Avec deux enfants - 50/50 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Avec deux enfants

« Maman, elle va bientôt être une mamie »

Eh ba oui, on fait des enfants de plus en plus jeunes hein, mais bon à 3 ans et 3 mois ça fait tôt et autant vous dire que cette nouvelle m’a fait un sacré choc et surtout une foutue minute de solitude…

C’est pourtant bien ce que ma mini-tornade a annoncé ce samedi matin devant tout le monde en arrivant à la gym (Gymboree Aquaboulevard)… je me suis sentie bien seule autant vous le dire quand les quelques parents présents se sont tus et retournés vers moi… Certains regards disaient : « mais elle a une fille plus grande, ouahou elle fait jeune ! » (merci merci). D’autres compatissaient à ma minute de honte, on voit les habitués !

Donc ma fille attends un bébé, une fille à priori, vu qu’elle s’appelle Mathilde. Pour ceux qui se posent des questions généalogiques, voici quelques précisions que choupinette a bien daigné nous donner à la suite de sa grande déclaration : Mathilde serait à priori la petite sœur de « Nounours », ce qui finalement me laisse à penser que je suis déjà mamie (!!) et le papa eh bien c’est « Mouton ». J’avais bien vu qu’il collait d’un peu trop prêt notre fille, mais là c’est clair et net, il sera bani de la maison dès ce soir.

Sacré coup de vieux donc.

Et plus sérieusement, est-ce que vos loulous aussi jouent « au papa et à la maman », ont « des bébés dans le ventre »… se posent des questions sur ce qu’ils seront plus tard et ce que vous vous deviendrez ??

6 commentaires

Définition du « non »

nonCela faisait longtemps que l’on n’avait pas refait une petite définition, alors c’est parti !

Mais qu’est-ce ?
Non
, en français, est un adverbe utilisé pour marquer son désaccord ou apporter une réponse négative à une question. (comme c’est bien dit !)
Le terme peut également désigner :
NON, une fonction logique
NON, un groupe de musique néofolk
non, code du vieux norrois dans la norme ISO 639 alpha 3
le cap Non, autre nom du cap Chaunar
un nón est un chapeau conique vietnamien, vulgairement appelé « chapeau chinois » en occident.
[merci wikipedia]

Qui est concerné ?
Le « non » est sans doute le petit mot le plus utilisé dans une journée de jeune maman… hélas…
Parfois je me demande si je parle chinois ou si mes enfants sont sourds…
Parfois aussi, je me dis qu’il faudrait que j’enregistre ma voix « j’ai dit non », j’économiserai beaucoup de salive…

Le « nan », dérivé du « non », est aussi particulièrement employé par les gnomes aux alentours de 2-3 ans. C’est le cas de notre mini tornade. On en arrive parfois à lui faire subir de terribles tortures : vous vous apprétez à lui dire « tu veux un carré de chocolat ? » mais elle a tellement envie à 10h du mat’ de vous sortir le 45e non du jour, qu’elle vous coupe juste après le « tu veux un » avec un « Nannnnnnnnn » qu’elle regrette très rapidement. Notre petite vengeance à nous pauvres parents.

La ruse c’est qu’il faut, outre une extrême patience, ne plus leur poser de questions simples, qui aboutissent automatiquement par un « nan » ou sa version plus développée : « nan veux pas ». Mais il faut plutôt leur laisser l’impression d’un choix « tu préfères monter te coucher maintenant ou dans 10 minutes ? ».

Mon baveux de bientôt 10 mois, je commence à lui dire non depuis quelques jours, avec une voix un peu ferme, un ton au dessus de d’habitude. Le résultat est surprenant : il me regarde avec des yeux bleus tout ronds, et l’air du chatton… vous savez dans Shreck ! Et 10 secondes plus tard : il se marre ! Alors là je me dis que mon autorité légendaire a bien du soucis à se faire…

L’avis de l’expert
La grande prétesse Super Nany dit toujours qu’il faut fixer les limites et définir des règles pour l’équilibre des enfants : au moins un truc avec lequel je suis d’accord avec elle. Il faut aussi à chaque fois expliquer le pourquoi du comment et là, désolée mais parfois, je n’ai tout simplement plus les nerfs pour le faire, alors je lache un « non » franc, massif, brut de fonderie quoi, parce que franchement, la petite adolescence des 3 ans, faut se la farcir !

Signé : la poupée qui fait non

4 commentaires

Pourquoi tu vas au travail maman ?

salade Mais c’est une bonne question ma chérie !
 Une fois encore, un duel métaphysique vient sonner à mon cerveau de maman… (dring)

 Je lui répond quoi moi ?

 Parait qu’il faut toujours dire la vérité aux enfants, car de toute façon, ils le sentent quand on leur raconte des salades…
Mais je vais quand même pas lui dire, (chef, bouchez vos oreilles) que je suis obligée d’y aller, que ça me saoule au moins un jour sur deux, mais qu’il faut bien manger (des nouilles), s’habiller (vente clayeux sur vente privée aujourd’hui !), acheter des livres (Patouche la mouche, Mefie-toi et Ma vie est tout à fait fascinante), bref, qu’il faut des sous pour vivre et que tant qu’on n’a pas gagné à l’euro million, il faut travailler pour en avoir !

Alors c’est parti pour la salade composée : eh bien vois tu mon enfant, le travail c’est vraiment génial ! Après avoir été très longtemps à l’école pour apprendre à lire, à compter (et quelques babioles de plus), les adultes ont un travail, ils vont dans un bureau, avec un ordinateur (tu nordines maman au travail ?!!) et des supers copines (moi aussi j’ai des copines à l’école maman !). Voila, et maman adore aller au travail, je fais des choses très intéressantes, j’ai plein de gros livres sur mon bureau qu’on appelle des dossiers, j’ai aussi un téléphone pour parler avec d’autres papa et maman qui ont aussi un travail. (Et tu fais des dessins maman ?…presque… je fais un blog – oups)

Quand je serai une grande, j’aurai un travail hein maman ?
Oui ma fille, j’y compte bien, va falloir payer la retraite de papa et maman (et dieu sait qu’on a des projets !)
Alors demain je vais au travail avec toi maman, paske demain je suis grande (ah… la notion du temps… on en reparle au CP !)

2 commentaires

C'est la rentrée !

Mini tornade Attention à la mini-tornade … avis de tempête aujourd’hui ! Si vous voulez vous débarrassez des plus petits c’est le moment d’oublier de les attacher ! (Je plaisante of course … il y a d’autres moyens :o)

La notre est revenue de vacances vendredi soir pour notre plus grand plaisir (oui marrez-vous !) : nous avons été couverts de cadeaux : fleurs et petits sacs de lavande pour tout le monde (Choupinou est ravi que ses bodies sentent bon maintenant), sans oublier un gros câlin à maman…. 2 semaines que j’en rêvais !

Les changements positifs observés :
1/ quelques kilos et centimètres de plus ;
2/ plus de couche la nuit (la fin d’une époque que nous voyons passer sans regret – le budget couche étant largement maintenu par le p’tit baveux) ;
3/ moins de chouinade, moins de colère (pour le moment, je croise tout ce que je peux pour que ça dure !) ;
4/ une mine superbe sans cerne (c’est ça qu’il me faut à moi aussi : 2 semaines de repos au bord de la  mer… quoi que vu l’état de ma tronche c’est plutôt 2 mois qu’il me faudrait)

Les nouveautés un peu moins glop :
1/ Elle a chopé un tic !
Elle se sent la main sans arrêt ! Au début je pensais qu’elle voulait vraiment sentir quelque chose, ou alors se frotter le nez…. Mais au bout de 2 jours, je peux l’affirmer c’est bien un nouveau tic… c’est pas super glamour à certains moments, je vous laisse imaginer.
2/ Elle est devenue sourde !
Incroyable, je finis même pas me demander si elle se fout pas un peu de notre gueule : on lui parle, on lui réponds, et elle nous affuble d’un « quoi ? », rigolo les 3 premiers coups, mais alors au bout du 50e j’ai bien cru qu’on allait la passer par la fenêtre ! A la question « t’es bouchée ou quoi ? » elle nous répond calmement « Quoi ? Ah ah tu dis n’importe quoi !»…. gné ?

Il faut dire que moi-même j’ai l’impression de devenir complètement sourde.
Entre les hurlements du baveux (le pauvre il souffre le martyre avec ces foutus dents et son nez transformé en chute du Niagara) et le jacassement continue de la pipelette, qui préfère parler bien fort pour être sûre d’être entendu malgré le vacarme de son frère, que zhom ne soit pas surpris si je comprends « gre chto niou » quand il me demande de l’autre bout de l’appart si il y a les verres à table !

Pour vos commentaires, merci de les écrire bien fort donc.

2 commentaires

« Dis maman pourquoi t'es fatiguée ? »

Je sais pas ma Choupinette….. peut-être parce que je me suis levée à 8h ce matin, alors que tout mon moi-même pensait qu’il était 3h du mat’, et que l’Homme – j’ai un sommeil profonds quand je veux – faisait le sourd face à tes hurlements « maman je suis réveillée », « MAMANNNNNNNNNNNN ……. » Au fait ma chérie il faudra penser à appeler « Papa » aussi certains week-end hein ?

Peut-être aussi parce qu’ après avoir réussi à me doucher en 5 secondes, préparer le déjeuner de ton petit frère en avance pour que l’Homme n’ait plus qu’à lui donner, je t’ai emmené à la Gym et que tu as tout simplement hurlé pendant TOUT le trajet parce que je ne trouvais pas ta chanson préférée sur le cd (attention l’heure du « défie aux lecteurs » : trouvez moi « akchu lak » sur le dernier album de Mika).

Peut-être aussi parce qu’ensuite Choupinou a lutté de toutes ses forces pour ne pas faire la sieste : la faute aux deux dents qui cherchent depuis 5 jours le chemin vers la lumière…

Sans oublier le merveilleux déjeuner où dans l’ordre et en moins de 3 minutes, (1) tu t’es vautrée de ta chaise (on a pourtant beau répéter TOUS les jours, 50 fois par repas de ne pas se trémousser sur sa chaise…. sinon… eh bien le sinon arrive et ça fait boum) ; (2) tu as mis des raviolis partout SAUF dans ta bouche et (3) tu as renversé ton verre d’eau, je sais ma chérie tu n’as pas fait exprès. Un déjeuner des plus agréables donc.

Enfin, la ballade à la médiathèque bondée et surchauffée, le bain d’où je suis ressortie trempée alors que non, je n’étais pas dans la baignoire…. ont fini de m’achever !

1 commentaire

C'est mignon les enfants….

Mamans, nous sommes toutes confrontées régulièrement à quelques secondes de honte lorsque l’on se promène avec nos chérubins de 3 ans. Vous savez, ces moments où l’on aimerait être tout petit petit comme le ver de terre caché là dans son trou, ces minutes de solitude où l’on ne connaît même plus son enfant ! « Cette gosse, là ? Non elle est pas à moi !! »

La dernière en date de Choupinette : la nuit tombe, il pleuviotte, nous traversons une rue, sur les passages piétons s’il vous plait et nous croisons un vieux monsieur, dissimulé sous un imperméable (vous savez dans le genre un peu pervers) et un chapeau de pluie et là, choupinette s’arrête net, pointe le monsieur du doigts (sinon, ça serait moins drôle) et me dit avec entrain et fierté : « t’as vu maman ??!!!! …. Un épouvantail !!!!!« 

1 commentaire

 
Top