Oliba : la chouette connectee veilleuse musicale qui garde un oeil sur doudou

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Adopte Oliba

Comme je vis désormais à 100% de ma passion (la communication – digitale – dans la sphère « Famille »), je fais très attention à ne pas mélanger mes lieux d’expression, cependant, je m’astreins à rester fidèle à mes valeurs, identiques ici et là-bas « de l’autre côté » (de la force). Voilà pourquoi, avec Roxane, nous « choisissons » aussi les marques que nous accompagnons dans leur communication. Parce que c’est important de croire en eux avant toute chose.

Ainsi, aujourd’hui, je voulais faire une place à cette petite chouette : OLIBA. Parce que je crois en elle : je pense qu’elle aidera beaucoup de jeunes parents !

oliba

C’est quoi ?

Oliba est une petite chouette qui s’attache à tous les doudous grâce à une attache universelle. À la fois veilleuse et boîte à musique, son originalité repose sur le fait qu’elle garde un oeil sur le doudou de notre enfant.

En effet, via une application disponible sur tous les smartphones, les parents peuvent localiser le doudou – planqué sous le canapé par exemple – télécharger des berceuses, des comptines et/ou des histoires. Il sera même possible d’enregistrer notre propre voix.

Pas d’inquiétude concernant les ondes. Oliba est passive et n’émet qu’un signal de présence, bien plus faible qu’un SMS. La connexion avec le smartphone via Bluetooth peut, de plus être, coupée. Oliba enregistre vos souhaits concernant la luminosité et le son, ensuite, elle est autonome et fera ce qu’elle a à faire même si la connexion avec l’application est coupée.

Concernant la fonctionnalité innovante qui nous intéresse tous (qui n’a jamais perdu doudou ???), 2 possibilités :

– soit vous êtes chez vous, doudou aussi, mais il est planqué (sous le lit – mais vous ne le savez pas)(c’est le concept de « perte » donc), vous cliquez sur l’icône dans l’appli, et Oliba se met à hululer (rapport à la chouette), la chasse au doudou peut commencer !

– soit vous partez en balade, Oliba « connectée » sur le mode « je garde un oeil sur le doudou« , si jamais doudou tombe de la poussette ou est oublié dans le square, bref, voyez l’idée. Si vous vous éloignez de plus de 50 mètres, votre téléphone sonne et vous alerte donc de la disparition d’Oliba.

Pas mal non ? Bon, ça peut aussi marcher  pour les trousseaux de clés et pour les préados, mais ce n’est pas le but principal !

Si je vous ai tenté avec cette description, sachez que l’équipe de Smarty Crew qui a créé Oliba lance aujourd’hui sa campagne de crowdfunding sur le site Indiegogo.

Il est donc possible de précommander un Oliba – à un tarif préférentiel évidemment – durant la campagne. Si cette dernière est un succès – et cela ne peut être qu’un succès bon sang – les Oliba seront fabriqués début 2016 et livrés chez leurs petits propriétaires ! L’aventure pourra commencer !

Pour en savoir plus c’est par ici.

Oliba indiegogo

Bonne chance Oliba ! #adoptoliba

Aucun tag associé

5 commentaires

  1. (Mais il m’en faut un pour mes clefs !!!!)

    J’aime bcp !! Et elle est très choupinette !!

  2. Très chouette cette veilleuse et de très bonne utilité… si j’avais un bébé je crois que je me laisserais tenter. J’espère qu’elle vivra de belles aventures :-)

  3. génial le concept…

    ça ne peut que marcher évidemment

  4. Je donne mon point de vue de dinosaure pas connectée (parce que ça enrichit le débat, pas juste pour faire ch… :P ) (puis je ne suis pas dinosaure, je suis avant-gardiste, vous verrez!!!): moi je trouve que ce stress du doudou perdu, c’est un coup essentiellement marketing. On fait croire aux parents (forcément, qui n’a jamais succombé aux sirènes du « voulez-vous le meilleur pour votre enfant? ») que si l’enfant perd son doudou il deviendra anxieux, traumatisé, perdu dans sa vie… mais la réaction de l’enfant n’est-elle pas calquée sur celle des parents? Si les parents en sont persuadés, forcément, l’enfant va les croire et se dire que sans son doudou (acheté en 28 exemplaires au cas où) il est arrivé au bout de sa vie. Mais n’Est-ce pas ça aussi, grandir? Le marché du doudou, moi perso je trouve ça un peu ridicule. En voulant faire « grandir » les enfants avec cet objet transitionnel sacré, j’ai l’impression qu’on infantilise les parents – et of course, qu’on les fait douiller, car un gadget ça empêche tous les problèmes. Mais bon, je parle de mon expérience perso: numéro un aimait les objets ronds comme doudou (des marrons, un tube de dentifrice, des prunes pas mûres – oui, je sais, bizarre); le deuxième, malgré que pas soigneux, n’a jamais perdu son doudou (appelé « doudou »). La troisième, peu importe ce que c’est du moment que c’est doux. Donc pas besoin de ça ici… mais y a-t-il un lien avec notre attitude super relax par rapport à ça? (et c’est une vraie question: je ne sais pas…) Voilà, some food for thought… :)

  5. J’en ai besoin… pour l’attacher à mes lunettes !! :D

    L’objet est mignon en tout cas.

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top