Gérer (surveiller) son ado via son iPhone - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Gérer (surveiller) son ado via son iPhone

Recevant beaucoup de questions concernant ma manière de « gérer » l’utilisation du smartphone mais aussi les déplacements de mes enfants / ados âgés, je le rappele, de 14 et bientôt 12 ans, j’ai décidé de faire plusieurs billets sur ce sujet bien épineux (se frotter à un ado étant définitivement plus douloureux que se frotter à un cactus). Le 1er est consacré aux outils que l’on trouve gratuitement sur les appareils Apple. Article uniquement destinés – je m’en excuse – aux possesseurs d’iPhone/iPod/iPad donc #teamApple

J’en ferai un autre pour Google qui propose aussi des outils équivalents, même si je les maitrise moins je vais tenter de vous les expliquer.

Comment surveiller son ado via son iPhone ? Gros challenge.

Alors, la 1ere chose qui me vient à l’esprit est évidemment (?) de parler de tout cela avec l’ado concerné. Evitons, en cette période tumulteuse de se faire accuser d’espionnage alors qu’il ne s’agit bien sûr que de sécuriser tout le monde : le parent et l’ado.

Si vous avez craqué – comme nous – et avez choisi de doter vos ados d’un iPhone (ici 6) et que vous en possédez un également, vous devez normalement connaitre le fameux PARTAGE FAMILIAL. Celui-ci permet de regrouper toute votre famille sur un même compte, notamment pour partager le Cloud, c’est assez sympa. Vous avez une photo chouette que vous souhaitez partager, hop, vous l’envoyer sur le cloud commun et chacun la reçoit dans son album photo perso. Surtout, l’un des membres de la famille télécharge une application, si celle-ci le permet, elle sera disponible pour tous les membres gratuitement.



Enfin, ce partage permet d’installer pour les enfants la demande d’autorisation pour télécharger des applications. L’enfant envoie une demande, si le parent n’autorise pas, il ne pourra rien télécharger. ET TOC. C’est ainsi que tu te retrouves avec 23 demandes dans ta journée de travail car l’ado est en vacances, lui.

Ce qui nous intéresse ici plus précisément c’est que grâce à ce partage familiale, depuis la version 12 d’IOS, vous pouvez consulter le temps d’écran de chacun des membres (et le votre)(hum)…

Et là, on se marre. On peut tout faire : interdire l’utilisation des applications de notre choix, leur appliquer un temps d’utilisation, instaurer des plages horaires où l’iPhone ne pourra plus être utilisé autrement que pour téléphoner, sans oublier la possibilité de distinguer les différents jours de la semaine et du week-end. Bref, les possibilités sont énormes et c’est drôlement chouette. L’ado peut vous demander un rabe de temps, si vous refusez, il ne pourra pas vous le demander une 2e fois donc il ne pourra pas vous avoir à l’usure (je pense que le gars derrière ce système a un ado chez lui).

Où est mon ado ?

La fonctionnalité existe même si nous ne sommes pas sous le même partage familiale puisque vous pouvez le faire avec des amis : n’oubliez pas en effet la superbe application « mes amis » qui permet de partager sa position avec quelqu’un. De manière temporaire ou définitive. Là c’est assez simple, dès que le téléphone est allumé (et pas en mode avion bien sur), vous pouvez savoir où il se trouve. Très très pratique croyez-moi. Bien sûr, l’ado ne doit pas désactiver le partage. Ici c’est assez simple : si cela arrive, le téléphone est confisqué dans la foulée. Je peux vous dire que cela m’a beaucoup aidé, mon ado de 14 ans ayant tendance à oublier de me tenir informée des lieux où elle se trouve quand elle est en ballade… et que ça a le don de m’exaspérer. Je sais aussi à l’avance si elle sera en retard ou pas (uh uh). Bien sûr, il peut y avoir de mini bug mais grosso modo cela fonctionne vraiment bien. N’oubliez pas que les iPhone coûtent cher MAIS que vous pouvez vous faire aider gratuitement dans tous les Apple Store pour mettre en place tout cela si vous n’y arrivez pas. N’hésitez pas !

Mon top recommandations pour gérer son ado doté d’un smartphone :

  1. Imposer le partage de position en expliquant que c’est vraiment pour une question de sécurité. Je ne veux pas être alarmiste mais on a tout de même toujours des risques d’attentat et j’ai besoin de savoir où se trouve les enfants au cas où.
  2. N’accepter pas automatiquement les téléchargements de nouvelles applications. Attention aux « c’est bon tout l’monde la« …
  3. Prenez connaissance des applications possédées par votre ado (je referai un billet à ce sujet aussi, en attendant, consultez celui-ci). Pour bien communiquer avec eux, c’est essentiel. Vous n’êtes pas obligés d’adhérer, d’utiliser mais vous devez comprendre de quoi il s’agit !! Idem pour les jeux gratuits : ici on vérifie s’il n’y a pas trop de pub par exemple. Quitte à payer les versions « sans pub ».
  4. Jettez un oeil régulièrement au temps passé et au type de consommation faite en terme d’applications.
  5. Imposer l’utilisation d’écouteurs (je reste un peu parano des ondes aussi incohérente que puisse sembler cette remarque) et vérifier le volume de ces derniers régulièrement.

12 commentaires

  1. Ah ah pas mal tout ça. Elle ne va peut-être plus avoir envie d’un iPhone du coup en sachant ça Et oui, bientôt l’entrée au collège qui s’accompagnera du Graal du pré ado, le téléphone !

  2. Ah super article.cela m intéresse car mon grand va rentrer au collège et il n arrête pas de me demander un téléphone mais je ne suis pas pour.j ai hâte de voir ton article pour les Android.

  3. Effectivement ça a des avantages que parents et enfants aient le même système d’exploitation pour mettre en place cela 😉 Ton article est parfait ! 🙂

  4. Super article, merci bien !!!;;
    Très utile !!
    Vu leur temps d’ecran, autant optimiser la technologie !!!!

  5. Merci pour ton article super intéressant, j’attends du coup celui pour Android qui me sera encore plus utile^^

  6. Je ne savais pas qu’on pouvait faire tout ça !
    Hâte de voir ton article pour Android alors, mon fils va te remercier, ça va peut être lui permette d’avoir un téléphone !

  7. Encore quelques années avant que ma fille m’en réclame un (et surtout en obtienne un), mais je reste vigileante pour mon usage personnel (et j’ai appris pas mal de trucs grâce à ton billet). Merci !

  8. Merci pour cet article… Mais comment on fait si on a cédé pour un iphone pour les ados alors qu’on est Android ? Est-ce qu’il y a des applications compatibles ?

  9. Alala tellement pas pressée d’arriver à cette période épineuse . Pour le moment son téléphone factice permet à ma 5ans de passer des faux appels mais C’est sûr que très (trop) vite les enfants sont attirés par les téléphones.

    • Si les téléphones attirent trop vite… pourquoi céder et lui proposer un téléphone factice ? Le mieux serait de lui montrer que cela n’a pas d’utilité à son jeune âge, non ?

  10. Grande question que tout le monde se pose ! J’avais commencé le partage familiale pour savoir où se trouvait mon ado (garçon , 13 ans , 5eme, profil très bon élève mais … très dissipé et très pénible) mais nous avons arrêté d’un commun accord (papa+ moi + ado) : trop de flicage. J’ admets que j ‘aurais detesté que mes parents sachent en permanence où je me trouvais quand j’avais son age. Après, je comprends aussi ce besoin : il faut s’adapter à son contexte et sa vie. Nous, on habite une petite ville de province où les risques en tout genre (attentat, drogue, agressions etc..) sont presque nuls. J’aurai peut être eu un discours différent si j’habitais Paris. Pour les Appli et les autres d’utilisation du téléphone c’est simple : il a le forfait mini à 6euros par mois donc pas de 4G, et donc accès à internet uniquement dans des zones wifi donc majoritairement à la maison. Du coup il télécharge des appli à la maison et j’y jette un coup d’oeil de temps en temps….j’avoue que je ne controle pas plus que ça…si ça dérape j’appliquerai peut être tes conseils. Au collège, les téléphones sont impérativement éteints (pas en mode avion , ni en silencieux mais bien ETEINTS sinon confisqués : la règle est très stricte et parfaitement bien appliquée et la majorité des élèves la respectent car il ont très peur de se faire confisquer le portable).
    Voilà comme on fait chez nous. Chacun se débrouille à sa manière. le plus jeune n’a que 9 ans et attendra la 6eme pour avoir son portable.

  11. Surtout ne leur acheter plus des téléphones à +de 1000 € qu’ils cassent en moins d’un an !
    Moi je lui ai pris un téléphone chinois Huawei à 150€ c’est déjà le top !

Laisser un commentaire