Petit garçon a honte des calins de maman en public

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

A son tour…

Je savais bien qu’un jour ça me tomberait aussi dessus. J’avais déjà lu plusieurs « témoignages » de mamans plus expérimentées que moi à ce sujet.

c&a 8 ans coton bio

Le P’tit Grand « qui ne veut plus de câlin en public » en jean et polo « trompe l’oeil » C&A coton Bio.

Comme toutes ces nouvelles premières fois-là, je l’attendais, mais peut-être pas si tôt. On dira que son glissement CP/CE1 et donc son « année d’avance » en auront décidé autrement.

L’autre jour mon P’tit Grand était invité à l’anniversaire d’un CM2, le fils d’un couple d’amis. La fête allait se passer au Laser Game (MANDIEU, à ce propos, j’ai noté qu’il ne fallait jamais opté pour un anniversaire complet dans ce haut lieu du bruit).

Quelques jours avant, je sentais bien qu’un truc clochait. Impossible de savoir quoi. J’ai finalement fait ce qu’il y a de mieux dans ces cas-là avec lui : le prévenir que j’avais remarqué le truc louche, lui rappeler que j’étais là pour en parler si besoin et puis me taire. Attendre. Il a finalement vidé son sac le matin même du jour J.

Jour où j’ai donc pris délicatement en plein coeur la première déclaration de séparation de mon fils. La vie quoi.

Maman ? Tout à l’heure quand tu me déposeras, tu pourras éviter de me faire des câlins ? Parce que tu comprends, j’adore trop tes câlins, mais… devant les copains tout ça, ça me met un peu la honte. »

Gloups.

Bien sûr mon coeur. JE PEUX TE LES FAIRE MAINTENANT ???? « 

J’ai été parfaite SUR CE COUP, je ne l’ai même pas touché : je craignais de me laisser entraîner par une petite caresse sur sa tête. Je lui mis une p’tite tape dans l’dos, tranquillou bilou, genre, et j’ai dit « bon ba à tout’ amuse-toi bien surtout« . Point de mon chéri, ou autre mon loulou. Il ne m’avait pas parlé des surnoms, mais TELLEMENT INTELLIGENTE que je suis, j’avais deviné que ça, aussi, ça devait mettre un peu la TEHONT

Et je suis allée attendre au café du coin. Pour pleurer un peu.

23 commentaires

  1. Ohhh non quel draaaaaame la fin du bizou devant les câlins !!! Quel âge il a ? 9 . 10 ? J’ai encore un peu de marge. ..Hein??

  2. Le saut de classe nous fait vieillir avant l’heure … Mon 8 ans et demi a visité un collège samedi matin et j’ai pris un sacré coup de vieux …
    en tout cas, il a l’air d’être à l’aise même avec des CM2 !

  3. Aie pas facile… Mon fils de 8 ans, a commencé en début d’année, il est en CE2. Plus de câlins, ni rien, si on est à l’extérieur et il compense à la maison 🙂 Par contre, aucun souci avec sa sœur jumelle qui m’embrasse encore devant l’école 🙂

  4. Désolée, ça me fait rire… Pardon E-za ! 😡
    Estime-toi chanceuse qu’il ait quand même précisé qu’il adore tes câlins, hein !! Car la prochaine étape ce sera « Maman je suis trop grand pour les câlins ! », et tu arriveras seulement à « sauver » le câlin du coucher… vers 14 ans ??
    Ma Grande de 7 ans fait déjà son possible pour que je ne lui fasse même pas de bise quand je l’emmène à un anniversaire de copine. Mais comme ma Petite a encore besoin d’un gros câlin quand on arriver devant la porte de l’école, ma Grande se laisse encore faire à ce moment-là… je sais que ça ne durera pas !

  5. On parle de moi hier le déposant pour sa classe de découverte: Il monte dans le car sans se retourner pour nous faire un coucou, ni un bisous.
    Mon cœur de maman pleure encore. 😥

  6. ahh je le redoute ce moment..et comme ton fils a deux mois de plus que le mien et est attiré comme un aimant par les « plus grands »…je sais que c’est pour bientôt…glups… comme je te comprends…
    belle journée ensoleillée (ça console..si si…!!!)

  7. Il grandit !  :kiss: :kiss: :kiss:

  8. Je n’y ai pas encore eu droit mais selon toute logique, ça ne devrait plus tarder !

  9. non non et non je ne veux toujours rien savoir …. technique de l’autruche oblige …par contre en CP ma fille m’a déjà sommé de ne plus l’appeler par son surnom devant ses copines ….

  10. Ma petite dernière de CP m’a suggéré plusieurs fois cette année de la laisser à l’entrée du chemin piétonnier qui mène à l’école pour partir plus vite au boulot. Sauf que mon arrêt de bus étant à l’autre bout dudit chemin, je suis bien OBLIGÉE de l’accompagner jusqu’au portail (où j’ai encore le droit de lui faire un bisou, je suis une veinarde) !
    Oui, moi aussi je peux être de mauvaise foi !-)

  11. Ô misere ! Ça arrive bien trop vite ! C’est amusant mais pour l’instant rien de tel chez nous…

  12. Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvaise augure, attends encore un peu! un pré-ado « normal » (11 ans donc si j’ai bien compris 9 ans pour le tiens 😉 ) essaie de faire semblant qu’il n’a pas de mère (ben oui, tous ses copains sont nés d’un œuf, EUX), passe son temps soit à courir devant, soit à traîner mille kms derrière, prend systématiquement tout ce qui sort de ta bouche comme du vomi… bref, je pose à nouveau la question: « faut-il euthanasier ses enfants avant la puberté??? ». Ceci dit, j’ai trouvé les 12 ans moins durs (moins pires?) que les 11 – mon grand se remet parfois, spontanément (et caché dans la cave LOL) à me refaire des câlins en me disant « je t’aime »… du coup c’est tellement inattendu que parfois j’en ai les larmes aux yeux. Sensible, mwââââ? :kiss:
    Mais courage pour le début de cette affreuse réalisation que le petit bébé rose et tendre est en train de se tirer lâchement… c’est dur!

  13. Outch 😥 ! nan mais c’est pas possible … j’imagine même pas quand ça va m’arriver 😥 😥
    Mais c’est bien tu as été digne !

Laisser un commentaire