9 octobre 2019

Des yaourts maison sans yaourtière

L’envie de faire nos yaourts maison s’est immiscée doucement mais sûrement : cela fait évidemment partie de notre démarche « vers moins de déchet ». Et puis c’est meilleur, il n’y a vraiment que du lait dans nos yaourts et le goût délicieux !

J’en ai parlé à plusieurs reprises sur instagram, j’ai même montré un peu en vidéo ce que je faisais. Comme vous avez été nombreuses à me demander plus d’infos, j’ai décidé de tout vous mettre sur le blog. TADIN :

De notre côté, on s’est tout de même équipé (merci le BON COIN) d’une yaourtière vintage Yalacta isotherme qui permet donc de cuire des yaourts, sans électricité, en les faisant prendre en température descendante. Alors que les yaourtières électriques « moderne » ne permettent pas ce principe puisqu’on ne peut pas choisir la température.

Yaoutière Yalacta

On a lu pas mal de recettes, site, conseils, avant de nous décider et cela nous a aussi pris quelques semaines avant de trouver une yaourtière à un prix raisonnable avec une capacité importante (à savoir 8 pots), car mine de rien, nous sommes 4 et l’ado en mange matin et soir…

Je fais donc désormais les yaourts deux fois par semaine (le week-end et le mercredi) et ça roule après quelques ratés au début, je ne peux vous le cacher.

Ingrédients : 1 litre de lait (le moins écrémé possible)
3/4 cuillière à café d’un yaourt de la cuvée précédente (donc pensez à toujours en mettre un ailleurs dans le frigo sinon il est dévoré et vous vous retrouvez bien bête pour en refaire)
Pour la 1ere fois, utilisez un ferment (Yalacta) qu’on trouve en pharmacie et dans certains magasins bio. Amazon aussi (mais il est clairement cher là pour le coup… je le trouve à 5 ou 6 € à La Vie Claire)

Matériel : 1 yaourtière isotherme mais cela peut aussi fonctionner avec un plat pour le four (on le remplira d’eau bouillante autour des pots)
1 thermomètre de cuisine (c’est vraiment plus facile qu’avec le doigt)
1 récipient pour préparer le ferment
1 casserole pour faire chauffer le lait
1 fouet pour remuer (incroyable non ?)

thermomètre yaourts maison

Etape 1 : faire chauffer doucement le lait (ici je le fais bouillir systématiquement mais normalement on ne le fait que si c’est du lait cru)
En parralèle, mettre le ferment (ou les cuillières du yaourt) dans un récipient et mélanger avec un tout petit peu de lait tiède. En pratique, je démarre le réchauffage du lait qui sort du frigo, j’attends un peu, puis j’en verse un peu dans mon fermet et je replace le reste sur la plaque.

Etape 2 : une fois que le lait est monté (sans déborder hum hum), je le maintiens entre 80 et 90 degrés pendant 20 minutes. J’ai calé ma plaque au niveau 5 et je pars faire autre chose.

Etape 3 : ça bip, je sors du feu et j’attends que la température redescende à environ 55 degrés (entre 50 et 60). Là, je reste pas trop loin mais maintenant je sais qu’il faut environ 10 minutes.
En parallèle, j’allume mon four à 50 degrés et dès qu’il est à température je l’éteinds.

Etape 4 : le lait est à la bonne température. On le verse d’abord doucement en remuant bien, dans le récipient du ferment.

Etape 5 : je verse le tout dans mes pots et j’enfourne (le four est éteind hein) pour 3 heures

Pour le moment, je reste sur des natures, car on met ensuite chacun ce qu’on aime dedans : miel surtout pour l’ado, sirop d’érable ou crême de marron pour le p’tit et moi !!

Dans le magnifique livre de Minireyve, j’ai été contente d’y trouver une recette de yaourt maison sans yaourtière aussi ! Je me suis sentie moins seule !

recette yaourt sans yaourtiere

On reprendra juste un ferment du commerce si, pour des vacances par exemple, on arrête de faire des fournées pendant une dizaine de jours.

Voilà, pas besoin de yaourtière, sincèrement, c’est rapide et efficace ainsi, même si, en effet, on a tatonné un peu au début, maintenant c’est entré dans la routine et j’en suis ravie.

classé dans : Maman bricole
article précédent article suivant

vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  • Maud
    9 octobre 2019 at 21:21

    J’avoue que j’ai investis dans une yaourtiere électrique depuis presque 7 ans! Du coup ça roule bien. En ce moment j’en fais 2 fois par semaines comme toi! J’en fais des nature et les enfants les dévorent! Un bon caramel au beurre salé maison pour accompagner le tout et ils sont aux anges!

    répondre
  • Kid Friendly
    9 octobre 2019 at 21:48

    On a récupéré la vieille yaourtière électrique de BM mais j’avoue que ça fait un moment qu’on ne l’a pas sorti. Quand on aura une cuisine plus grande dans quelques mois je m’y remettrai…
    Le livre de Minireyve me fait de l’oeil…

    répondre
  • Madame
    10 octobre 2019 at 15:29

    Je veux une yaourtière, je sais c est un gadget (la preuve) mais cela me semble tellement mais tellement pratique (une 12 yaourts pour gagner du temps).

    répondre
  • Ma vie de maman fois 4
    10 octobre 2019 at 22:20

    Coucou
    J’ai revend ma yaourtière… Ya que moi qui les mangeait…. Mais sans jamais essayer

    répondre
  • Soizic guessant
    12 octobre 2019 at 21:14

    Nous ici on a une gouttière.mais j adore cette recette sans.

    répondre
  • Crazysoprane
    17 octobre 2019 at 15:45

    ça m’a l’air juste ultra compliqué haha j »en suis pas encore là mais si je trouve comment faire du yaourt végétal maison, je pense que je testerais !

    répondre
  • Emilie - Gom&Chau
    31 octobre 2019 at 11:16

    Je ne connaissais pas ce genre de yaourtière.
    Il y a quelques années, j’avais une yaourtière, mais finalement, j’ai quasiment arrêté de manger des yaourts.

    répondre
  • Laëtitia
    21 novembre 2019 at 14:42

    Je ne mange malheureusement plus de yaourt au lait de vache car beaucoup de médecins m’ont conseillé d’arrêter suite à des problèmes de santé. Est-il possible d’adapter cette recette avec un autre lait (brebis, chèvre ou végétal) ? Si c’est possible cela me tente bien !

    répondre
    • e-Zabel
      21 novembre 2019 at 14:48

      alors, ici j’avais arrêté le lait de vache aussi, pour le lait de brebis (je n’aime pas le chèvre, trop fort pour moi qui n’aime pas le fromage)hélas, j’ai tenté à 2 reprises ma recette avec ce lait de brebis et mes yaourts « ne prennent » pas, ça reste ultra liquidie. ils sont bons en fait bien sûr mais liquide… genre lait +Je n’ai pas tenté le lait végétal qui lui doit nécessiter à la base un ferment particulier j’imagine

      répondre

    laisser un commentaire