ba je vais vous parler de mes bas (non pas de mes collants) aujourd’hui. Ça changera tiens !

Non la blogueuse maman ne va pas toujours bien, elle n’a pas toujours plein d’humour non plus. Et pourtant !!! J’ai dormi enfin une nuit complète de lundi à mardi, résultat : gros coup de mou le lendemain, c’est à ne rien y comprendre… Enfin si, c’est assez simple : une bonne nuit et les nerfs lâchent. Maman tenait depuis quelques jours sur les nerfs et paf par terre maman !

Alors qu’est-ce qu’elle a comme gros chagrin maman (sachant comme toujours que je ne peux pas « trop » me plaindre, hein, je suis loin d’être dans une situation terrifiante non plus…) ?

Ba, j’en ai marre de tout (en gros)

- marre de gérer beaucoup beaucoup, de faire le pilier qui tient la maison SANS AUCUNE RECONNAISSANCE EXPRIMÉE CONCRÈTEMENT

- marre de ne pas être cajolée et chouchoutée quand je suis malade (oui je parle de la crise de foie qui m’a vraiment flingué la semaine passée), mais au contraire devoir en donner encore plus pour continuer à faire semblant

- marre de mon vrai boulot où rien ne se passe (mais j’ai une bonne piste pour changer)

- marre des piges non payées et qui me mettent dans le rouge (et dans la même ligne, marre d’être prise pour une conne)… Ai-je bien fait de passer à mi-temps pour me retrouver en galère à courir après mes factures ?… oui fondamentalement je pense que oui, c’est même une chance et j’ai gagné en qualité de vie mais parfois je doute… la peur évidemment !

- marre du p’tit qui est très très dur depuis quelques temps (sa sœur elle heureusement ça va mieux…), l’entendre dire : « je veux pas de toi, je veux partir de la maison » (oui à 2 ans et demi, oui…) tout en faisant la tête…

- marre de voir l’homme finir à pas d’heure en semaine et rapporter du boulot le week-end et du coup de devoir supporter sa fatigue, son impatience et j’en passe…

- marre de devoir toujours être fraiche, pimpante, de bonne humeur, souriante et drôle alors que le cœur n’y est pas toujours…

Besoin de me mettre en boule, de me retrouver petite fille, fragile, qu’on me caresse les cheveux et qu’on me dise qu’on m’aime fort.

Merde quoi !

PS : J’ai pas écrit ce billet pour vous forcer à me dire de gentilles choses hein (mais ne vous privez pas !), je l’ai fait pour me faire du bien (narcissique la démarche ? oui !!), comme les premiers mois de ce blog qui m’avaient permis de sortir de ma déprime et de découvrir un nouveau plaisir, celui d’écrire et de faire rire…

Voila, maintenant que j’ai flingué le moral de tout le monde, je peux vous laisser ! (désolée pardon tout ça)

Tags

,

127 commentaires

  1. Je me suis bien reconnue dans ton article. Ce matin, j’en avais ras-le-bol, je suis partie en claquant la porte. Pendant une période pas si lointaine, mon petit, qui a 3 ans et 3 mois, me disait qu’il ne m’aimait pas et qu’il voulait son Papa. La bonne nouvelle, c’est que cela semble être du passé. Quant à mon boulot, il me saoûle et je n’ai pas d’autres perspectives pour le moment. C’est vrai que globalement, je ne devrais pas me plaindre mais, parfois, on a le droit d’en avoir ras-le-bol et de l’exprimer. Bon courage, ça va passer. Tu dois avoir besoin de te reposer et de souffler un peu.

  2. Ah, ça fait du bien de se défouler, même si c’est juste par écrit, hein ?
    On a tous et toutes envies de faire notre « Top 5 des j’en-ai-trop-marre-de » !! Si j’avais mon propre blog, je ne me gênerais pas, mais je ne veux pas squatter le tien pour le faire ;) En tout cas, je comprends, oooooh, trop bien…

  3. Ben en fait t’es comme tout le monde, non ?
    Moi aussi, marre de tout faire sans reconnaissance, etc, etc…
    Et ce qu’il y a de bien, c’est que le blog permet de pousser le coup de gueule, d’extérioriser, et des fois, ça aide à aller mieux !
    Allez, courage, avec les beaux jours, le moral va revenir :-)

  4. A l’heure où je vous écrit ce comm de soutien moral, je vous envoie aussi un espoir de vacances aux frais de ma princesse :D via le concours en cours.
    Dine
    PS: En tant que nouvelle blogueuse, je suis vos aventures depuis peu, je souris, je ris, je compatis, que des rimes en i… Ayant récemment connu le creux de la vague, je me retrouve à présent dans une forme mentale olympique. Je vous souhaite la même vague!

  5. Bon courage! Je me suis complétement reconnue dans ton article. Envie de tout plaquer! Come dit mon homme, c la « déprime post hivernal ». Un peu de soleil, de chaleur, la reprise de lécole pour les monstres (yeees!) et ça ira mieux.

  6. Je t’aime fort E-za ! :S
    Moi aussi j’ai souvent des passades comme la tienne; ça fait pas du bien. Mais l’extérioriser même si c’est que sur un blog, ça soulage un peu ;)
    Gros bisous !

  7. Bon,alors voilà ce que je vais faire: je te parlerai de ma famille recomposée, du cousin de mon homme qui vient de se suicider, de mon oral du concours qui approche, et que si je l’ai pas, ben les factures elles vont vraiment être très très salées, qu’on n’arrivera jamais à acheter une maison , ni même à en louer une car on est en cdd, j’en peux plus à 35 piges de galérer comme une étudiante, de ma fille qui se/nous réveille 2 nuits sur 3, bref, mais APRES, APRES toute notre déprime, on refera le monde, on se reboostera, on se fera un bon petit thé, on ira se faire masser, ou se détendre dans un parc (nettement plus économique), et on se dira qu’on est des chouettes filles.
    Bisous :kiss:

  8. Je vous lis souvent mais je ne commente presque jamais. J’ai juste envie de vous dire ce soir, que ce n’est pas parce que d’autres souffrent plus que soi que notre souffrance à nous n’est pas bien réelle. Vous avez le droit de l’exprimer et vous faites bien de le faire. Ce n’est pas facile pour vous en ce moment, souffrir de se sentir seule dans un combat épuisant n’est pas simple ni gratifiant. Bon courage ! Nous avons été nombreux à écrire aujourd’hui, j’espère que vous allez un petit peu mieux que ce matin… !

  9. C’est la fin de l’hiver ,bientôt la fin de l’année scolaire: tu as besoin de soleil, de chaleur,de lumière et de lunettes de soleil ;) :c’est la déprime saisonnière….
    c’est normal d’avoir des coups de mou: bienvenue au club!
    Evidemment, l’angoisse de l’avenir est toujours là, cachée dans un recoin de l’esprit mais tu as choisi ta voie avec ton temps partiel alors dès que cette angoisse frappe à la porte, pense au bonheur d’écrire tes piges ou ton blog!
    Je me rassure aussi en t’écrivant car moi aussi je suis passée à temps partiel… :)
    Je suis sûre que tu iras mieux dès que tu auras vu tes parents!
    Et alors tu trouveras tes enfants beaucoup plus supportables…
    Profite pour te ressourcer dans le Var

  10. Ah bah voilà, ca doit faire 1 mois que je n’ai pas laissé de message et elle est toute déprimée mon E-za! :mrgreen: Disons qu’ici, c’est un peu… comme dirais-je… entre Hiroshima et le tsunami… déménagement, emménagement, BB2 en route donc fatigue, BB1 qui doit sentir tout ca et ne dort plus la nuit, 12 tonnes de boulot, bref, j’ai des cernes jusqu’au menton donc inutile de te dire que ton message du jour vient à point nommé: moi aussi j’avais envie de lire que je n’étais pas le seul vilain petit canard à en avoir marre et à avoir l’impression de gérer toute seule des trucs trop « grands » pour moi… Moi aussi, je veux redevenir une petite fille!!!

    MERCI MERCI et encore MERCI E-ZA!

  11. « marre de voir l’homme finir à pas d’heure en semaine et rapporter du boulot le week-end et du coup de devoir supporter sa fatigue, son impatience et j’en passe… »

    J’ai le même problème à la maison. Comme on se rend dispos pour les enfants, ces messieurs ont (se mettent ?) la pression pour ramener de quoi faire tourner la marmite. Du coup, ils bossent comme des dingues, ils sont en effet à prendre avec des pincettes et ils ne se rendent pas comptent du tiers de ce qu’on fait. Genre, eux, ils ont le droit d’être crevés et stressés mais pas nous.

    Je pense que je vais bientôt lancer un grand débat sur mon blog à ce sujet.

  12. Zen ma poulette !
    Ya des moments où y’en a marre !
    Suis là si besoin, un café, un déca, une tisane… voire plus si affinités..call me

  13. Comment, tu ne serais qu’une HUMAINE ?
    Zen, E-zabel, zen !
    On en est toutes plus ou moins là.
    Accroche-toi, demain le soleil brillera encore… (je sais c’est naze mais j’ai rien de mieux en stock :/)

  14. E-zabel super women enfin comme les autres;
    ne te décourages pas , courage, on a toute nos moments de déprime.moi, bb2 en route, toujours pas de CDI alors je sais qu’aujourd’hui ce sera encore la galère pour trouver un emploi apres et la nounou de bb1 qui nous lache fin mai !je fais quoi jusqu’à fin juilllet mon contrat !
    Alors, ne te décourage pas et demain sera un autre jour !
    Prends un chocolat ou ce qui te tente et le blog c’est le super moyen de s’accrocher.
    A bientôt.

  15. Je te donne la recette de mon psy à moi que j’ai:
    1 plaisir par jour, pour toi, rien que pour toi.
    m^me un tout petit genre se siffler la dernière tablette de chocolat en douce…
    1 seul, mais systématiquement tous les jours.
    Cà marche.
    Je parle en connaissance de cause , ici , avec la montée en puissance des programmes ABA pour mon p’tit autiste préféré, c’est minimum 3H de cris stridents , de larmes, parfois de coups et de morsures (de sa part je précise , pas la peine d’appeler les services sociaux tout de suite :-)))
    le tout avec un mari qui fatigue -et je le comprends, un grand frère qui juge que lui aussi a besoin d’attention et décide de se rebeller un peu, et un boulot qui va me sucer jusqu’à ma dernière goutte de sang.
    Alors une fois par jour, un truc chouette, tu te cncentre sur chaque petite victoire du quotidien, tu n’anticipe pas.
    Et voilà ! Courage, le printemps est là !

  16. merci d’exprimer ce que beaucoup ressente!!! moi c’est pareil et moi aussi j’aimerais redevenir une petite fille pour qu’on cajole!! alors je te fais de gros bisous et t’envoie pleins de courage :kiss:

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top