Les copines - 9/9 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les copines

Portrait de maman – épisode 6

Bulle de vie BabouAujourd’hui, dans notre série portrait de maman, voici Babou de Bulle de Vie ! Babou Julie que j’ai eu l’occasion de rencontrer en vrai de vrai il y a quelques jours à Paris et que je retrouve mercredi avec Ratounette ! Trop chouette (ça rime trop bien)

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombres de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)

Si c’est demandé si gentiment de la part des autorités bloguesques, alors obligé, je déballe tout…
Babou, ou une grande enfant qui va souffler ces 24 bougies à la rentrée.
Un gnome à charge de 9 mois qui, quand il se décide à me rendre dingue, en vaut au moins trois !
Enfin, depuis quelques mois, avec l’Homme (mon deuxième enfant ?), on s’est installé sous le soleil de Marrakech… Avantage de la piscine dans le jardin ? Quand le gnome me rend dingue je le jette dedans !

Working maman ou Home maman ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?

Bah déjà, je m’évertue à être une maman parfaite voyons ! Je gronde mon gnome et le laisse pleurer toutes les larmes de son corps après, je lui zappe son goûter deux heures plus tard parce que j’étais en courses et que j’ai pas vu l’heure,…. Une mère parfaite quoi !
Attendez, tous les grands de ce monde ont une maman parfaite dans leur ombre, c’est bien connu… et comme mon gnome va devenir roi du monde, je suppose que ça rentre dans la catégorie « qui fait avancer la société » !
Bon et sinon à part être maman, je suis bien entendu blogueuse (les 30% restant de mon temps) et j’entends devenir super méga célèbre et milliardaire grâce à ça, ça coule de source… vous voulez un autographe tout de suite ou on attend la fin de l’interview ??

Un papa qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… un quoi ? (un joker peut–être utilisé si le zhom en question est susceptible ET lecteur de blog !) ?

Un papa poule complètement gaga de son gnome et qui m’aide…. à la folie ! oui j’ai de la chance, désolé les filles, il est casé, et j’entends bien qu’il le reste un sacré bout de temps !

Ton plus beau souvenir de maman (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)

Je crois que j’en n’ai pas un seul mais des tonnes, donc la liste risque d’être extrêmement longue ! Il y a des moments où j’ai voulu le vendre en échange d’une nuit de tranquillité, mais finalement je l’ai gardé parce que ça bouille me faisait vraiment trop craquer !
A choisir, comme meilleur souvenir…. non, ça ne sera définitivement pas l’accouchement ça c’est hors de question… je dirais plutôt la fois où j’ai dû m’absenter pour la première fois deux jours entiers… et que j’en pouvais plus tellement il me manquait ! A mon retour je l’ai câliné et gavé de bisous, et j’ai réalisé que j’étais une maman, une vraie de vraie, et que je l’aimais vraiment d’amour ce petit gnome d’à peine 55cm – et malgré tous les coups de sang qu’il a pu me filer !!

Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions, ce qui te plait dans l’écriture… (bref, maintenant que tu es milliardaire grâce à ton blog, peux tu nous en parler un peu plus ?) …

Déjà pour moi, les blogs, c’était une notion extraterrestre il y a encore deux ans à peine. J’ai découvert cet univers grâce à l’Homme, du coup maintenant, il est dans l’impossibilité de se plaindre quand je suis scotchée à mon ordinateur en pleine rédaction d’un billet !
Je l’ai supplié à genoux de créer mon blog quand je suis tombée enceinte en mars 2007. J’ai toujours été adepte du journal intime et là, c’était encore mieux. Je voulais écrire au jour le jour ce qui se passait concernant ma grossesse, pour garder une trace de ce petit bout de vie, et éventuellement partager ces moments avec d’autres futures mamans… si jamais quelques unes atterrissaient sur mon blog par le plus grand des hasards !
Et puis après l’accouchement, je me suis dis que ça aurait été dommage de l’arrêter en si bon chemin ce blog, du coup j’ai continué.
J’ai écrit sur mes premiers pas de maman, puis sur les restos et cafés de Paris que je découvrais quand, en parents indignes, on abandonnait aux grands-parents le gnome. Puis j’ai écrit sur mon périple quand j’ai emménagé à Marrakech….etc.. etc.. En gros, maintenant j’écris sur tout ce sur je fais, tout ce que je découvre, toujours dans l’idée de tenir mon journal de bord et de partager ce petit bout de vie qui est le miens.
… et me voilà maintenant à répondre aux questions d’une super working maman que je lis chaque matin !

Maman sévère, maman poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux oui oui mon petit chéri)

Euh…  alors dans mes bons jours, je peut être d’une patience légendaire, limite que je m’en épate moi même. Je parle à mon gnome calmement… même quand il cri…. Je lui explique posément qu’il n’a pas besoin de crier pour se faire entendre… bref maman poule jusqu’au bout des ongles
En revanche quand la maman poule a dit non, c’est non…. A partir de là, le but du jeu consiste à résister à sa bouille pleine de larmes… et c’est pire quand il me fait des méga moues !
Mais heureusement, il y a l’Homme qui rôde pour me retenir d’aller le voir toutes les 10s dans ces cas là…
Donc au final, pour le moment, je me considère comme un mélange des deux, le tout accompagné d’un papa poule qui sait être sans cœur parfois ! (sans cœur et sourd, pour ne pas craquer au son des pleurs du gnome !

Pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la vie de maman ? (oui je suis toujours dans mon objectif de mettre à bas le fameux « c’est merveilleux et que du bonheur d’être maman » !)

Même combat E-Zabel, faisons tomber le mythe du « c’est tout beau tout rose d’être maman, youpi » !
Après l’accouchement – qui m’a fait entrevoir la maternité très douloureusement au départ –  je dirais que le pire se résume à la mort des grasses matinées depuis l’arrivée de mon gnome… impossible de dépasser les 8h au cadran… dans les bons jours… et ça, pour une marmotte dans l’âme, c’est très dur…
Je vous parle même pas de la période « je cri le plus fort possible » du moment, je pense investir dans des boules quies… mais à part ça, c’est  beaucoup de bonheur quand même hein !

Champs libre : (vas y, exprimes toi, lâches toi, c’est le moment !)

Je constate que tu as voulu contenter mon côté bavarde avec cette question ! Je voudrai juste terminer en disant merci à toutes celles et ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu’au bout !
Et merci à toi E-Zabel, je me sens super star maintenant, et je vais pouvoir rameuter tout le monde sur ton blog…. dans le but de faire exploser tes stats bien sur, absolument pas pour frimer… !

18 commentaires

Portrait de maman – épisode 5

La suite de notre série de portrait de mamans blogueuses. La parole à Maman Célib du blog du même nom !

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombres de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)

Enlevez cette lampe qui m’éblouit, monsieur l’inspecteur, je vais répondre…
NOM : CELIB
Prénom : Maman
Nom d’usage : MamanCélib ou  MC
Age : 32 ans
Résidence principale : Pas très loin de la Méditerranée, sous le soleil exactement
Résidence secondaire : http://mamancelib.over-blog.com/
Situation matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfants à charge : 1
Sexe de l’enfant : Féminin
Prénom de l’enfant : MiniBri
Age de l’enfant : 3 ans… et des boucles d’oreilles

Working maman ou Home maman ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?

Pour occuper mes journées, je vais régulièrement dans un endroit qu’on appelle collège, où je retrouve des adolescents à chaque heure de cours… Je forme la France de demain… (ou pas)… Bref, mon activité répond au nom de professeur. D’ailleurs, je vais bientôt enfiler à nouveau mon costume de super prof avec la rentrée qui arrive…

J’en parle aussi sur le blog pour essayer de faire voir ce qu’est le métier d’enseignant, vu de l’intérieur (mais avec un certain recul) et surtout pour démystifier la chose : oui, les profs sont des gens comme les autres… ou presque…

Un papa qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… un quoi ? (un joker peut–être utilisé si le zhom en question est susceptible ET lecteur de blog !) ?

Un papa absent, je crois que c’est ce qui résume le mieux…

Ton plus beau souvenir de maman (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)

Je ne vais sans doute pas être originale mais, mon plus beau souvenir reste la naissance de ma fille : la première fois où je l’ai serrée contre mon coeur, j’ai ressenti une explosion d’amour, de bonheur, de fierté et j’ai su que ma vie serait changée pour toujours…  Et, tous les jours, ma fille me fabrique un nouveau joli souvenir en me disant « Je t’aime très fort, maman »…

Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions, ce qui te plait dans l’écriture… (bref, maintenant que tu es milliardaire grâce à ton blog, peux tu nous en parler un peu plus ?) …

Non, on avait dit qu’on ne parlerait pas de mon compte en suisse…

J’ai ouvert mon premier blog le 26 mars 2007, sur centerblog… et puis, ras-le-bol du design et des fonctionnalités, j’ai déménagé sur Overblog le 28 octobre 2007, en gardant la même ligne éditoriale… et je m’y sens plutôt pas mal…

Je l’ai ouvert, au départ, un peu par hasard… J’ai toujours plus ou moins écrit et j’ai voulu franchir le pas de donner à lire ce que je ressentais dans mes tâtonnements de femme, de maman, de célibataire, de prof etc… Et puis, la convivialité avec certains lecteurs s’est installée… et j’ai continué…

Qu’est-ce qu’on trouve sur mon blog ? Chaque jour (ou presque), de la musique pour bien commencer la journée, un post et une citation. Ce sont des billets d’humeur, généralement où je parle de mon quotidien, de mon rôle de maman, de femme, de prof où je m’interroge sur les relations hommes-femmes en général et sur les hommes en particulier… Bref, un peu de tout en général, dans une ambiance plus proche des rires que des sourcils froncés…

Mes ambitions ?… Je n’ai pas d’ambitions particulières par rapport à mon blog si ce n’est de continuer à prendre autant de plaisir à écrire, à échanger, à rencontrer…

Ceci dit, si je devais avoir d’autres opportunités grâce à mon blog, ben… euh… Inch Bouddha ! (En fait, j’avais fait un article sur ce sujet)

Maman sévère, maman poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux oui oui mon petit chéri)

Je crois, et j’essaie, d’être un peu tout ça. En élevant seule ma fille, j’ai un peu l’obligation d’incarner tout ça : donc, je me balade toujours avec une carotte, un fouet et des poussins dans la poche… et surtout, beaucoup d’amour dans le poulailler….

Pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la vie de maman ? (oui je suis toujours dans mon objectif de mettre à bas le fameux « c’est merveilleux et que du bonheur d’être maman » !)

C’est pas toujours évident d’assurer un max : super maman, super femme, super prof et tout le reste… et ce, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit… Wonder Woman est une petite joueuse, tout compte fait…

Mais là, en fait, tout de suite, j’hésite entre plusieurs choses :

– La crise des 3 ans : caprices, pleurs, ‘non’ à tout bout de champs… et un caractère qui s’affirme parfois trop (mais de qui peut-elle tenir ça ?) me rappellent tous les jours qu’être maman, c’est du bonheur, oui, mais c’est aussi

– Les levers en pleine nuit pour cause de sucette ou de doudou perdu et qui est, en fait, à deux centimètres et demi de sa main

– Dora, à laquelle MiniBri voue une admiration sans borne; que dis-je une dévotion… Entre elle et ses amis (non, mais un singe comme meilleur ami, il faut le vivre, quand même !), j’ai du mal…

– ‘Monstres et Compagnie’ que ma fille voudrait environ 10 fois par jour en ce moment…

Je vais arrêter ma liste de doléances…

Champs libre : (vas y, exprimes toi, lâches toi, c’est le moment !)

Rien à ajouter mon capitaine…

Merci e-zabel :)

Maman Célib Blog

13 commentaires

Portrait de maman – épisode 4

La suite, la suite, oui oui c’est pour aujourd’hui, comme tous les lundi depuis 3 semaines DEJA !. Un nouveau portrait de maman blogueuse que j’apprécie : Sandralou de NotaBene

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombres de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)

Sandralou 35 ans et 8 mois donc pas encore 36 ! Mariée à homme de 39 ans , ensemble nous avons rapidement commis 2 vilains enfants très beaux : une poulette de 11 ans et un coquelet de 8 ans et demi, nous vivons en Charente-Maritime depuis 8 ans suite à la  mutation professionnelle d’homme.

Working maman ou Home maman ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?

Je suis ass mat depuis 1998, soit depuis les premiers pas de poulette. Poulette est intolérante au gluten et coquelet est (provisoirement, espérons !) en échec scolaire, alors même si parfois j’aspire à une activité professionnelle… différente, je me sens indispensable à la maison ! Même si c’est pas vrai… moi je crois que ça l’est ! Mes employeurs sont plutôt contents d’avoir une nounou qui s’exprime correctement à l’oral comme à l’écrit… cela me renvoie une image assez satisfaisante de moi-même malgré un métier trés pipi-caca-prout. Attention je ne dénigre pas ma profession ! Je mets juste le doigt … dans le pot !

Un papa qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… un quoi ? (un joker peut–être utilisé si le zhom en question est susceptible ET lecteur de blog !) ?

Pour les tâches ménagères , l’homme demande  » ce qu’il y à faire  » mais ne fait rien spontanément. Il pend les lessives, nettoie (mal) la salle de bains tous les dimanches matins, cire les chaussures mises de côté à cet effet,  allume le barbecue et lave la voiture deux fois par an. Ah, si, j’oubliais,  il recoud les petites culottes décousues et les doudous, et se taille des shorts dans de vieux pantalons pour bricoler au garage.

S’il n’en fait pas lourd entre nos quatre murs, c’est un peu de ma faute, car au départ j’avais beaucoup de mal à lui déléguer les travaux ménagers.  Maintenant il est aveugle à la poussière, à la crasse, au bordel…

Homme qui m’énerve c’est homme qui shape son troisième surf , homme qui écoute les infos au petit-déj, homme qui se cure le nez devant l’ordi. (Je fais court ).

Homme qui m’émerveille c’est homme qui emmène coquelet faire des ricochets sur la plage, homme qui emmène poulette faire de l’aquarelle en campagne (Je fais court aussi).

Ton plus beau souvenir de maman (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)

Mon plus beau souvenir de maman… c’est les petits billets ou croquis de moi en joueuse de tambourin, que poulette glisse de temps en temps sous mon oreiller et que je découvre le soir en me couchant. C’est coquelet qui a de la peine pour moi quand j’ai la migraine :  » pauvre maman « . C’est des petites attentions. Les corps à corps avec eux quand ils étaient tout petits, blottis comme des chatons, contre moi qui les humais, les caressais … sont des souvenirs trés vivants aussi.

Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions, ce qui te plait dans l’écriture… (bref, maintenant que tu es milliardaire grâce à ton blog, peux tu nous en parler un peu plus ?) …

Pourquoi mon blog ? Parce que j’aime écrire, être lue et recevoir du courrier (des commentaires). Pour entretenir mon orthographe/grammaire /vocabulaire. Pour me frotter au regard d’autres « gens », que je ne croiserais pas, n’aborderais pas, dans ma vi(ll)e. Par goût du secret (mon blog est tenu secret à homme, famille, amis) et des « plaies  » et  » joies » consignées.

Maman sévère, maman poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux oui oui mon petit chéri)

Maman poule ? Oui et non. Oui, parce que toujours à me demander si mes enfants sont habillés assez chaudement ou au contraire pas assez, s’ils ont suffisamment mangé, s’ils ont fait caca mou … Non, parce que je suis sévère. Je ne me laisse pas attendrir si je pense avoir raison.

Papa poule ? Certainement pas. Homme est très sévère, hausse le ton, perd patience.

Chez nous les enfants entendent : « c’est comme ça et pas autrement » et aussi : « nous, on est pas les autres » … La différence avec du dressage c’est que nous leur expliquons que nous avons à faire des choix d’éducation que nous n’agissons pas par sadisme, quand par exemple  nous nous opposons à l’achat d’une console Nintendo, Wii, une deuxième télé pour poulette , un portable pour l’entrée en 6ème  etc…  Ils n’ont ni le garde-manger, ni la télé en libre accès, je ne regarde pas Desperate Housewives avec ma fille de 11 ans … Des choses que j’entends chez les autres.

Champs libre : (vas y, exprimes toi, lâches toi, c’est le moment !)

Je suis une maman qui doute d’avoir toujours fait au mieux face à une enfant malade, et face à un enfant malheureux à l’école et souvent malheureux aussi en famille, par rebond.

Etre parent c’est être responsable de quelqu’un d’autre que soi. Cela me donne souvent le vertige.

Je suis une maman fofolle qui entonne de manière insupportable « L’amour est enfant de Bohème » pour leur casser les oreilles, j’imite très bien nombre d’animaux de la ferme, je façonne des avions de voltige en papier pour mon coquelet, je lis Marion Duval  au lit avec ma poulette,  je sais me détendre aussi avec eux, et cacher mes peurs.

Je suis une maman, pas une super-maman.

13 commentaires

Portrait de maman – épisode 3

On continue notre série de portrait de mamans blogueuses. Accueillons aujourd’hui Sophie de Je suis Unique .

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombres de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)

Sophie Kune, sans pseudo, euhhhh bientôt 40 ans, Paris, un enfant de 15 mois nommé Baby Joe.

Working maman ou Home maman ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?

Working maman, dirige mon agence de comm’

Un papa qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… un quoi ? (un joker peut–être utilisé si le zhom en question est susceptible ET lecteur de blog !) ?

Joker mais il dessine très bien ;-)

Ton plus beau souvenir de maman (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)

Quand je l’ai rencontré pour la première fois. J’ai ouvert les yeux après la césarienne sous anesthésie générale et il était là, trop beau, dans les bras de son papa.

Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions, ce qui te plait dans l’écriture… (bref, maintenant que tu es milliardaire grâce à ton blog, peux tu nous en parler un peu plus ?) …

Depuis 4 ans, j’y parle de beauté beaucoup beaucoup, de mon bébé depuis peu, de mes coups de cœur, finalement pas assez souvent de mes coups de gueules (je suis trop pudique), de livres, de films.
J’ai toujours écrit donc pour moi, le blog n’est que la continuité de ma vie.
Concernant mes autres blogs, je suis très active dans le domaine du cancer du sein (http://www.femmesavanttout.com). Ce qui me plaît, c’est de rendre la beauté essentielle en fait (comme c’est bien dit).

Maman sévère, maman poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux oui oui mon petit chéri)

Maman poule, mais sévère quand il le faut (enfin j’espère). Pas facile de répondre à cette question, j’aimerai ressembler à Super Nanny mais naturellement, sans chichi ni manières.

Pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la vie de maman ? (oui je suis toujours dans mon objectif de mettre à bas le fameux « c’est merveilleux et que du bonheur d’être maman » !)

Le plus dur ? Les nuits sans sommeil, les matins avec moins de sommeil, avoir un bébé super vivant qui ne me laisse pas une minute à moi dans la journée, qui vit tel un bulldozer et détruit tout sur son passage. Ne plus avoir de temps pour moi. Le super truc ? j’ai maintenant vraiment la notion du temps qui passe, je ne m’ennuie jamais, j’admire les autres mamans, je rencontre pleins de nouvelles personnes, je m’intéresse à des sujets nouveaux, je suis heureuse.

Champs libre : (vas y, exprimes toi, lâches toi, c’est le moment !)

L’impression de ne jamais arrêter de courir et même quand je me dis que ça y’est, j’ai le rythme, et bien, il me reste encore un truc à gérer. Quand est-ce que ça va s’arrêter ?

17 commentaires

Portrait de maman – épisode 2

Aujourd’hui, je vous propose de continuer notre petite série de portrait de mamans blogueuses. Faisons donc la connaissance de Virginie de Chocoladdict.

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombres de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)

Chocoladdict, 32 ans (bon, bon, d’accord j’avoue très bientôt 33), 1 chérubin, Lyon

Working maman ou Home maman ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?

Les deux mon général : working maman jusqu’à 18h, je n’enlève pas mon costume de maman avant 21h30, heure à laquelle le chérubin est lavé, nourri, couché et où j’ai fini les courses de dernière minute, le ménage le plus urgent, le petit rituel du soir….ça mérite bien un petit carré de chocolat ?

Un papa qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… un quoi ? (un joker peut–être utilisé si le zhom en question est susceptible ET lecteur de blog !) ?

Comme je bosse parfois plus tard que le papa et un samedi sur deux , le papa a bien été obligé de se débrouiller au quotidien avec le chérubin. Même si l’appartement est souvent sans dessus-dessous quand je rentre ou que la tenue du petit ange est constellée de tâches, dans l’ensemble le papa s’en sort très bien et je ne l’harcèle même pas au téléphone ).

Ton plus beau souvenir de maman (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)

Réponse totalement dépourvue d’originalité mais lors de l’accouchement quand la sage-femme a déposé le petit ange sur moi c’était irréel, incroyable et bouleversant… sinon je me souviens du premier mot prononcé d’une toute petite voix au moment du bain : ni maman, ni papa mais tortue ! (va comprendre)

Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions, ce qui te plait dans l’écriture… (bref, maintenant que tu es milliardaire grâce à ton blog, peux tu nous en parler un peu plus ?) …

Mon blog a pris sa vitesse de croisière depuis un peu plus d’un an (je publie un billet quasiment tous les jours sauf les week-end) mais je me suis lancée dans l’aventure en octobre 2005 !
J’ai toujours beaucoup écrit (plaisir ou besoin? )…. le blog est un nouveau support qui permet en plus d’échanger et de communiquer avec des personnes aux horizons, parcours et localisations variées….
Cerise sur le gâteau : mon blog me permet de donner des nouvelles à des amis que je n’ai pas l’occasion de voir souvent.

Maman sévère, maman poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux oui oui mon petit chéri)

Maman poule, je m’efforce de ne pas faire tout tourner autour du chérubin …..Ni laxiste ni sévère, les règles et les limites à ne pas franchir se dessinent au fil du temps…

Pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la vie de maman ? (oui je suis toujours dans mon objectif de mettre à bas le fameux « c’est merveilleux et que du bonheur d’être maman » !)

Le plus difficile dans la vie de maman ? ne pas culpabiliser ! (et je sais de quoi je parle)…à force de vouloir être une mère parfaite, on se met une pression et un stress considérables…dur d’accepter que nous ne sommes pas responsables de tout ce qu’est, fait notre enfant et qu’il faut accepter nos imperfections, nos ratages, nos incompréhensions et tout ce qui nous échappe…..à ce propos je conseille la lecture du livre de Stéphane Clerget « La mère parfaite c’est vous ».

Champs libre : (vas y, exprimes toi, lâches toi, c’est le moment !)

Il y a une vie après bébé…..soins de beauté, shopping, soirée entre filles, sport ou activité artistique, restos en amoureux, pensez à vous ! ….la maternité n’est pas un sacrifice et une maman épanouie fait un enfant heureux !

14 commentaires

Portrait de maman – épisode 1

Vous allez peut-être avoir du mal à me croire, mais je ne suis pas la seule maman à raconter ma vie sur un blog, en racontant de grosses bêtises si peut-être et encore, mais en tout cas pas la seule à bloguer !

Donc, je me suis dit qu’il pourrait être sympathoche de vous faire connaitre mes consœurs, copinettes de galère et de bonheur (ba si quand même c’est chouette d’être une môman !) en les interviewant ici même.

On commence donc la série avec … Julie du blog Chocobox.

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombres de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)

Alors, moi c’est Julie, alias Juju quand je commente sur les blogs (ou alors Julie ? faut que je vérifie…), j’ai 25 ans, j’ai une tite Poulette de 18 mois, et je suis juste à côté du Rhin, en Alsace, mais je vais bientôt arriver en région parisienne….

Working maman ou Home maman ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?

Bon je peux le dire, vu que j’en ai déjà parlé sur mon blog…. je suis chargée de com’ dans une multinationale agroalimentaire. STOP !

Un papa qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… un quoi ? (un joker peut–être utilisé si le zhom en question est susceptible ET lecteur de blog !) ?

Je pense que c’est un papa qui a l’énorme impression d’en faire beaucoup, mais qui en fin de compte a un peu de mal à définir ses priorités et se rendre compte des responsabilités qu’il a… mais il essaie, et je le travaille au corps :)

Ton plus beau souvenir de maman (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)

Arf je ne sais pas… J’ai adoré être enceinte, mais ça ne compte pas, vu que tu parles d’un souvenir de maman… L’accouchement reste un des moments forts bien entendu, un bon, très bon moment même. La fierté dans ses yeux quand elle commençait à marcher ? Nos siestes ensemble sur le canapé quand elle était toute toute petite ? Dur dur d’en trouver un meilleur que les autres… Joker !

Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions, ce qui te plait dans l’écriture… (bref, maintenant que tu es milliardaire grâce à ton blog, peux tu nous en parler un peu plus ?) …

En fait mon blog n’est pas le 1er que je tiens. J’ai commencé en 2003 avec un petit blog très peu lu en fait… ensuite je suis passée sur une autre plateforme, bien plus sympa, où je me suis éclatée, mais rien n’était régulier. Aujourd’hui, ce blog a quelques mois, je m’y sens bien, mais secrètement je rêve d’avoir mon .com ou je sais pas quoi, avec un handmade blog juste à moi !

Pourquoi je blogue ? je ne sais vraiment pas… au départ, le but était « familial », parce qu’on a de la famille un peu partout, c’etait un moyen de montrer ce qu’on faisait, de donner des nouvelles… c’est devenu un rituel pour moi, surtout quand on commence à avoir des lecteurs réguliers. Tant que l’inspiration est là, ça va !

Aujourd’hui, je dirais que mon blog est une sorte d’échappatoire. D’autres iront se prendre du temps pour faire du sport ou au ciné ou encore du shopping pour oublier vie pro et les gnomes… moi le blog me sert à sortir un peu de tout ça… J’existe « personnellement »  là dessus. Ce n’est plus Julie du service marketing, ou Julie la Maman de Lou-Ann. Sur mon blog, je suis moi…

Maman sévère, maman poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux oui oui mon petit chéri)

Je dirais un mélange des deux. Je sais être sévère quand il le faut, et poule d’autres moments. Le tout étant de bien jauger la situation avant, pour avoir la réaction la mieux appropriée… La carotte, enfin le gâteau ou le Kinder dans mon cas, marche bien aussi :)

Pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la vie de maman ? (oui je suis toujours dans mon objectif de mettre à bas le fameux « c’est merveilleux et que du bonheur d’être maman » !)

Avoir et garder la patience qui, à toutes, nous fait un jour ou l’autre défaut. C’est dur de rester patiente avec les tis bouts… Quand vous rentrez du boulot que la seule seule chose que vous ayez envie de faire c’est de vous avachir sur le canapé devant Secret Story, et que non, faut aller jouer dehors, l’aider à dessiner (enfin lui prendre les crayons quand elle dit « tin » et faire semblant de dessiner), supporter encore l’une ou l’autre colère, donner le bain, hop, elle veut pas sortir du bain, autre colère, elle veut pas s’endormir ou alors son bibi est trop chaud…. Heureusement, il y a aussi les bons moments, entre deux colères, y’a un fou rire, ou une bétise marrante. La patience, c’est le plus difficile pour moi !

Champs libre : (vas y, exprimes toi, lâches toi, c’est le moment !)

AAAAAAARRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGGGIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIAAAAAAAAAAFFFFFFFFFGGGGGGG

ahhh ça fait du bien des fois de crier un bon coup pour tout lacher! Merci E-Za !

14 commentaires

Changement d'heure…

Quel heure est-il Madame Persil ? Sept heure et quart madame Placard ! En êtes-vous sûr madame Chaussure ? Evidemment madame Piment !

Sauf que nous (cette fois, je mouille l’homme dans l’histoire), il n’y a rien à faire, on ne se souvient jamais de ces fameux changement d’heure ! On l’apprend inévitablement 2 fois par an par hasard ! Soit on se plante d’heure de rendez-vous … Soit c’est en allumant la TV le midi pour les infos qu’on le découvre… Et même une fois, un miracle, j’en entends parler la veille au soir, j’ai été infoutu de savoir dans quel sens il fallait « remonter » le temps, résultat des courses, au matin, j’ai mis pas moins d’une demi-heure, en consultant PC, réveil (censé se mettre à l’heure tout seul ??), TV pour savoir quelle heure il était.

Alors avec tout ça, ne me parlez pas de ma façon « d’adapter » mes enfants au changement d’heure !! Je rigole bien fort !

Donc, cette année, je dois bien vous l’annoncer, c’est uniquement grâce à ma copine de blog LA VERO, que je sais non pas 1 madame, mais 2 jours avant que c’est aujourd’hui le passage à l’heure d’été ! YES ! Merci merci merci, grâce à ce billet, j’ai réussi l’exploit jamais réalisé en 32 ans ! La vie est pleine d’espoir n’est-ce pas ?

4 commentaires

Merci copine, c’est bon de savoir qu’il y a pire que moi !

Aujourd’hui, mention spéciale à ma copine Véro !

Oui Véro c’est LA copine qu’il vous faut, à vous mamans débordées et démoralisées.  smiley vénération

Car elle aussi a deux bambins, dont elle aimerait bien parfois se débarrasser quelques heures le week-end pour décompresser, elle aussi a une pile de dossiers qui l’attendent sagement au bureau chaque matin, bref, la copine Véro, elle a du mal aussi à suivre (pardon subir) le rythme : métro, boulot, marmots !

Mais la différence avec vous, c’est que la copine Véro, elle fait toujours pire que vous niveau tête en l’air ! Eh bien oui, vous pensiez que vous étiez une catastrophe ambulante en matière de working maman ; mais grâce à la copine Véro, on se dit que finalement, il y a pire !

La dernière preuve en date : hier matin, jour de Reteuteu (jour ARTT pour les fanas du boulot qui n’auraient pas compris) pour toutes les deux, je décide de commencer cette belle journée ensoleillée par …un bon bain ! nan je m’égare !… par le ménage complet de ma chambre. Et là un coup de fil de copine Véro, limite un peu énervée. Je vous relate la discussion :
Copine Véro : « ba, on s’est pas comprises, on devait se retrouver en bas de chez toi à 10h40 ?? ».
Moi  smiley pensif  en train de me dire, zut, je n’ai quand même pas passé 1 heure à nettoyer : « euh oui je sais Véro….. mais tu m’attends là ? »
Copine Véro : « ba oui ça fait 10 min que je t’attends, avec tout mon bazar à apporter au dépôt vente »
Moi, en train de me rapprocher d’une horloge et de calculer le nombre de secondes qu’il me faudra pour finir de me préparer en catastrophe : « c’est bizarre, j’ai pas l’impression qu’il soit….[là je vois l’heure, il est 9h50]….. Véro ….. euh….. comment te l’annoncer gentiment….. tu as 2 solutions, soit tu m’attends dehors encore 50 min, pour qu’il soit l’heure exacte de notre rendez-vous, soit tu montes prendre un café en attendant ! »
Copine Véro, que décidément j’adore : « tu veux dire qu’il est…. »
Moi, jouissant intérieurement de pouvoir me foutre d’elle gentiment au moins la journée entière (et même plus, la preuve) : « oui Véro, il est 9h50, tu avais juste une heure d’avance, ça te change non ? d’habitude c’est plutôt dans l’autre sens….ça ne te réussi pas les reteuteu »

PS : Bisous Véro ! J’t’adore ! smiley trinque

1 commentaire

 
Top