Les bonheurs - 7/11 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les bonheurs

Ils sont là, ils sont beaux

Allez profitez, profitez, vous ne lirez pas souvent çà ici :

Vendredi dernier mon cœur palpitait alors que j’avais 30 minutes d’avance à Gare de Lyon et que je n’avais plus aucun ongle à ronger.
J’étais tel un chamallow tout fondu, une glace qui aurait été abandonnée à son triste sort sous le soleil … bref, maman gaga cucul la praline : LA totale.
En plus : l’homme est venu, oui, en plein vendredi après-midi, me rejoindre sur le quai de la gare pour retrouver nos mini-nous !

Alors, imaginez un peu la joie des enfants en nous voyant par la fenêtre du wagon faire les guignols sur le quai.
Un monsieur bien propre sur lui m’a même confié en sortant du train : « ah ba vos enfants sont contents de vous retrouver ! » (je pense qu’il était juste devenu sourd à cause de leurs cris)
Et ils sont sortis : beaux, bronzés, grandis (mais en fait non), sublimes, à la limite de la perfection. Si. Non je n’exagère même pas.

Mes enfants quoi. Partis depuis 2 longues semaines (enfin longues euh… nan ça a été en fait cette fois-ci… hum)

Le petit super fier m’a montré sa « zolie chemise », la puce m’a fait le bisou le plus baveux du monde et pendant ce temps là mon père se galérait avec les valises… (ouh qu’on est vilains !)

Ils ont passés des vacances absolument superbes : parc, plage, manège, piscine et jardin à gogo.
Quoi rêver de mieux !

Le scoop ? Ils n’ont pas encore réussi à nous agacer plus de 5 minutes depuis leur retour ! Ils sont charmants, bien élevés, calins et adorables.
Pourvu que ça dure ! (Nan vous inquiétez pas, je sais que ça ne durera pas hein !)

51 commentaires

Une maman sans enfant

Une maman sans enfant ça fait quoi ?

– ça bouquine ça (800 pages et quelques)

– ça trie les jouets : ça dégage donc toutes les merdouilles cassées qui ne ressemblent à rien et qu’ils ne veulent pas jeter quand on leur demande…

– ça classe les paperasses administratives dans la joie et la bonne humeur, mais au moins pas dans le stress qu’un des deux ne me mettent les piles en l’air !

– ça glandouille

– ça mange des glaces sans se cacher (et du chocolat aussi, mais ça, c’est tout le temps)

– ça va au sport (Power plate) le soir et deux fois par semaine même ! (et ça fait un popotin d’enfer !!)

– ça encourage les copines mamans qui ont leurs enfants, elles

– ça travaille de chez soi, et non pas de la médiathèque, les jours « freelance »

– ça fait plus de trajet pour retrouver une super amie qui a moins de temps qu’elle pour une fois

– ça profite quoi !!

Ah et puis, ça s’inquiète aussi pour ces louloux chéris qui sont loin, qu’elle sait qu’ils vont bien hein, et qu’ils sont bien avec leurs grands parents, mais…

Une maman sans enfant ça… tombe très vite en manque… en fait

ça tourne en rond, et ça fait finalement pas grand chose… preuve que du « temps libre », ça se gère aussi et ça s’organise pour pas gâcher ! Allez, encore une semaine et demi pour faire mes preuves dans l’optimisation du temps pour soi !

Je sais ma vie est trop dure… (j’en connais une qui va me dire « je te déteste » … quel manque d’originalité tiens ! 🙂

76 commentaires

Ils sont de retour !

Yeah !

En bonne mère imparfaite, je suis arrivée vendredi après-midi à l’arrache à Gare de Lyon, ne connaissant pas le numéro du train,  ni même sa provenance (bon ok, je savais qu’il ne venait pas de Chambéry, j’ai des notions de géo tout de même, mais entre Nice et Toulon, je ne savais pas …), juste muni d’une heure approximative, vous savez le fameux « oh, on arrive vers 15h30″… S U P E R

Je tente le coup avec le 1er train à l’arrivée, celui venant de Nice… Je me positionne, trépigne, attends… et ne voyant venir personne au bout de 10 minutes (durant lesquelles mon sourire de niaise s’estompait peu à peu), je fais genre comme si de rien n’était et  je repars illico sous le panneau « arrivée » pour découvrir que le train venant de Toulon était en train de rentrer en gare. Plateforme bleue, quai G, punaize, faut pas être blonde ni daltonien hein quand même dans ces gares, bref, je reprends ma position en tête de train et j’attends… j’attends… dis donc impressionnant le nombre de grands parents sortant du train avec des petits !!!

Et enfin, les voila : les miens ! Les plus beaux évidemment.

2 bus plus tard, nous voila à la maison, les enfants sont de retour et… la déco aussi :

J’aime les retours, ils sont adorables, ils ont changés, on avait oublié à quel point ils étaient mignons, tout chou à croquer tout ça quoi… et puis ils redécouvrent leurs chambres, leurs jouets, bref, ils nous foutent une paix royale (passée à vider la valise), et c’est bonnnnnnnnnnnnnnnn…

pendant 1 heure.

C’est court 1 heure non ?

22 commentaires

Les vacances des enfants

Ah les vacances des enfants… comment vous dire… une fois je vous avais raconté à quel point c’était hyper dur (souvenez-vous c’était là…)

Aujourd’hui, je ne vais pas vous faire un dessin, juste un cours de conjugaison. Conjuguez moi les verbes suivants :

AVANT : Gérer, organiser, surveiller, réconforter, nourrir, punir, agir, ordonner, résister…

PENDANT : Glander, dormir, flâner, s’ennuyer, boire, manger à pas d’heures, zoner, coller (stickers et photos), ranger tranquillement, flirter…

Pas facile tous les jours hein !

Non vraiment, dimanche : impossible de se mettre d’accord sur le film à aller voir !! Quel gâchis…

Heureusement que je bossais hier et aujourd’hui ! J’aurai presque fini par m’ennuyer ! C’eût été dommage !

Oui je sais c’est court pour une fois, mais je termine sur une touche bien cucu comme j’aime pas : bon anniversaire à l’homme !

Ah et si, les enfants vont à priori bien (on ne leur téléphone pas, faudrait pas qu’ils se rendent compte qu’on n’est pas avec eux !!), mes parents sont… contents, heureux, crevés, épanouis tout ça.

55 commentaires

Mode euphorie ON

Lundi soir 18h30
je colle les enfants propres (ou à peu près mais en tout cas ils sentent « bon ») et ligotés dans leurs pyjamas devant la TV. (YES)

18h31
Je m’apprête à zoner sur internet et à bloguer peinarde jusqu’à 19h (YES bis)

18h32
Dring Dring

(Bordel qui c’est qui me dérange encore mais c’est pas possible !)

Allo ?

Ah maman… (l’idée qu’un jour mes enfants m’accueilleront avec un tel élan d’amour dans leur voix me déprime immédiatement )

Comment ça va les retraités ?

Ah ba tant mieux. Ici ? Oh ! S U P E R ! (Ta petite fille est une délinquante et ton petit fils un receleur, la nounou les trouve formidable et nous on est épuisé car le p’tit trouve le moyen de réveiller sa sœur à 6h42 le dimanche matin.)

Si si je t’assure, impec, vraiment tout le monde est en bonne santé c’est l’essentiel. (à tes souhaits choupinou, mets ta main devant ta bouche quand tu tousses choupie je te l’ai déjà dit mille fois)

je t’appelais parce qu’avec ton père, on vient de se rendre compte que c’est bientôt les vacances de février ! »

Sans blague, déjà, mince j’ai pas vu passer le mois de janvier ? Et… ?

Tu aimerais savoir si on veut bien vous quoi ? Vous confier les enfants ???????

(Oh pinaize ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii) Je respire, je respire (et je fais la danse de la maman qui va pouvoir prendre du bon temps dans quelques semaines !!)

Ah ba euh… c’est gentil hein, mais faut pas vous forcer tout ça quoi. Ils sont fatiguants tout de même tout ça quoi…

(Mais venez les prendre quand vous voulez bordel c’est cooooooooooooool)

Les deux vous êtes sûrs (Yihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa), bon ba écoute c’est chouette, je vais en parler à l’homme hein (genre, il va dire non et cracher sur un week-end en amoureux !!!!!)

Oui, oui, tu as raison, demandons aussi aux enfants, on sait jamais ils aimeraient peut-être pas l’idée d’aller s’éclater 15 jours au pays « du tout est permis » en effet !

Les enfants ? Vous voulez aller à la ville merveilleuse dans le sud où tout est permis pendant les prochaines vacances ? Avec papy et mamie ?

(dites oui bon sang, dites oui)

Hein ? ça va être trop super chouette hein ??

dites ?

Choupie : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Choupinou ? Tu veux aller avec ta soeur ?

Aie pas si fort le oui, je suis sourde maintenant et je n’entends plus madame ma mère (que j’aime et que j’adore) me confirmer qu’elle vous embarque 2 semaines TOUS LES DEUX.

Bien écoute maman, j’en parle avec le géniteur ce soir, mais à priori les gosses sont partants (et moi aussi plutôt 1000 fois qu’une) donc je vais pas les décevoir hein.
Ba non. (je suis pas une mère indigne qui obligerait ses enfants à s’éloigner d’elle… nan…)

Et euh… merci hein !! Si. Merci.

Je vous raconte pas la tête de l’homme quand je lui ai annoncé la nouvelle. On s’est vite compris, on a vite vu ce que ça allait donner : grasse matinée, soirée resto, ciné à gogo SANS surcôut de babysitter…
Un remake de cet été.
2 semaines de calme.

Oui, je sais ils vont me manquer. Un peu quand même si. Si j’ai dit ! Oh !

66 commentaires

Une femme de ménage ce n'est plus du luxe avec dWeho (article sponsorisé)

35 commentaires

Dring Dring

Bonjour, vous êtes bien sur la boite vocale d’e-Zabel, la working maman parisienne.

Pour quelques jours working sans enfant, elle ne peut vous répondre pour le moment.

Trop occupée dans sa zénitude absolue. Elle écoute LE SILENCE (et aussi prépare les calendriers de l’avent et les cadeaux de Noël en avance peinarde au milieu du salon)

Trop fatiguée aussi par sa grasse matinée divine de dimanche matin enfin midi d’ailleurs.

Trop épuisée par deux séances de ciné quasi coup sur coup.

Cependant, elle ne peut qu’encourager tous les parents fatigués, exténués, en danger mentalement et physiquement d’abandonner quelques jours leur chair de leur chair à des personnes de confiance. (faut savoir faire tourner hein !)

Elle confirme et je préfère la citer (parce qu’elle est un peu vulgaire ces dernier temps) : « bordel de chiotte ce que c’est bon ! »

Elle peut aussi vous recommander chaudement les films : Le Vilain avec Albert Dupontel et Catherine Frot ainsi que le dernier Jeunet pas si décevant que ça (rapport aux critiques de cinéma moyennes et qu’elle n’a bien fait de ne pas écouter) : MicMac à tire larigot. Deux très très bons films donc pour quand vous aurez une babysitter sous la main.

Comme vous pouvez le constater : même sur sa boite vocale, e-zabel est très bavarde, donc il y a aura peu de temps pour laisser un message. Faites tout de même, ça lui fera plaisir.

Un dernier conseil : ne manquez pas de lui rappeler comme elle est une mère indigne et comme c’est « bon » d’être avec des enfants en bas âges (faudrait pas qu’elle oublie en 4 jours ce que c’est !).

A vous

BIPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP

32 commentaires

Le bureau buissonnière

Vendredi matin
7h30 : « Choupie réveille toi ma puce, tu vas à l’école aujourd’hui… »
8h15 :  « Maman pourquoi t’es pas habillée encore, tu vas pas au travail ? »
siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii oh mais siiiiiiiiiiiiiiiiiii bien sûr ma chérie, mais… euh… plus tard (lundi quoi ! oups)
« Papaaaaaaaaaaaaa c’est toi qui m’emmène à l’école ? Mais pourquoi t’as pas mis ton costume aujourd’hui »
ahhhhhhhh ba oui tiens…… oh c’est un truc qu’on appelle « friday wear », on s’habille comme si on n’allait pas au travail…

Ah ba tiens d’ailleurs, ce vendredi, en effet, on n’y est pas allé au travail !
Hi hi
Oups
On a fait le bureau buissonnière.

Oh #&%*b de #&% de z&#f que c’est bon.
QUE ÇA FAIT DU BIEN.

Mazette ! J’avais presque oublié à quoi ressemblait une salle de cinéma !
ah… vous non plus vous ne vous souvenez plus…
Attendez, je vous aide :
Des sièges rouges, alignés face à un écran géant où est diffusé un film…
Siiiiiiiiiiiii
Ce qu’on y fait ? Ba on regarde le film. Bon, on peut aussi se bécoter comme deux jeunes amoureux vierges de tout enfant en bas âge.
Et puis on peut manger du popcorn, s’empiffrer de bonbons.
Et tout ça, sans devoir mettre la pause pour aller reborder l’un, moucher l’autre et relire une cinquantième histoire aux deux.
Voila.
[soupirs]

Oh #&%*b de #&% de z&#f que c’est bon.
Ah oui, je l’ai déjà dit. (j’ai fait un copier coller)

Guillaume, mon homme, ah non me dit-on !

Guillaume, mon homme, ah non me dit-on !

Et sinon, accessoirement, on a vu « L’affaire Farewell » avec Emir Kusturica et Guillaume Canet (quand tu veux où tu veux d’ailleurs, Guillaume, si tu me lis !)
Oui, je sais, ça fait longtemps que c’est sorti. Merci, on a remarqué, vu qu’on s’est retrouvé dans la salle la plus petite du ciné. MAIS JE M’EN FICHE NA !

C’était super, j’ai vraiment trouvé ça top : un scénario passionnant pour une férue d’histoire comme moi, une réalisation impeccable (à mon goût hein), des acteurs super, de l’humour, des sentiments et puis cette sensation de comprendre l’histoire, de découvrir les coulisses d’un des moments clés de l’histoire mondiale.  J’ai aussi adoré entendre parler russe (langue que j’ai « apprise » en seconde, deux années de suite d’ailleurs, redoublement oblige). Bref un excellent film.

Je ne m’étalerai pas sur le spa (Harnn) que l’on a trouvé un peu décevant (bruyant, musique d’ambiance kitsch, massage presque douloureux) … faut dire et répéter : on est très exigeants ! Par contre, on a trouvé un resto japonais génial par pur hasard, pour les parisiennes donc, c’est cadeau :

Issé (Tempora & Tapas), 45 rue Richelieu 2e

Voila, après vous avoir bien dégoutées, je ne peux que vous rappeler l’effet extrêmement bénéfique de se consacrer régulièrement une journée tranquille à deux. Il en va de notre santé mentale ! Ne serait-ce qu’un petit resto et un ciné car non, vous n’êtes pas obligés de vous mettre à découvert dès la mi novembre pour faire aussi un spa… (sans commentaire)

Bonne semaine, ici ça va bien du coup, très bien même, le week-end a été calme et serein, on a même mieux supporté la CHOUINEUSE !

46 commentaires

Le retour !

Eté 2009 pour la e-zabel family

Voila ! Finies les vacances, en fait, on est à Paris depuis mardi soir dernier, mais c’est aujourd’hui que l’homme a repris le boulot et que je reprends donc doucement mes activités bloguesque ! Retour dans la joie et la bonne humeur au boulot lundi prochain ; en attendant, je vais donc me faire une semaine de « maman au foyer » ! Aïe.

Alors me direz-vous ? Ces vacances ?

Ba contents d’être rentrés dans notre chez nous à 4 ! La co-habitation avec mes parents n’est décidément pas une éclate absolue, mais évidemment, c’était chouette de ne rien foutre pendant 10 jours, de profiter de la piscine et du jardin !

Les retrouvailles avec les enfants le 30 juillet ont été franchement merveilleuses (allez-y profitez c’est pas tous les jours que je vais écrire ça !). J’ai poussé un « ouf » de soulagement en constatant que le p’tit était encore petit, malgré tous ses progrès.
Ils se sont tout simplement éclatés : lever vers 8h, ils se précipitaient dans leur cabane construite par mon père dans le jardin. Le p’tit se baladait à poils la moitié du temps et poussait des cris de joie à chaque entrée dans la piscine. Bref, un vrai bonheur de les voir ainsi.

LE miracle : on n’a pas eu envie de les étriper avant environ 8 jours.

La cabane des vacances !

Je suis en tout cas ravie de vous retrouver !!! Cette semaine je ne promets pas un billet tous les jours parce que mine de rien, j’vais avoir du boulot avec les deux monstres à gérer : ils sont montés sur ressorts ! Sans parler du fait que je vais devoir leur faire à manger DEUX fois par jour !!! AHHHHH je vais finir la semaine sur les rotules c’est sûr !
J’ai prévu de les emmener se balader dans Paris, j’aurai donc sans doute des petits comptes-rendues de visites à partager très bientôt !

Merci encore aux participantes de la « contribution lectrices de l’été », à refaire à mon avis, cela a permis au blog de poursuivre pendant mon absence son petit bonhomme de chemin !

21 commentaires