Un long week-end au soleil

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Un long week-end au soleil

Il a démarré mardi soir. L’avantage de l’école privée : pas de cours le mercredi matin, ni le vendredi de l’ascension – qui avait été rattrapé en début d’année scolaire par un mercredi travaillé. Quelle bien bonne idée.
Il semblerait que l’an prochain, cela sera le cas pour tous.
Un long week-end, donc, que j’ai passé avec mes enfants … chez mes parents. Là où il fait soleil bien plus souvent, même si moins brillant lors de notre séjour, autant vous dire que pour les parisiens que nous sommes, c’était déjà bien suffisant.
Ma mère vous dira que c’est toujours ainsi durant le Festival de Cannes.
L’Homme étant en déplacement toute la semaine, j’avais prévu de fuir la capitale moi aussi et grand bien m’en a pris.
Surtout que j’ai réussi l’exploit de ne pas rater le TGV, AU CONTRAIRE. En courant avec eux dans le métro, leurs petits sacs sur leur dos remplis de doudous et de jouets, la valise, le sac de sandwichs achetés à l’arrache pour ne pas trop dépenser au wagon restaurant, mon ordi portable (oui parce qu’il fallait tout de même travailler un peu hein) et mon sac à main, je n’étais pas fraiche en arrivant à la Gare de Lyon, mais nous avions 15 minutes d’avance !
Le p’tit grand a pu gâter les voyageurs en « jouant » du piano quelques instants. (pardon encore)

piano gare de lyon 3 minutes durant lesquelles sa sœur se planquait et je me rappelais qu’il fallait que je lui trouve un cours de piano depuis deux ans déjà…

En entrant dans le TGV, je me suis adonnée à mon activité préférée : observer la tête des gens du wagon me voyant débarquer avec 2 enfants et surtout la réaction du « winner du jour », celui qui complète notre carré. Cette fois-ci, il est parti au bout de 5 minutes. Nan, pas à cause de mes enfants hein. Ba non. Il a trouvé une place plus loin pour s’installer avec sa femme dont il était séparé.
Tant mieux pour lui. Tant mieux pour nous. Tant mieux pour moi, j’étais plus tranquille et sereine.
Même si sur ce point, je n’ai pas trop à me plaindre. Ils ont l’habitude, depuis tous petits, ils savent qu’il faut chuchoter et ne pas tendre ses pieds sous la table. Ils ont sorti leurs livres, la puce a commencé son hérisson (je vous en parle très vite, elle veut vous faire un tuto vidéo), le p’tit a lu, ensuite, ils ont fait des mots croisés.

herisson livre

Bon, ok, après, je leur ai laissé la tablette pour regarder un dessin animé.
Ils sont cool mais faut pas non plus déconner.

chat potteLa preuve : ils ont été tellement pénibles chez mes parents aux dernières vacances scolaires que ma pauvre mère a décidé de ne pas les prendre ensemble cet été ! La tuile. On a donc passé 4 jours à tenter de la convaincre qu’ils se tiendraient bien (hum) mais surtout à la faire craquer à base de câlins et de tête de Chat Potté… De mon côté, je pense raccourcir à minima le temps qu’ils passeront là-bas, mes parents vieillissent et clairement mes enfants savent être particulièrement difficiles à gérer… merci la fratrie. Une notion que ma mère ne connait pas puisque je suis fille unique. Les séparer ne m’arrange pas plus que ça, étant donné qu’il faut que je trouve un mode de garde pour celui qui reste… Je pense aussi à les mettre au Centre Aéré chez mes parents. Ce qui serait un bon moyen de soulager mes parents tout en me rendant service et en permettant aux enfants de ne pas se farcir le Centre Aéré parisien trop longtemps. Même s’il est bien… ils sont clairement mieux au bord de la mer ! (Et moi au resto et au ciné en amoureux le soir)(oups)

Petites photos du week-end … je vous prépare aussi un ou deux articles « mode enfants » avec les vêtements que nous avons eu la chance de recevoir récemment pour le printemps et l’été. J’ai profité du contexte pour faire de « jolies » photos.

transat lecture

soleil ciel bleu

coquelicots

piscine

13 commentaires

  1. Je suis totalement d’accord sur le vieillissement de nos parents. Mes loulous sont indépendants mais je sens que parfois juste le fait de devoir dire « non », ma belle mère en est incapable donc pour éviter durant la période estivale une trop longue coupure de l’autorité parentale, nous nous tapons des allers-retours le temps du week-end en Normandie.
    Pour moi cette année, je pense inscrire mon Lou à un stage de char à voile où c’est son cousin le prof… que demander de plus.

  2. Oui c’est clair qu’avec l’âge, c’est moins facile pour les grands-parents, vous avez déjà eu la chance de bien en profiter jusque là ! 🙂

  3. Les grands-parents sont encore très en forme, nous avons de la chance. Les beaux-parents prennent 6 de leurs 8 petits-enfants par groupes de 2, en rotation de 2 semaine, l’été… ils finissent un peu fatigués! (les 2 autres ont moins de 3 ans, condition sine qua none pour avoir le droit de venir)
    Mais comme ils les prennent aussi en mixant les cousins pour les petites vacances, dans ce cas c’est centre pour celui qui reste ou semaine avec maman (et ils commencent à se faire trop vieux pour ça, nous l’avons constaté à Pâques : vu qu’il faut gérer le bébé et la maison, bah on s’ennuie vite à la maison, on serait mieux avec les copains).
    Cette année je sens que je m’y prends trop tard, mais je tenterais bien la colonie l’an prochain, pour les 9 ans du grand et 6 ans de la petite. A voir.

  4. Le week-end a eu l’air top!!
    Et quel soleil!!!

  5. Moi aussi ce week-end j’ai laissé l’homme bosser à la maison et je suis partie chez mes parents avec les enfants… Bon, à Reims, donc moins fun que la piscine et le sud, mais c’était quand même plus sympa dans le jardin que dans l’appart parisien.

    Mes parents aussi vieillissent et n’ayant pas la chance d’habiter au bord de la mer ni d’avoir une piscine, ils se rendent bien compte qu’une semaine de vacances à Reims, sans copain, pour mon fils (8 ans) et sa soeur (4 ans), ce n’est pas très sympa. En plus, comme toi, ils sont infernaux ensemble ! Donc mes parents les emmènent une semaine en VVF, avec piscine et bord de mer, parfois même pension complète et un peu de club enfants pour les laisser souffler. Tout le monde y trouve sont compte et grâce aux copains, le grand est toujours en vadrouille loin de sa soeur, ce qui facilite la vie de tout le monde. Evidemment, on participe aux frais et ça ne dure souvent qu’une semaine, mais je suis tranquille : dans ces conditions, mes parents se fatiguent moins !

    Sinon, on a un autre tuyau : la dernière semaine du mois d’août, il y a un super festival pour les enfants au Grand Bornand. Des spectacles, des ateliers et des jeux partout dans le village, plusieurs fois par jour : c’est le divertissement assuré! Les grand-parents n’ont plus grand chose à faire côté divertissement et les enfants sont aux anges.

  6. j’aime le concept d’aller au centre aéré mais dans le sud !

  7. le week a semblé agréable, tu m’a fait sourire avec le périble du train moi pas encore tenté il sont petits….;les grands parents nous on ne peut qu’éviter d’où aussi mon statut de mam’s au foyer

  8. HAHA tu rebondis bien sur tes pieds avec le « entre aéré dans le sud » lol. Ca va côté éducation une fois revenus de chez tes parents ? ici c’est pas vraiment le cas avec mes BP alors je préfère limiter que me farcir les « chez Mamie on peut » au retour.
    Ici école privée et classe le vendredi de l’ascension et le samedi matin. lol

  9. Mmmm et y a même une piscine ! Bandes de veinards  😀
    La dernière fois dans le TGV, j’étais avec un de mes 2 minis, je me suis retrouvée par hasard (place en face à face) avec une maman et son bout de chou (elle n’avait pas coché la case « avec bébé » en achetant son billet, donc c’était bien le hasard  😛  ). … ça va, on ne nous a pas regardés de travers  :mrgreen:

Laisser un commentaire