Les vacances - 3/12 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les vacances

Le premier départ en séjour linguistique

Suite à mon billet détaillant les « vacances » des enfants, vous avez été nombreuses à me demander plus d’infos sur leur séjour linguistique.

Je vais donc revenir sur le sujet en toute transparence et comme toujours, bien rappeler en avant-propos que ceci est NOTRE choix prenant en compte NOTRE contexte –  favorisé (ba ouais). Je sais. Vous savez. Merci de respecter donc, comme vous savez le faire à chaque fois. C’est aussi pour cela que je continue ce blog : nos échanges, l’écoute, le partage en toute bienveillance. Nous faisons des sacrifices, des choix, vous n’êtes pas obligés de faire les mêmes. Loin de là.

Il y a quelques semaines, le groupe OISE m’a contacté pour mettre en place un partenariat avec mon blog, je parle en effet régulièrement de notre envie de faire progresser nos enfants en anglais et des « outils » que nous avons tenté de mettre en place pour cela avec plus ou moins de succès : nounou bilingue, nounou anglophone, cours à domicile, cours à l’extérieur, films en VOST… Vous savez que le sujet est important pour nous. Je sais qu’il l’est chez beaucoup, car j’échange souvent avec d’autres parents très concernés par ce problème d’apprentissage de l’anglais. Un tantinet pourri en primaire. Il faut le dire.

Évidemment que l’idéal est de passer du temps dans un pays anglophone. L’immersion il n’y a pas mieux. Encore faut-il le pouvoir.

Et quand on décide d’y consacrer un budget, il faut encore pouvoir trouver l’offre qui permettra de le faire dans les meilleures conditions. Surtout quand il s’agit d’un premier départ sans la famille.

La question de les envoyer à l’étranger « rapidement » était déjà donc dans nos têtes. On avait pensé aux prochaines vacances de la Toussaint pour notre 11 ans, juste après son entrée au collège. J’avais commencé vaguement à regarder les offres, notamment Teligo… mais bon… bof bof.

Et la proposition de OISE est arrivée : son premier séjour offert. Une opportunité incroyable pour elle. A saisir évidemment.

Imaginez : un « manoir », une immersion totale, dédiée à la fois aux débutants en anglais et aux jeunes enfants : une vingtaine entre 7 et 13 ans, des cours par groupe maximum de 8 enfants, des activités de loisirs, une pension complète dans des chambres à 2 ou 3 max, un encadrement aux petits oignons. Une personne parlant parfaitement français, au cas où, joignable 7/7, 24/24. Des valeurs qui nous ressemblent : confiance en soi, goût de l’effort, mise en valeur des actions positives, encouragement à lutter contre ses peurs…

oise sherbourne

Alors, on a craqué, et le P’tit partira avec elle. Leur première fois ensemble, loin de nous, en immersion, dans des conditions exceptionnelles d’encadrement, on ne pouvait pas rêver mieux. Je suis totalement sereine. Je prépare leurs valises avec plaisir. Ils vont passer deux semaines absolument incroyables, se confronter à d’autres enfants d’autres nationalités. Ils vont gagner en confiance, en autonomie, mais tout cela ensemble. Au cas où. Pour lutter contre les petits coups de blues.

Bon et maintenant, je vais thermocoller et autocoller les étiquettes ! Commande passée et reçue hyper rapidement chez C-monetiquette. Je suis ravie. Ma première fois à moi aussi.

Le petit carnet reçu est très pratique, il y a toute ma commande dedans et le mode d’emploi pour chaque type de modèle d’étiquettes.

10/10

c mon etiquette

11 commentaires

Camping 5 étoiles pour les familles – Ile de Ré

Plein de premières fois dans ce billet !

Déjà, je vais vous parler d’un lieu de vacances où je n’ai eu l’occasion de séjourner « que » 48 heures et sans ma famille.

Ensuite, parce qu’il s’agit d’un CAMPING.

Enfin, de ma première visite de l’Ile de Ré.

Par contre, il faut vraiment que je vous en parle car j’ai eu un véritable coup de coeur. A la fois pour le camping en lui-même mais surtout pour toutes ses installations kidsfriendly et pour son équipe et notamment Sophie et son mari, les directeurs de ce camping Sunêlia Interlude.

Le camping et moi

Je vais être très claire, cela fait deux, voir trois. Je n’en ai jamais fait. Ma seule et unique expérience de « sanitaires communs » remonte à notre magnifique séjour en Yourte près de Gap il y a déjà 3 étés de cela. Dormir sur le sol, c’est pas à 40 ans que j’ai envie de commencer. J’aime avoir mon petit confort. Oui, je sais, je suis une princesse. Si camping il doit y avoir, c’est donc l’option MobilHome que je choisis sans hésitation. Un vrai lit, une salle de douche, des wc. Finalement, mes souhaits de princesse ne sont pas si compliqués à exaucer.

 

Le camping Sunêlia Interlude, un camping 5 étoiles sur l’Île de Ré

 

camping sunelia interlude ile de re

terrasse mobilhome

A noter que sur ce camping, vous pouvez réserver ces mobilhomes mais il y a également encore plus « luxueux », avec le quartier VIP, que nous avons pu visiter, l’intérieur est encore plus « moderne » avec notamment des portes coulissantes et une suite parentale avec douche à l’italienne… je vous jure on se croirait à l’hôtel !

mobil home vip

interieur mobil home VIP

 

Tout pour les familles.

Quand je dis tout, c’est tout. Que vous veniez en caravane, camping car ou avec votre tente sur un des 200 emplacements ou que vous préfériez, comme moi, prendre un mobilhome, vous aurez accès à toutes les facilités offertes pour les familles sur le camping. Et j’ai été assez bluffée. Ils pensent à tout.

Déjà, avec les mobilhome qui peuvent contenir jusqu’à 3 chambres (pas de couchage dans les canapés, ce sont de « vrais » lits) et deux salles de douches (et 2 WC). Les familles comprendront l’importance de ce détail.

Ensuite, nous avons :

  • 1 piscine extérieure
  • 1 piscine intérieure chauffée

piscine camping interlude sunelia ile de re

 

  • 1 aire de jeux pour les plus grands
  • 1 aire de jeux pour les plus petitsaire de jeux camping

 

  • 2 clubs enfants : mini Sunny pour les 4/7 ans et Sunny Club pour les 7/12 ans, 1 mobil home entier est par exemple dédié à une animation KAPLA !!
  • 1 club ados « la Coolfish family« . A noter que le camping est vraiment axé « familles avec JEUNES enfants », mais pour les ados, le camping a tout prévu : une navette les emmène à discothèque situé à quelques kilomètres et les ramène, puis ils sont suivis par le vigile jusqu’à leur emplacement/location) JE SUIS FAN.

Et grande et incroyable nouveauté et c’était l’objet de mon déplacement là-bas : l’inauguration d’une crèche.

creche camping interlude

Une VRAIE crèche. 10 berceaux avec des placements à la 1/2 journée ou même sur le temps de déjeuner pour libérer (délivrer) les parents !!!

Grâce à cette ouverture, le camping est donc désormais capable de s’occuper des enfants dès 3 mois !!

Pour les parents.

Un spa… han… hammam, jaccusi, sauna, cabines de soin (dont une double)…

Un restaurant, une superette, un snack…

La plage à 100 mètres…

Des locations de vélo de toute taille + carrioles…

Honnêtement, c’est assez dingos !

 Bon, et puis… l’Ile de Ré quoi

C’est bon. Très bon.
glacier martiniere

huitre ben hur

huitre ile de re

 

C’est beau. Très beau.

saint martin ile de re

 

IMG_4166

port saint martin

ile de re maree basse

ile de re ocean

 

Voilà, ça fait peut-être catalogue touristique, mais j’avais vraiment envie de partager ce plan vacances avec vous, car après 48h là-bas, j’avais vraiment envie d’y retourner en famille pour une jolie semaine !

5 commentaires

Les vacances des enfants

On y est. Les enfants partent mardi matin en vacances, plus de 2 semaines avant tout le monde…

Au début quand on nous a annoncé que pour effectuer les gros travaux dans l’école (nouvelle cantine/self), celle-ci fermerait le 17 juin, autant vous dire que je n’étais pas ravie ravie…

Bien sûr je n’étais pas la seule à me demander ce que j’allais faire de mes mômes entre mi-juin et l’ouverture des centres de loisirs début juillet… Ma chère 11 ans m’a bien dit : « je peux rester à la maison moi ! »

Ba voyons. Hors de question, sans parler du fait qu’ils allaient 1/ s’ennuyer 2/ se taper dessus
…n’oublions pas qu’ACCESSOIREMENT je travaille la plus grosse partie de mon temps, justement, à la maison.

Vala vala

J’ai donc appelé Papy et Mamie.

mug papy mamie

Mugs « Marcel &Lily »

Ravie de récupérer les enfants en cette période encore « calme ». Ils vont ainsi pouvoir visiter et profiter de la mer avant l’arrivée des touristes.

Mais cela n’a pas résolu mon principal problème : les occuper/caser 15 jours de plus que d’habitude.

Mes parents sont bien gentils mais pas question de les laisser chez eux plus de 3 semaines !! Ce qui est déjà beaucoup.

On a donc repensé aux colonies de vacances… jusqu’à présent, on avait repoussé l’échéance, les grands parents assurant, mais là… Deux semaines à combler…

Vous devinez ?

Eh oui, les enfants partiront en juillet pour la première fois, seuls mais ensemble (oui c’est un concept) en … ANGLETERRE.

Vous avez bien lu. Quitte à y aller, autant y aller franco. Anglo d’ailleurs.

oise sherbourneDeux semaines de séjour linguistique (avec OISE), ultra quali, dans un manoir en pleine campagne anglaise (en voyant les photos j’ai tout simplement eu envie d’y aller aussi), avec une vingtaine d’autres enfants du monde entier âgés de 7 à 13 ans et encadrés par professeurs anglais ! Of course. Autant vous dire que c’est une opportunité de dingue, que les enfants, étonnamment, ont adoré l’idée ! J’ai tellement hâte pour eux, cela va être une expérience incroyable, difficile je pense, vu l’immersion anglophone « imposée » mais tout est fait pour les débutants justement, l’encadrement est au petit oignon, on est vraiment très confiant.

Et du coup, va falloir que j’étiquette leurs vêtements.

Ma première fois.

ça va être merveilleux. Ou pas. La suite au prochain épisode.

Signée e-Zabel, la reine du teasing et du fer à repasser.

15 commentaires

Le parc du Futuroscope

Le parc du futuroscope 2e fois pour nous. En effet, trois ans après notre première visite, nous sommes retournés ce samedi au parc du Futuroscope.

parc futuroscope

futuroscope poitier

 

Cette fois-ci, nous étions invités pour découvrir le tout nouveau spectacle nocturne « La Forge aux Etoiles« , une aquaféerie imaginée par le Cirque du Soleil. Tout un programme donc, puisqu’ici nous avons toujours été conquis – à une exception près – par leur spectacle !

Aller-retour en TGV (1h30 de la gare Montparnasse), accès direct au Parc en 5 minutes à peine (je l’avais déjà dit mais c’est en effet extrêmement pratique). Dans la journée, cela se fait, mais c’est chaud tout de même. Heureusement, les enfants sont grands, le retour à 1h du matin à la maison n’a pas été si compliqué.

Alors ?

Le Futuroscope est définitivement le parc qui me plait le moins parmi ceux que j’ai pu fréquenter (Astérix, Disneyland Paris, Le Puy du Fou, La Mer de Sable), je préfère vous le dire d’entrée de jeu. Je suis peut-être blasée, j’ai peut-être besoin d’un peu plus d’attractions « à vrais sensations », de rythme, d’ambiance, de vie… Le parc est agréable, on circule plutôt bien même si certains panneaux sont assez mal placé, les distances entre les différentes structures sont raisonnables et on peut tout à fait profiter des moments de circulation pour se croire en ballade ! Mais voilà, je le trouve froid et pourtant les équipes d’accueil sont souriantes, agréables, disponibles c’est un vrai petit bonheur.

Plus concrètement, je ne remets absolument pas en cause les prouesses techniques de la plupart des salles du parc du Futuroscope. Les documentaires et films passés soit en 3, soit en 4D sont de qualité, on y apprend même des choses (comme me le faisait si bien dire le P’tit Grand en rentrant passionné par l’attraction « le Monde de l’Invisible »). Mais bon voilà quoi. J’ai dû mal à me dire « OUHAOU » ça vaut vraiment le coup de faire autant de kilomètres pour voir tous ces projections… Pardon hein.

Voici ce que l’on a fait (ou refait) avec nos impressions, dans l’ordre chronologique de notre visite :

La Loi du plus fort (nouveauté 2016)

Salle clairement bluffante : un écran gigantesque (600 m2), un son incroyable et une technologie IMAX Laser 4K (les spécialistes comprendront que c’est… trop de la balle)

Le film : on suit les péripéties d’une souris scorpion (ultra chou) et d’un tamia (un écureuil) devant braver tous les dangers d’une nature impitoyable. A leur échelle, dans le désert de l’Arizona ou les forêts d’Amérique du Nord, pénétrez dans des mondes enfouis et intenses.

Durée 23 min. Accessible à tous.

Notre avis : images et son exceptionnels. Je n’ai pas vraiment – par contre – eu la sensation d’être « petite » comme les animaux que nous suivions.

Les mystères du Kube (nouveauté 2016)

On ne savait pas trop à quoi s’attendre, j’ai eu un peu de mal à « rentrer » dans le Kube l’histoire, mais j’ai ensuite vraiment apprécié le spectacle qui est en fait un mélange d’images projetées sur des surfaces planes mais aussi en 3D, et une prestation incroyable de trois artistes / acrobates.

Durée 25 min. Accessible à tous.

futuroscope Kube

La machine à voyager dans le temps des Lapins Crétins (en 5 D : image en 3D + effets dans la salle + mouvements du train et des sièges + décors animés)

Quelle déception… je m’attendais à un truc crétin évidemment, ça c’était normal mais pas nul… Même les enfants n’ont pas appréciés. Pas drôle. Très peu de « sensation » : notre cuvette (de toilette, oui oui mais ça c’est rigolo je trouve…) se lève, se baisse, on a deux fois l’impression que quelque chose passe dans nos jambes, sans parler du souffle dans le visage, un tantinet pénible à un moment et bon voilà quoi. Déçus déçus déçus. Comme je l’ai lu ensuite – pour voir si j’étais la seule à avoir un avis mitigé – dans Sud Ouest « (l’attraction) plaira aux familles qui peuvent y embarquer les enfants en bas ou les plus âgés, sans risque de crise cardiaque. »

Durée 10 min. Accessible à tous.

futuroscope porte lapin cretin

futuroscope lapin cretin

Arthur, l’aventure 4D

« Attraction préférée des visiteurs » , « élue meilleure attraction au monde par la TEA, société internationale des professionnels des parcs d’attractions »…

Nous l’avions déjà fait en 2013, cela nous avait déjà beaucoup (beaucoup) plu ! Confirmé cette année ! Surtout que nous avions « oublié » et que du coup les sensations étaient vraiment au rendez-vous. On a crié, ri, on a passé 5 minutes (oui, c’est court – mais c’est bon) vraiment sympa. Cela reste notre attraction préférée (avec Danse avec les robots dont je parlerai ensuite).

parc futuroscope Arthur

Danse avec les robots

En 2013, je n’avais pas fait ma courageuse, cette année, j’étais motivée après mon exploit à Disneyland Paris.

Avec cette attraction là, vraiment « à sensations », on passe dans un nouveau monde pour le parc du Futuroscope : moderne, dynamique, original, ça fait du bien. Comme je l’avais dit dans mon précédent billet : accès possible uniquement pour les plus d’1m20 et encore, il faudra faire un bon mètre quarante pour pouvoir danser aux niveaux 2 et 3. J’ai donc démarré avec mon P’tit Grand en niveau 1, tranquille mais bon, ça bouge bien tout de même. La 11 ans faisant toute seule le niveau 2. On est ressorti hyper heureux, j’ai promis de tenter le 3 au prochain tour. Et au prochain. Et au prochain…. Vous avez compris, on est retourné danser 4 ou 5 fois dans la journée ! Le niveau 3 déménage fortement, on est secoué dans tous les sens et on passe une grosse partie des 60 secondes (oui, là c’est TRES court) la tête à l’envers. J’ai ri, hurlé aussi hein. C’était bon.

Durée 1 min. Accessible au plus de 1m20. Il est aussi possible de rester sur la mezzanine pour simplement ADMIRER les courageux ! AH AH AH

L’âge de glace 4 D.

Vous connaissez mon amour pour ce dessin animé. J’avais vraiment hâte de tester l’attraction 4 D. Situé là où se trouvaient il y a 3 ans l’attraction en 4 D du Petit Prince, la séance se passe debout, en appui sur des tabourets hauts, on s’équipe de lunettes (bon, là, c’est partout pareil) et d’une peau de bête pour ne pas avoir « froid »… très rigolo, inutile mais très rigolo. Pendant 10 minutes, on revit des extraits du dessin animé l’Age de Glace 3 au pays des dinosaures. On se prend beaucoup de souffles de dinos dans le visage, de la neige dans les cheveux et même des petites balles tombent dans la salle à la fin. Marrant. Je ne suis pas restée scotchée d’admiration mais ce n’était pas mal tout de même, ravie de retrouver mes personnages préférés.

Durée 10 min. Accessible à tous.

parc futuroscope sid

Le Petit Prince.

Bon, là ma déception vient du fait que je pensais revivre la même chose qu’il y a 3 ans, or non, en rentrant dans la salle j’ai tout de suite compris qu’un truc clochait puisqu’il y avait… des fauteuils… on s’est assis et c’est là que j’ai compris : ils avaient cédé la salle 4D à l’âge de glace et qu’ils avaient donc désormais un « Petit Prince » en 3D. C’était donc une séance de ciné en 3D classique. J’ai donc dormi. Oui bon pardon, j’étais fatiguée, après manger, on est parti tôt le matin toussa.

Durée 20 min. Accessible à tous.

L’explorarium

Un très joli documentaire de Jean-Michel Cousteau sur les fonds océaniques et les petits organismes marins vivants. Vraiment intéressant. Les enfants ont beaucoup appris, moi aussi. Les images sont évidemment très belle (projection IMAX 3D sur un écran de 900 m2)

Durée 20 min. Accessible à tous.

Le 8e continent

Bon bon bon, là encore, déçue. J’ai lu « jeu », j’ai regardé sur l’application, j’ai vu des gens tirer avec des pistolets laser sur un écran, j’ai pensé « ça a l’air drôle ! ». Mais, en tout cas de nos places (au dernier rang), on a trouvé ça nul (les enfants aussi hein), en fait, on ne comprends pas bien comment voir où tirer, d’ailleurs, je pense qu’on ne sait pas vraiment, il suffit de tirer n’importe où et espérer viser un déchet pour gagner des points. Pendant les phases de tir, on est assis sur une sortie de jet ski qui bouge d’avant en arrière. On est censé voir le numéro de notre « pistolet » s’afficher sur l’écran à l’endroit où notre viseur tire. Mais comment vous dire… je dois être myope, il y a une quarantaine de numéro qui s’affichent en même temps quelques centième de seconde dans une écriture très petite et pale, sur le vaste écran… on ne voit donc rien et on finit par se désespérer de marquer quelques points consciemment. « Jeu collectif » non hein puisqu’il y a un classement des 12 meilleurs, donc ce n’est pas ma définition de jeu collectif… c’est surtout chacun pour soi… mais ça ce n’est pas le plus décevant.

Durée 7 min. Accessible dès 1,05 m.

Le Monde de l’invisible

Encore une projection du type Geode, donc IMAX. Le contenu du documentaire projeté était vraiment intéressant. Les enfants ont découvert le monde de l’invisible et notamment les nanoparticules, mais aussi les phénomènes physiques extrêmement rapides pour être observables à l’oeil nu et inversement, trop lents comme le mouvement des étoiles. Sont donc expliqués les différentes techniques photos et vidéos modernes pour capter ses images et les rendre « visible » aux hommes.

Durée 25 min. Accessible à tous.

Nous n’avons pas refait le superbe spectacle de magie iMagic, ni Chocs Cosmiques, que je recommandais chaudement il y a 3 ans.

Le parc des Enfants. Cet espace extérieur central permet aux « plus petits » (attention, le parc du Futuroscope reste un parc pour les plus grands de nos enfants) de faire quelques attractions « en libre accès » : centrifugeuse, splash (1m20 minimum), tyrolienne, balancier (1m05 minimum)… Attente importante mais s’il fait beau cela reste agréable.

Alors, à faire ou pas ? Je dirai oui, au moins une fois, pour découvrir un parc qui était certes futuriste à son époque et qui tente depuis quelques années (entrée de la Compagnie des Alpes en tant qu’actionnaire majoritaire) de moderniser ses animations (Arthur et Danse avec les Robots en sont les preuves). N’y allez pas avec des bébés, ni, à l’idéal avec des moins d’1 mètre 05. L’enfilade de « cinéma » risque aussi de les ennuyer surtout que les thématiques abordées le plus souvent sont tout de même assez scientifique et pointue.

 

Toutes les infos sur les tarifs sont ici : de 34 à 43 euros l’entrée pour 1 adulte pour 1 journée. Gratuit pour les moins de 5 ans (mais encore une fois, ne venez pas avec…);

Quid des pass premium vendu 15 euros supplémentaire ? Pas facile, cela doit vraiment dépendre de votre date de visite mais je pense que ça vaut le coup… Concrètement, il permet de passer prioritaire (pour l’avoir fait, c’est vraiment un passage immédiat !!) UNE FOIS  dans 5 attractions : « La Machine à Voyager dans le temps« , « L’Âge de Glace, l’Expérience 4D« , « La Vienne Dynamique« , « Danse avec les Robots » et « Arthur, l’Aventure 4D« . Il permet de plus un passage assuré aux spectacles “iMagic” et “Les Mystères du Kube” jusqu’à 15 min. avant le début de la séance choisie. Par expérience, il est donc surtout intéressant pour les deux dernières attractions qui affichaient samedi une moyenne de 35 minutes d’attente.

9 commentaires

Le ski avec Intersport – concours !

Vous connaissez notre amour pour le ski (la concurrence va désormais être rude entre vacances à la neige et vacances au soleil)(oui, j’en ai des soucis, je vous l’accorde… Hashtag veinarde)
Nous y retournerons cette année encore.
Bien qu’adeptes, nous n’avons pas vraiment acheté notre matériel (enfin pour les enfants c’est assez logique), l’Homme a juste passé le cap et a acheté des chaussures il y a un peu plus d’un an à Avoriaz. Et nous avons tous les 4 nos casques de compétition. Surtout le P’tit. J’ai failli en prendre 2, mais paraît que cela ne se fait pas. Ni ajouter de la mousse supplémentaire autour. Dommage… parce que lorsque je le vois descendre la piste devant moi, autant vous dire que je flippe lamentablement.

BREF
Nous continuons donc à louer : chaussures (x3) et skis (x4) à chaque séjour. On réserve toujours à l’avance, par internet, au plus près de notre logement. Parce que ça va bien de se taper tout ça à ramener au placard à ski (non, je ne dis plus local depuis que j’ai dû faire rentrer 4 équipements complets dans un placard à balais)
Cette année, cela sera chez Intersport dont le magasin le plus proche étant tout simplement au pied de notre appartement (Oh PERFECTION je crie ton nom).

LOGO SANS BULLE

Intersport qui m’a JUSTEMENT (quand je vous dis que les astres sont alignés) contacté pour me parler d’eux et me proposer de VOUS faire gagner des bons de location à vous aussi, parce que vous êtes trop sympas (et moi aussi)

J’ai donc non pas 1, non pas 2, … ok pardon, j’ai la nostalgie du temps où j’accompagnais mon papa sur les marchés…. j’ai donc 10 bons (d’une valeur de 162 €) à vous offrir !! Donc 10 gagnant(e)s.

Plusieurs conditions évidemment, que je dois vous expliquer.

Tout d’abord, le plus important. Il faudra compter un délai avant de pouvoir les utiliser. Intersport fera vraiment au plus vite, mais nous ne pouvons pas totalement nous engager pour les vacances de février qui arrivent. (Tentez le coup tout de même, de toute façon, le bon est valable jusqu’en avril 2017 !!)

2/ le bon gagné sera valable pour 1 semaine de location

3/ il me faudra, si vous gagnez, votre nom+prénom+adresse+ lieu de séjour + le magasin Intersport choisi + type de matériel + poids + pointures+ âge ,  dates arrivée/ départ…

Ouais je sais je suis curieuse.

Mais bon c’est chouette non pour faire baisser un peu le coût exorbitant des vacances à la montage !?

Intersport, c’est 220 magasins en montagne française et des packs de location de 6 jours qui démarrent à 40 euros et qui peuvent aller jusqu’à 200 euros (pour le pack Gold haut de gamme). Le tarif moyen étant de 72 euros. Raisonnable je trouve !

Alors, qui joue ?

Facile, je vous laisse commenter ce post, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux à vos proches et à liker ma page Facebook et celle d’Intersport   (mais aucune obligation)

On dit que vous avez jusqu’à dimanche soir, le 7 février, 23h30. Ainsi on pourra tirer au sort dans la foulée et prendre les premières réservations à temps, j’espère, pour la dernière semaine de vacances des Parisiens !

Allez go go go

TOUT SCHUSS

 

Edit 8 février, voici la liste des gagnants:
bunny udina
Eli
Cécile
MINARD
Soalu
Géraldine
Mentalo
Marjitj
COV
Sophie

35 commentaires

L'île Maurice avec des enfants

L’île Maurice est clairement une des destinations les plus paradisiaques au monde et ce qui tombe plutôt bien c’est qu’elle est aussi extrêmement accueillante pour les familles.

Les Mauritiens sont adorables. Ils parlent français (et anglais), ils aiment les enfants, on trouve des pharmacies dans chaque petite ville, le climat politique est stable. On se sent vraiment en sécurité et sereins en se baladant à travers l’île.

palmier ciel maurice ile

Voici le récit de mon voyage anniversaire #happy40 comme je l’ai appelé, LE voyage que l’on ne fait qu’une fois par … vie…

Je comptais les jours.

Ils pensaient qu’on partait au ski. On ne leur a rien dit jusqu’au dernier moment à savoir dans le taxi qui nous conduisait à l’aéroport. Ils ne m’ont pas vu faire les valises et ils n’avaient juste pas vraiment compris pourquoi on laissait les blousons à la maison… Ensuite la puce a compris pourquoi j’insistais depuis quelques jours pour lui acheter une paire de ballerines « en plein hiver ». Ce que je n’ai pas réussi à faire d’ailleurs.

Préparer une valise d’été en décembre, cela a des avantages : tu peux la faire en avance et elle est légère ! Mais pour les enfants, il a fallu que je pioche dans les j’ai les vêtements les plus grands de l’été dernier en priant pour qu’ils rentrent encore dans leurs sandalettes et tongs respectives. De mon côté, j’avais jeté les miennes (trop usées par 3 saisons) fin août, j’ai misé sur Sarenza début décembre.

Le voyage.

a380 emirates



Près de 12 000 km, c’est en prenant l’avion (avec escale à Dubaï) que l’on se rend vraiment compte que… c’est loin en fait. Mais vraiment. Les enfants ont été super pendant ces longues heures de vol (deux fois 6h), mais surtout autant d’attente. Vive les contrôles douane/sécurité à Roissy sans parler du chargement de 800 personnes dans l’A380… puis douane à l’arrivée… bref. On est bien content d’arriver pour dîner et… se coucher !

Dès le lendemain matin au réveil, autant vous dire que le périple est vite oublié.

Grosso modo, les questions que les enfants avaient à se poser étaient :

  • quel miel je prends ce matin pour mes pancakes ?
  • dans quelle piscine va-t-on se baigner en premier ?
  • et bien sûr, « est-ce que je mets mon maillot de bain sous mon short pour aller au petit-déj' »

Hashtag trop dur la vie.

Les visites.

Nous avons loué une voiture pour être autonome, sachant que les taxis sont également un bon moyen de se déplacer (comptez 15 euros pour 2h). Là-bas, il est possible sans surcoût de se faire livrer la voiture sur son lieu de résidence. Idem pour la reprise de celui-ci. Coût à peine 30 euros par jour pour une petite citadine (que l’on a appelé notre « pot de yaourt ». La conduite à gauche… bon, c’est un coup à prendre, mais là aussi, on a bien ri.

Ce que l’on a le plus adoré dans nos balades : s’arrêter au bord de la route, n’importe comment, je dirai « à la mauricienne » hein parce que euh… à côté un Parisien conduit hyper prudemment #uhuh, pour acheter des fruits à un marchand ambulant. On s’est littéralement gavé de litchi et de mangues. Notre presque 11 ans a tenté un « j’aime pas les litchis », j’ai rigolé, j’avais sorti la même chose à l’Homme il y a 10 ans. Puis, après avoir goûté, elle a compris qu’ils étaient mille fois meilleurs qu’en France. Évidemment. (et tellement moins cher…)

Côté visites, on a fait l’essentiel.

Au Nord (c’était les Corons) : Pamplemousse et son fameux jardin de 37 hectares, à visiter avec un guide pour vraiment le découvrir sous le meilleur angle (il vous fait notamment sentir des feuilles et permet de ne rien louper, les espèces végétales présentes là-bas sont tellement nombreuses). Magnifique. Les enfants apprécient de donner à manger aux poissons de l’étang et de jouer avec les fleurs de lotus hydrophobe (ok moi aussi j’ai trouvé ça génial).

jardin pamplemousse

pamplemousse

Quelques mètres plus loin, l’ancienne usine de canne à sucre que l’on visite désormais comme un musée et notamment pour en apprendre plus sur l’histoire de l’île Maurice : l’Aventure du sucre. À l’entrée, il est possible de prendre un petit guide pour les enfants (avec des questions et des jeux), de mémoire pour 10 roupies, que j’ai trouvé très complet. Il leur permet de visiter sans trouver cela ennuyeux. Prévoir un peu de temps, car l’exposition « historique » est vraiment complète et passionnante.

Au retour, l’arrêt à Port Louis, sur le « waterfront » nous a déçu, on pensait faire un peu de shopping, finalement la bonne nouvelle, c’est que l’on n’a rien dépensé de plus !

Au Sud : l’île aux Aigrettes. Située à « blue bay » zone qui porte drôlement bien son nom. La couleur de l’eau est à tomber. L’île est protégée (c’est une réserve naturelle), une petite dizaine de scientifiques y vit pour y observer la faune et la flore. On y a rencontré « Georges » et d’autres nombreuses tortues géantes en liberté. Mais aussi des scinques de Telfair, des chauves-souris. Pour l’anecdote, il fait sur l’île en moyenne 5 degrés de plus que sur l’île Maurice ! Préférez donc les visites guidées du matin !

blue bay

ile aigrettes maurice

tortue geante aigrettes

ile aux aigrettes

 

Toujours au sud, nous avons cédé à la sirène (du Port d’Alexandrie) de ce qu’on pensait n’être qu’une « usine à touristes » : Le Parc de la Vanille. Bon, certes, ce n’était pas LA visite préférée de notre part (adultes), mais les enfants ont évidemment beaucoup aimé. Notre guide, un peu expéditive par contre, nous a tout de même bien parlé des animaux présents notamment les tortues géantes, les crocodiles, les chauves-souris (auxquelles on a pu donner à manger !!!!) et les singes (qui m’ont bluffé par leur agilité à choper nos cacahouètes).

chauve souris parc vanille

singes parc vanille

Au Sud Ouest : la cascade de Chamarel et ses terres de couleurs. On a eu la chance d’y passer à un moment creux, car il n’y avait qu’une poignée d’autres touristes avec nous. Coup de bol salutaire.

maurice chamarel cascade

terres couleurs chamarel maurice

chamarel

L’océan.

Côté mer. Au Sud, il y a beaucoup de courant. Les enfants ont donc largement préféré les piscines pour nager/jouer.

Au programme sportif :

  • ski nautique et wake board. Fabuleuses sensations de glisse ! La puce réussit vraiment bien, c’est plus dur pour le P’tit Grand…
  • initiation au Kite Surf : plutôt marrant, mais les enfants et moi, on n’a pas préféré donner suite.
  • plongée sous-marine. Les enfants ont fait une initiation en piscine (et nous un rappel bien salutaire), puis une plongée en pleine mer. Là, la puce a eu trop peur. Elle n’a finalement pas plongé, le P’tit Grand lui a adoré, tenu constamment par son moniteur. Il a vu une tortue. Pas moi. Autant vous dire que je suis jalousie. Cela le fait bien rire. M’enfin, j’ai vu Dori. Elle vous embrasse d’ailleurs.

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA

  • nage avec les dauphins… alors là… c’était magique. La tête des enfants sur le bateau de bon matin quand ils ont vu apparaître la colonie de dauphins. Complètement bluffés. On a pu descendre dans l’eau pour « nager » avec eux… ils passaient juste sous nous, on pouvait les voir assez longtemps sans gêne grâce aux masques/tubas. Je sais que c’est très touristique et pas des masses « écolos », mais franchement, c’est magnifique. J’étais très émue. Coup de bol l’un des dauphins présents a fait devant nous un magnifique saut digne des parcs Marineland !
  • piscine, restons classique. Le P’tit Grand notamment y aurait tout simplement passé ses journées complètes si on l’avait écouté.

ile maurice enfants piscine

 

Les produits indispensables

Évidemment, il fait très chaud – et malgré 3 jours de grosses pluies, nous avons eu beau temps. Même quand le soleil n’est pas là, il fait des ravages pourtant bien planqué derrière les nuages. Donc c’est indice 50 ABSOLUMENT (j’ai gardé le petit tube Roche Posay pour le visage, c’était plus facile pour l’application). On ne s’est pas exposé du tout et nous sommes bronzés tout de même. J’ai flippé un soir en voyant le dos du P’tit que j’avais oublié de tartiner avant qu’il aille – encore – à la piscine… mais heureusement, le lendemain il avait « dérougi ». Je remercie St Avène et son soin réparateur après-soleil, divin et miraculeux. Il est tout frais, s’applique généreusement pour que la peau « boive », l’odeur est très agréable. Mention très bien aussi pour la découverte du séjour : le shampoing douche après soleil Polysianes. Un bonheur sous la douche. Il rend les cheveux soyeux, les répare et fait la peau toute douce. Il sent divinement bon. Un produit familial et complet, c’était bien pratique.

produit soleil mer

ile maurice plage tamassa

Le retour

3 heures de décalage horaire, cela a simplifié nos levers depuis la rentrée lundi, mais gare aux coups de barre vers 17/18h. Difficile de quitter l’île, les enfants avaient bien la larme à l’oeil en partant. Moi le coeur lourd, je sais que nous ne sommes pas prêts de repartir aussi loin et aussi longtemps.

Mon plus beau cadeau d’anniversaire ever.

Je termine avec une photo du feu d’artifice du 31 décembre – sur la plage – pour vous souhaiter la plus belle et la plus douce année possible.

bonne annee 2016

Envie de prolonger l’expérience ? Regardez cette belle vidéo de Tropicalement Votre, tour opérateur pour l’Ile Maurice

Ma recommandation pour un bel hôtel : Tamassa à Bel Ombre

32 commentaires

L'été en hiver

Il y a plusieurs mois, quand il m’a dit « il faudra qu’on fasse quelque chose pour tes 40 ans, tu as une idée ? »

Pensez bien que je n’ai pas mis longtemps à répondre :

mon rêve serait de passer Noël au soleil !

ile maurice plage tamassa

ile maurice tamassa hotel

noel plage ile maurice

Je vous raconte plus en détail très vite.

Le soleil, l’été, en décembre, je ne vous fais pas de dessin : ça fait un bien fou. J’ai savouré ma chance, je vous rassure. Le voyage d’une vie.

#Happy40

7 commentaires

Vous prendrez bien un bol d'air pur ?

2 jours à La Haye pour y découvrir la nouvelle vie de ma meilleure amie.

2 jours sans voiture. 2 jours à vélo.

2 jours sans pollution, sans saleté. 2 jours en Hollande.

2 minutes à Paris : le choc. 2 jours à m’en remettre. Retrouver le bruit, les gens désagréables, la crasse, les incivilités.

Billet entre deux. Ronchon. Parce que c’est moi aussi.

IMG_2325 IMG_2328 IMG_2329 IMG_2331 IMG_2342 IMG_2345 IMG_2351 IMG_2358

9 commentaires

Visiter Rocamadour avec des enfants

Petit billet touristique aujourd’hui, comme promis lundi : nous avons en effet visité Rocamadour cet été avec nos enfants bien sûr et des amis dotés également de deux plus jeunes bambins. Cela nous faisait donc – admirez comme je calcule parfaitement bien – une tribu de 4 adultes et de 4 enfants, âgés de 2 ans et demi à 10 ans et demi. YOUHOU.

village rocamadour

Tous les guides de voyage vous le diront, Rocamadour dans le Lot (proche de la Dordogne où nous étions), est LE village à ne pas manquer. Accrochée à sa falaise, la cité médiévale est magnifique. Mais évidemment, Rocamadour, « citadelle de la Foi », est également l’un des sites touristiques les plus visités de France avec 1,5 million de visiteurs par an. Dont nous. Uh Uh.

Dans ce contexte, nous nous sommes bien organisés sur ce coup (si si)(en août cela m’arrive aussi) pour notre journée à Rocamadour. Sous vos applaudissements, TADIN :

Petit 1. Pour éviter la foule dans la citadelle, pas de secret : il faut arriver tôt. Visez 9h / 9h30, la masse arrive vers 11h, cela vous laisse le temps de montée jusqu’au château, PEINARDS, via le Chemin de Croix (ombragé et sans marche  – donc faisable en poussette). Attention il existe un ascenseur pour monter en partant de la ruelle principale de la cité, mais il est payant. Nous ne l’avons pas emprunté : même le petit de 2,5 ans a monté les quelques marches. Ce n’est pas si difficile et au pire vous chanterez « oh hisse la saucisse » pour faire passer l’effort.

rocamadour chateau

rocamadour

Petit 2. Une fois là-haut, on a payé les 2 euros par adulte (c’est gratuit pour les enfants) pour parcourir les remparts (150 m de hauteur : impressionnant et magnifique, mais pour ceux qui ont le vertige, oubliez !)

vue rempart rocamadour

vue rocamadour remparts

Vers 11h15 (oui c’est précis), vous pouvez vous diriger vers le parking du Château et le longer pour vous rendre au Rocher des Aigles. J’avais sincèrement un doute sur cette « attraction », mais nos amis n’ayant jamais fait le Puy du Fou (où le spectacle des rapaces est absolument fabuleux) voulaient y aller. On a suivi. Et on a bien fait. Quelle belle surprise !! Un petit parc, un spectacle simple, mais vraiment intéressant : on a vu de très près de magnifiques rapaces, les enfants se sont fait « manger dans la main » par des perroquets. Car voici la particularité qui a fait que nous avons adoré : le spectacle (qui dure une heure) présente en 2e partie les perroquets du parc. MAGNIFIQUE. J’étais comme une gosse devant le vol des Aras bleus notamment. Le tout était accompagné d’explications sur les espèces. Un très bon moment.

perroquets rocher des aigles rocamadour

rocher aigles

rocher des aigles rocamadour

Vérifiez les horaires des spectacles, mais le 1er de la journée est à 12h. Le mieux est d’arrivée 30 minutes avant pour pouvoir visiter le parc et prendre place sur les bancs ombragés pour le spectacle.

  • Tarif adulte :  9.80€
  • Tarif enfant :  6€ (jusqu’à 13 ans)

C’était le Petit 3.

Petit 4. Ensuite, pique-nique ! Pas simple de trouver une place sans être soit sur les parkings, soit près des poubelles, mais on a réussi à trouver des tables près de toilettes (ah ah ah). Blague à part : meilleur compromis à mon sens pour ne pas se galérer avec l’option restaurant (chers, moyennement bons, longs à servir, blindés de monde)

Après le déjeuner, Petit 5, nous avons pris la direction du spectacle équestre Durandal (15h). Par contre, là, je ne vous le conseille pas du tout. Autant j’étais moyennement tentée à la base par les rapaces, autant j’étais sûre de moi pour Durandal. Ba perdu. Sur les 4 adultes, 3 ont franchement détesté, 1 est resté stoïque. Une interminable heure à écouter des jeux de mots rattachés à des noms/marques/extraits de films totalement incompréhensibles aux enfants qui regardaient les autres adultes rire sans comprendre. « Duracel », « parce que je le vaux bien », Charlemagne que l’on confondrait avec « Demis Roussos », un chevalier s’appelant Schumacher et devant faire attention à un rocher, sans parler des blagues grossières et misogynes. Des clowneries dues à un scénario creux et sans histoire qui ne remettent pas en cause le professionnalisme des acteurs ni, surtout, les compétences techniques des cascadeurs, mais qui gâchent absolument tout. Je ne me suis jamais autant ennuyée à un spectacle.

Du coup, je vous conseillerai plutôt d’aller à la Vallée des Singes (ce qui nécessite de reprendre la voiture par contre, donc à faire en repartant de la ville). Notre regret du coup. EDIT AOUT 2018. Nous avons eu l’occasion de découvrir la forêt des singes cette année. C’est sincèrement chouette. Les enfants (désormais agés de 11 et 13,5 ans) ont adoré. Les 150 singes (macaques de Barbarie) sont en « liberté » dans une réserve, forêt  et prairies de 20 hectares. L’encadrement est très stricte : pas de nourriture à part les popcorn distribués gratuitement à l’entrée (ainsi, la quantité est géré par les soigneurs, afin d’éviter les abus). Nous ne sommes pas dans un cirque, c’est vraiment l’Homme qui circule dans l’habitat des singes. Ces derniers sont accessibles, évidemment très mignons (notamment les plus jeunes).

 

 

 

Surtout que sur la même route, un peu après, vous trouverez LE glacier pour prendre LE goûter de dingue : Les Goûts et les Couleurs. Glaces artisanales délicieuses et pas hors de prix (2 euros la boule, contre 3 euros au centre de Rocamadour), que l’on peut déguster confortablement dans le « jardin » ombragé où les petits peuvent être lâchés sans souci. Et ça, c’est BONHEUR. Idéal pour se ressourcer avant la route (20 minutes) vers le Gouffre de Padirac.

 

Petit… je sais plus combien…

Le Gouffre de Padirac. Bon sang qu’est-ce que c’est beau ! Et je ne suis pas la seule à le dire, et nous n’étions pas les seuls à vouloir le visiter. Là, réservation obligatoire à mon sens, pour éviter la queue (avec des enfants je n’ose imaginer l’horreur). Ici nous avions réservé pour 18h30 (les visites en fin de journée sont légèrement moins bondés de monde). On est ressorti vers 20h15 après une visite guidée passionnante et parfaitement organisée (dont une partie en barque).
Poussette interdite (à laisser au premier ascenseur), prévoyez plutôt les porte-bébés pour les plus jeunes.
Vêtements chauds recommandés comme pour n’importe quelle grotte.

gouffre padirac assiettes

gouffre padirac exterieur

gouffre padirac lac

gouffre padirac rocamadour

C’était une journée très riche et géniale. On a réussi le pari à tenir les enfants intéressés et sincèrement plutôt sages. On a fini par un dîner au restaurant (réservé à l’avance aussi, rapport à l’heure tardive anticipée et au nombre de convives) à 10 minutes du Gouffre : le Bouche à Oreilles à Alvignac. Rien d’extraordinaire, mais avec menu enfants efficace et des bons plats frais.

Autre idée pour le déjeuner tout simple, pas trop loin et très agréable : Le Pourquoi pas à Floirac. Crêperie et bar à bière (ba ouais)

15 commentaires

Les brèves de retour de vacances

Parce qu’il fallait bien finir par rentrer… mélancolie du retour, bonjour.

On connaissait la peur de la page blanche, le blogueur, lui, a la trouille de la souris morte. Quelle étrange sensation de me retrouver à MON clavier devant MON grand écran d’ordinateur…

Alors ces vacances ?

J’ai coupé un mois, comme chaque été désormais, cela me fait un bien fou, je récupère mes neurones – va falloir que je vous le prouve –  je prends le large loin des gens médisants, négatifs, des réseaux sociaux – mis à part instagram, qui a ma préférence dans ces moments-là : rapide et efficace, j’ai aimé y partager quotidiennement les paysages et les activités que nous faisons pendant les vacances.

En bref, ce mois-ci, il y aura eu quelques ouilles et des ouahous tout pleins heureusement

– ouille l’aspirateur qui tombe en panne la veille du départ

– ouille le doigt de pied éclaté contre un meuble la veille du départ – aussi – et qui m’a fait passer la pire nuit de ma vie niveau douleur : j’ai vraiment cru qu’il était cassé. Heureusement, il bougeait encore et le lendemain cela allait déjà un peu mieux.

– ouille la voiture qui tombe en panne après à peine plus de 100 km le jour du départ, en plein milieu du Loiret, alors qu’elle sortait JUSTEMENT POUR ÊTRE SEREINS, de révision au garage …

– ouille les frais supplémentaires à avancer – et les paperasses/ lettres de réclamation à rédiger – pour louer une petite puis une plus grande voiture de remplacement pendant 1 mois…

– ouille les 10 points de suture au mollet (merci la montée impossible en VTT de montagne, mon pied a dérapé de la pédale…) (enfin honnêtement, je n’ai rien senti, j’étais juste dégoûtée de ne pas pouvoir me baigner pendant 12 jours…)

MAIS

– ouahou la montagne en amoureux pendant une semaine dans un hôtel ultra confortable doté d’un restaurant gastronomique accessible même avec la formule demi-pension. Autant vous dire qu’on était contents de passer à table après les kilomètres de randonnées qui font du bien au corps et à l’esprit. Je me suis dépassée, j’ai marché, grimpé, et descendu comme jamais je n’aurai cru pouvoir le faire, des heures durant, repoussant mes limites. Suis si fière de moi ! Et les paysages gagnés à chaque sortie… que du bonheur, cette fois.

IMG_1782

IMG_1787

IMG_1788

IMG_1729

– ouahou les retrouvailles avec les enfants, ainsi que les 3 semaines de vacances à 4 qui ont suivi. D’abord dans les Gorges du Tarn : magnifique, incroyable. Puis à Sarlat en Dordogne. Nous connaissions déjà pour y avoir été il y a 4 ans, mais les enfants ayant grandi, on a pu faire plein de nouvelles visites et activités. De toute façon dans le Périgord, il y a de quoi faire !!

Alors dans le désordre, nos grands moments :
– du paintball tout d’abord avec les enfants – pistolets adaptés donc et ensuite, avec l’Homme on a squatté avec un groupe d’adultes pour bien se marrer ;

– du karting, idem, enfants et on en a profité nous aussi ! Faut pas déconner hein ;

– des randonnées, dont 2 avec les enfants de chacune 7,5 kilomètres : la puce a beaucoup râlé, le P’tit Grand, lui, était devant. Avec l’Homme, je n’ai pas compté, mais je pense qu’on a bien dû se manger une cinquantaine de kilomètres et surtout de bons gros dénivelés ;

IMG_1945

– une journée à Rocamadour : j’ai préparé un billet spécial avec le détail, car c’était vraiment super et j’ai des conseils à vous donner AU CAS OÙ ;

– la visite de Castelnaud : le dernier vendredi d’août, c’était LA bonne idée, il n’y avait presque personne, alors qu’il s’agit d’un des châteaux les plus visités du Sud de la France. Pour l’anecdote, je me suis fait embarquer dans le petit « spectacle » sur le maniement des armes. Me suis retrouvée habillée en Maître d’Armes : cotte de mailles de je ne sais combien de kilos sur les épaules, devant le public, mais surtout les miens pliés de rire. Merci la solidarité les enfants.

– du bowling, billard et flipper, LE jour de pluie en Dordogne. Je précise que j’ai gagné au flipper, c’est important. Ah et le P’tit Grand nous a mis une taule au billard !!

IMG_1920

– les enfants ont visité Sarlat avec un guide et un groupe de « juniors » (8/12 ans), bon, je ne vous cache pas qu’ils n’ont pas été totalement emballés, mais nous, pour 8 euros, on a été peinards presque 2h… uh uh

– du canoé (19 kilomètres sur la Dordogne, et 11 sur le Tarn)

IMG_1939

Ok, là, il ne m’aide pas beaucoup…

IMG_1942

La Roque Gageac

Je termine en vous donnant le nom de notre location à Sarlat (Au Pré de l’Arbre), parce que c’était vraiment bien, comme le prouvent les notes sur tripadvisor. On y a passé 2 semaines tellement agréables… Je ne vous confierai pas l’adresse dans les Gorges du Tarn, c’était correct, mais décevant par rapport au prix.

IMG_1908

LA piscine

IMG_1906

Nos voisins à Sarlat

Et quand Hello Famille sera en ligne, je ne manquerai pas d’aller y critiquer ces hébergements « kids friendly ou pas (justement) », promis Marie.

Si vous voulez voir toutes mes photos postées durant l’été, c’est sur instagram. N’hésitez pas à me suivre, je suis devenue accro à ce réseau et je m’applique désormais pour prendre de jolis clichés.

24 commentaires

 
Top