Le futuroscope avec des enfants de 6 et 8 ans

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Le Futuroscope

Plus de 10 ans que l’Homme et moi, alors encore jeunes et beaux (sans enfant donc), avons découvert le parc du Futuroscope. Allez, j’avoue, il ne nous en était pas resté un souvenir impérissable. Juste un bon moment passé avec famille et amis.

Il y a quelques jours, nous avons eu la grande chance d’être invités, avec les enfants, à passer un week-end au parc du Futuroscope à l’occasion du lancement de la grande féérie nocturne : Lady Ô.

Techniquement parlant, le Futuroscope est situé près de Poitiers, à seulement 1h30 de TGV de Paris gare Montparnasse. Cerise sur le gâteau, en arrivant, vous êtes déjà au parc, il ne reste qu’à laisser votre bagage, qui est emmené à votre hôtel, et à traverser l’autoroute (via un pont) qui sépare la gare dédiée au Futuroscope et le parc en lui-même.

futuroscope tgv gare

C’est quand même bien fait non ? Le soir, hop un p’tit coup de navette et en 15 minutes vous êtes à votre hôtel.

Alors, évidemment, nous avons bénéficié de conditions de visite assez exceptionnelles. Rapport au pass qui nous permettait de griller toutes les files d’attente. Pardon, VIP, toussa. Les enfants y ont pris goût et demandent désormais à passer devant tout le monde à la boulangerie et à la caisse de chez Carouf. Non, votre maman n’est pas enceinte les enfants, cela ne fonctionnera pas. Déjà que … BREF

Cependant, le parc est suffisamment grand, les attractions nombreuses et surtout les panneaux d’affichage bien placés pour pouvoir enchainer assez facilement les spectacles. Car le Futuroscope c’est avant tout, non pas des manèges, à la Astérix ou Disneyland, mais bel est bien un parc consacré à l’image.

futuroscope

En deux jours, vous pouvez clairement faire toutes les attractions. Cependant, elles ne se valent pas toutes. Certaines ont mal vieilli honnêtement comme le film sur le surfeur Kelly Slater projeté sur un grand écran type IMAX. C’est à dire que désormais, la 3D est présente (hélas d’ailleurs) dans toutes les chaines de cinéma et la Géode n’est pas bien loin non plus.

Par contre, la saison 2013 accueille au Futuroscope de bien belles nouveautés ! Nous les avons donc testées en priorité.

Et voici notre petit bilan familial et notre top :

le spectacle de magie iMagic : énormissime. Oui carrément. Drôle, bluffant, à ne manquer sous aucun prétexte. Regardez donc bien les horaires des séances.

Le Petit Prince en 4D. Attention, j’explique le principe de la 4D. Vous regardez le film en 3D, jusque là vous me suivez ET vous subissez en plus des mouvements de salles : sol qui bouge, vent qui souffle sur vous, bulles de savon qui tombent… L’histoire est adorable, bien en phase avec l’univers du Petit Prince qui fête ses 70 ans cette année.

petit prince futuroscope 4D

Arthur l’aventure 4D (je ne vous refais pas l’explication). Il s’agit là d’un simulateur. Bien accroché, muni de lunettes 3D, vous vous baladez dans l’univers d’Arthur. C’est court, mais c’est bon. Sensations garanties ! Les plus petits ont adorés (1m05 minimum), pas de tête à l’envers. Pour ceux qui connaissent, cela rappelle beaucoup l’attraction « star wars » chez Disney mais avec les lunettes en plus.

arthur futuroscope 4D

Danse avec les robots. Donc là, autant vous dire que j’ai fait ma chochotte. J’ai gardé les sacs. L’Homme, lui, y est allé. Le principe : un « robot » danse sur une musique du DJ Martin Solveig, au bout de ses 4 bras, deux places assises. Chaque duo peut choisir le niveau de mouvements (de 1 à 3). Clairement, le 1 est super gérable (pas de tête en bas), le 3 remue bien (tête en bas), mais les mouvements ne sont pas trop violents, pas trop « secs » en tout cas. Super musique, il est possible de juste regarder sans faire l’attraction. Attention, file d’attente costaude, étant donné que l’attraction ne permet pas de faire passer beaucoup de monde en même temps et que le temps de préparation est assez long. Accessible à partir de 1m20.

danse avec les robots futuroscope

– le planetarium ou « Choc cosmiques » : c’était notre grande première avec les enfants, j’ai toujours adoré les planetarium (et pas seulement pour se retrouver à l’ombre dans de grands fauteuil reposants). Pas du tout déçue par celui-ci, bien au contraire. J’ai adoré l’histoire conté par Lorant Deutsch, accessible, intéressante. Les enfants ont adoré également.

– la zone « enfants » avec plein de mini attractions à leur taille (mais attention, certaines demandent tout de même de faire 1m20, ce qui n’est pas encore le cas du P’tit, frustré donc à de nombreuses reprises). Mini tyrolienne, mini splash, mini looping, le balancier des fortiches (où j’ai cru que j’allais rendre mon déjeuner)… sans oublier les jeux plus classiques qu’on trouverait dans un square.

enfants futuroscope

Mention « chou » pour le circuit de voiture électrique pour les petits. Attente trop longue hélas mais une fois que les enfants sont briefés sur le code de la route, ils passent vraiment un très bon moment. Bon, j’ai juste le mien qui a pris un énorme sens interdit. On ne dira rien. Par contre, moyen le prix de la photo/permis de conduire ensuite (5€)

– l’aérobar. AH AH AH prendre un verre à 35 mètres de haut cela ne vous a jamais titillé ? Ba voilà. C’est fait. Nan, je ne faisais pas ma maline MAIS je l’ai fait. Et toc. Par contre, je n’ai rien bu hein.

Regardez comme j'ai l'air détendue à 35 mètres d'altitudes, les cheveux et pieds au vent... (photo Sandra)

Regardez comme j’ai l’air détendue à 35 mètres d’altitudes, les cheveux et pieds au vent… (photo Sandra)

aeorbar futuroscope

Et le spectacle nocturne alors ? Lady Ô ? Allez, je vais être franche encore une fois. J’ai trouvé, enfin nous avons trouvé, l’histoire (contée par Nolwenn Leroy) très… cucul la praline, gâchant du coup un peu les extraordinaires jeux d’eaux et de lumières. En gros, à regarder mais à ne pas écouter ! Le feu d’artifice final est juste sublime. Autant vous dire que les enfants étaient scotchés.

lady o futuroscope féérie nocturne

Un grand week-end riche en sensations fortes. Merci à toute l’équipe du Futuroscope pour votre accueil sincèrement adorable.

Toutes les infos

Pour les enfants, à partir d’1m20, ou, au moins 1m05.

NOUVELLE VISITE au parc du futuroscope avec les enfants (11 et presque 9 ans) en avril 2016, à lire ici

9 commentaires

  1. On a hésité pour ces vacances, mais avec un bébé et un 2ème qui ne fait pas encore 1m20, on a repoussé. Ce sera pour une autre fois.
    Très joli reportage photos ! La dernière fois que j’y suis allée, j’avais 16 ans, alors je pense que ça a bien évolué depuis.

  2. Définitivement pas pour moi l’aerobar ! tu as toute mon admiration pour cet exploit. Le petit est à 1,02 m, on va donc attendre un peu.

  3. lol j’ai fait le parc en 1995 avec 30 gamins et à l’époque je ne me souviens même pas d’avoir fait la queue 😉 ton passe VIP avec mes propres enfants ça donne trop envie là 😉 ! 👿
    Tu m’épates pour l’aérobar :mrgreen:

  4. Mais ?! On s’est croisées alors ?! Tu y étais le jour où Nolween Leroy a fait la prez ?

  5. Tu es parfaite! J’ai réservé notre séjour hier et tu m’apportes les précisions sur un plateau!
    J’aime beaucoup ton air « non , je suis pas crispée…à l’aérobar »…

  6. Ma grande ne fait que 92 cm alors on va attendre 😛

  7. Ah mais quelle journée. Et Mr ezabel est un partenaire parfait pour danser avec les robots ;-)) Donc, je rajouterai : y aller avec des amis, c’est deux fois plus cool !

  8. […] Iron Man. Et que selon le ton degré de folie, tu te retrouves plus ou moins la tête en bas. Avec Mr e-zabel, j’ai pris niveau 3. A un moment on a l’impression que notre crane va s’ouvrir […]

  9. Ben écoute avec un enfant de moins de 1,05 m on en a quand même bien profité même si évidemment les aînés ont fait bien plus de choses 🙂

Laisser un commentaire