Sonnez les (ma) teen - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Sonnez les (ma) teen

C’est officiel, nous avons une adolescente à la maison.

Ma toute petite puce, née avant hier (47 cm, 2kg800), vient d’entrer dans le monde des « teen ». Celui dont on ne sort pas indemne, notamment au niveau des hanches et des cicatrices de boutons. Ce pont entre l’enfance innocente et la maturité (hum, on lui dira la vérité un peu plus tard si vous en êtes d’accord)

Elle a moyennement apprécié le nouveau surnom « teen teen » que je lui ai trouvé ce matin du 14 janvier… étonnant, j’étais pourtant fort inspirée, mais le P’tit Grand son sauveur, m’a indiqué que cela faisait Tintin en français et que donc, non, définitivement, ce n’était pas possible, puisqu’elle n’avait aucun point commun avec cet aventurier. Même pas le chien.

Mon ado. J’ai le droit maintenant. De dire mon ado me casse les pieds. Oups pardon. Mon ado chérie d’amour.

L’adolescence… mouais, nous ça fait déjà une bonne grosse année qu’elle a vraiment démarré. Précoce ? Je ne sais pas, j’ai bien l’impression que, chez les demoiselles en tout cas, dès 12 ans, le comportement change. Le physique aussi. D’étrangères symptômes apparaissent : les yeux se lèvent, les lèvres se plient et s’avancent en même temps, je ne sais comment vous le décrire précisément, mais, cela se termine par un… souffle. Il faut que j’enquête pour vérifier qu’il n’y a rien de grave. En parallèle, les parents deviennent relous un jour sur deux. Le petit frère valse aussi. Avec les portes.

Alors, je me souviens. À quel point c’est difficile de grandir. Et je tiens bon. Mais c’est aussi difficile de la voir grandir. Non pas que je ne suis pas contente, je ne vis pas dans le passé. Non au contraire, car comme je le dis souvent : je suis là pour l’accompagner jusqu’à l’âge adulte, pas pour la garder rien qu’à moi (même si j’en meurs d’envie). Non, c’est vraiment difficile. Au quotidien. Les transformations, je m’y attendais. Mais à ce point… non. Clairement pas.

Et quand une maman d’une plus grande jeune fille de 16 ans me dit, ah non, mais là c’est RIEN, elle n’a que 12/13 ans… Je me bouche les oreilles et je m’enfuis. NE ME DITES RIEN. Oui, je fais l’autruche. Cela me va très bien au teint (à moins que cela soit ma nouvelle habitude de démaquillage à l’huile)

En attendant, pour ses 13 ans, notre adolescente a eu de chouettes cadeaux de son âge. Des fringues (essentiellement des sweats achetés chez H&M – oh secours pardonnez-moi, et sur la Redoute… une paire de Stan Smith … de la déco pour sa chambre … et puis j’ai ajouté un livre que j’avais tant aimé à son âge (Le mystère de la chambre jaune)

Encore joyeux anniversaire ma puce. Je sais que tu me lis, alors, je l’écris en plus de te le dire le plus souvent possible : je t’aime de tout mon coeur et… JE TE LÂCHERAI PAS ! (rire diabolique)

Aucun tag associé

7 commentaires

  1. Je trouve qu’il y a deux périodes où les changements sont énormes: chez les bébés (évolution physique, acquisitions…) et les ados (évolution physique etc… mais aussi changements d’un tout autre style, lol).

    Que tous ces changements se fassent aussi sereinement que possible pour ta fille en tout cas!

  2. Ma belle fille est revenue a la maison a l’âge de 15 ans et ça s’est toujours super bien passée, beaucoup plus facilement qu’avec mon fils de 11 ans seulement, je te donne de l’espoir hein ? :kiss:

  3. Moi qui suis assmat et accueille en ce moment une mini-demoiselle de 2 ans et demi, je trouve que comparativement, pour le moment ma 11-ans est très calme!! (et je plains un peu mes employeurs, vu le caractère de leur fille en plein terribeul two, ça va donner quand elle en aura 13!!)(et ils ont déjà un modèle en 6-ans fort similaire…)
    Bon, on verra dans 2 ans… en ce moment elle me fait des dessins kawaï où elle me dit qu’elle m’aime et qu’elle sait que je les aime, elle et son frère, de tout mon coeur, je vais les garder et lui ressortir dans quelques années, je sens que ça me sera utile quand elle sera persuadée qu’on fait tout pour ruiner sa vie ^^
    Joyeux anniversaire à ta teen ;)

  4. Bonjour, je vous suis depuis 2009 sur ce blog (j’etais à Londres et j’attendais mon premier qui aura 9 ans cette année…). et je ne commente que très très rarement… Mais sache que j’ai souvent ri à lire vos aventures !
    Pour donner de l’espoir (ou pas), j’ai lu les résultats d’une étude qui indiquait que la puberté et l’entrée dans l’adolescence se faisaient de plus en plus tôt, vers 10 ans, donc tu as eu près de 3 ans de sursis…. (en voilà une bonne nouvelle). ;)
    Mais sache que l’adolescence durerait en moyenne jusque…. 24 ans ! (cela c’est la moins bonne nouvelle !)
    Allez.. Courage !
    Et bon anniversaire à la teen teen (moi perso j’adore :-)
    Anne

  5. Bon, ça va, elle aime encore les licornes :-)
    Je suis au bord aussi de l’adolescence avec ma 11.5 ans… Mais c’est encore vraiment l’entre-deux… un coup je souffle et hausse les yeux, un coup je pleure comme un bébé, un coup je cours dans les bras de maman quand elle vient me chercher à l’école!!
    Bon courage!! ;)

  6. Mon ainée de 9 ans fait déjà tout ça…et je fais l’autruche car moi aussi je ne veux pas savoir pour la suite… :P

  7. Je ne comprends vraiment pas ceux qui freinent des quatre fer quand son enfant grandit.
    C’est cool au contraire, non ? Alors, ok, parfois du coup il est pas d’accord, ou il s’énerve. Mais que je sache, il n’est pas tout seul à faire ça… Non et puis sérieusement, c’est quand même teeeeeellement plus agréable d’avoir un interlocuteur qui a ses propres idées, sa propre vision du monde, pas simplement un réceptacle qui ne ressort que ce qu’on lui a injecté. Personnellement, j’ai plutôt hâte que la grande continue de grandir, et plus encore que la plus jeune la rejoigne.

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top