Les vacances - 11/12 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les vacances

Beauce express

[Avant propos : afin de ne pas vexer (trop) mes éventuelles lectrices demeurant pour leur plus grande joie dans ce plat pays qu’est la Beauce, je leur demanderai de ne pas lire ce billet humoristique et je les autorise officiellement à penser que je suis une vraie vilaine citadine polluée et sans gout.]

Oui non parce que comment dire… ah pas simple tout ça.
Voyons.

Vous aimez le calme ? Vous sentir seule au monde ?
Vous aimez les champs de céréales au point d’aduler les voir à perte de vue ?
Vous détestez les bêtes (type vaches, chevaux, lapins…) qui selon vous dénaturent totalement ces fameux vastes champs ?
Vous aimez le calme ? (ah ça je l’ai déjà dit, bon, mais vraiment j’insiste)
Vous aimez rouler sur des routes départementales droites, plates et … longues ?
Oui ?
Alors, vous allez aimer la Beauce VOUS.

La Beauce dont la principale attraction consiste en ces affreuses mais écologiques éoliennes qui viennent « casser » les paysages plats constitués de champs de céréales et d’oléagineux (oui j’ai questionné le propriétaire de la chambre d’hôtes pour apprendre de cette riche région hein), oléagineux donc car le colza en est (un oléagineux). LA classe.
Ah sinon, il y a aussi des châteaux d’eaux et quelques moulins.
Si.
Rapport aux céréales qu’on cultive donc là.
Le grenier de la France qu’on l’appelle ce coin.
Je le savais pourtant !! Vieux souvenirs d’un cours de géo sans doute ou de Questions pour un champion !?
Mais je m’en suis souvenue seulement une fois paumée dans le trou du cul du monde quand j’ai aperçu un panneau « Beauce ».
ça a été le déclic
2 heures à peine après notre arrivée.
Ah ça promettait pourtant, j’étais TELLEMENT fière d’avoir trouvé une chambre d’hôtes LIBRE 2 jours avant !!
Tu penses… y a bien que nous pour aller passer 4 jours là-bas !
Nan pour de vrai, le gite était super, la chambre très accueillante, les propriétaires charmants, je le recommande d’ailleurs (si vous avez envie d’un peu de calme quoi… ça peut arriver! si)
La dame m’avait pourtant lancé un rapide « on est tout de même à 30 minutes de Chartres »
Okkkkkkkk pas de soucis, on adore rouler un peu, ça ne nous dérange pas !
Ah ouais mais v’la la route de merde au milieu d’un paysage sans aucun intérêt…
On a rien croisé de vivant, plutôt des dizaines de cadavres d’hérissons, de perdrix (ou un truc dans ce genre), de lapins ou autres bestioles lamentablement écrasés au bord des routes…
Très bien pour un cours d’anatomie mais moyen pour les plus petits.

POURQUOI J’AI PAS REGARDE la carte AVANT de réserver ? Hein ? Je suis restée bloquée sur Chartres et Chateaudun (la dame m’avait soufflée que c’était « joli »)… je m’étais dit qu’au pire on bougerait un peu en voiture pour découvrir la région…
Ah bordel. On n’a pas été déçu. (enfin si d’ailleurs)
3 heures pour trouver un resto potable d’ouvert.
La décision a été vite prise, pas question de rester les 3 nuits, ni même 2 d’ailleurs !
Jeudi après-midi a été consacré à la visite de la désertique ville de Chateaudun où la seule boulangerie ouverte n’avait même pas de pain au chocolat !
Vendredi matin, valise refaite, on est « monté » à Chartres qui nous a beaucoup plu. Et on est rentré en fin de journée… à Paris !

Ce que tout ça nous a coûté ? Pour passer notre déception, on a « inconsciemment » acheté plein de trucs aux enfants (une guitare, un harmonica, un puzzle, des tapis…) et accessoirement promis de les emmener à la piscine le samedi !
Bonjour l’effet du grand air tiens !

59 commentaires

Le week-end avec Charlotte aux fraises

C’était facile, mais j’avoue que Till The Cat m’a aidé à trouver le titre, sans le savoir en fait mais voila, c’est dit.
Alors ?
Mais dites-moi !! C’est quant même vachement sympa la cambrousse, la verdure, l’espace, l’air pure toussa…
Siiiiiiiii
Je dois bien dire que les parisiens que nous sommes avons été enchantés de notre petite escapade.
Je ne suis pas peu fière de mon organisation d’ailleurs. Organisation il y a eu et bonne organisation je vous le dis !
Chambre d’hôtes charmante qui fait aussi visite de la ferme. Les enfants ont adoré. Et moi… aussi hi hi ! Trop chouuuux les p’tits poussins… trop douuuuuuuux les p’tits lapins…
J’étais gaga, j’avais l’impression de me retrouver chez mon « pépé campagne » de Normandie. Et voila quoi les odeurs, les poules qui courent partout, les lapins et les moutons ba ça m’a réveillé plein de souvenirs qui… font du bien quoi !
[fin de la minute sentimentale]
Alors bien sûr, il n’a pas fait beau. M’enfin à Paris c’était pareil donc pas de regret.
Dimanche matin on a pris la direction de LA fête de la fraise, petite festivité annuel à Beaulieu sur Dordogne. On s’est dit « cool, on va rencontrer Charlotte en vrai, tellement on l’aime et tellement on s’est tapé le DVD durant le trajet aller dans la voiture ». Déception : elle n’était même pas là (et tant mieux).

Tarte aux fraises - Beaulieu sur Dordogne

Sérieusement, on a juste un peu tiré la tronche en arrivant : péage, 3 € par personne (« mais bien sûr les enfants ne paient pas » Ah ba c’est gentil ça)
Un peu plus un manège… impossible d’y échapper, en même temps, c’est la fête hein ! 2 € le tour (ah ba un tour chacun suffira)
Le côté sympa d’y aller le matin c’est qu’il n’y a pas grand monde, on a pu faire maquiller la puce, transformée donc en papillon pour la journée. Le p’tit lui n’a pas daigné se faire tatouer une fraise sur la joue. Il boudait ENCORE, allez savoir pourquoi !?… Ah si… il voulait un bonbon…
On a pu approcher la tarte géante qui sentait trop bon je vous dis pas… 700 kg de fraises hein la tarte ! ba ouais, je me voyais bien enlever les queues des 700 kg de fraises moi tiens…
Après avoir acheté et mangé quelque chose comme 3 barquettes de fraises, taché 2 Tshirts et déjeuné dans un chouette bistrot que je vous conseille, on a repris la voiture pour aller visiter LA CORRÈZE. Tadin.
On a adoré la région vraiment. Les villages sont magnifiques, c’est vert, c’est beau ça sent bon, non vraiment super.

Turenne notamment : on est monté visiter le château, c’était top de voir les petits grimper les côtes sans sourciller, monter les 204 marches et même les 60 de la tourelle pour choupie et moi (les hommes ces lâches sont restés en bas !)
Résultats : de superbes moments passés entre les goutes en famille (et de belles courbatures à la cuisse pour maman … hum)
Petit arrêt dans une brocante trouvée par hasard, aucun achat, on a résisté à la demande explicite et répétitive de la puce qui voulait une Barbie toute délavée et à moitié bouffée au niveau du pied…
Retour à la fête de la fraise où l’on a assisté au partage de la grande tarte en fin de journée.

Une bonne « excuse » donc cette fête pour sortir de Paris un p’tit week-end. C’était loin mais on ne regrette pas les kilomètres car les enfants ont vraiment pu en profiter (entre les fraises, la fête en elle même et la ferme). En plus, c’est très rare quand nous partons, donc on était très contents !
Je vous ai mis les liens si cela vous tente l’an prochain. J’avais fait quelques recherches, il existe d’autres fêtes de la fraise, notamment à Plougastel. On essaierai peut-être cette destination l’année prochaine d’ailleurs.

Et vive la Corrèze !

33 commentaires

Et le Club Med créa… les clubs enfants !

Je ne vous ferai pas l’historique de cette gentille société organisatrice de vacances, parce que je ne le connais pas, et qu’en fait je m’en fiche.

Je ne vous ferai pas non plus trop de publicité pour le Club Med, vu que j’ai payé mon voyage plein pot (on se demande à quoi ça sert d’être soit disant une blogueuse influente si on doit ENCORE se payer soit même ses vacances ! Mais où va le monde virtuel, je vous jure !)

M’enfin faut quant même se rendre (à nouveau) à l’évidence : le Club Med avec les enfants c’est le paradis !

Pourquoi ????????

Eh bien, avec le Club Med et ses différents clubs enfants,  tu peux à la fois avoir bonne conscience et te la jouer « bons parents » devant les potes : « oui nous partons en famille, oui, avec les enfants, déjà qu’on ne les voit pas trop avec le boulot alors… » (genre)
Et en même temps te débarrasser de tes fameux chouchoux d’amour de 8h30 à 17h, puis de 19h à 21h !! Si !!!!!!! Tu peux !

LA classe c’est quand pour à nouveau te donner bonne conscience tu te pointes à 16h pour récupérer ton ainée et qu’elle te balance « oh non m’man z’y va, j’veux rester encore avec mes copines, y a un pestacle et tout là ».
Scotchant sur le coup mais … on ne peut rien refuser à sa petite choupie d’amour hein ?!
Allez zou, direction le bar, en amoureux, en attendant la bonne heure !

Nous avons donc testé le Club Med de Serres Chevalier, doté d’un mini club et d’un petit club.
Le p’tit a passé sa semaine chez les 2/3 ans, appelés « poussin » (tigre ou singe aurait été plus proche de la réalité en ce qui nous concerne, m’enfin).  Le premier matin, nous lui avons, comme deux parents aimants et culpabilisés (hum), expliqué avec tous les artifices possibles ce qui l’attendait pour la matinée !

oh regarde mon loulou c’est trop giga méga chouette, des jouets partout, ohhhhhhhhhhhh la gentille dame !! et comment elle s’appelle la gentille dame ! C A R O L I N E ohhhhhhhh qu’elle va bien s’occuper de toi la dame !! Oh regarde des copains (qui pleurent merde), qu’ils ont l’air gentils (s’ils pouvaient arrêter de pleurer aussi ça serait sympa)… »

V’la niveau gogolito des parents… le p’tit nous a regardé, a jeté un œil à la cour blindée de camions et autres tracteurs, aux copains hurlants et nous a lancé un :

à tout à l’heure papa et maman, va zouer avec les copains moua »

Et il s’est barré. Sans bisou. L’insolent !

Autant vous dire qu’on était gonflé comme des coqs et qu’on s’est tiré vite fait chausser les skis nous !!!

Au programme pour les petits qui ne skient pas, âge oblige… (le pauvre d’ailleurs, il était déçu) : peinture, jeux extérieurs, intérieurs, spectacles, chansons, petit restaurant adapté, piscine…

Nikel. Tout est prévu : un casier où tu mets dès le 1er soir toutes les affaires nécessaires (change complet, affaire de neige, lunettes de soleil, bonnet, crème solaire, etc), les animateurs s’occupent de tout étiqueter. Ensuite, les parents ne s’occupent de rien : les enfants sont pris en charge dès que tu signes le cahier et que tu indiques à quelle heure tu reviens. Tu les récupères, tu signes, tu apprends ce qu’ils ont fait dans la journée et hop, à demain !

Pour les grands qui du coup, se baladent un peu plus dans le Club, sortent skier, etc, ils ont trouvé le truc très pratique pour ne pas en perdre ou ne pas les confondre avec d’autres enfants non encadrés : ils leur mettent un dossard (moche mais on s’en fiche). Dès que tu viens récupérer ton rejeton, tu lui retires le dossard et il redevient alors « à toi » sous ta responsabilité. Tout bête mais très pratique !

Du négatif ? Pas vraiment ! Juste un petit accroc pas trop méchant le premier matin. On avait demandé à récupérer le loulou à midi, souhaitant manger avec lui pour ce 1er jour. Or, à midi, impossible de retrouver notre petit bonhomme avant 10 minutes de recherche (je commençais à flipper, surtout quand ils nous ont montré un gamin en disant : « c’est lui ? » euh non…)… ils l’avaient finalement mis dans un sous groupe près à aller à la sieste ! Il avait déjà mangé et surtout… il avait une couche aux fesses !!!! Je n’étais pas très contente, puisque j’avais signalé qu’il était propre et puis ça se voyait tout de même… Bref, les animatrices étaient super gênées, se sont excusées évidemment et nous ont expliqué que le 1er jour ce n’est jamais très facile de connaitre tous les enfants (et je le comprend tout à fait !)

Voila, je recommande donc. Les petits étaient enchantés (et nous en confiance), ils ont fait des tonnes de choses, notamment chacun un petit spectacle dont je tacherai de vous reparler, ça vaut son pesant de gniangniantise !

61 commentaires

Interruption de programme

Serres Chevalier

Breaking News

Suis actuellement en train de prendre un vin chaud avec Brad, tout va bien.

Oui Brad Pitt, je vous l’avais dit qu’il fallait prévoir, en faisant la valise, cette éventualité !

Eh ba voila.

Angélina fait de la luge avec ses… nombreux gosses et nous on… se regarde… dans les yeux…

Drôlement efficace ces produits en intra veineuse que me passe ce beau docteur Carter en blouse blanche…

hummmmmmmmmm

c’est bon finalement de s’exploser le genou au ski.

Très bon. Oui, je positive.

Je ne pouvais pas m’empêcher !

24 commentaires

Et alors ce week-end aux étangs de Corot ?

Alors, ba écoutez euh … comment vous dire…
sincèrement ? (comme toujours)

Vous êtes de Paris ou de région parisienne (pas grave, y a pire).
Vous cherchez un endroit pour passer ENFIN un moment tranquille avec votre mari/concubin/pacsé/amant, bref, avec un homme que vous aimez.
Vous en avez marre de vous entendre dire : « prenez un petit temps pour vous, pour vous retrouver, c’est important »
Vous avez de quoi larguer les gosses deux petits jours et une nuit ?

N’hésitez pas, j’ai l’endroit qu’il vous faut. Je sais, c’est cher. Je sais, j’ai payé.
Mais sincèrement, ça vaut le coup.
Une occasion ? On trouve toujours !!! Anniversaire, st Valentin, Noël, Pâques, la fête de la voisine, je m’en fiche, ne cherchez plus d’excuses.
A 20 minutes de Paris (en se perdant), il y a ce petit coin de paradis, où tout il est beau, tout il est gentil, tout il est calme.

Un moment de retrouvailles, de cocooning, de temps pour soi.

Je n’ai pas d’autres arguments.

Juste regardez les photos

Les étangs de Corot - Ville d'Avray

Les étangs de Corot - Ville d'Avray

restaurant le corot

Le Restaurant le Corot

La salle duo spa Caudalie

Le Spa Caudalie - salle duo

Voila quoi. Y en a d’autres, mais je vais pas pomper le site internet, allez-y voir directement.

Donc, je continue à le dire, à l’écrire, à le hurler : parents, prenez du temps pour vous, c’est essentiel pour ne pas péter un cable.
Offrez-vous ou faites-vous offrir (c’est encore mieux), ce type d’expédition (au delà du périph, là où il y a de l’herbe et que ça sent bon).
Je ne peux que vous le conseiller, ici ou ailleurs hein, mais forcez-vous à le faire, vous ne le regretterez pas !

Vous l’avez compris, on a passé un week-end extra. Une chambre avec vue sur les canards et un grand lit, ça ne s’oublie pas !
Un diner somptueux et tranquille (les tables sont espacées de 3 mètres). Un petit déjeuner copieux, avec les céréales bio et les jus de fruits frais je vous prie. Un spa (Caudalie) DIVIN, massés des pieds à la tête et même dépoilée du sourcil en ce qui me concerne pendant le soin du visage (une grande première).
Et enfin, après un déjeuner au café des artistes, où seul le café (cramé) était mauvais, on est parti… zen, détendus, heureux, comme deux amoureux.

L’aventure s’est achevée au château de Versailles, où l’on a fait une visite express mais très sympa même qu’ on s’est perdu dans le jardin… (c’est ma faute, j’ai confondu le logo petite voiture pour faire le tour du parc avec le logo parking… hum)

Ah et sinon, oui les enfants nous manquent beaucoup beaucoup.
Si si vraiment.
J’insiste. Vivement vendredi.

72 commentaires

[Var] Le village des tortues

Le village des Tortues à Gonfaron (Var)

Le village des Tortues à Gonfaron (Var)

Voilà, LA sortie super sympa de nos vacances, pour changer de la piscine et de la plage !
Je vous rappelle que la sortie de merde, à éviter absolument, c’est là.

Les enfants ont adoré, même le petit qui s’est beaucoup intéressé aux tortues et …. évidemment aussi aux barrières qui les protégeaient et aux cailloux et… bon, il a 2 ans quoi !

Le village des tortues est un parc où sont regroupées des tortues, données par des propriétaires ou récupérées dans la forêt (et donc dans ces cas-là, souvent en très mauvais état…). Elles sont soignées, dorlotées, puis remises en liberté.

On y trouve beaucoup d’espèces et de tailles différentes, les explications sont claires, bref c’est intéressant même pour les adultes.

À éviter l’après-midi en été, car ça tape sec ! Prévoir de l’eau en quantité !
Sympa aussi l’air de jeux pour enfants à la sortie, qui permet de finir la visite tranquillement.

Observatoire à tortues !

Observatoire à tortues !

Infos pratiques :
Le village des tortues
83 Gonfaron
Gratuit pour les moins de 5 ans

25 commentaires

Un week-end au Zoo – part one

carteC’est assez rare chez nous ce genre de week-end. Alors qu’on a l’impression qu’autour de nous, tout le monde part régulièrement 2 ou 3 jours s’aérer le neurone en province, nous on s’obstine à rester à Paris. Non pas qu’on s’oblige hein, mais bon, qui dit week-end, dit idée de sortie, mais aussi minimum d’organisation et de sous !

En tout cas, quand on ne part pas souvent, l’avantage c’est qu’on en profite deux fois plus et que ça fait deux fois plus de bien !

Autant vous le dire de suite, niveau organisation, j’ai juste été parfaite sur ce coup ! Si si si ! Je me félicite grandement. (rien que ça !)

de quoi ?

– d’avoir organisé un départ en voiture (durée du trajet 2h30 environ), juste après le déjeuner vendredi midi.
Les monstres ont donc fait la sieste dans la voiture, donc pas de bruit de fonds intempestif, nous avons pu écouter la radio ! Pas de pause pipi, pas de « quand c’est qu’on arrive », toutes les 3 secondes et dès les 5 premiers kilomètres, pas de vomi, pas de coups de pieds dans les sièges, pas de dispute, pas de cri, pas de chansons enfantines. Bref, une paix royale, une fois le p’tit achevé c’est à dire tout de même seulement une fois passé le péage de St Arnoult ! Il est coriace ce machin ! J’ai cru qu’il allait jamais se laisser bercer par la voiture !! Non mais !
– d’avoir trouvé une chambre d’hôte fort agréable, avec jardin de 4000 m², excusez moi du peu et chambre « familiale » (j’aime ce nom), comprenez là, deux chambres communicantes : une pour les fauves et une pour les parents désirant un peu d’intimité.
D’ailleurs voici les coordonnées, au cas où vous prévoyez un séjour identique : Mr et Mme Gegot « La Cendresie » – Chambres d’hôtes « Fleurs du Soleil » à Noyers sur Cher.
– d’avoir proposé à nos amis de venir avec nous ! A 8, c’est bien plus sympa qu’à 4, surtout pour contrôler les enfants !
– d’avoir prévu une journée entière pour visiter le zoo, avec un démarrage au p’tit matin (bon 9h30 ça va encore), histoire de pouvoir échapper le plus possible à la FOULE…
– d’avoir demandé à monsieur soleil de venir avec nous aussi.
– d’avoir prévu un retour tranquille le dimanche, 14h dernier carat, histoire d’éviter les gros bouchons de retour de week-end…
– d’avoir reussi à ne prendre qu’un sac de voyage pour 4 personnes et de n’avoir rien oublié moi ! (pas comme nos amis qui ont juste oublié la poussette ! oui, rien que ça… au moins ils ont fait du sport ce week-end !)

Bref, d’avoir optimisé ce petit week-end fort agréable en famille, à défaut d’en amoureux ! (rapport à mon match d’hier, toujours ouvert ici)

Au chapitre des catastrophes, parce qu’un week-end avec enfants, sans catastrophe, ça n’existe QUE chez les mères parfaites, soit menteuses, soit décidément TROP PARFAITES.
deux portes bougies cassés au resto par… devinez c’est facile !! Monsieur Touche à tout casse-cou ! Bravo. J’ai eu la honte de ma vie, première fois qu’il me casse un truc qui n’est pas à nous… le patron du resto l’avait mauvaise et j’ai pourtant pris mon plus grand sourire pour lui annoncer…
une cascade sur une chaise d’un autre resto, toujours par monsieur casse-cou. Légère pente sur la terrasse, chaise en plastoque ultra légère, monsieur grimpe dessus, se penche, part à la renverse et fait un beau saut périlleux en arrière. Mais une fois encore, deux mamans valent mieux qu’une : j’avais l’hemoclar dans mon sac et ma copine la mini dose d’arnica !
une chèvre traumatisée à vie par les caresses de… ok j’arrête de le citer !
deux enfants de 4 et 5 ans privés pendant un bon moment de resto pour cause de trop grosses chahuteries et autres bordels ingérables

En tout cas, un super week-end ensoleillé, entre amis, en famille. Un zoo magnifique, j’en reparle spécialement demain, comme à notre souvenir d’il y a deux ans.
Les enfants en ont pris plein les mirettes, mais nous aussi.
Mention spéciale à notre pique nique super agréable dimanche midi à Amboise, dans le parc de l’Ile d’Or : pelouse, ombre ou non à perte de vue. Idéal pour défouler et fatiguer les enfants avant de reprendre la route. Plein de fleurs à leur faire ramasser pour les occuper pendant qu’on s’attaquait au saucisson et aux fraises achetés sur le marché le matin même !

34 commentaires

Belambra VVF à Orcières Merlettes

orcieres_1850Voilà, on était là ! Orcières Merlettes, station agréable à 1850 mètres d’altitude dans les Hautes Alpes, près de Gap. Assez petit domaine skiable surtout pour les bons skieurs c’est un peu juste, chouette centre sportif avec piscine et patinoire ! Par contre, une toute petite piste ridicule de luge en bas des pistes… dommage !

Semaine réservée par mon CE, tout compris : l’appart, la pension complète, les clubs enfants (ouvert dès 3 mois, même hors vacances scolaires).

VVF Vacances est devenu l’an dernier Belambra VVF, nouveau logo, nouvelle cible plus « haut de gamme », pour cela les centres sont rénovés au fur et à mesure et c’est pas un mal, puisqu’on avait testé en septembre 2006 le VVF de Capbreton et je ne vous dis pas la tronche des cabanons qui nous servaient de logement… des insectes partout, un truc atroce, mais bon, j’avoue on n’était pas si dégoûtés, on avait même passé de bonnes vacances !

Alors on s’est dit bêtement qu’on pouvait retenter le coup avec VVF Belambra, surtout que les logements d’Orcières viennent d’être rénovés ! C’est marqué :

Votre lieu de séjour : 117 appartements rénovés avec télévision écran plat, dans un bâtiment de 10 étages (avec ascenseurs)

Parlons-en des ascenseurs… deux ! Pour 10 étages ! Je résumerai juste par « heureusement qu’on était logé au 3e » ! Écran plat en effet, je vous rassure, pas plus de 21 pouces à tout casser hein, fallait pas non plus s’attendre à un home cinéma. Concernant la rénovation, ils ont mis de beaux rideaux, peint un mur en rouge, mais à côté de ça, on a toujours un rideau bien naze et bas de gamme pour la douche (quoi je suis chochotte ? ba oui !). Et puis, et puis… un lit gigogne pour les parents… pffffffffffff merde quoi ! C’est nul !
Enfin, la vue plein sud avec balcon était sympa, par contre, dommage ça tombe pile sur le parking.

Continuons en citant le catalogue, disponible ici sur le net.

Restauration en buffet : cuisine variée et festive, avec spécialités régionales et dîners à thème (service à table sur demande)
1 salle de 210 couverts avec vue sur la montagne

« Cuisine variée et festive » : je me gausse… (ça se dit ?), bon je me marre quoi ! Frites et nouilles au fromage (j’aime pas le fromage !!!) à tous les repas c’est varié ça ? Festive… euh… c’est à dire …. ah oui ! Une fois ou deux, on a eu le droit à des pancakes le matin ! Non franchement, je sais qu’on est chiant et surtout très pointilleux sur la bouffe, mais là, honnêtement, on avait mieux mangé dans l’ancien VVF de Capbreton, cette fois, je dois bien avouer que c’était franchement moyen, limite pas bon ! Je trouve même qu’on mange mieux à ma cantine d’entreprise.

Une animation chaque soir, en avant ou après dîner : ambiance musicale au bar, spectacles, grand quizz musical par équipe, soirée cinéma, soirée dansante…

Oui, en effet avant le dîner, jeux apéro pour les parents (pas testés) et les gosses avaient le droit à un « pestacle »… on a eu le droit à la Boum de Léo, un truc de « magie », des chansons, des imitations, des clowns… tout ça orchestré par un animateur très peu souriant et follement peu dynamique. M’enfin, les petits ont adoré, là j’avoue, c’était l’objectif !

Services et Équipement (…) Magasin de location de matériel de ski.

Oui, en fait, au moment de réserver, ils vous proposent je cite c’est important : « de réserver en même temps votre matériel de ski afin d’éviter de faire la queue dans un magasin en arrivant ». Bonne idée s’est dit la bonne cruche blonde que je suis ! J’ai réservé le matos de l’homme et le mien. Samedi à notre arrivée on nous donne une fiche, on nous indique le sous-sol et l’endroit pour récupérer nos skis. On ouvre la porte… 15 personnes en attente. On a passé 1h30 dans le local ! Dégoûtés ! En plus, on a ajouté des skis pour la p’tite et une luge, à la fin de la semaine, la note a été salée : 20 € pour une luge et 35 € pour les skis bambins… ailleurs dans la station, on en trouvait à 10 € moins cher. Bref. Mauvais plan finalement.

Un gros point positif par contre : on était aux pieds des pistes, à la sortie du local à ski, on tombait sur la fin d’une piste verte : nikel !
Quoi d’autre de sympa… ah oui, on vous redonne du papier toilette, si vous avez liquidé les 2 rouleaux avant la fin du séjour : trop sympa non ? Par contre, il ne redonne pas de sac-poubelle, non, heureusement qu’on avait le fameux balcon pour y entreposer les couches puantes du nain (oui mon fils fait caca aussi).

Bon, voilà, globalement déçus par la soi-disant montée en gamme de Belambra. La restauration n’est pas à la hauteur. L’accueil et la gentillesse du personnel est variable, ça va du super sympa au bof bof.

Un vrai bon point au club bébé (de 3 mois à 3 ans), où j’ai trouvé 3 animatrices compétentes, douces et sympathiques. J’ai laissé le p’tit en pleine confiance. Et ça, c’est l’essentiel !

Article non sponsorisé hein, je le précise, par contre si un opérateur de voyage veut nous faire partir en tant que testeur mystère : nous étudions toutes les propositions, notamment celles qui concerneront un séjour tout compris aux Maldives, à l’île Maurice, en Polynésie Française, au Canada…. je vous rassure, la liste est longue, on trouvera bien un terrain d’entente ! Attention par contre, on est méga pointilleux et chiants !

30 commentaires

1 semaine sans internet et sans café

Me revoilà donc ! M’avez vu passer une tête rapidement dimanche et hier, mais aujourd’hui, je fais mon vrai come back !
Imaginez le nombre de mails qui m’attendaient à mon retour samedi soir et puis lundi matin au boulot…

Alors ???? Je vous entends d’ici ! « c’était bien ? »
Oui, c’était bien !
Pas d’accident avant de partir, pas d’accident pendant le séjour : le casse cou ne s’est même pas fait de nouveau bleu ! Quand je vous dis que c’était bien !!

Une semaine de beau temps (j’ai d’ailleurs ramené le soleil avec moi à Paris, ah ah tant pis pour les autres, semaine de neige prévu en montagne, c’est bête hein… hi hi)
Une semaine sans faire à manger
Une semaine à 2 le matin, à 4 l’après-midi : un rythme parfait !
Une semaine sans internet
Une semaine sans café !

Je reviendrai en détail sur le voyage en train avec une spéciale dédicace à la vieille co*%#  de l’aller et sur le logement en VVF Belambra soit disant « plus haut de gamme qu’avant », je n’oublierai pas d’arroser au passage la merveilleuse école de ski ESF, dont le monopole m’exaspère au plus haut point.

Aujourd’hui c’est résumé à travers quelques confirmations et aussi quelques désillusions :

– [vendredi soir – veille du départ] non, une valise et un sac c’est juste pas possible, je suis allée chercher une 2e valise à la cave
– [samedi matin – 5 minutes avant l’arrivée du taxi]finalement, on va rajouter un sac aussi.
=> un conseil : ne pas négliger la masses des « petites choses à ajouter au dernier moment » qui empêche de fermer les valises !
– les vacances ça fait du bien au moral et à ma tête de déterrée : j’ai même pu mettre ce matin mon embelisseur abricot reçu avant de partir afin d’embellir mon beau hâle
– les clubs enfants c’est trop chouette : tous les matins, le petit gnome y allait de 9h30 à 12h, qu’il pleure ou qu’il pleure !
– bonne surprise, je ne skie pas si mal (dixit l’homme) pour la 4e semaine de neige de ma vie et sachant que j’ai commencé adulte (oui je m’envoie des fleurs, oui, j’ai le droit)
– info « j’ai testé pour vous » : tomber dans la neige la tête la 1ere signifie que le poids du corps était trop en avant. (une chute en 6 jours, franchement, je suis trop forte non ? Ou alors je prends pas de risque !)
– le lait solaire AVENE enfant très haute protection 50+ sans paraben (comment ça j’insiste ?) est excellente : aucun coup de soleil à déplorer, enfants partis blancs toujours blancs au retour et c’est tant mieux ! Une odeur super agréable (même pour l’homme !)
– vive le lecteur DVD portable sauveur de vie dans le train mais aussi dans la cage à lapin, pardon l’appartement, le soir venu.
– les douches avec un rideau, décidément, je ne supporte pas, ça colle, c’est dégueu, beurk.
– quelqu’un sait où le diététicien du restaurant du VVF a été recruté ? Nan parce que frites à tous les repas, c’est un peu lourd… et il faudra lui dire que les fruits, ça existe aussi !
– promettre une médaille aux petits de 3 et 4 ans qui apprennent le « ski » au jardin des pioupious pour ensuite les faire payer 6 € aux parents, merci qui ? Merci l’ESF !
– je confirme, on a les pieds qui puent dans les chaussures de ski
– les lits gigognes pour les parents, ça devrait être interdit ! Zut quoi !
– une semaine, bordel, ça passe trop vite !

Bon allez j’arrête : c’était vraiment bien ! Des petits détails, comme toujours, qui sont un peu pénible, mais on a vraiment passé une bonne semaine.
L’après midi, on emmenait les enfants faire de la luge, de la patinoire (même le nain en pointure 23 avait ses patins !), de la piscine…
De quoi bien les crever : à 20h30 tout le monde dormait.

On a ramené du sauciflar et du fromage, de quoi empester tout le wagon, un régal !

A demain pour la suite !

44 commentaires

Le retour… difficile !

Et ouais, une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, vous allez pouvoir me taquiner, rigoler de moi, pauvre mère indigne qui… était gravement dégoûtée et triste de retourner bosser hier matin !

Ba ouais… comme quoi hein, tout change !

Bon, je vous rassure, je ne suis pas non plus devenue une mère parfaite, ni même une mère cucu la praline, mais je dois me confesser aujourd’hui à vous, mes lectrices chéries… voila, j’ai péché : pas une seule fois en 10 jours, je n’ai eu envie de retourner me reposer au bureau ! Nan, pas une seule fois… Bon je dis pas que je n’ai pas eu envie d’étrangler choupie une ou deux fois par-ci, par-là…. et enfermer choupinou dans un parc une ou vingt fois peut-être !

Mais bon sang que c’était bon !

10 jours avec les enfants, tous les 4, à Paris, ça n’était pas arrivé depuis……. pfffffff. Voyons, dernière semaine de vacances fin septembre à Vittel, foirée à moitié pour cause de moitié de pouce de casse-cou en moins…

L’été dernier on l’a passé en exil, en travaux ou en ré-eménagement…

Avant c’était… ba j’sais plus tiens, parce que Noël 2007, l’Homme n’avait pas de congé pour cause de nouveau boulot (oui il change souvent…ça a des avantages, mais des inconvénients au niveau des vacances…).

Quand je vous dis que ça remonte loin hein ! Je crois qu’on n’a en fait jamais été tous les 4 à Paris peinards quelques jours de suite !

Alors imaginez mon angoisse ce 23 décembre dernier… comment allait-on tenir entre la chouineuse et la tornade ?

Ba bien ma foi, bien ! À part qu’au début, j’ai cru devenir folle quand je me suis rendu compte qu’il allait falloir faire à manger le midi ET le soir ! La cantine, ça a du bon, moi je vous le dis ! Avec l’Homme, on a un peu paniqué, mais on a fait le plein de soupes pour nous, de plats tout fait pour le gnome (merci à Hipp Biologique ! lol non c’est pas sponsorisé, mais ça m’a bien aidé tout court !) et la p’tite s’est goinfrée d’œufs au plat, de steaks hachés et de poissons panés rectangulaires ! NIKEL

Ensuite, il a fallu gérer le froid de coin coin : pas question de sortir plus de 30 minutes dehors sous peine de finir en glaçon. On a essayé une fois pas plus ! Surtout qu’il faut compter sur les 15 minutes de préparation : emmitouflage des couches de pulls, manteaux, négociation pour mettre le bonnet  avec la grande, serrage des gants à fonds pour pas que le p’tit se les enlève toutes les 5 minutes. Bref, c’est du sport l’hiver, vivement l’été qu’on ait que la crème solaire à leur mettre (ce qui n’est pas si simple, je vous l’accorde !).

Restait la question problématique du réveil beaucoup trop matinale du p’tit : 7h c’est juste pas possible. On a tout essayé : le bourrer la veille au soir (de nourriture hein, pas d’alcool !), le coucher plus tard, plus tôt aussi (vous moquez pas, ça a presque marché), le laisser chouiner (beaucoup trop génant finalement)… et ce qui a marché c’est… rien ! Au mieux on a eu 3 matins à 8h : le rêve! Par contre, là où le miracle a eu lieu, la magie de Noël sans doute, c’est que zhom m’a aidé ! Oui Oui Oui ! Il s’est levé un jour sur deux, du coup, on a pu se relayer, se reposer, glander, ma foi chacun son tour, mais c’est déjà ça, au lit ! Le rêve (bis). MA fille bien sûr, elle, parfait comme elle est, se levé tranquillement sur les coups de 9h / 9h30 en s’étant couché au pire à 21h : le rêve (ter – promis j’arrête).
Sieste obligatoire évidemment chaque début d’après-midi, avec là aussi, relai 4 fois 100 mètres avec papa quand le p’tit ne voulait pas dormir plus d’une heure !

Niveau sortie, bon, on a oublié les tours de manège gratuits, avec le froid pas question ! Je les aime mes gosses, mais pas à ce point ! On oublie aussi la patinoire et même la piscine, pas courageuse pour deux sous maman ! Par contre, je me suis tapée Niko le Petit Rennes : un régal, ainsi que la médiathèque (en toute petite dose).

Voila, j’ai pu : me reposer, profiter des enfants, profiter de l’Homme, ranger la maison (le dernier carton est enfin vidé !!!), voir des amis, picoler peinarde devant un bon film, jouer à la WII (je vous en parle bientôt tiens de la machine !).

Le p’tit a juste été comme d’habitude : une tornade ! Il ouvre TOUT, grimpe sur TOUT, le sapin a vécu les pires jours de sa courte vie chez nous, on passe notre journée à lui dire « non », « non », et « non », d’ailleurs lui aussi ! Infoutu de dire oui ce gosse ! Et voila qu’on a déjà fêté ses 18 mois… bon sang ça passe vite ma bonne dame (et en plus y a plus de saison !)

Bon et vous alors après ces vacances, pas trop dure la reprise ??

24 commentaires