26 avril 2010

Parfois, il faut se forcer

Bon, les mamans.

Faut qu’on parle sérieusement là.

Si.

Désolée, mais l’heure est grave (enfin non pas tant que ça, mais bon, ça le fait je trouve)

A force de vous lire (enfin celles qui daignent me laisser des commentaires ou des emails ! Et toc v’lan pour les vilaines autres lectrices cachées !), je remarque (oui parce que j’analyse hein aussi ce que vous dites, je prête attention tout ça), que certaines d’entre vous avouent (et c’est déjà bien) avoir un peu de mal à laisser leur progéniture à une tierce personne alors qu’elles ont la chance d’avoir une tierce personne de confiance sous la main !!

Hein !

Alors qu’est-ce que c’est que ce bordel !!??

Depuis quand on lit e-zabel et on ne comprends toujours pas qu’il est INDISPENSABLE de s’aérer l’esprit et le corps de temps en temps, voir régulièrement !

Hein ! Non mais !

Sans parler des mamans non lectrices de ce blog, mais dont j’entends les anecdotes que l’on me raconte et qui se bloquent, refusent des vacances au bout du monde ou juste à côté parce qu’elles n’y arrivent pas ! Bon, en même temps c’est normal tout ça, mais j’ai donc envie qu’on en cause entre 4 (à peine plus) yeux aujourd’hui, maintenant, tout de suite.

Allez, je vous entends les filles, « ouais mais e-zabel, elle est grave décomplexée de la maternité quoi, alors c’est facile pour elle ! »

Ba voyons !

Remettons les choses dans leur contexte et pour être bien claire, je vais vous raconter ma vie (ça changera… pas)

Il était une fois, une maman (jeune, belle, tout ça, ah non tiens d’ailleurs, jeune maman oui, avec quelques kilos de grossesse sur les cuisses/fesses/ventre/bras… bon j’arrête). Cette jeune maman avait pris un congé maternité à rallonge grâce à des journées de congés et puis aussi un mois de congés patho, et un mois de congé parental. Bref, plein de congés qui font qu’elle avait gardé sa petite puce, son premier petit enfant chéri, 8 mois. La reprise du travail s’était fondamentalement bien passée. Elle avait juste pleuré à chaudes larmes lors de l’adaptation avec la nounou voyant que sa petite princesse ne l’avait même pas calculé et riait aux éclats avec la nounou. (ce qui est bien en soi, mais ce qui peut blesser la maman au premier abord).

Un jour, peu après la rentrée, l’homme papa avait proposé à la maman chérie de passer quelques jours de vacances idyllique à Lille chez Maurice (je suis lourde avec cette blague, m’enfin tant pis). La 1ere réaction de la maman aurait dû être : « ouiiiiiiiiiii mon dieu, une ile paradisiaque tous les deux !!! du soleil, du repos, tout ça !!!! MERCI ». Et en fait, la réaction fut plutôt troublante… « ba en fait, euh, tu veux dire à 13 000 km d’ici, de la petite quoi… et euh combien de temps…. ah 2 semaines c’est mieux vu la distance… oui c’est sûr… oui mais attends 2 semaines c’est long pour…. la petite bien sûr !!! Moi ça va… hum »

Je ne vous fais pas de dessin. J’ai paniqué. Je m’étais déjà séparé d’elle 1 journée et 1 nuit sans soucis. Laissée chez mes parents en qui j’avais toute confiance. Je me suis inventée toutes les excuses du monde : elle avait 9 mois, l’âge des séparations encore plus difficile, ce n’était pas possible. Mes parents allaient-ils savoir s’en occuper si longtemps ? Et si je lui manquais trop ? On ne pourrait pas revenir ! Et puis si, si, si…

J’avoue, j’ai trainé des pieds, mais d’un autre côté, je voyais clair : l’homme lui, voulait partir, absolument et notre couple était mine de rien bien fragilisé par l’arrivée de choupie… En gros, il fallait que je parte, que l’on se retrouve tous les deux. Je faisais bonne figure, mais je me souviens avoir trainé des pieds pour trouver les billets d’avion, faire l’itinéraire, bouquiner les guides de voyage…

JE ME SUIS FORCÉE (quand j’y repense, pinaize, se forcer pour aller à l’ile Maurice, faut vraiment être frapadingue ou … jeune maman)

Tout ça pour vous dire que si vous ne vous forcez pas, vous le regretterez. C’est simple, j’en ai déjà lu une ou deux qui viennent de s’en rendre compte. Plus tard vous commencez, plus dur c’est difficile pour vous, mais pour le loulou que vous confiez aussi. Ici la puce a été habituée dès sa première année, et du coup, c’est à 5 ans, absolument naturel pour elle d’aller passer quelques jours chez mes parents !

Si vous avez la chance de pouvoir confier votre petitou à quelqu’un de confiance, ne serait-ce qu’un week-end : faites-le !!!! C’est bon pour tout le monde : vous, la personne qui le garde en général est ravie, surtout si ce sont les grands parents, l’enfant voit autre chose et se détache un peu de son petit monde pendant quelques temps ! Il n’y a que du positif !!

Alors comment cela s’est terminé pour cette jeune maman ?? Eh bien, elle est partie en pleurant dans le taxi, laissant sa puce à qui elle avait répété 1 milliard de fois qu’elle allait être absente quelques jours mais qu’elle l’avait confié à papy mamie avec confiance.
Les premières heures ont été difficile, j’avais envie de pleurer dès que je pensais à elle. Deux jours après, j’ai appelé mes parents, la puce allait à merveille, ne me réclamait absolument pas, dormait et mangeait super bien et s’éclatait dans leur jardin ! Le poids de la culpabilité est parti à cet instant et j’ai passé des vacances inoubliables.

A vous de me raconter !

article précédent article suivant

vous pourriez aussi aimer

63 commentaires

  • nanettebes
    26 avril 2010 at 07:58

    Ca tombe a pic, j’ai confie mon grand pour une semaine de vacances (pour lui, pas pour moi…) a ses grands parents! Faut vraiment se forcer mais finalement il va s’aerer un peu et nous aussi!

    C’est en mai que ca va etre plus dur : On part en week-end en amoureux (enfin presque, avec la belle-mere en plus, mon homme fait ce qu’il peut!). Il faut laisser les 2 schtroumph 4 jours à mes parents! et mes parents s’occupent tres bien d’un schtroumph mais 2 ils savent pas! On verra bien…

    répondre
  • Samantha
    26 avril 2010 at 08:02

    Tout à fait d’accord! Je travaille depuis chez moi et je n’ai pas pu avoir de place en crèche (parce que bon, madame, ce n’est pas un vrai travail si vous êtes chez vous… no comment) ni auprès d’une nounou (pas les moyens). Pas de famille sur place, mais ô miracle, une petite place en garderie pour les 2 ans de la miss: à 30-45minutes de chez moi! Ce qui fait que techniquement, en semaine, je n’ai que 2 heures grand maxi par jour où je peux bosser (et penser à moi de temps en temps, en essayant de ne pas culpabiliser pour le temps non passé à bosser justement).
    Résultat? Les rares fois où on peut partir en week-end prolongé, voire en vacances, en amoureux, on fonce! La puce nous manque bien sûr, les premières fois ont été très dures, mais on y est allé progressivement (une demi-journée, un jour, etc…) et c’est positif pour tout le monde! Elle s’amuse énormément et est ravie de nous expliquer tout ce qu’elle a fait « comme une grande » (elle a 2 ans « et demi maman, je suis grande »). De notre côté, on se retrouve, on peut discuter des heures, se vider la tête et on a l’impression à chaque fois d’être aussi nunuches qu’à nos débuts (regards énamourés, main dans la main, à rire pour rien, bref vous voyez de quoi je veux parler :P).
    Alors, oui, si vous pouvez prendre de grandes respirations et revenir reboostés et plus disponibles pour vous et pour vos enfants, je n’aurais qu’une chose à dire: foncez!

    répondre
    • Lily
      26 avril 2010 at 09:05

      C’est marrant, moi aussi je bosse à la maison et moi non plus je n’ai pas eu de place en crèche parce que, je cite, « vous travaillez chez vous madame, vous pouvez garder votre fils en travaillant » m’a-t-on dit à la mairie !!!!! Moi aussi j’ai eu des demi-journées en halte-garderie qui à la fin de la 2e année se sont transformées en journées pleines parce que j’en pouvais plus de faire un temps plein sur des demi-journées, avec un loulou de un an à la maison le matin et que j’ai failli y laisser ma santé… Voilà, juste un coup de gueule pour toutes les mamans qui travaillent en free-lance à TEMPS PLEIN à la maison et qui ne sont pas prises au sérieux par les mairies, crèches, écoles… y en a MARRE !

      répondre
  • Isabelle
    26 avril 2010 at 08:13

    J’avoue j’avoue, j’ai du mal avec la garde totale encore. Mais je sais qu’il n’y a pas de raison alors je me force à petites doses pour le moment: une soirée en mai pour un concert, et les fameuses 24h d’anniversaire de mariage en juin.
    En fait je n’ai pas de mal à confier le bonhomme la journée, mais j’ai du mal à envisager que quelqu’un d’autre fasse le rituel du soir, c’est un peu bête non?

    Mais je vais y arriver!

    répondre
    • Leona
      26 avril 2010 at 10:25

      C’est vrai que c’est le rituel du soir et les nuits qui sont les plus durs à déléguer ! Mais justement, on peut être surpris de la vitesse à laquelle le bout’chou va accepter de s’endormir SANS le rituel de 25 minutes, après juste une histoire et une berceuse de la mamie ou de la baby-sitter… comme quoi, on se fait bien manipuler par les petits, parfois… 😉

      répondre
    • Lily
      26 avril 2010 at 11:19

      Je suis exactement comme toi. No problemo pour confier mon loulou en journée, mais le soir, ou sur du long terme, c’est plus dur…

      répondre
      • Isabelle
        26 avril 2010 at 12:25

        A vrai dire le jour j’ai bien du me résoudre vu qu’on le dépose chez la nourrice de 7h30 à 18h 4 jours par semaine depuis qu’il a 3 mois…
        mais justement il ne dort pas toujours bien là bas, du coup j’ai envie qu’il dorme bien la nuit. Mais bon, pour l’instant les soirs/week end on a recours à de l’aide familiale uniquement, c’est plus simple. enfin on va avoir recours, je me prépare (il a 7 mois)

        répondre
  • Femin'elles
    26 avril 2010 at 08:25

    Alors moi je me force beaucoup, je me fais violence, la 1ere fois que mon fils a découché (a 2 ans et demi quand même, quoi?????? pas avant??? bon ca va hein….)c’était a 5 minutes chez ma mère et moi j’ai quasiment pas dormi
    mamanquidevraitconsulter 🙂

    répondre
  • Cleanettte
    26 avril 2010 at 08:28

    Je n’ai jamai eu aucun problème a laisser mes enfants avec quelqu’un de confiance quand je devais travailler ou vraiment me reposer ou même une soirée d’adulte mais pour des vacances là j’ai beaucoup plus de mal avec le concept: des vacances de réves je ne conçois pas ça sans mes enfants tant qu’ils ne sont pas en age d’aller en vacances seuls de leur coté.

    répondre
    • Hélène
      26 avril 2010 at 22:38

      Et je partage ce point de vue. Je n’ai que 5 semaines de vacances par an et je compte bien profiter de ces jours-là avec mon fils.

      répondre
    • Anne Cé
      27 avril 2010 at 11:32

      tout pareil pour moi, à partir du moment où j’ai une famille, nous vivons en famille, y compris pour les vacances.

      nous venons de passer une semaine en vadrouille avec notre puce, à Paris donc pas encore le trip très aventureux, et avec mon mari, on s’est dit qu’on allait pouvoir envisager de voyager à nouveau, en sac à dos, et avec notre fille !

      répondre
      • e-Zabel
        27 avril 2010 at 11:38

        Je respecte totalement, je trouve juste essentiel de se réserver tout de même des plages à deux, car mine de rien, on ne fait pas, on ne se dit pas les mêmes choses qu’en présence de l’enfant. Ensuite, je pense mine de rien – pas taper hein ! – qu’avec 1 enfant ça reste gérable… avec 2 c’est déjà plus compliqué et plus fatiguant, donc on a peut-être plus envie de quelques jours de « liberté ».

        répondre
  • maman@home
    26 avril 2010 at 08:29

    Alors tu vois e-Zabel moi je n’aurais pas besoin de me forcer mais alors pas du tout hein sauf que ni Maurice ni personne d’autre ne m’appelle donc la question ne se pose pas. Et pourtant je suis carrément prête! 😉

    répondre
    • La Mère Joie
      26 avril 2010 at 08:38

      Idem ! :mrgreen:
      En même temps laisser 15 jours un mioche de 9 mois, pour aucun des enfants je n’aurais été prête…

      répondre
  • discover
    26 avril 2010 at 08:41

    bah moi la puce a 1 an et en fait je ne l’ai jamais laissée autre part que chez la nounou.
    A si on est sorti plusieurs fois le soir, avec sa tatie ou sa mamie qui la gardait sauf qu’on s’arrangeait pour la coucher avant de partir pour que la puce se rendre compte de rien… (on profite du fait qu’elle se couche tot)
    Je sais c’est mal… mais on a une puce qui a tres facilement peur des etrangers, et ce depuis qu’elle a 2 mois…
    Alors bon qd on part en WE chez mes parents, le 1er jour elle est farouche, le deuxième ca va mieux, mais bon on repart donc c’est pas simple.

    Donc bon entre le caractère de la puce et le fait que la famille est loin donc qu’elle ne les voit pas souvent donc que ca n’aide pas pour s’habituer aux autres … ben voila quoi… c grave docteur ? vous auriez pas un petit remède miracle N

    répondre
  • Bibina
    26 avril 2010 at 08:48

    Ma puce avait 2 mois 1/2 quand elle a commencé à aller chez l’ass. mat. 5 jours par semaine … Dur, dur, pour moi surtout, j’avais l’impression de passer à côté de tellement de choses 😥 … Donc, j’avoue que la 1ère année j’ai eu « un peu » de mal à la laisser le week-end …
    Pour mon p’tit pirate, j’ai recommencé à travailler à 4/5, il allait chez la même nounou que sa soeur, tout était plus facile, donc j’étais plus « disponible » pour les laisser un week-end de temps en temps chez les grand-parents …
    Et l’année dernière, j’ai sauté le pas : 4 jours en amoureux … Ouah, qu’est-ce que c’est bien !!! et les moussaillons étaient aussi super contents d’être sans les parents …
    Je crois que le principal, c’est d’attendre le bon moment pour les laisser. Ca arrive plus ou moins vite, selon les mamans, mais le jour où on apprécie vraiment qq jours sans les enfants, qu’est-ce que c’est CHOUETTE !!!!

    répondre
  • Céline
    26 avril 2010 at 09:07

    Et bien pour ce qui me concerne, après plusieurs tentatives infructueuses de mon homme pour me convaindre qu’un week-end à 2 serait bienvenu, je vais sauter le pas le mois prochain. Nous partons 4 jours en amoureux au soleil et mes beaux-parents viennent garder notre fils de 14 mois…
    Bon, ça fait déjà 15 jours que j’ai commencé à préparer des TO DO LIST dans chaque pièce avec des post-il numérotés sur chaque aliment/médicament/jouet/vêtement/ etc… pour être certaine qu’ils sachent EXACTEMENT comment s’y prendre avec le « chef d’oeuvre ». Et puis je me suis enregistrée en train de chanter ses chansons préférées (indispensable puisque personne mieux que moi ne sait chanter tout comme il les aime les chansons de mon baby).
    Bref, c’est n’importe quoi, je sens que je suis ridicule, mais disons que je fais un pas après l’autre. C’est déjà pas mal d’avoir enfin passé le cap du week-end de 4 jours sans enfants…
    Hein ?
    Oui ?
    Je le savais !
    Merci en tout cas de tes encouragements. Te lire ce matin m’a convaincue !

    répondre
  • Lily
    26 avril 2010 at 09:10

    Je vais passer pour une extra-terrestre mais je n’ai JAMAIS confié mon loulou de 3 ans à personne sur du long terme, pour la simple raison que l’on a PERSONNE à qui le confier (pour de longues vacances, pas pour des w-e.) Il a été socialisé dès 1 an en halte-garderie, ça a été plus dur pour moi que pour lui, mais on n’a pas de grands-parents jeunes et dynamiques à proximité à qui le confier pour de longues vacances…(toute la famille est loin très loin…) et de toute façon je le trouve encore trop petit, pour tout ce qui est rituels etc. je sais, faut que je me soigne mais j’assume pleinement mon côté mère poule ! et le papa est pareil alors… et notre loulou n’en souffre pas du tout, il est super sociable, part en courant à l’école ou au centre de loisirs, a des tas de copains… Quand il sera au CP peut-être ??? 😉

    répondre
  • Oum
    26 avril 2010 at 09:11

    C’est exactement la même conclusion à laquelle je suis arrivée dernièrement et c’est ainsi que nous partons DEUX JOURS à Barcelone sans la petite :)…. Bon c’est un tout petit pas miniscule surtout si on se compare à toi, mais c’est un pas « énoooorme » pour nous !

    répondre
  • galoupiot
    26 avril 2010 at 09:32

    Merci pour ce billet qui tombe super bien car je viens de laisser ma puce ce matin pour 1 semaine chez Papy et mamie et j’ai trop envie de pleurer !
    Je sais qu’elle va être super bien… et en même temps il a vraiment fallu que j’ai super nounou en vacances et plus de jours pour que je la laisse…

    répondre
  • sabine
    26 avril 2010 at 09:32

    que celles qui ne veulent pas laisser leur(s) enfant(s) se manifestent, je leur laisse les miens et part en vacances! 😀

    répondre
    • cathy B
      26 avril 2010 at 10:20

      Mais bien sûr !

      répondre
    • Hélène
      26 avril 2010 at 22:40

      Euhhhhhhhhhhhhh … J’ai piscine là !

      répondre
      • e-Zabel
        27 avril 2010 at 09:32

        plouf 🙂

        répondre
  • Carole
    26 avril 2010 at 09:49

    Pour l’instant les rares personnes qui peuvent me garder ma fille l’ont fait entre 1 et 3 jours max… et je n’ai pas besoin de me forcer! si quelqu’un veut la garder 1 semaine, je suis prête… mais j’avoue que 15 jours ça fait beaucoup… à 9 mois je crois pas que ça l’aurait fait (en même temps je ne saurais jamais!)

    répondre
  • cranemou
    26 avril 2010 at 09:52

    c’est quand même nettement moins dechirant quand tu en as 2 je trouve! J’en peux tellement plus parfois que quand ma mère les a gardé 3jours pendant qu’on déménageait, j’ai cru être en vacances!!!

    répondre
    • cranemou
      26 avril 2010 at 09:53

      Pour l’anecdote, je n’ai pas laissé N°1 seul plus de 2heure pendant ses 18premiers mois…. Je peux dire maintenanat que je regrette de ne pas en avoir plus profité!!! 😛

      répondre
  • fab
    26 avril 2010 at 09:55

    Laisser mon gnome j’en rêve, il a 2 ans !!!
    Toute notre famille est très loin, sa mamie fait 10-12H de train (vive les trajets où on ne passe pas par Paris) pour venir le voir, et du coup on accueille une personne en plus mais on ne se débarrasse pas du microbe.
    J’ai bien proposé qu’ils le prennent…à l’occasion en vacances …mais ça n’a pas l’air de les tenter de partir en vacances loin de chez eux…Bon c’est vrai, de notre côté, on n’a pas envie non plus de se payer 20H de trajet aller-retour pour le déposer en vacances chez eux, et pareil pour aller le rechercher!!! Le mettre seul dans un train , il est trop jeune et avec 3 changements, c’est pas demain la veille qu’il pourra le faire.
    Nous l’avons bien laissé à des voisins (je les remercierais jamais assez) pour 1 nuit mais on ne peut pas abuser…
    Dernièrement, on a discuter des grands parents de cœur mais faudrait pas vexer les vrais.
    En attendant on a une super nounou un peu grand mère qui nous le garde la journée, heureusement qu’elle est là.
    En tout cas super sujet car c’est bien LE problème d’être parent: se débarrasser de nos enfants de temps en temps…

    répondre
  • Celine1st
    26 avril 2010 at 10:12

    Alors un peu comme toi, le destin m’a mis un coup de pied aux fesses, puisque nous avons gagné une thalasso pour 2 à une date fixe, et heureusement parce que sinon je sais pas si je l’aurai fait!
    Et finalement même conclusion que toi : ça nous a fait un bien fou. Et aujourd’hui à presque 3 ans, il y court le coeur léger.

    par contre la le problème se pose pour N°2. Ma mère est seule, et j’ai encore du mal à envisager qu’elle gère les 2. Un grand pas si grand et qui bouge bien, et un tout petit de 3 mois qui sait pas encore à quel rythme il veut vivre lol.

    Mais je sauterai le pas aussi dans les mois qui viennent, j’en ai plus que besoin!

    répondre
  • Claire
    26 avril 2010 at 10:13

    J’entends bien ! Mais, alors que la plus petite a 3ans et la grande 6, c’est encore HYPER dur pour moi, le problème c’est moi bien sûr, elles, elles adorent le changement, aller chez leurs grands-parents … On est partis une fois, 4 jours au Maroc, quand la grande avait 8 mois … j’appelais matin et soir, et dans l’avion, j’aurais pu bouffer l’hôtesse à chaque trou d’air ! Depuis je dis à l’homme « ok, on part sans les filles mais on prend un vol différent » !!! Tu vois le niveau … ici, c’est la grosse névrose mais je me soigne ! :mrgreen:

    répondre
    • Leona
      26 avril 2010 at 10:29

      Je comprends tout à fait le besoin de prendre deux avions différents, mais comme mon dos en compote m’interdit de porter une valise, j’ai besoin de prendre le même avion que mon homme ! 😛

      répondre
  • cathy B
    26 avril 2010 at 10:23

    J’ai eu beaucoup de mal à laisser mes 3 petits mais je me suis longuement soignée et maintenant je les laisse sans souci, à la baby sitter pour une soirée ou plus longtemps à celui qui veut bien 3 enfants de 2ans et demi, 4 et 6 ans. Et j’en profite à fond !

    répondre
  • natacha
    26 avril 2010 at 10:28

    ah lala ca a l’air dur de laisser ses enfants…
    je ne peux rien te raconter enfin pour l’instant 😉
    et oui mon homme et moi on se lance dans l’aventure arrêt de la pilule samedi 24 la suite au prochaine épisode et j’espère bientôt vous raconter tout ca!

    répondre
  • Stéphanie
    26 avril 2010 at 10:29

    Hello,
    mon petit loup a 8 mois et pour le moment, le maximum pour moi c’est de sortir une soirée (et j’ai un peu tendance à gonfler tout le monde avec ses exploits) !!
    Pourtant je sais très bien qu’il serait très bien chez ses grand-parents dc ce n’est pas une question de confiance ! Mais pour moi c’est trop tôt, je ne sais pas si je parviendrais à vraiment profiter ! Mais tu as raison, un jour il faudra surement que je me force un peu… au moins quand il aura 18 ans lol !
    Mais d’un côté Maurice comme argument c’est très fort ! C’est vrai que pour une île paradisiaque j’y réfléchirais à deux fois … A bon entendeur !! Bonne journée

    répondre
  • Bobine
    26 avril 2010 at 10:31

    Coucou c’est moi la mère indigne qui a laissé sa fille de 20 mois pendant 3 semaines pour partir en Nouvelle Calédonie 8)
    Comme toi e-za j’ai du me faire un peu beaucoup violence (menace de divorce du Papa avant même le voyage de noce ;)). Moi aussi avant de me retrouver confrontée à une occasion pareille, je me disais que je ne pourrai jamais mais j’ai préparé ça sur plusieurs mois en impliquant tout le monde et je ne regrette pas. Et je sais aussi que je ne referai pas ça de sitôt.
    Mais je continue à l’envoyer souvent chez ses Mamies pendant 1 semaine (du pipi de chat la séparation d’1 semaine 😛 ) pendant qu’on bosse, je me dis qu’elle s’éclate aussi, ça la change de la crèche.
    Osez osez mesdames (je parle à celles qui en ont la possibilité bien sûr).

    répondre
    • Leona
      26 avril 2010 at 16:00

      Le voyage de noces serait-il la seule formule anti-culpabilisation valable ? 😀

      répondre
  • sarah
    26 avril 2010 at 10:38

    Je suis tout à fait d’accord avec toi : la première fois, il faut se forcer (en douceur bien sûr ! par exemple en commençant par le/la confier au papa, puis une nuit aux gd parents, … etc)
    car si on ne se force pas, on ne pourra pas constater qu’on en est capable : si si !
    et comme tu l’as dit, c’est salutaire : pour soi, pour son couple
    par contre, j’aimerais bien l’avis / l’expérience des lectrices sur l’âge auquel on « peut » se séparer de son bb et la durée
    car j’ai lu et entendu des pedo psy qui disent qu’il ne faut pas aller au-delà de 2 jours avant l’âge d’un an parce que le bb a énormément besoin de sa môman, a des difficulté à bien réaliser qu’il forme une personne distincte, et que pour ne pas le perturber … etc
    perso, je l’ai laissé 3 jours au papa il avait 3 mois 1/2, puis on a enchainé 4 jours à 2 il avait 7 mois et depuis on essaie de s’évader une semaine par an et on a aussi mis en place une « routine » d’un week-end par mois chez sa grand-mère 🙂
    (même si j’avoue c’est pas très facile car nos petits on les voit déjà pas beaucoup la semaine …)

    répondre
    • Leona
      26 avril 2010 at 16:03

      Moi je considère que laisser le bébé au papa, ça ne compte pas comme une séparation !! 👿 Pas d’avis tranché sur l’âge minimum requis ni sur la durée maximum. Ca dépend de trop de choses : nombre d’enfants, possibilité de les confier à maman/belle-maman ou pas, problèmes de santé fréquents du bébé ou pas, etc.

      répondre
      • e-Zabel
        27 avril 2010 at 09:35

        Pareil. (quoi c’est tout ? ba oui pareil !)

        répondre
  • Leona
    26 avril 2010 at 10:44

    Je suis vraiment une mère indigne : ça ne m’a jamais posé le moindre problème de confier ma puce à quelqu’un en qui j’ai vraiment confiance. D’ailleurs j’ai commencé… deux semaines après l’accouchement ! Bon, OK, là c’est limite, mais on n’avait pas le choix. Son papa et moi on était les témoins de mariage d’une très bonne amie, c’était absolument impossible d’emmener notre bébé pour la cérémonie à la mairie, donc nous l’avons confiée à ma mère, pendant TROIS HEURES !!!! 😡 Par contre, nous sommes évidemment revenus la chercher avant d’aller sur le lieu de la réception, pour la soirée et la nuit, on s’est alors relayés non-stop entre la chambre et le restaurant (j’allaitais).

    Ensuite, c’est allé très progressivement : deux heures par ci, trois heures par là, environ une fois toutes les six semaines, toujours à ma mère ou à une amie qui a des enfants, et toujours dans la journée, jamais le soir ni la nuit – pourtant, ce n’est pas l’envie qui m’en manquait… c’est le papa qui refusait de « l’abandonner » ! (aurait-il une confiance limitée en sa belle-maman chérie ???) 😀

    Ensuite il y a eu ma reprise du boulot… l’horreur, à deux mois et demi seulement… mais très bon contact immédiat avec la nounou, donc l’adaptation a été assez rapide – et ma puce, à deux mois et demi, elle n’était pas dans la phase « angoisse de la séparation »… J’ai pleuré pendant des jours, mais plutôt de fatigue et de ras-le-bol du boulot !

    C’est vrai que je ne l’ai encore jamais laissée plus de trois jours. Mais si son papa arrive à l’accepter (il a tellement culpabilisé quand on a mis la puce dans un club enfant quelques heures par jour pendant les vacances cette année !), j’espère pouvoir la confier à mes parents une semaine entière cet été ou pour la Toussaint !!!

    répondre
  • ANIZETTE
    26 avril 2010 at 11:03

    Il faut le dire, la séparation est dure mais c’est que du bonheur pour l’enfant et les parents. !!
    J’ai laissé ma nenette hier soir chez ses grds-parents, oups dans la voiture le 1er 1/4 d’heure les larmes, mais après les 4h de routes suivants, c’était tout les projets que l’on allé faire avec l’homme.
    Et pour ma fille, c’est la totale éclate (elle dort et mange bien) une mamie à disposition pour jouer, un jardin, la plage … bref elle quitte Paris pdt 15 jours pour l’air marin et l’espace … à 3 ans c’est le top. Chaque soir, on fait un Skype et vue sa mine c’est le bonheur. Alors pas de remord !!!

    répondre
  • bergie
    26 avril 2010 at 11:49

    c’est vrai e-zabel qu’il y a beaucoup de maman qui ont un mal fou à laisser leur progeniture et merci d’en parler
    ben en fait moi non, on est parti 10 jours à la Réunion en « laissant » le petit à ses grands parents il avait 18 mois.
    il vient encore de passer 2 semaines chez eux (mais bon la il avait la varicelle et moi j’attendais que le deuxième bibou se decide à sortir)et à la fin de l’année si on peut laisser les 2 3/4 jours pour partir ts les 2, je prends!

    répondre
  • MissBrownie
    26 avril 2010 at 12:03

    Tu veux que je te dises un truc !?
    Chez moi, c’est mon homme qui stresse le plus à l’idée de laisser les doudoux avec quelqu’un d’autre que nous!
    Moins maintenant mais avant c’était l’horreur 😉

    répondre
  • eddie
    26 avril 2010 at 12:25

    J’ai attendu un peu plus longtemps que toi avant de laisser mes deux grands, ils devaient avoir un peu plus d’un an, mais à chaque fois, je les ai laissés avec plaisir et en confiance. Aujourd’hui, facile, ils passent la moitié des vacances avec leur papa, donc pas de souci !
    Par contre, pour ma chouquette de deux ans, ça risque d’être plus difficile, à cause du contexte familial d’une part, et à cause du papa d’autre part qui voit la séparation d’un mauvais oeil, même si c’est pas lui qui passe toutes ses journées de libre avec elle sans pouvoir faire grand chose… enfin, j’y arriverai… avant ses 18 ans ! 😕

    répondre
  • encuisinectout
    26 avril 2010 at 12:38

    Au début, je ne voulais pas la laisser…. pourtant j’avais toute confiance aussi, mais je n’arrivais pas à la laisser plus que qqs heures.
    Et puis ma mère a insisté « mais si, laissez-la nous pour la nuit, ca vous fera du bien, sortez, profitez-en ».
    j’ai cédé, bah je n’ai pas regretté.
    Depuis, j’ADORE quand on les laisse le weekend chez les grands-parents, voire plus longtemps. Ca ferait presque comme des vacances, même si on reste chez nous!

    A toutes celles qui n’y arrivent pas, voilà qqs arguments de plus:
    Pas de réveil à 6h30 par un « Maaaaaaamaaaaaaaaan », on peut lézarder au lit, se recoucher après le petit déj, trainer en pyjama, on n’a pas besoin de redire 100 fois NON par heure, on mange à l’heure qu’on veut et ce qu’on veut sans risque qu’un stroumpf vienne réclamer lui aussi des bonbons, on peut sortir sans faire appel à la baby sitter, et se dire que le lendemain matin, oui, on peut dormir, donc pas grave si on se couche tard, on peut passer 1h dans son bain, on peut sortir prendre un verre avec des copines sans enfants après le boulot sans l’excuse « ah oui, mais la crèche ferme à 18h30, alors à 18h00 je m’en vais »…

    répondre
  • as de trêfle
    26 avril 2010 at 13:43

    Je me rappelle avoir eu du mal en laissant le premier à la crèche tout petit au début, et puis d’avoir réalisé que plus il y avait de gens qui l’aimaient, et qu’il aimait, autour de lui, plus c’était un enrichissement pour lui. Et qu’effectivement tourner en cercle fermé Papa-Maman-Bébé, c’était un peu se fermer au monde. Voilà ce que j’ai ressenti, même si 2.5 mois c’est tout petit, j’ai eu l’impression que c’était dur pour moi mais plus un cadeau pour lui 🙂

    répondre
  • sandrine
    26 avril 2010 at 13:52

    Ouh là là, ce billet est pour moi !!! Impossible de me séparer de mes enfants avant l’âge de deux ans… Je vais faire hurler : j’ai eu l’occasion de passer de superbes week-ends tous frais payés ; je les ai offerts (les destinataires étaient ravis)… Sur deux enfants, l’Aîné je le confie sans aucun problème aujourd’hui pour Numérobis, euh… on en reparle dans 1 an 1/2 ?

    Euh sinon, je peux confier toute la journée mes enfants sans aucun problème…

    répondre
  • Emeralda
    26 avril 2010 at 13:58

    Alors moi, je suis une mère indigne dès le départ car je n’ai jamais culpabilisé un seul moment de laisser mes filles dès le plus jeune âge à une personne de confiance car j’en ressentais le besoin au plus profond de moi.
    Cela s’est toujours merveilleusement bien passé et les retrouvailles sont des moments tellement agréables.
    Ceci dit, je saute sur la moindre occasion de m’évader (et non pas de me forcer) car j’ai jamais personne pour me les prendre sauf la baby-sitter et là, c’est mon porte-monnaie qui souffre (le coût pour un week-end en amoureux, je vous raconte même pas !!!!!)

    répondre
  • emma
    26 avril 2010 at 14:33

    Allez, je sors de l’ombre pour te livrer ma version!:
    donc moi, j’dois être une mauvaise mère parce que le 1ier qui va avoir 3 ans bientôt, et bah je l’ai laissé un weekend entier à mes parents à ses 4 mois!! bon, le départ était dur (mon mari: « allez viens chérie, c’est bon y’a tes parents, il va rien lui arriver » un homme quoi), j’ai eu le cœur serré pendant le trajet.
    Et puis j’ai eu mes jumelles là, en septembre et on est parti en amoureux en décembre!! (un coffret valide jusqu’au 31 décembre alors bon, valait mieux le faire!!).
    Pareil, j’ai laissé mes 3 loulous sans scrupules mais toujours avec le cœur serré quelques instants!

    Donc, tout comme toi, je le dis haut et fort, les mamans, sachez prendre du temps pour vous et votre couple, c’est super important!!!!

    répondre
  • carla
    26 avril 2010 at 19:51

    Justement je rentre de 4 jours en Espagne sans mes 2 enfants et pour nous comme pour eux c’était génial! Nous, on a pu se balader pendant des heures, visiter, manger à l’heure espagnole, voir un spectacle de flamenco … et mes enfants ( 7 et 4 ans) ont profité à fond de leur tata et de leurs grand-parents. Pour moi ça n’a jamais été (trop) difficile de les laisser , je fais totalement confiance à ma famille ou belle famille et en plus mes enfants réclament cette coupure ! Bon, faut dire que je suis prof et donc je passe tous les mercredis et les vacances avec eux. Partir sans enfant un jour, un week-end ou plus c’est bénéfique pour tout le monde!

    répondre
    • e-Zabel
      27 avril 2010 at 09:34

      Voila, exactement ce que je ressens ! Bonnes retrouvailles alors !

      répondre
  • dine
    26 avril 2010 at 20:09

    je suis enceinte et je peux te dire que j’espère que j’arriverai à quitter mon pitchoun pour retrouver le chéri et les palmes et palmiers (oui je me vois bien à Lille chez Maurice aussi hein) .. je ne jette pas la pierre a celles qui n’arrivent pas a confier leur pitchoun, mais je trouve ca bien de deconnecter un peu et retrouver son chéri rien qu’a soi , ou voir des amis, meme si dans le tête le bébé n’est jamais loin et les inquietudes doivent etre nombreuses.. l

    répondre
    • e-Zabel
      27 avril 2010 at 09:33

      ohhhhhhhhhhhh félicitations ! je savais pas ! et merci d’être passée ici alors !

      répondre
  • Claire
    26 avril 2010 at 21:16

    Les filles, les mères indignes ne sont sûrement pas celles qui arrivent à instaurer des petites séparations d’avec leurs petits très saines et constructives, nécessaires … moi, je dis bravo et je crois que tout ça va m’encourager à faire un peu mieux !

    répondre
    • e-Zabel
      27 avril 2010 at 09:33

      tout à fait d’accord avec toi, bien résumé je trouve ! Merci et allez, on t’encourage ! tu verras, c’est si bon et les retrouvailles…. fantastiques !!

      répondre
  • aurely_snow
    26 avril 2010 at 21:38

    Heureux les parents qui ont une ou plusieurs personnes de confiance sous la main pour faire garder leurs enfants ! Les grands parents de mes enfants sont à l’autre bout de la France (Brest-Marseille, je ne vous fais pas de dessin) alors pour les confier c’est tout un beans..
    Cela dit je ne me suis pas séparée de ma 1ère pendant plus d’une soirée avant 13 mois, essentiellement à cause de l’allaitement. La 1ère fois qu’elle est partie sans nous, comme on bossait, on était dans notre petit appart avec sa chambre pleine de jouets vide, la 1ère heure a été difficile puis on a enchaîné les soirées sans horaire avec des potes, c’était trop bon !
    Alors que le 2nd, je l’ai confié au papa a 4 mois pendant 36h pour aller à un mariage avec mon tire-lait dans la valise : OK dans l’avion, mes seins se sont mis a couler mais en dehors de ça, quel sentiment de liberté !
    Par contre pour le moment, je n’ai pas trouvé le moyen de laisser les deux pour une échappée en amoureux…
    Il faut dire que la grande (4 ans c pas si grand en fait) fait de la résistance : elle est apparemment traumatisée par le ballotage chez les grands parents du à une fin de grossesse un peu difficile et des débuts sport avec le 2ème, du coup, elle angoisse quand on la laisse. Il va falloir de la patience pour que la confiance revienne…
    Alors que, franchement, moi je prendrais bien l’air !!

    répondre
  • Des Petits Pois-sans bpa
    26 avril 2010 at 23:17

    Moi, je veux bien les laisser à mes parents 🙂 mais pas trop longtemps quand même!
    Avec ma belle-mère, j’ai plus de mal, c’est normal? 😕
    D’ailleurs,là tout de suite, si je pouvais aller aux Seychelles sans enfants, j’irais car grosse grosse fatigue maternelle!!!

    répondre
    • e-Zabel
      27 avril 2010 at 09:31

      Avec les belle mère, oui je pense que c’est plus difficile à quelques exceptions près…. on fait naturellement plus confiance, car on connait mieux sa propre mère.
      Bon courage et prend un peu de temps pour toi afin de vaincre la grosse fatigue !

      répondre
  • Souloute
    27 avril 2010 at 08:59

    Salut les mamans (et papas ?), je suis nouvelle lectrice des blogs de mamans (et aussi de PAF j’adore ton copain Till the cat et Bd de Maé) et ça me fait bien plaisir de voir qu’on est toutes dans le meme bateau .. pour pas dire la meme me…! j’ai deux petits garçons (4 et 1 an); un boulot d’ingénieur à 80% (vive les mercredi) et un homme papa très très absent (son sacré boulot) alors je vis la meme galere que vous au quotidien. par contre laisser ses petits gardés par d’autres, ça ne m’a JAMAIS posé problemes quelquesoit la durée et l’age des enfants. j’ai meme plutot le probleme inverse : la famille, les frangines, les voisines …qui essayent en vain de me culpabiliser à chaque fois que je les laisse une soirée, 2 jours ou 1 semaine. pourtant je pense etre une maman aimante et attentionée. je suis parfois obligée de partir quelques jours pour mon boulot et je ne me gene pas non plus pour partir 1 fois par an plusieurs jours au loin avec mon chéri (la dernière fois c’était l’Islande : mythique!)… et je suis une grande fan d’Elizabth Badinter qui m’a enfin laissé dire que je n’aimais pas allaiter (meme si je n’ai jamais eu mal, meme si les bébés eux adoraient, je me suis arreté apres 2 mois car..euh, ça ne me plaisait pas , point barre).
    biz à toutes et bon courage

    répondre
    • e-Zabel
      27 avril 2010 at 09:23

      et bien je pense que tu vas te plaire ici ! Bienvenue à toi.

      répondre
  • Covima
    27 avril 2010 at 22:05

    Va-t-on me traiter de mauvaise mère si j’ose dire que je n’ai aucun souci à laisser mes enfants en garde pour « s’échapper » avec leur papa ? Enfin d’une, je les laisse principalement à la famille (nos frères, soeur, papys et mamies) qui est toujours ravie de les garder (et proche géographiquement, ça aide) et de deux, une semaine sans eux, on n’a encore jamais fait, le plus longtemps ça a été 3 jours. Je pense qu’une semaine à 2, faudrait p-e que je me prépare à la séparation, mais punaise qu’est-ce que ça fait du bien !!! Je le conseille vivement à toutes ! Et je n’ai aucun complexe avec ça, d’ailleurs le prochain w-e prévu « sans eux » est une sortie à moto avec chéri sur 3 jours, en mai… En général quand on revient, ça s’est très bien passé, tout le monde est content, bref tout va bien… Alors déculpabilisez…

    répondre
  • sippette
    1 mai 2010 at 16:52

    Pour ma part, à 2 mois et demi c’était la reprise du travail, et un samedi sur 2 il fallait quelqu’un pour garder BB car on travaillait tous les 2 et c’était le jour de congé de la nounou.
    La famille, les amis, tout le monde s’y ait mis pour nous et ça été plus dur pour eux que pour nous nous 😀
    A 4 mois, on la laissait chez mes parents pour un week end pour se reposer et se retrouver.
    Par contre, j’ai eu des angoisses avec ma belle mère, du coup on a jamis renouvellé l’expérience!
    Pour la 2eme, je me suis arrêtée… c’était plus simple!

    répondre
  • Nini
    6 avril 2022 at 12:34

    Étant une jeune maman, j’avais dû mal à trouver une solution pour la garde de mon petit bout de chou, après plusieurs recherches j’ai opté pour une garde d enfant a domicile bordeaux qui s’était très bien passé 🙂

    répondre
  • laisser un commentaire