Les vacances : acte 4 - accrobranche - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les vacances : acte 4 – accrobranche

J’ai engendré Tarzan. C’est ce que je me suis dit une bonne dizaine de fois en regardant mon fils, le p’tit, 5 ans tout juste, se débrouiller aussi bien dans les parcours d’accrobranche.

Grande première chez les e-zabel et été, enfin pour les enfants : l’accrobranche. En Ardèche, il y en a beaucoup, c’était donc l’occasion d’essayer !

Alors ? Ba ma foi super, la puce, angoissée de nature (les chats ne font pas des chiens toussa) a finalement assez vite pris ses marques :

on détache un mousqueton, on le rattache, on détache le deuxième, on le rattache…

J’ai bien dû dire cette phrase 100 fois en 2h.

Les parcours juniors – à partir de 5 ans – il y en avait 3, les difficultés augmentant au fur et à mesure pour arriver, sur le dernier parcours à une hauteur assez impressionnante pour des petits. Adultes, nous ne pouvions plus les aider, ils étaient trop hauts !

Autant vous dire que j’avais une peur monstre pour eux. Enfin pour le p’tit, car la puce a abandonné dès le début de ce dernier parcours. Trop impressionnant. Je ne dirai pas que j’étais soulagée qu’elle n’avance pas plus loin… uh uh uh

Le p’tit lui, prudent, mais bluffant par son courage, s’est lancé. Seul donc. Je me contentais d’hurler les recommandations et l’Homme, lui a fini par passer par dessus les cordes de sécurité pour rester « sous » le p’tit et le gérer ainsi beaucoup mieux. Oui, cette fois, tant pis pour les règles hein !

Si vous regardez bien, vous verrez un p'tit caché dans les arbres (photo prise dans un état de stress absolu...)

Alors, si on décide d’emmener ses enfants faire de l’accrobranche, on prévoit quoi ?

– une belle explication AVANT, en disant que ça peut faire un peu peur, mais que tout est prévu pour leur sécurité et qu’il faut « juste » respecter les règles et écouter les explications du brief (ou de papa et maman)

– on vérifie qu’il y a bel et bien des parcours pour enfants, dont au moins 1 à la hauteur d’adulte pour pouvoir gérer les poulies et accrochages

– un pantalon ou bermuda, mais évidemment ni robe, ni short – parce que le harnais fait remonter tout ça

– des chaussures de sport souples de préférence, mais les nôtres ont fait ça en sandalettes

– des calmants pour maman (ba oui), puisqu’il ne faut évidemment PAS montrer sa propre peur aux enfants. Ba non.

Le p'tit - tarzan - en pleine action...

Jane - aka Choupie

1er parcours, on peut donc bien "tenir" et aider les petits débutants.

30 commentaires

  1. acrobranche!!!! mon dieu je ne pourrais pas.. Trop peur! mais les sensations doivent peut être valoir le coup.
    Choupie à l’air d’avoir bien grandie 🙂 (et blondie)

  2. Mais tu auras beau expliquer que ça peut faire peur etc et que tout est prévu, ça n’empêchera pas le gros blanc en plein milieu du parcours… La dernière fois que j’ai fait avec Nina, le drame, moi qui m’efforçais d’être zen alors que j’étais morte de trouille, elle qui voulait descendre tout de suite… On appelé puis on a arrêté le parcours qui avait bien commencé parce qu’au début c’est cool ! Je hais l’accrobranche ! 🙂

  3. Jane et Tarzan présents à l’appel chez nous aussi, ils se sont éclatés ! 😉

  4. Jamais essayé ici. C’est moi que j’épargne en fait. Mes enfants m’appellent « la poule mouillée’… Et ils n’ont pas tort !

  5. Ah c’est marrant moi je n’étais pas angoissée du tout : il y a un harnais alors on ne peut pas risquer grand chose.
    Et au contraire moi je l’enviais car j’aurais bien aimé être à sa place :mrgreen:

    • ba le harnais c’est bien SI il est attaché au moins par un des deux mousquetons hein 😕 d’où mon stress qu’il détache les deux en même temps…

      • Il existe aussi une sangle (je n’ai pas le nom exacte …) que tu met au début du parcours et qui est attaché en permanence, sans avoir à t’en inquiétée, c’est top. Mais pas dans tout les accrobranches. Je crois qu’il appelle ça une ligne de vie !! (Tout est dit 😉 )

        • oui c’est vrai ça existe. Et pour les enfants c’est primordial quand même ! C’est dingue je croyais que c’était systématique… Il faut bien choisir son accro avant, encore un truc à penser…

  6. C’est un truc que je rêve moi- même de tester. On n’a pas pu y aller cette année car les jumeaux étaient encore trop petits, j’ai hâte 🙂 🙂 Je trouve que c’est vraiment une super activité (oué, j’ai pas peur, gamine je montais dans les arbres sans mousqueton, alors bon… 😛 )

  7. J’adorerais essayer… moi ! Mais l’idée d’envoyer mes petites jouer à Tarzan m’angoisserait sûrement un peu. De toute façon Miss n°1 est la reine des froussardes, c’est désespérant. Il faudra qu’on commence par quelque chose de plus « soft ».

    • Choupie est froussarde et franchement, cela lui a fait beaucoup de bien de réaliser qu’elle pouvait le faire (certes à 1m du sol mais tout de même)

  8. Nous aussi on a testé cet été, mais c’est moi qui y suis allée et je me suis éclatée, j’ai même fait le parcours noir et le méga-saut de Tarzan 🙂
    La ptite (4 ans) en avait fait un peu avant et sur les parcours enfants, il y avait des échelles à chaque plate-forme si besoin pour que le parent monte.

  9. Mon grand attend avec impatience de pouvoir s’essayer sur le premier vrai parcours (il a fait le baby accrobranche qui l’a familiarisé avec le concept). C’est son père qui l’emmènera (moi sinon je vais faire une crise cardiaque).

  10. incroyable !!! Heu… j’ai le vertige mais pas eux :mrgreen:

  11. Le grand e presque 8 ans a commencé à en faire il y a 3 ans. Enfin cet été on a pu en faire avec lui ! J’ai adoré mais c’est quand meme impressionnant ….et comme je marque vite ben j’ai ramné quelques bleus en souvenir de mon saut dans le filet de tarzan 😉 Et heu, comme on a fait avec lui, on est pas allé jusqu’au noir ou à l' »extrem » 😛

  12. Coquillette a testé l’accrobranche « tout-là-haut-dans-les-arbres-que-les-adultes-y-peuvent-pas-t-aider » à 4 ans 1/2… Sortie de classe des MS… J’étais maman accompagnatrice, je ne te raconte pas le stress… On était plusieurs mamans à plusieurs mètres en dessous des bouts de chou à essayer de rassurer ceux qui hurlaient de panique tout là-haut…
    La mienne, elle a serré les dents, et elle a avancé vaille que vaille… C’est à la sortie qu’elle s’est écroulée !!!

  13. Ah, moi aussi je crois que j’aurais été morte de trouille, à ta place ! Remarque, je crois que j’aurais aussi eu peur en faisant les activités moi-même…

Laisser un commentaire