hopital - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

hopital

Toiles Enchantées [vidéo sponsorisée]

Quand les enfants ne peuvent aller au cinéma, c’set au cinéma de se déplacer ! »

Voici quelques mots qui en disent long.
Les toiles enchantées c’est depuis près de 15 ans une équipe, présidée par Alain Chabat, qui sillonne les routes de France et offre gratuitement aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés les films de cinéma à l’affiche.
Cette association, unique en son genre, est soutenue par l’ensemble de la profession (distributeurs, producteurs, comédiens, réalisateurs, techniciens…)
Elle a pour double mission, encouragée et soutenue par le corps médical :
- d‘accéder à la culture et au divertissement
- de briser un quotidien difficile et lutter contre l’isolement et le découragement.

Alors, certes, le dernier film d’Alain Chabat ne m’a pas plu (je vous en reparle lundi), mais, là, je ne peux pas nier que cette association, comme toutes celles qui oeuvrent auprès des enfants, me touche.

En 2011, 50 films, 344 projections, 17 000 enfants devenus spectateurs, dans toute la France, je vous laisse lire le site pour avoir plus d’informations, mais cela fait chaud au coeur !

L’association a besoin de nous, pour les contacter c’est ici

Association Les Toiles Enchantées
2, Villa Octave
92270 Bois-Colombes
01 47 60 17 18
contact@lestoilesenchantees.com

 

Vidéo Sponsorisée

1 commentaire

Necker express 2e

Ce qui est plaisant dans la vie de maman, c’est qu’en gros, pour faire simple : tu n’es jamais au bout de tes surprises et jamais rien ne se passe comme prévu.
Dernier exemple en date : vendredi fin de journée. Ayant bien travaillé, je décide d’aller chez Monop’ faire le ravitaillement du frigo puisqu’il est étrangement ENCORE vide. [spéciale dédicace à Patricia et son frigo prénommé "ctoutskiya"]
Je marche sereine, mais concentrée, car je visualise mes placards et je fais la liste rapide dans ma tête de ce qu’il me faut. (je rêve à mon prochain spa oui surtout ! bref)
Oh ça vibre, là, dans ma poche ! Cool un SMS, j’aime les SMS.
Ah non, celui-là je l’aime pas d’ailleurs…

« Appeler. Urgent » signé super Nounou

Et merde.
Boule au ventre, coeur battant, je compose le numéro. Immédiatement, je détecte que c’est choupie qui hurle. Puis j’entends un mot sur deux, mais je parviens à comprendre : « choupie », « béquille », « nez », « pas joli quand même », « parc maison ».
Okkkkkkkkkkkkkkkkkk
Demi-tour, je tombe heureusement sur le bon parc du 1er coup et j’y découvre ma choupie, calmée, ouf, mais avec… un 3e oeil entre les deux autres…
Pleine d’arnigel, sanglotant. À côté, super nounou embêtée et une dame. La dame s’avère être la maman de la jeune fille pleurant derrière moi.
Je reconstitue les morceaux : choupie jouait dans le parc, la jeune fille au pied plâtré a donné un coup de béquille pour se relever, la puce est passée au mauvais moment, au mauvais endroit… un accident con quoi, comme toujours.
La maman me laisse son numéro de téléphone, franchement j’étais bluffée, oui, il existe encore des gens bien !
Pas paniquée pour deux sous, mais triste pour ma choupie, je lance le rappel de la troupe et on remonte à la maison prendre des granules d’arnica vite fait.

Et puis doute. Super Nounou s’inquiète (plus que moi… hum) de savoir si le nez serait pas un peu cassé.
rhoooooooooooooo non que j’dis !

Bon, ok je vais appeler le médecin (il est là pour ça hein, et puis je lui vous une confiance absolue).

Évidemment, il me fait le même coup que pour le p’tit il y a quelques mois quand il avait cassé un verre dans sa bouche : « ah, mais si isabelle, il faut l’emmener à Necker quant même hein, c’est plus prudent ! »
Eh merde.
J’avais que ça à faire moi tiens.

Mais bon, je suis sérieuse hein (même si on ne dirait pas), persuadée que j’y allais pour rien, j’ai rassemblé en 5 minutes le package essentiel à ta survie, chère maman débutante, aux urgences de ton quartier :
- une bouteille d’eau
- des gâteaux
- le carnet de santé
- le doudou
- un livre d’histoire
- une Barbie
- l’Iphone et le magazine people (que je n’avais pas eu le temps d’acheter, dommage)

Juste le temps de rassurer 1/ le p’tit qui voulait partir aussi avec nous 2/ la puce qui ne voulait pas de piqûre…
Et hop en voiture. Garée à l’arrache sur l’aire des taxis (en même temps, je fais un peu taxi parfois), je dégaine le même papier que pour ma dernière visite express « Neker urgence merci »

Je vous le donner en mille, 30 minutes d’attente aux urgences ORL (en fait, il n’y avait personne, pas même un médecin !), 2 minutes d’auscultation et encore :

oh mais tu as un gros bleu dis moi, fais voir, hop touchette du nez, hop respire un coup, ça va, super merci y a rien au revoir.

Heureusement : il était jeune et beau.

Le mot de la fin sera pour la puce, qu’est pas la soeur de son frère tiens celle-là bordel :

maman c’est trop bien ici, je veux revenir tous les jours »

Moi non.

Infos + pour mes voisines ne connaissant pas encore les urgences ORL de Necker, pas la peine de faire la mère parfaite en apportant des jouets hein ! Là-bas la salle d’attente c’est Disneyland avec la télé en plus !

69 commentaires

Les brèves de fin de semaine (65)

Comment dire, cette semaine a été … mouvementée et assez angoissante.

Vous le savez déjà mardi, le petit nous a fait sa connerie du jour en mordant au point de le casser dans un verre (en verre). Hop belle journée au bureau qui se transforme en marathon !

Eh bien, ce que vous ne savez pas (sauf celles qui me suivent sur facebook), c’est que le petit a remis ça le lendemain, mercredi en fin de journée ! Pas de verre cette fois, mais une belle gamelle dans le parking, tête la première sur le béton ! Il n’a pas mis ses mains en avant pour se rattraper car elles étaient « prises » par une « épée » en ballon. Eh oui, on revenait juste d’une petite après-midi sympathique passée entre mamans blogueuses, Norton (je vous en reparlerai… un outil gratuit pour protéger nos enfants d’internet !) et un animateur qui divertissait nos monstres pendant ce temps là.
J’ai eu vraiment vraiment peur. Même choupie a eu peur. En courant le ramasser, je m’attendais au pire tellement le bruit avait été affreux et son premier cri atroce ! Ce n’est pas passé loin, mais il s’en tire avec une belle zone bien rouge, 2 dosettes d’arnica en 2 heures et une tonne d’hemoclar…

Mais ça m’a flingué ! Je me suis tapée une crise d’angoisse, là c’en était trop : ce gamin me rend dingue, j’ai une boule au bide tellement j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose de grave.

(lui, pête le feu hein je vous rassure !)

Bon, sinon, ba un peu débordée cette semaine en fait, pas mal de boulot, de courses, de tentatives de joindre le centre des impôts pour LA déclaration et de tentatives pour passer commande sur vertbaudet.fr qui est planté depuis 3 jours c’est insupportable !
Oui je vous raconterai mais je suis prise depuis la semaine dernière d’une folie de shopping pour les chambres des enfants (je vous rassure, je suis raisonnable tout de même). J’ai déjà reçu les 2 tapis (de chez Eveil et Jeux) et j’ai commandé sur ikea un meuble pour choupie. Je voudrais finir la série avec des bacs de rangement et des stickers vu sur vertbaudet mais… y a comme un problème technique ! grgrgrggr

Petite page autopromo, cette semaine je suis avec quelques autres blogueuses dans Femme Actuelle. Vala, juste quelques lignes me concernant et ma trombine c’est rigolo !

Je voulais aussi revenir sur une opération dont nous avions parlé il y a quelques temps : Parole de Pitchounes, souvenez-vous, il fallait déposer les « mots de nos enfants » sur le site, et votez pour nos préférés, afin de faire grimper une cagnotte. Eh bien, j’ai assisté à la remise des GROS chèques dernièrement, avec Frédérique entre autre. 5000 € pour la Croix Rouge et 5000 € pour l’association Rêves qui réalise les rêves d’enfants gravement malades.

Je termine avec deux  concours sympathiques :
Sur le blog feesmaison, un bib expresso Beaba à gagner !
Sur le site Mon-été.fr , le melon va peut-être vous offrir vos vacances !

Allez, je vous dis à lundi pour de nouvelles aventures, j’espère que le week-end sera plus calme…

35 commentaires

Necker express

Oui voila, j’aime bien en fait ce qui est « express » en ce moment, je ne m’en lasse presque pas quoi…

Donc, hier midi, j’ai testé pour vous une nouvelle façon de déjeuner !! Trop sympa vous allez voir. Seul inconvénient c’est qu’en fait vous déjeunez pas vraiment. Sinon ça serait trop simple.

Tout a commencé hier matin : j’arrive au bureau, café toussa. Juste quand je commence à me mettre à travailler regarder mes mails, le téléphone sonne ! Rhoooooo pinaize quant même à 9h10 ça fait tôt mais bon, faut justifier sa paye n’est-ce pas !? Je décroche et oh en fait c’est l’homme !

(il m’appelle quasiment jamais d’habitude)

Chérie (c’est moi), je voulais juste te prévenir que le p’tit a mordu son verre et il l’a cassé… Super nounou a enlevé les morceaux de verre de sa bouche, il n’a pas saigné rien mais bon, ça m’inquiète quant même et si il en avait avalé ???

Après avoir pris quelques secondes pour piger que mon fils, que nous pouvons donc officiellement appelé aujourd’hui « dents de fer » a explosé un verre (en verre hein) en mordant dedans… l’angoisse est montée aussi chez moi.

On imagine le pire bien sûr :  un micro-morceau qu’il aurait avalé, et qui lui causerait des lésions internes toussa…

Chouette quoi. Je décide d’appeler mon bon vieux généraliste qui est toujours là pour me rassurer. Injoignable jusqu’à 11h, je patiente et pense à autre chose. Je travaille quoi. Un peu.

A 11h j’appelle, bonjour docteur toussa, ça va, c’est moi, ah vous allez bien rire et surtout me rassurer hein, voila, le p’tit il a PEUT ÊTRE mangé du verre ce matin au petit déj !

Sauf que le docteur pourtant toujours très cool me répond qu’il vaut quant même mieux l’emmener à Necker !

Ah ba ça tombe bien ! J’avais rien d’autres à faire !

C’est dans ces moments là qu’on profite réellement d’habiter à côté de son bureau et à côté de Necker !

Récupération du nain à 11h30, panique de la grande sœur en entendant le mot « hôpital », le p’tit lui, il a juste retenu que je l’emmenais en voiture voir un docteur, il était tout content ! Je fais le sac « urgences » : à manger, à boire, des petits livres, une petite voiture, le carnet de santé et le doudou !

Et hop en voiture Simone, pour 5 minutes à peine, je me gare à l’arrache sur une file de taxi en prenant le soin de mettre un papier « urgence necker » au cas où… (ce que je suis organisée quand j’y pense)

Ensuite, tout a été très vite :

- 10 minutes pour rejoindre le hall à porter les 15 bons kilos de monsieur qui ne pensait qu’à une chose sur le trajet : ramasser les paquerettes

- 2 minutes de négo pour le faire sortir de l’aire de jeux située juste devant le hall

- un premier accueil où l’on me dit qu’en effet j’ai tout de même bien fait de venir mais que je dois me rendre à l’urgence ORL situé 5 minutes derrière

- 3 minutes pour piger le plan que m’a donné la dame

- 5 minutes de reportage du trainard

- deuxième accueil tout aussi gentil à l’ORL cette fois, remplissage des paperasses, négo pour faire patienter le loulou qui avait vu les jouets de la salle d’attente

- 30 secondes dans la salle d’attente blindé de gosses reniflants et toussants et appel du prénom de monsieur « c’est cool l’hôpital »

- Gentil doc m’annonce qu’on va regarder dans sa bouche, si pas de micro coupure alors aucun soucis. Le petit tout fier sur son haut tabouret ouvre grand la bouche.

- 3 longues minutes de  stress pour maman (3 ongles en moins)

Résultat : « y a rien, c’est formidable les enfants » qu’il me sort le doc’

« C’est courant vous savez » me rajoute t-il (ah tiens j’ai déjà entendu ça…)

Enfin quant même casser un verre en le mordant ! Il avait déjà déchaussé une dent de sa sœur en lui mettant la main dans la bouche… j’ai enfanté un gladiateur ? Je ne sais pas en tout cas lui, il va bien, et il vous répondrait même qu’il est un pirate !

Alors cette pause déjeuné sympa hein ? Surtout qu’une fois déposé le loulou à la maison, j’ai dû reprendre le chemin du bureau, oui mais voila : aucun vélib de libre, et le bus pris dans une manifestation, j’ai encore dû marcher mais cette fois, voyons le bon côté des choses je n’avais pas les 15 kilos du machin dans les bras !

64 commentaires

« Petit » changement de programme

Vous attendiez mon retour pour que je vous raconte mes vacances peinardes sous le soleil de Vittel ?

Oui mais….

Tout ne se passe pas toujours comme prévu…

Un des pires moments dans la vie d’une maman…

quand quelque chose arrive à l’un de ses petits bouts…

Vendredi 19 septembre – veille du départ prévu

18h : je rentre du bureau pour faire les valises, toute excitée et stressée à la fois de peur d’oublier un truc… même si zhom dit toujours « on s’en fout d’oublier un slip », moi j’ai un p’tit quelque chose de Bree qui fait que non : je me dois de penser à TOUT

18h15 : les monstres rentrent du parc, on se souhaite de bonnes vacances avec Super nounou

18h20 : Choupi va faire pipi avant son bain. Je vais faire couler l’eau. Pot de colle décide cette fois de coller sa soeur : il la suit aux toilettes…

18h21 : j’entends le petit hurler, je me précipite, je découvre son pouce droit en sang coincé dans la porte.
Je le prends dans mes bras, je veux lui passer le doigt sous l’eau mais très vite, je me rends compte du pire…

18h22 : « Le 15 j’écoute »

« Allô, mon fils de 14 mois vient de se sectionner le pouce dans une porte »

« Madame, éloignez l’enfant pour que je vous entende bien »

« Non ce n’est pas possible con####, il hurle de douleur, je ne vais pas le poser dans un coin en plus il risquerait de s’arracher le bout du pouce qui reste ! » « Je suis seule avec lui et ma fille de 3 ans et demi je ne peux pas me déplacer ».

« On vous envoie quelqu’un. Faites une compression avec un linge propre en attendant ».

Je laisse un message à zhom, dépose ma choupie déboussolée chez la voisine, chope le carnet de santé du bouchon qui était justement sur le dessus de la valise…

Les pompiers arrivent vite, le diagnostic est fait immédiatement, ils cherchent à savoir où ils doivent m’emmener. Les pompiers me rassurent : il vaut mieux attendre plus longtemps mais aller directement au bon endroit, c’est à dire là où l’on pratique la chirurgie orthopédique pour les tous petits. Necker ? Pompidou ? (on est à côté). Non ça sera Robert Debré à l’autre bout de Paris.

Sirènes hurlantes, on part enfin, je ne vois rien du chemin qui défile, juste des feux rouges que l’on grille. Je pense aux nombres de fois où en voiture j’ai laissé passer ces mêmes ambulances. Cette fois c’est mon tour… Je m’effondre en larmes. Petit chou lui s’endort dans mes bras. Je le serre fort contre moi. Le pompier me fait la causette mais je le vois surveiller la respiration de mon bébé avec sa montre. Ils sont juste FORMIDABLES.

Zhom appelle, il n’a pas tout compris à mon message… il organise la garde de choupie et va me rejoindre à Debré.

Voila comment ont commencé nos vacances.

Petit chou s’en sort bien : le médecin à l’arrivée à Debré est rassurant : « ce n’est pas grave, on en voit tous les jours, mais d’habitude c’est plutôt l’été avec les courants d’air, les portes claquent vite…. » (z’ont de l’humour à Debré, en plus d’être compétant !!).

Le pouce n’est pas cassé, ouf, juste sectionné quoi, au niveau de l’ongle, donc au dessus de l’articulation, il n’aura pas de séquelles (normalement…). Il est passé au bloc à 1h du matin et il a pu sortir de l’hopital dès le samedi midi, après avoir mangé et fait pipi (eh oui, ça tient à peu de choses ! lol).

Nous sommes finalement partis à Vittel le dimanche après midi. Donc oui vous pourrez avoir le récit de notre « petite » semaine de vacances… mais demain !

36 commentaires

 
Top