Mum to be Party III - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Mum to be Party III

La Mum-to-be Party© réunit des futures mamans autour d’ateliers gratuits animés par des experts pour célébrer et papoter bien-être et féminité. La 3ème édition de cette rencontre intimiste et exclusive a donc eu lieu le mardi 25 octobre à l’Espace Weleda (Paris 8ème).

Non non, je n’y étais pas en tant que future maman en recherche d’informations et de chouchoutage.

J’y étais en tant que co-animatrice d’un atelier. Grande première pour moi. Sachez que j’ai adoré ça.
Il faut dire que j’étais vraiment entre de bonnes mains, d’abord celles de Chris, du blog 30ansenbeauté, organisatrice en chef, collègue blogueuse devenue rapidement une vraie copine dans la « vraie » vie (parce qu’il y a une vie, en dehors de l’internet). Et puis Anais, que j’ai rencontré quelques semaines avant cette « Party », baby planer de son métier, pour qui j’ai eu un gros coup de cœur.

J’ai donc eu la chance de pouvoir animer un des ateliers. Avec Anais, nous avons décidé d’aborder avec humour et pragmatisme la préparation à l’arrivée de bébé. Qu’elle soit matérielle, mais aussi « psychologique ».

ATELIER PRÉPARATION ZEN DE L’ARRIVÉE DE BÉBÉ ou comment ne pas arriver stressée (et fauchée) à son accouchement.

(j’adore l’intitulé)
Les uns après les autres, les petits groupes de futures mamans sont passés discuter, échanger avec nous et écouter notamment notre 1er conseil :

Ne pas écouter les conseils. Ah ah !

Ça c’était fait.

On avait soigné la déco...

Un petit résumé ?
Attention, loin de nous était l’idée de nous ériger en grande prêtresse de la vérité et de la connaissance absolue de ce qu’il faut faire (ou pas). Juste, 2 déjà mamans qui ont su, suite à leur propre expérience, tirer quelques leçons et définir quelques points à ne pas oublier.

Comme :
Ne pas idéaliser « trop » son accouchement. Même si nous pouvons qu’espérer pour vous, qu’il devienne le meilleur souvenir de votre vie. Il se peut (eh oui), que tout ne se passe pas exactement comme vous l’aviez prévu/rêvé. Disons qu’en ayant pensé, un peu en amont, qu’en effet, la nature, mais aussi les personnes qui vont vous entourer ce jour-là, parfois, sont capricieux, cela vous permettra de mieux accepter le jour J quelques petits dérapages par rapport à l’image rêvée de la chose. Une césarienne en urgence N’EST PAS exceptionnelle et surtout N’EST PAS un échec. On ne vous juge pas par la manière dont vous accouchez. L’essentiel c’est que bébé sorte, en bonne santé et que vous, vous restiez aussi en bonne santé. Le reste, j’ai envie de dire, c’est que du plus. (ou pas)

Profiter au maximum du temps précédent l’accouchement pour PRENDRE SOIN DE VOUS : épilation, coiffure, massages spéciaux. Rien de tel qu’une maman reposée et jolie pour accueillir son bébé. Les « déjà-mamans », par pitié, ne vous dites pas que pendant votre congé maternité vous pourrez aller chercher Titou pour lui éviter la garderie. NON. Il va à la garderie, comme d’habitude, et VOUS VOUS REPOSEZ. Voilà.

Profiter aussi de ces quelques jours pour organiser les relais qui vous aideront APRÈS l’accouchement : femmes de ménage, copines qui pourraient venir vous apporter quelques plats tout faits de temps en temps ou venir garder 30 minutes bébé pour que vous puissiez prendre une bonne douche ou faire une mini sieste réparatrice.

À cette occasion, Anais a préparé, avec de jolies illustrations de Laetitia Larralde des « bons pour » (un bain moussant, des papouilles, un tour d’aspirateur), à distribuer, à laisser traîner autour de vous, disons pour… insuffler quelques bonnes idées à vos proches qui ne sauraient pas (oh les pauvres) comment vous faire plaisir.

Penser aussi à bien avancer vos faire-part et vos démarches administratives ! Vous préparez par exemple tous les courriers, les enveloppes pour la CAF, la CPAM, l’employeur, la mutuelle, l’assurance et vous n’aurez plus qu’à y glisser la photocopie de l’attestation de naissance de votre mini-vous.

Préparer La fameuse valise de maternité ! Ah ah ! L’angoisse pour beaucoup de futures mamans : ai-je assez de pyjamas et de bodies ?!!! Remettons donc les choses à leur place : vous ne serez pas virées de la maternité si vous avez oublié un body. Il y aura toujours quelqu’un pour faire un aller-retour à une boutique, ou chez vous, pour faire une machine et vous ramenez ce qu’il manque ! Donc ZEN.
Par contre, voici ce qu’Anais et moi préconisons :

Faire une valise pour votre séjour avec absolument (ce n’est pas écrit sur les fameuses listes) : des boules quiés, une veilleuse ou lampe de poche (pour éviter d’allumer les fluors affreux de la chambre en pleine nuit pour nourrir ou cajoler bébé), des gâteaux, de quoi écrire et votre recharge de téléphone portable !

Parallèlement, préparer un sac pour la salle d’accouchement (et c’est celui-là que vous pourrez choper d’une main en partant à l’arrache pour la maternité). Dedans on y met : une tenue de naissance pour bébé, un appareil photo (et on met le flash sur OFF merci), un lange coton bio si vous souhaitez faire du peau à peau (pour cela, nous vous préconisons une visite de la boutique à croquer d’Aden & Anais), un brumisateur (parce que non, on ne boit pas, et on ne mange pas en salle d’accouchement), des chaussettes (parce qu’il y fait froid), de quoi occuper et nourrir monsieur, et notamment des pièces de monnaie pour LA machine à café. Afin qu’il soit à peu près disponible pour la dernière ligne droite. Le pauvre hein…

Ensuite, on a parlé matériel à acheter (ou pas), sachez que nous n’avons pas toutes les mêmes besoins et que le maître mot avant tout achat (compulsif compris) est AUDIT. Vérifier ce dont vous avez vraiment besoin. Par exemple, tout le monde n’a pas besoin d’une poussette de suite (eh non ! une écharpe peut suffire pour les premiers mois et on peut ensuite passer à une poussette-canne), ou d’un écoute-bébé. Et très peu ont besoin d’un stérilisateur. Par exemple.

Voilà, en gros, de quoi nous avons parlé pendant 6 fois 30 minutes (ah, on me souffle dans l’oreillette que nous avons largement dépassé notre temps de parole)
Petit teasing maintenant… Sachez que l’atelier était « sponsorisé » par une marque de poussette haut de gamme. Et que cette marque va me permettre d’offrir ici même un de leurs modèle. Un modèle que j’adore particulièrement, car citadin.

Très, très bientôt sur le blog. Une poussette Bugaboo Bee à gagner !!

Ambiance franche rigolade !

Sinon, pour être au courant de l’actualité de la Mum To Be Party, c’est sur facebook.

40 commentaires

  1. Voilà encore une mum to be party que j’ai ratée, dommage car vos conseils m’auraient bien servis avant mon accouchement 🙂

  2. Et moi j’ai adoré te rencontrer depuis le temps que je lis ton blog… C’était vraiment une super soirée.

  3. grrrrrrrrrrrr c’est pas là tout près Paris

  4. on verra si dans 3 mois j’arrive à suivre ces conseils… ce qui est clair c’est qu’après un premier BB, je n’idéalise plus l’accouchement !

  5. J aurais adoré assister à ce genre de rdv avant d accoucher ! Avant et après l arrivée de BBchou, c’était pas zen à la maison !!

  6. J’espère que je serai retenue pour la prochaine car j’aurais adoré être là !
    En tous cas merci de nous faire partager tout ça.

  7. Enfin j’ai pu te rencontrer ! ca m’a fait super plaisir, car tu es une de mes blogueuse préféré ^^
    a bientot j’espère

  8. Ca m’aurait drôlement plu, ce genre de « party »-là, si j’avais réussi à m’y traîner pendant ma deuxième grossesse.

    C’est vrai que je recommande moi-même à celles de mes amies qui attendent leur premier bébé de ne pas écouter les conseils… mais il y a quand même quelques suggestions à leur faire, pas pour les endoctriner mais simplement pour leur expliquer ce que moi j’ai ressenti, sur la préparation de l’arrivée de bébé, sur le grave problème de l’insuffisance de sommeil pendant la grossesse (dont on parle moins que du manque de sommeil post-partum !), sur le baby-blues… Ta liste de conseils « de base » est pertinente, et sans parti pris.

  9. J’aurais aimé avoir ce genre de conseils pour mon premier bébé. Ca m’aurait éviter quelques petits désagréments.
    Il faudrait que ce genre de rencontres se généralisent partout en France.

  10. C’était vraiment un chouette moment, j’ai adoré. Une bugaboo bee à gagner ?!!! AAAAAH !

  11. La classe! C’est la poussette des stars la Bugaboo 😉

    La nuit, à la maternité, je laissais la lumière de la salle de bain allumée pour que ce soit moins agressif pour mes yeux 😉 (oui j’avais une salle de bain 😛 )

    Bravo pour cet atelier!

  12. Qu’est-ce que j’ai raté dans ta liste ?
    -« les relais qui vous aideront APRÈS l’accouchement » quand on nous demandait ce qu’on voulait on disait une quiche, un gratin… Les gens croyaient que c’était une blague. Avec le tourbillon de bébé on n’a quasi rien mangé ni moi ni mon cher et tendre pendant 15 jours environ, les douches ça a pris 2/3 mois avant que je puisse la prendre le matin comme d’hab, les siestes quesako ?
    – les « bons pour » : une jolie idée mais je n’aurais jamais osé.

    • Jamais osé non plus, c’est pourtant pas l’envie qui me manquait ! Mais ça m’est arrivé de demander à ma mère au téléphone de venir chez moi « juste une demi-heure, juste le temps de me laver les cheveux, ça fait quinze jours que je ne me suis pas lavé les cheveux… » Pathétique.

      J’ai bien apprécié le cadeau de mes collègues de bureau : au lieu de me faire livrer des fleurs à mon retour de maternité, ils m’ont fait livrer une grosse corbeille de fruits frais. Fabuleux. On a survécu les quatre premiers jours avec ça et les surgelés Picard que j’avais stockés avant de partir ! 😀

    • l’idée des « bons pour » c’était surtout de faire réagir les mamans présentes, justement pour qu’elles chopent un peu le réflexe pour déléguer, car ce n’est pas une mince affaire….

  13. hello,
    toujours un plaisir de lire ces petits conseils quand on est enceinte de 38 semaines 😉
    on en parlait avec une amie , arrêtez en france de nous faire rêver avec des accouchements idéaux naturels mieux pour bb etc etc .. du coup pour mon premier accouchement le fait d’avoir eu les forceps j’ai cru que c’était parce que j’avais pas bien poussé .. n’importe quoi alors j’imagine celles qui doivent avoir une césarienne en urgence , on en parle jamais en 10 leçons de préparation à la naissance pourtant le taux de césarienne est élevé ? bref arrêtons d’angoisser les femmes pour rien , le plus important c’est que BB arrive en pleine forme ..

  14. Mon petit Adam est né en Septembre et malgré une invitation bien tentante, j’ai fêté le « to be mum » tout court à la maison. En tous cas super initiative, ça devait être top! 😉

  15. râââh là c’est bête de n’être pas parisienne…
    Peut être est ce une bonne idée à relayer en province?
    ça devait etre sympa, on se sent un peu seule en congé mat…

  16. Bonjour,
    Vous m’avez parlé de la cure maman-bébé lors de cette mum-to-be party et ça m’intéresse au plus haut point.
    Est-ce que tu as des adresses ou des coordonnées internet sur le sujet?
    Je trouve pleins de liens mais je ne sais pas trop auquel me fier.

    Merci d’avance,

    Laure

  17. […] l’arrivée de bébé ou comment ne pas arriver stressée (et fauchée) à son accouchement! Tout un programme… Voici un petit résumé de notre atelier avec toutes les références que nous avons évoqués et […]

  18. […] ont concocté un petit récap bien complet (et encore une fois, bien utile) sur le blog e-zabel.fr. Un merci spécial à bugaboo d’avoir mis à disposition ses 3 poussettes (la Bee, la […]

Laisser un commentaire