Le top/flop de la 6e - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Le top/flop de la 6e

En admettant que j’admette que l’année est déjà passée, je peux dans ces conditions d’admission rédiger un bilan de l’année…

Que je n’ai pas vu passer donc. Mais ça, je pense que vous l’avez bien compris. Pour les autres, c’est par ici qu’il faut aller lire l’avis de recherche (et cessez de sécher le blog aussi).

Vous l’attendez toutes et tous, j’entends la foule hurler : « alors ?? Comment faire pour réussir son entrée au collège ?? »

Ba j’en sais rien.

Désolée, mais moi je considère l’avoir bien foiré. En tant que maman.

Et voici donc le top/flop de cette entrée au collège qu’on redoutait tant.

Bon sang, les « autres » avaient ENCORE raison. Les mêmes qui osaient nous dire « d’en profiter » quand on galérait avec nos enfants version bébés.

 

Top 1 : l’autonomie => la liberté

Ne nous mentons pas, c’est très chouette de pouvoir les laisser aller seuls au collège, ça évite de devoir se lever partir trop tôt, ça libère même du temps pour le(s) plus petit(s)…

Ici nous l’avons tout de même très longtemps accompagné, soit son père soit plus rarement moi, au métro le matin. Il lui restait un soupçon d’appréhension pour les 7 minutes qui nous séparent de la station. On n’a pas cherché à comprendre, on a attendu que ça passe en l’accompagnant. Cela va vraiment mieux depuis peu.

Flop 1 : l’autonomie => l’angoisse

Tout ça s’est bien mignon, mais j’ai vraiment galéré pour obtenir d’elle des SMS quand elle décidait de traîner un peu avec les copains à la sortie du collège… bêtement, après le 1er retard et une bonne remise au point, j’ai cru que bon, voilà, elle avait pigé hein.

AH AH AH

Non évidemment. Cela s’est reproduit. À chaque fois ensuite, j’ai confisqué le téléphone portable PUISQU’IL NE SERT A RIEN EN FAIT HEIN. Étant donné qu’elle ne répond pas aux appels/SMS…

BREF

Gros sujet noir. Elle ne percute pas que je puisse m’inquiéter. Cela ne rentre pas.

Top 2 : l’organisation pratico-pratique

C’est en fait le seul et unique apprentissage important de ce niveau. Certes, les maths et le français aussi. Mais en fait, en 6e, ce qu’on essaye TOUS de leur apprendre, c’est à s’organiser. Comme des « grands ». Gestion de l’emploi du temps : ici nickel. Gestion du casier/trucs à ramener à la maison : au top aussi. Honnêtement à la fin du 1er trimestre, devant la baisse de ses notes par rapport au primaire, j’ai même virtuellement donné un 20/20 à mon alors presque 12 ans pour son adaptation au collège. Les doigts dans le nez.

Flop 2 : l’organisation dans le travail

Dans « organisation », on attend aussi des élèves de 6e qu’ils apprennent à travailler. Et là… Bon… je vais être directe : on a tout faux. Le 1er trimestre, on a préféré s’occuper de l’organisation, de l’adaptation au nouvel environnement, trajet, etc. Normal me direz-vous. Après promesse de se mettre au boulot au 2e trimestre, on y a cru.

AH AH AH (bis)

Le second trimestre a pris fin, je crois que je n’ai pas vu passer une seule note… et je n’ai pas regardé le logiciel en ligne non plus (ma faute)… une cata donc. Troisième trimestre, on a serré la vis, mais c’était trop tard et très honnêtement, pas assez ferme encore.

Après en avoir discuté avec beaucoup de parents de nouveau collégien, cela semble être assez courant… pas habitués en fait à bosser, et moi à devoir mettre mon nez dans ses cours… on s’est loupé. Il faut en fait être SUR LEUR DOS.

Ici, j’ai trop souvent entendu « j’ai rien à faire« , ce qui n’est, entendons-nous bien, IMPOSSIBLE.

Il faut qu’ils bossent 45 minutes par jour minimum, c’est rien en fait, mais cela fait toute la différence : la régularité, l’obligation à… croyez-moi, je m’en mords les doigts.

Top 3 : la bande de potes

Ahhhhh la belle vie, les potes, les copines et puis les (p’tits ou pas) copains. C’est ça l’adolescence. C’est ça, l’essentiel.

Flop 3 : c’est pas la colo bon sang

Ouais ba non hein. C’est pas la colo le collège, c’est important les amis évidemment, mais les cours passent avant ! Et puis, les comérages, les j’t’aime/j’t’aime plus (ça va bien les girouettes), les pourquoi t’as mis qu’elle était ta BFF alors que c’est moi (ça va bien les jalouses égocentriques, on a le droit d’avoir plein de très bonnes copines non ?) Et nia nia nia nia. Je n’en peux plus.

(c’est moi qui ait dit ça ? #jesuisvieille #jedeviensmamere)

Top 4 : la transformation

Je vous passe les détails, on a tous en mémoire, je pense, notre propre « transformation » physique…
Sans parler du yoyo des hormones. Je vais bien. Je vais pas bien. Tiens, je vais bien. Ah ba non en fait.
Mais tout cela c’est chouette. Vraiment. Ma GRANDE a 12 ans, mesure 1m60, donc 12 cm je serai définitivement foutue. Là je peux encore à peu près poser mon menton sur sa tête pour faire un coussin lors de mes calins debout.

Elle a de l’humour (quand elle va bien), elle commence à bien maîtriser la répartie, le second degré, elle est un peu plus responsable… on avance.

Flop 4 : oh secours, où est mon bébé ? Ah ba si, il est là.

On avance… mais DOUCEMENT. Avec les allées et venues des hormones, on a au choix : une ado en rébellion qui veut tout trop vite et qui claque les portes ou une petite fille qui joue à la poupée. C’est marrant deux secondes Docteur jekyll et mister Hyde. On ne sait JAMAIS sur quel pied danser, comment la prendre. C’est usant. C’est pénible. C’est réellement très difficile. L’ado mollassonne désintéressée de tout VS la petite fille adorable et aimante.

qui gagnera ?

En tout cas, je suis épuisée par ces longs combats quotidiens pour… tout. La négo. La patience. La colère. La diplomatie. L’ignorance. J’ai tout testé.

Sympa le bilan hein. Je n’ai aucune solution miracle.

Je n’aurai qu’un conseil et seulement si j’ose me le permettre puisque depuis 9,5 ans sur ce blog, je le crie haut et fort : n’écoutez pas les conseils.

AHEM

Gardez le cap, soyez fortes les mamans, il y a VRAIMENT des moments sympas (si, si), accrochez-vous à eux. Comme une jauge à remplir. ça va le faire.

Pour les futurs collégiens, ma puce continue à recommander cet ouvragela 6e les doigts dans le nez

15 commentaires

  1. Je vais bien bien profiter pendant qu’ils sont encore pas trop grands (mon aînée a 8,5 ans) alors !!! Ca me flippe un peu tout ça, surtout l’autonomie un peu forcée…

  2. si je comprends bien, je vais profiter de mes 6 et 3 ans….parce que dans 6 ans ce sera le début des difficultés :)

    et courage pour la suite!

  3. T’as de la chance d’être grande pour la câlin sur l’épaule, moi ça y est elle fait ma taille ! (mais ça n’empêche pas de faire des câlins :p)

  4. Hello,
    Je ne laisse jamais de commentaire mais là tu m’as fait un peu sourire et surtout quel bilan !!!
    La mienne à 8.5 ans, passe 5 min à faire les devoirs et crois que je suis toujours sur son dos …et bha ca promet tout ça…
    allez nous on va encore profiter de ces 2 dernières années du primaire !!!!
    (elle est très grande ta fille :-))

  5. C’est dans un an ici pour mon aîné.
    J’espère éviter quelques écueils grâce à l’année qui arrive, parce qu’on est en train de voir pour le mettre en internat.
    Par contre, privé de téléphone ? Vraiment ? Pauvre puce, comment veux tu qu’elle te sms sans tél ? MDR ^^

  6. Un petit conseil en tant que prof qui passe par ici ;-), même si petit chéri est au collège et demande de l’indépendance, il faut encore être derrière lui pour les notes et les devoirs (et se servir du logiciel informatique mis à la disposition des parents^^). C’est une évidence mais nous connaissons bien moins vos enfants que les professeurs des écoles auxquels vous aviez affaire jusque-là et si vous ne faites pas vous-mêmes un travail de veille, on vous alerte parfois un peu tard de la baisse des résultats de l’enfant.

  7. J’aime bien tous les sujets sur votre blog maman. Vous dites à chaque fois des situations que je vis en ce moment même. Mon gosse de 6 ans est vraiment têtu. Je préfère lui priver de ses jeux vidéo que de confisquer son téléphone, de toute façon il n’arrêtera jamais de faire des bêtises ; au moins il répond à mes appels. Bon courage à toutes

  8. Ça donne envie c’est fou ^^ et pourtant on va toutes y passer…
    merci pour ce résumé et ses conseils, je les note dans un coin de ma tête pour dans … 2 ans !! (ouille, ça fait mal !)

  9. Huhuhu
    Je suis totalement accro au logiciel du collège pour suivre les notes et les devoirs ;) ça ne veut pas dire qu’ils bossent 45 min par jour, mais les devoirs sont faits.
    Mes 2 collégiens n’ont jamais pu me berner sauf quand les profs ne remplissaient pas pronote.
    Tu vois, Chupa, son téléphone, elle le laisse carrément à la maison, à croire qu’on lui a acheté uniquement pour qu’elle regarde instagram et des vidéos à la maison :angry: Alors quand elle doit me prévenir de quelque chose, elle le fait avec le tel de sa copine.
    Et je plussoie pour les histoires entre copines qui sont bien relous. Les garçons se prennent moins la tête.

  10. Du coup ta fille redouble ? Elle le prend comment ? c’est pas trop chaud de se retrouver au même niveau scolaire que son petit frère ? Ils risquent d’être dans la même classe l’année prochaine ?

  11. Bon ben je dois être une des rares personnes à préférer la version « ado » à la version « enfant » (et encore plus à la version « bébé »).

    C’est quand même vachement plus sympa d’avoir en face de soi une personne qui a des idées, des envies, des opinions, des goûts propres, qu’une simple copie d’un soi-même en devenir.
    J’ai d’ailleurs hâte que la plus jeune grandisse un peu, pour les mêmes raisons.
    Après, pour les résultats à l’école, je ne me fais pas de souci. Elle comprend bien, elle lit, beaucoup, et elle accueille de façon positive tout nouveau savoir qui se présente à elle.

    Je verrai bien les années à venir, mais je ne m’inquiète pas plus que ça.

  12. J’ai finalement compris comment je le fais. Merci.

  13. Mon fils n’est qu’en CE2, j’ai le temps de voir venir … mais 45 min par jour de devoirs …. c’est rien non ??? parce que mon fils fait deja facilement 30 min chaque jour, donc bon …et en CP CE1, avec sa précédente maîtresse, c’etait quasi 1h !
    enfin, si c’est ça, tant mieux !

  14. Ici elle a 9 ans et on négocie beaucoup de choses déjà…Moi perso je flippe à mort!!!! :S

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top