dents - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

dents

La promesse

En février 2015, le plus difficile cela ne fut pas l’arrachage de deux dents (quoique), ce ne fut pas non plus l’installation de deux rangées de bagues métalliques qui a suivi.

Non, la nouvelle la plus impactante pour ma 10 ans à l’époque, ce fut l’interdiction de manger le moindre carambar et de mâcher des chewing-gums. Pendant 2 ans.

L’horreur quoi.

Ba si, faut croire.

Alors, j’ai promis. J’ai fait il y a deux ans la promesse que le jour où on lui enlèverait ses dernières bagues, je lui offrirai deux paquets de bonbons.

Mercredi soir dernier, j’étais donc à la supérette pour acheter ces deux paquets. Fière d’elle. Le traitement s’est sincèrement super bien déroulé. À chaque visite (tous les deux mois environ), elle était félicitée pour son sérieux, le port de ses élastiques, son brossage (qui pourtant hélas n’a pas empêché l’installation de deux caries qu’il va falloir aller soigner…)

Figurez-vous qu’elle a eu beaucoup de mal à la 1ere dépose (bagues du haut), à s’habituer à son nouveau « demi-sourire », à ces dents toutes légères, toutes blanches. Mais je vous rassure, c’est passé très vite. Et la semaine suivante, elle était libérée de la rangée du bas.

Pour celles qui n’avaient pas suivi, il y a un an, je faisais le bilan à mi-chemin du traitement.

Une promesse est une promesse.

0 commentaire

La Grande Souris est passée

souris dent baguesOui parce que la Petite Souris, c’est pour les dents de lait. La Grande Souris, c’est pour les dents définitives qu’on est obligé de retirer, alors qu’elles sont grandes, belles, neuves et qu’elles sentent bon (enfin je n’en sais rien en fait).

En tout cas, il en manque désormais deux en haut dans la bouche de Choupie. Et ça, Choupie l’a bien bien senti (oui deux fois, pour deux dents).

Je ne rentrerai pas trop dans les détails, mais pour résumer, ce fut long, difficile et particulièrement stressant.

Le dentiste était vraiment très gentil – heureusement d’ailleurs – avé ce petit accent sud-américain qui te donne envie de tortillas et de soleil (et de rhum aussi tiens), nous l’avions rencontré 3 jours avant le Jour J, histoire, justement, de faire baisser un maximum l’inquiétude de la puce. Il lui avait alors expliqué ce qui allait se passer ce vendredi soir là. Pour la rassurer, je pourrai être présente pour la partie risquant d’être « douloureuse », à savoir l’anesthésie locale. Ensuite, « maman ira en salle d’attente » et « en à peine 30 minutes en tout« , l’opération serait terminée. Hop hop hop 2 prémolaires en moins et une Choupie toute prête pour l’appareillage une semaine plus tard chez M. l’orthodontiste.

YOUHOU

ça, c’était ce qui était censé se passer.

Évidemment, Choupie étant naturellement une très grosse angoissée – les chats les chiens toussa – j’ai déjà eu du mal à la faire entrer dans le cabinet. Ensuite, l’anesthésie… il a fallu que je lui tienne bien les mains, elle pleurait, c’était … difficile, pour elle, pour moi, pour le dentiste aussi d’ailleurs ! L’assistante à côté était un amour. Bref, c’est à une équipe de vainqueurs que j’ai confiée à ma fille pour aller bouquiner peinarde (AH AH AH) en salle d’attente, rapport au fait que je lui avais laissé mon téléphone et mes écouteurs et que je ne pouvais donc plus jouer à Candy Crush !!

MOUAIS

J’ai lu 3 lignes, j’ai entendu hurler, pleurer, hurler, pleurer et au bout de 10 longues minutes le dentiste a pointé son nez m’expliquant que ça n’allait pas être possible.

C’te bonne blague !

Je suis allée parler à Choupie qui m’a avoué n’avoir pas mal (!!) mais la pression était trop forte, elle était terrifiée, je n’avais jamais vu ça.

J’ai eu beaucoup de mal à la calmer. Le dentiste m’a proposé de rester finalement avec elle, j’ai évidemment accepté et promis de ne pas m’évanouir comme « certains parents »… je lui ai dit que j’en avais vu d’autres…

Alors, on a repris. Je lui serrais les mains. Elle hurlait. Elle pleurait. C’était horrible. Je lui ai parlé comme un coach sportif : non-stop, je lui ai demandé de se concentrer sur ma voix, de s’imaginer en plein milieu de sa librairie préférée, de se balader mentalement dedans, de choisir tout ce qu’elle voulait. Idem à la Grande Récrée. Dès qu’elle recraquait, je recentrais au mieux, en haussant la voix, sa concentration sur moi et ce que je lui demandais de faire. Le dentiste m’écoutait et a vraiment fait vite, honnêtement, il a été bon, il profitait de chaque moment « calme » pour accélérer de son côté. Mais c’était horrible. Évidemment j’ai tout vu hein, mais bon, ça va, j’ai juste eu des images mentales crados pendant quelques heures…

La puce a réussi. On est sorties épuisées, vidées, on est rentrées en VTC (Uber) , on en avait bien besoin toutes les deux, d’être trimbalées délicatement. Elle a mangé une purée froide et une glace, sur ordre du docteur ! Un doliprane et au lit. Autant vous dire qu’elle s’est endormie de suite.

La Grande Souris est passée dans la nuit. Elle lui a apporté … deux livres. Le 3e tome de 43 rue du Vieux Cimetière et un Mortelle Adèle. C’est qu’elle a dû lire mon billet cette Grande Souris.

Enfin, jeudi dernier, Choupie a été baguée. Là, rien à dire, aucune douleur, la pose a duré 1h en tout (pour le haut), explications sur le soin de ses dents de fer et leur brossage inclus. Elle était presque heureuse ! Je pense qu’elle se trouve « grande » avec ses bagues. Deux ans d’avance sur la dentition, ça se mérite !

J’ai fait mon premier versement. On est parti pour 2 ans. Au bout du chemin, des dents alignées et un encore plus beau sourire.

Faut souffrir pour… (je vous laisse conclure)

22 commentaires

oh secours je deviens rabat-joie

brosse a dents connectee enfantC’est en découvrant cet article sur une brosse à dents pour enfants « connectée » et surtout en constatant l’ampleur de ma réaction … disproportionnée ? négative ? outrée ? agacée ?…
… que j’ai réalisé à quel point j’étais en train de tourner rabat-joie et que j’aurai du mal à « vivre avec mon temps » en vieillissant.
Bonjour la claque.
Surtout 3 jours après avoir écrit ce billet d’anticipation #2050

Plus sérieusement, je voulais partager avec vous ma réaction, pour que vous puissiez venir ensuite, au choix :

1/ me dire que j’ai tout à fait raison de m’emporter et que je suis décidément vraiment clairvoyante dans mes propos et ma pensée (LOL)(et toucher 1000 euros)
2/ que j’exagère drôlement parce que bon, tout est bon dans le cochon (ne passez pas par la case départ, rendez-vous directement en prison)

Avant-propos : je suis du genre à détester entendre de la part, PAR EXEMPLE de ma mère : ‘ »Avant – comprendre quand tu étais enfant – on n’avait pas de siège auto et tu n’en es pas morte« . Certes.

Constat que j’assimile en fait à « Avant, il n’y avait pas d’électricité et on vivait très bien aussi« . Mouais

Alors pourquoi ai-je donc réagi « violemment » à la lecture de cet article, présentant une brosse à dents pour enfants « connectée » dont le but, semble-t-il est de mettre ENCORE/DEJA les enfants devant un écran et de balancer encore plein d’ondes dans notre environnement de motiver les enfants au brossage, en les faisant participer, via des petites vidéos et des jeux ludo-éducatifs, à leur propre apprentissage de l’hygiène dentaire ?

La rabat-joie en moi a vu instantanément :
– un écran dans la salle de bain (la salle de bain quoi !) ;
– le fait qu’on prend les parents pour des incapables : c’est difficile de faire se laver les dents aux enfants. Ba ouais. Mais attention « scoop » : avoir des enfants et les élever c’est pas facile. Ba non ;
– le fait qu’on apprend aux plus petits à faire des choses pour des bons points/récompenses, et pas pour eux, leur santé et juste parce qu’il faut, aussi, en fait ! Car dans la vie, non, on ne fait pas uniquement ce qui nous fait plaisir ;
– la délégation à un tiers de notre rôle d’éducateur et de détenteur d’autorité. Après le « c’est à l’école d’éduquer nos enfants », on a « c’est à la télé/tablette » de le faire ?

Je suis virulente, un peu dans l’excès, je le fais un peu exprès (ainsi que les rimes)

J’aime les nouvelles technologies, je voue une admiration sans faille aux inventeurs et à l’innovation. Je suis bluffée par la plupart, même quand elles sont fondamentalement inutiles.

Mais les inutiles ne me dérangent pas. Elles sont là pour un loisir. Par exemple, l’application « santé » de la nouvelle version IOS de mon iPhone. Qui ne me sert à rien, vu que je me contre fiche de savoir combien de pas j’ai fait dans la journée. Mais l’appli ne me dérange pas, je cherche juste à l’enlever histoire qu’elle cesse de me vider ma batterie pour rien MAIS C’EST UN AUTRE SUJET.

Là, je suis dérangée. Je sais que c’est dur de faire brosser les dents correctement d’autant plus aux enfants. Mais une visite chez un bon dentiste, vers 3/4 ans, permettra déjà à l’enfant de comprendre et d’apprendre de la part d’un professionnel qu’il va respecter (sinon, il lui fera du mal avec ses instruments AH AH AH) les bons gestes. A nous ensuite de vérifier et de rappeler. Je sais, on n’a pas que ça à faire, je suis maman aussi, et pourtant, je n’ai « que » 2 enfants. Aujourd’hui encore, je passe souvent une tête pour vérifier qu’ils ne sont pas juste en train de machouiller leurs brosses…

Je sais, on a souvent envie de déléguer – je suis la première à le dire mais pour le ménage surtout uh uh uh – envie de jeter l’éponge parce que c’est épuisant, parce qu’on est épuisé… mais je suis fondamentalement convaincue que nous devons en tant que parent le faire tout de même. C’est notre rôle et pas celui d’une application web. Soit elle 8.0.

J’aime l’idée, par contre, d’avoir un support supplémentaire de ce type, pour visionner avec l’enfant, une vidéo rigolote expliquant par exemple les gestes du brossage. Mais de là à aller connecter sa tablette ou son smartphone matin et soir sur une application, poser le bazar dans la salle de bain à côté de l’enfant (ET D’UN POINT D’EAU), pour ne pas avoir à gérer le souci et laisser faire un personnage imaginaire, ba, je ne suis pas convaincue. Du tout.

Vous peut-être ? Allez, défoulez vous, dites-moi que je ne suis rien qu’une rabat-joie !

24 commentaires

M'ennuyer moi ? Jamais

stockvault-stomatology128071

Billet hommage à Damart* (ok blague que les moins de 25 ans ne vont pas comprendre)

M’ennuyer moi ? Comment dire ?

Non.

Peur du train train quotidien, vélo- boulot – marmots – pas dodo ?

Non plus non.

Aujourd’hui, après le vélo, le boulot sera écourté pour un marmot, puisqu’il faudra que je le quitte exceptionnellement à 11h15, afin d’être à 11h30 à l’école primaire. Mais pourquoi ??????? tant de haine.

C’est que quand la secrétaire du dentiste à qui tu as laissé un message le matin même, quasi désespérée, du type : « ma fille a une carie c’est trop horrible, il me FAUT un rendez-vous – avant 2 mois »
Bref, quand cette secrétaire donc te dit : « j’ai une place demain à 12h30 »

Tu ne dis pas : « ça m’arrange pas » (non, tu ne le dis pas)

Tu penses « ah bordel de chiotte » (ça soulage)

Tu réponds : « parfait, banco, tape m’en 5 poulette) »

Et donc, tu te démerdes. Ton cerveau ultra sophistiquée et expérimentée dans le domaine de la tuile qui te tombe toujours dessus un mercredi (rapport au panaris du p’tit en décembre apparu… un mercredi), en 10 minutes, il t’élabore le plan qui ira bien. A défaut de t’arranger.

Donc ce midi, pensez à moi, je vais souffrir. Pardon, ma fille de 8 ans, nouvellement dotée d’une pré-molaire cariée va souffrir. Je ne m’y connais pas, certes, mais le trou que j’ai vu sur le côté de la dent hier matin me fait penser qu’il y a un problème Houston.

Ensuite, je la reposerai à l’école, parce qu’il faut pas déconner non plus.

 * Edit : « moi froid, jamais » (slogan de Damart)

 

 

17 commentaires

Une petite pièce…

boite à dents de lait… ou un ticket restaurant petit jouet ?

Ne cherchez pas, c’est bon, j’ai taxé l’Homme d’1€ et comme je suis une maman expérimentée et que je suis mes propres conseils – concernant le passage de la petite souris – j’ai toujours, bien planqués, des petits jouets. Certes, jusqu’à présent, je ne tapais que dans ma réserve « fille » (oui, j’aime les jouets genrés) et pour la première fois, j’ai cherché dans la boite « garçon ».

Eh oui, ça y est, le P’tit a perdu une dent. Quelle aventure mazette !!

Une toute toute petite qui, je me rappelle, la larme à l’oeil, nous avait déjà donné bien des nuits blanches à l’époque de sa sortie.

Foutues dents tout de même !! Non mais sérieusement ? Rappelons-nous, pour sortir de la gencive, déjà bien boursouflée et douloureuse depuis des mois, la dent transforme le bébé en … monstre hurlant : fesses et joues rouges, fièvre, nez coulant, bouche baveuse et sommeil plus que perturbé…

Quant à nous les parents, nous n’espérons qu’une chose : qu’elle sorte bordel de chiotte cette dent ! Zut à la fin ! Équipés simplement de notre patience, d’une pipette de Doliprane, de dolodent à masser et de granules homéopathiques (parce qu’au point où on en est on peut évoquer les Dieux, les Fées et même le Docteur Boiron), nous attendons. Incapable de soulager vraiment notre enfant. Souffrant.

Et puis ce n’est pas comme si il n’y en avait qu’une à sortir…

Voilà t-y pas que 4 à 5 ans plus tard, les mêmes pénibles dents refont des siennes ! Pour se barrer maintenant !!! On croit rêver ! Elles n’étaient pas à leur aise ? Pourtant tout ce sucre laissé consciencieusement par l’enfant manchot ou, au choix, distrait (syndrome du poisson rouge) – incapable qu’il est de se brosser les dents correctement. Eh ba non, cela ne lui convient pas. Pas assez grosse qu’il parait. Elle doit céder sa place à une dent plus forte, une dent « définitive ». (roulement de tambour)

L’enfant de 5 ans a généralement hâte d’avoir une dent qui bouge. Il est même souvent persuadé qu’une dent bouge. Dans ses rêves. Et puis un jour…

Elle bouge. Beaucoup même. Et pour nous, samedi, ce fut même d’un coup ! Le p’tit jouait dans le canapé avec son père… à la bagarre. Super jeu hein, oui je trouve. Genré aussi celui-ci. Bref. Ils jouent et boum. Je ne sais pas par quel subterfuge, le P’tit trouve le moyen de s’accrocher (??) une incisive du bas dans le canapé (??). Ce gamin est curieux, je sais. Quoi qu’il en soit, la dent ne tenait plus qu’à une racine.

Pleurs et quelques crachas rougeâtres plus tard, c’était un fait : le P’tit ne parlait plus normalement, laissait sa bouche entre-ouverte et … ne faisait plus son malin. Du tout. Trouillard le P’tit.

Hier, il a passé sa matinée à se balader dans la maison avec sa boite à dents vide sous la bouche. Au cas où. C’est ce que j’ai compris au bout de 5 répétitions.

Autant vous dire que quand on a retrouvé sa dent de lait au milieu de son assiette à midi (Je vous passe la bouchée crachée dedans). On était bien écoeuré content !

Une bonne chose de faite. Torché en 24h chrono. La Redoute n’a qu’à bien se tenir.

28 commentaires

Signal et les Lapins Crétins [article sponsorisé]

Qui ne connait pas The Lapins Crétins ?! (celle qui répond « moi » est prié de sortir immédiatement prendre l’air) Leur nouveau terrain de jeu ? La salle de bain ! Vous savez la pièce que vous épongez quotidiennement après le bain des enfants. Voila.

Nos amis les lapins ont décidé de … prendre soin de leurs dents. Enfin ils apprennent. Comme le P’tit ici, 4 ans et demi et croyez-moi, ce n’est tellement pas gagné sur ce point que je suis de corvée de lavage tous les matins et tous les soirs pour être sûre que les dents de Monsieur soient propres !

Les dents, ici, on apprend à les chouchouter depuis qu’ils sont capables de tenir une petite brosse à dent entre leurs mains. Alors, cette initiative de Signal, qui a décidé de redessiner ses brosses à dents aux couleurs de ces personnages rigolos, elle me parle.

Je vous propose de découvrir la vidéo interactive Signal et the Lapins Crétins sur : www.lapinscretins.missionsignal.fr

L’objectif est d’enseigner et de donner des conseils sur le brossage des dents de façon ludique et marante grâce aux Lapins Crétins. Cette vidéo a également pour but d’aider les parents à faire du brossage de dents un moment de partage avec leurs enfants, de le rendre ludique afin de changer les comportements en communiquant sur les bons gestes à adopter. Allez, on répète tous en coeur il faut :

se brosser les dents matin et soir, pendant au moins 2 minutes et changer de brosse à dents tous les 3 mois !

Bon ici, avec Choupie, qui MANGE sa brosse sa dent, c’est tous les mois ! La gamme Lapins Crétins (réservée aux 7-13 ans) est vendue en grandes et moyennes surfaces. (de 2.45 à 2.69€ pour les brosses et de 1.89 à 2.09€ pour les dentifrices.) Et pour vous faire découvrir cette nouvelle campagne « éducative » pour la santé des dents de nos enfants, Signal vous offre un kit Signal & the Lapins Crétins. Je vous laisse jusqu’au 25 mars minuit pour me dire quelle est la couleur du lapin qui se retrouve avec une brosse à dent collée à la bouche dans la vidéo, ici. RÉPONSES UNIQUEMENT PAR EMAIL.

Article sponsorisé

 

Edit du 27 mars : BRAVO A LETTI

6 commentaires

Parlons dents !

Parlons dents !

Aujourd’hui, un billet « un peu » sérieux (parce qu’il le faut bien parfois).
J’ai reçu une invitation pour une opération menée par Oral B concernant l’hygiène dentaire de nos louloux.
Je ne pourrai pas m’y rendre, travail oblige, mais j’ai trouvé l’info très intéressante et je tenais donc à vous en faire part.

Ici les dents c’est du sérieux ! Depuis leurs 18 mois environ, ils ont une petite brosse à dents adaptée à leur âge.
Suivant les conseils de ma dentiste, l’objectif « si jeune » c’est surtout de leur faire prendre l’habitude : matin et soir, on se brosse les dents.
Si jusqu’à l’apparition des 1eres dents définitives, le brossage n’est pas parfait, ce n’est pas trop grave, on peut même, et on ne se gêne pas ici, repasser un peu derrière, surtout les soirs où ils se sont empiffrés de bombec !

Concernant la 1ere visite chez le dentiste, ici c’est fait ! Évènement oblige !
Choupie avait un peu plus de 4 ans et demi quand son frère lui a déchaussé une dent lors d’une dispute…
Appel à la dentiste qui me de la replacer comme il faut (Génial !) et d’attendre (Superrrrrrrr). Ce que l’on fit. Sauf que 3 semaines plus tard, la dent bougeait vraiment beaucoup.
J’ai emmené choupie donc pour la 1ere fois il y a presque 1 an. La dentiste a clairement dit à la puce : « maintenant, ta dent, soit elle tombe toute seule, donc je t’autorise à la tripoter, soit, je vais devoir l’enlever moi même après les petites vacances… »
4 jours plus tard, la dent tombait ! 1 semaine après, oh surprise !!! Une nouvelle poussait déjà !

Et puis pour le p’tit sa 1ere visite date de ses 2 ans et demi. En cause, encore une belle gamelle tête la première, la lèvre avait morflé, mais cette fois aussi malheureusement la dent qui a eu tendance à griser dans les jours qui ont suivi.
Là encore, tout s’est très bien passé, surtout que j’avais pris soin d’amener aussi « grande sœur » histoire de le rassurer encore plus.
Verdict : pas de soucis, sauf si une infection apparait. Il perdra juste vraisemblablement cette dent là en 1er.

A chacune de ces visites, la dentiste a bien rappelé aux enfants les règles de base du brossage et son importance. Message bien passé donc.

Revenons à cette opération Oral B :
Il s’agit de 4 journées, dont 1 à Paris et 3 en province (Nantes, Lyon, Nancy), de conseils sur l’hygiène bucco-dentaire et le brossage électrique qui auront lieu en collaboration avec plusieurs services et facultés d’odontologie.

Au programme :
1 espace échange/information
1 espace conseil : rencontre d’experts et d’étudiants dentistes
1 espace test : pour tester la nouvelle brosse à dents Professional Care 500 (brosse à dents offertes d’ailleurs !)
1 espace animation : avec des jeux, quizz pour petits et grands

Plus précisément pour les enfants :
Des bornes interactives avec des quizz pour tester leurs connaissance.
Avec leurs parents et accompagnés d’un étudiant dentiste, les enfants dès 3 ans pourront tester la brosse à dents électrique Oral-B Stages Power à l’effigie de Mickey.

Les dates :
Paris
– le 5 octobre (10h30 / 18h) Faculté d’odontologie Hopital Bretonneau, 2 rue Carpeaux 18e
Nantes – le 14 octobre (10h30 / 18h) Faculté d’odontologie – 1 place Alexis Ricordeau
Nancy – le 21 octobre (10h30 / 18h) Faculté d’odontologie 96 av Maréchal de Lattre de Tassigny
Lyon – le 28 octobre (10h30 / 18h) Service d’odontologie des hospices civils de Lyon 7e, entrée au Service de Consultations et de traitements Dentaires 6-8 place Depéret
Entrée libre, sans réservation (dans la limite des places et stocks disponibles)

Je suis moi même déjà équipé en brosse à dents électrique depuis 10 ans et j’en suis enchantée : aucun tartre sur mes dents qui sont nickel à chaque visite.
Quand je pars en vacances, je prends une brosse à dents classique et je sens nettement la différence sur mes dents que je sens moins nettes et j’adore à chaque retour retrouver ma brosse électrique.
Maintenant, je pense encore attendre un peu pour en proposer une aux enfants, attendre qu’ils prennent déjà bien en main la « classique », et qu’ils comprennent bien les gestes.
Mais je suis convaincue que si le brossage est sérieux, c’est avec l’électrique qu’on obtient un bien meilleur résultat.

Et vous ? Les mamans d’enfants plus grands, vous leur avez donné quoi comme type de brosse ?

34 commentaires

Le passage de la petite souris : mode d’emploi

Oui, je sais c’est un hamster, mais je fais ce que je veux !

En avant-propos aujourd’hui, je souhaite vous faire verser une petite larme et jouer pour cela ma Cosette.
Moi, enfant, la petite souris n’est JAMAIS passée.
Par contre, quand ma puce a perdu en novembre dernier sa première quenotte, mes parents qui l’avaient en garde à ce moment-là m’ont appelé pour me demander si on voulait bien qu’ils fassent passer la petite souris.
J’étais sur le postérieur (qui je vous le rappelle est bordé de féculents).
Ne souhaitant pas provoquer d’émeutes et voulant me montrer grande, mûre et absolument pas rancunière, j’ai juste répondu : « mais bien sûr »

Maintenant, suite à notre grande première à l’homme et moi dans le rôle de la petite souris, je voulais, comme souvent, vous faire part de mes conseils (de pro, il faut le dire) pour bien réussir ce passage extrêmement difficile avec brio (qui ? oh ça va…)

Premièrement un :
Toujours avoir de la monnaie sur soi ou des petits jouets/doudous prêts à l’usage, cachés en attendant au fond d’un placard.
Cela évitera un coup de fil de ce genre (exemple hein, exemple… rien à voir avec mon expérience personnelle de genre samedi soir dernier)

« Allô chéri, voui c’est moi, non, je ne peux pas parler plus fort, écoute, la p’tite vient de perdre sa dent… oui évidemment celle qui bougeait… arrête de jouer au plus malin là j’ai pas le temps, suis planquée dans le placard… ba pourquoi ? Pour te dire d’acheter un truc pour la p’tite souris, parce que là genre, j’ai juste un habit Dora à lui refiler en réserve, ce n’est pas terrible, surtout que c’est celui du chat ! »


15 minutes plus tard, le téléphone sonne : c’est l’homme !

« chérie, oui, je suis passée à l’arrache à la supérette (qu’elle est super chouette), ils ont une espèce de peluche Hello Kitty (à 12 €… hum), je prends ça ? Chérie ? Pourquoi tu me réponds bizarrement ? »
« oui, oh c’est une bonne idée TATA Germaine, oui, parfait, prends ça, ah en effet, … choupie est à côté de moi »
« Euh non ma puce tu ne peux pas parler à papa tata quoi… elle est pressée. »

Secondo deux :
Adoptez les mêmes mesures que pour le Père Noël, c’est à dire :
– la souris ne passera que si tu dors
– non, la souris n’habite pas à la maison
Avec ça, vous gagnez déjà un endormissement simple et rapide (et vous évitez une chasse à la souris qui aurait pu être un tantinet pénible)

Trois (et après j’arrête de compter)
Pensez absolument à dégager le sol sur environ 1 mètre autour du lit de miss édentée en allant la coucher.
Genre discrètement, en poussant du pied les poupées ou autres petits petshop qui pourraient vous niquer le pied en tentant d’approcher discrètement et gracieusement l’oreiller en pleine nuit.
Parce que n’oublions pas que nous ne parlons pas là d’une aventure banale et sans danger !!!
Non, il s’agit de traverser un fleuve d’Amazonie rempli de crocodiles prêts à se réveiller au moindre mouvement !
Eh ouais.
J’aime vous mettre la pression.

Si vous ne devez retenir qu’un seul et unique conseil (vu l’état de vos neurones si vous avez lu jusque-là, je comprendrai) ça sera celui-ci :
LAISSEZ LA CORVÉE À L’HOMME ! Il sera méga fier et vous n’aurez pas à gérer si jamais l’édentée ouvre un œil au mauvais moment.

Enfin, au petit matin, feignez la surprise quand elle vous réveillera à 6h32 en hurlant :

La petite souris est passée !!!!!!!! regardez !!!!!!!!! j’ai un doudou Hello Kitty !!!! »

Sans blague, quelle surprise tiens !

Allez, plus que 26 x 2 fois !

Quelque chose à rajouter ?

77 commentaires

Les brèves de fin de semaine (40)

Aujourd’hui c’est vendredi ! Youpy ! (oui, je me lance dans les rimes, un peu d’extravagance ça ne fait pas de mal)
Quoi de neuf ?
Bon, vous l’avez lu en début de semaine j’étais un peu énervée avec mon histoire d’armoire Flexa… je temporise maintenant, même si le service client me fait un peu marrer en me disant, suite à mes messages, qu’en effet, pour les armoires, il est recommandé de prendre le montage (!!!). Oui, justement c’est bien ce que je pense et c’est justement le problème : on me l’a déconseillé au contraire lors de l’achat. BREF.

La grosse actu de la semaine c’était bien sûr lundi soir dernier, vers 20h30, au théâtre du temple avec la représentation unique de Sandrine Sarroche reprenant des textes de blogueuses pour le compte de l’opération « Blogs en scène ».
Étaient présentes certaines d’entre vous qui avaient gagnées le petit concours :gg, java, juju, sipette, méla, maryline et caro !!

La soirée s’est super bien passée, Sandrine Sarroche a vraiment réussi à me faire pleurer de rire.
Mon texte sur l’histoire de la poussette dans les transports en commun a été bien repris, ça faisait tout bizarre d’ailleurs !
Donc gros succès. On attends la mise en ligne de la vidéo du spectacle dans les prochains jours, je vous donnerai alors le lien et vous pourrez y voir ma tronche et celles de mes copines blogueuses sur la scène en fin de spectacle… un grand moment !

Comme on parle de moi, on continue :
Retrouvez-moi dans le dernier numéro de Parole de Mamans (dans tous les bons kiosques), rubrique « la vie du net ». Un magazine que j’aime beaucoup car il mets vraiment en avant la « vraie » vie de mamans. Euh, je ne l’ai pas encore lu/vu moi même, je vous laisse me dire si vous, oui ! :D
Je suis également interviewée sur Le Mag Enfants, pour les habituées de mes portraits du lundi, vous apprécierez la dernière question qui m’a été posée :o)
Enfin, je suis membre d’un jury !! Une grande première. Pour qui ? Pour un concours vidéo organisé par Air France. A gagner des places pour le vol inaugural de l’A380 sur la ligne Paris New York ! La grande classe non ? Je vous laisse aller voir et pourquoi pas participer ? (pour me corrompre va falloir dégainer du lourd). A savoir aussi que des places sont mises aux enchères : les bénéfices seront reversés à des associations humanitaires.
Sinon ? la routine hein !
Mardi après midi je devais garder les p’tits. Une demi heure avant de rentrer, Super nounou m’appelle :
Euh en fait, j’appelle parce que le p’tit vient de déchausser une dent de la grande !

Qué ?

C’est pour savoir si je l’envoie quant même à l’école !?

Ah… ça saigne ? la dent est tombée ? Elle va bien ?

Non, non et oui ça va à peu près…

Bon, eh bien oui qu’elle aille à l’école, ça lui changera les idées !

(Mode mère indigne ON – J’allais pas foirer ma sieste à cause d’une dent !)

Plus sérieusement, oui vous avez bien compris, je suis la mère d’Atila. Pendant une dispute, le p’tit a mis sa main dans la bouche de sa sœur qui n’a rien fait pour se débattre et il a tiré… si fort qu’une incisive du bas est venu avec ou presque !
Résultat, elle bouge (la dent), beaucoup… la gencive est abimée…

J’ai appelé la dentiste, elle m’a confirmé qu’avec le coup, la dent a en effet pu lâcher… en gros, il fallait que je la repositionne (déjà fait par super nounou) et on ne peut qu’attendre en surveillant si une infection pointe son nez, si la dent noircie ou tombe…
Je la rappelle dans 15 jours pour la tenir au courant.

Ah bordel, on pourra dire qu’il se sera bien vengé de l’an dernier où choupie avait fermé violemment la porte des WC sur … son pouce…

Faites des gosses, qu’ils disaient !

Sur ces « bonnes nouvelles », je vous salue et vous dit à lundi !!

49 commentaires

 
Top