Pourquoi je ne parlerai plus trop d'elle - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Pourquoi je ne parlerai plus trop d'elle

L’achat date déjà de quelques mois, il était inévitable : elle grandit. Je ne m’y attendais pas, si tôt, ou plutôt… je me refusais à voir la vérité en face : elle grandit.

journal intime

Je vous ai dit qu’elle grandit ou bien ?

Durant les 6 premiers mois de l’année, Ste Pedopsy nous a aidé à recadrer la pré-pré ado insolente que notre fille était devenue. Elle lui faisait remplir un tableau quotidiennement et nous faisions de même en décrivant ses colères et nos différentes réactions. Cela faisait encore « bébé », finalement, ces couleurs vertes, oranges et rouges utilisées pour évaluer ensuite les bons et les mauvais ressentis de chacun. Je tachais de faire attention, déjà, à ne pas (trop) regarder ses commentaires qu’elle réservait à la pedo-psy. Même si la tentation était très forte.

Aujourd’hui, elle va mieux. J’ai même cru au miracle. Depuis l’été, en effet, ses tics avaient totalement disparus. Pensant qu’ils reviendraient inévitablement à la rentrée, j’ai profité de cette accalmie. Mais c’est finalement seulement depuis peu qu’ils ont réapparu. Encore plus violents, pour nous en tout cas, le choc des « retrouvailles » sans doute… Cependant, j’ai espoir. Déjà, car je sais qu’elle peut les perdre à nouveau, elle nous l’a prouvé. Et puis, parce que contrairement à la même époque l’an dernier, elle va bien. Elle est plus épanouie, un peu plus sûre d’elle, elle semble plus libre, plus heureuse, moins tourmentée. Je le sens.

Elle ne fait plus de tableaux, nous ne donnons plus de points, mais elle continue à écrire… dans son journal intime.

Je suis dévorée par la curiosité et rattrapée immédiatement par mon statut de maman. (En vrai, je ne trouve pas cette fichue clé). Qui ne doit pas tout savoir. Mais qui aimerait bien connaitre l’essentiel tout de même, histoire de ne pas passer à côté de quelque chose d’important. C’est que Madame Culpabilité rôde toujours dans le quartier.

Alors voilà, le titre de mon billet, je suis sûre que vous le comprenez. Presque 6 ans que je parle ici de mes enfants avec humour, auto-dérision et 25e degré ; cela m’a aidé à faire passer beaucoup de messages aux mamans, qui je le rappelle, il y a 6 ans, ne pouvaient pas lire ce genre de choses partout comme c’est aujourd’hui le cas (la mode même). Cela m’a aidé, moi, égoïstement, à surmonter des moments difficiles psychologiquement dans ma vie de jeunes mamans paumée.

Il m’est cependant difficile depuis quelques temps, et les plus fidèles d’entre vous le savent et l’ont déjà remarqué, de parler d’eux de la même manière. Je crois que le ton de mes billets a changé sans que je m’en rende vraiment compte. J’ai changé, j’ai muri avec mon rôle de mère. Et puis surtout, ils grandissent (youhou quel scoop) et je me sens de plus en plus confrontée à leur droit à l’intimité.

Une chose est sûre : je n’ai rien oublié des galères, des questionnements, du ras le bol, de la fatigue des premières années avec un bébé. Je suis juste en train de passer aux galères, questionnements, ras le bol et fatigue des années suivantes. 

Alors ? On continue ! Je continue à écrire ici. Peut-être que mon blog de jeune maman va progressivement devenir un blog de vieille maman hasbeen de deux pré-adolescents. On verra bien ?!

Je vous rassure (j’espère), j’ai plein d’idées pour le faire évoluer et impliquer davantage mes deux chenapants et puis je continue à écrire sur les sujets « jeunes mamans » grâce à ma participation au site des Mum to Be Party.

34 commentaires

  1. Moi tu sais que je te suis!!!! :kiss: :kiss: :kiss: :kiss:

  2. ça tombe bien, les miens grandissent aussi ;-)
    PS : t’as essayé un trombone en guise de clef ;-)

  3. Ben oui : ce qui est bien c’est que mes enfants aussi grandissent ! Les babycooks et les poussettes 3 roues, c’est plus mon truc, du tout du tout!
    Ton billet tombe bien, j’ai vécu un mercredi d’enfer (les devoirs, les crises, l’insolence, le foutage de gueule …), je me sentais bien minable, ça va mieux.

  4. C’est bien aussi de lire ton évolution, de voir ta plume changé, de lire autre chose.
    L’empereur grandit aussi, alors je te comprend.

  5. Chupa aussi écrit dans un journal intime et étrangement, moi, l’incorrigible curieuse, je n’ai même pas envie de le lire :)

    Ici, T-Biscuit a aussi des tocs (ou des tics, je ne sais pas trop la différence), mais la pédiatre m’a plutôt conseillé de faire avec plutôt que de les combattre. Mais plus les années passent plus leur nombre diminue.

  6. Je comprends ce que tu écris. Je comprends ton besoin de ne plus parler d’eux de la même manière, c’est bien normal, ils grandissent et on leur doit de respecter leur intimité :angel:

    Ici le p’tit a un tic et ça m’inquiète… Depuis 3 semaines il se met à cligner des yeux. On vient de découvrir qu’il doit porter des lunettes, il les a depuis 1 semaine mais il continue toujours, j’espère que ça passera.

  7. Ils grandissent oui, c’est assez fou (et hyper angoissant en fait lol) En tous cas, ton blog grandit avec toi (et eux) … mais je suis toujours aussi heureuse de te lire et je continuerai ;)

  8. Je comprends tout à fait ;) surtout qu’à cet âge là il y a encore plus de secrets, d’intimité etc. Tu as bien raison
    Longue vie à ton blog

  9. J’ai eu un journal intime pendant presque dix ans. Le jour où ma mère m’a avoué, plusieurs années après, qu’elle en avait lu une partie, j’ai été traumatisée. Un vrai choc. Je lui en veux encore aujourd’hui !! Il faut dire que je ne la ménageais pas dans mon journal, c’était vraiment un exutoire, je serais sans doute atterrée plutôt qu’amusée si je le relisais aujourd’hui (j’ai jeté tous les cahiers lors de mon dernier déménagement… pas envie que mes filles tombent dessus un jour ? ou impression que ça datait d’une « autre vie » ?).

    Je n’avais pas du tout les mêmes comportements que ta Choupie, j’étais au contraire du genre « très sage » (limite renfermée), timide, mal dans ma peau, ça correspondait à un besoin profond pour moi. Comme pour beaucoup d’ados j’imagine. J’y racontais évidemment beaucoup plus de « mauvaises » journées que de « bonnes », j’y collais des images, j’y déversais mes états d’âme – surtout mes angoisses et mes coups de déprime… Quand j’ai commencé à avoir de vraies amies très proches, que j’ai été amenée à leur faire des confidences, j’ai eu de moins en moins besoin d’un journal.

    Je me demande dans quelle mesure, aujourd’hui, les réseaux sociaux et les blogs ne remplacent pas les journaux intimes chez les ados. C’est un processus totalement différent, puisque par définition on ne fait pas lire un journal intime aux autres, mais je suppose que comme « déversoir à émotions » et « défouloir » c’est tentant… Tu verras bien quand ta fille aura son compte Facebook ! :evil:

  10. T’inquiète pas e-zabel, on continuera toujours à te lire, c’est bien normal que ton écriture et ton regard changent à mesure que tes petits grandissent.
    Mais surtout, même si tu trouves la clé, n’ouvre et ne lis jamais son journal intime, c’est quelque chose qu’on ne pardonne jamais à sa mère !
    Bon courage pour la pré-adolescence de choupie alors, et merci d’être toi, de te donner, de donner de ton temps pour nous délivrer tes pensées et tes conseils. Je m’apprête à devenir maman et c’est notamment grâce à toi que j’aborde tout ça avec pas mal de sérénité (pour l’instant :p).

  11. C’est vrai qu’ils grandissent bien trop vite, le mien a 9 ans également et est aussi un ersatz de pré-ado, c’est usant et bien prématuré à mon goût. Pas de journal intime, chez nous mais en ce moment c’est la bagarre à la maison car il veut rentrer seul de l’école (à 15mn de la maison avec plein de carrefours) et nous nous y opposons pour l’instant ! Je trouve qu’il y a un décalage entre ce qu’il veut montrer (par exemple, ça devient une plaie pour l’habiller car il se soucie beaucoup du regard des autres) et son manque de maturité parfois…
    Bref tout ça pour dire que je comprends bien le droit à l’intimité pour tes loulous,je continuerai néanmoins à lire avec plaisir tes billets.

  12. Je te découvre tout juste, mais j’adore le ton de tes articles. Je trouve ça normal, mais aussi touchant, que le blog reflète ton évolution, et tout simplement que tu évolues au fur et à mesure des tes billets !
    Continue comme ça, et ne craque pas ! (moi j’aurais ouvert l carnet depuis longtemps…shame on me)

  13. je te comprends très bien puisque cela fait longtemps que je parle de ma fille d’une manière superficielle, je veux dire que je n’aborde que les sujets légers, ceux qui ne porteront pas à conséquence si un jour elle lit tout le blog (et ce jour viendra vite…) et que si je veux parler d’un vrai sujet difficile je ne la prendrais pas en exemple… j’estime que ses soucis perso, de santé ou autre, ce qui se passe à l’école ou ailleurs ne regarde que notre famille… je comprends que les mères aient envie de trouver du réconfort en écrivant sur leurs blog mais je trouve toujours ça un peu impudique vis à vis des enfants, je préfère passer un coup de fil à une amie :) … désolée si tu me trouves un peu accusatrice, ce n’est pas mon but, je sais à quel point c’est compliqué de faire la part des choses parfois et aussi que ce n’est pas toujours évident de passer à côté de « bons billets intéressants » en écrivant sur ce qui touche de près nos enfants…
    parler de moi je fais, parler de ma fille je fais aussi mais en évaluant toujours ce que ça lui ferait de lire ce que j’écris sur elle sans lui demander son avis…

    et sinon se poser les bonnes questions c’est bien aussi :) tout le monde ne le fait pas !
    et haut les coeurs !

    • Partager le quotidien ce n’est pas forcément chercher du réconfort mais c’est montrer que ça se passe partout pareil, partager une expérience pour qu’elle soit utile à d’autres, qu’elle soit déculpabilisante, que les autres s’y retrouvent… Je pense qu’eza et moi (entre autres) le faisons dans cet état d’esprit mais évidemment, avec l’enfant qui grandit, la donne change :)

  14. J’en parlais ce matin justement. Un blog de maman, jusqu’à quand ?

  15. Super article et non il ne sera pas hasbeen ton blog car on va pouvoir se projetter avec des ados et imaginer ce que feront les notres bis

  16. Je crois que c’est notre futur à toutes mais en même temps, c’est excitant. Moi, j’ai trouvé mon nom de blog pour dans 30 ans : Marjoliemamie ;)

  17. La vache, ça fait déjà 6 ans ?!?!
    J’ai l’impression que c’était hier cette superbe découverte, cette parenthèse, cet endroit magique où enfin on pouvait être « NOUS » et pas toute seule en plus !

    Mais tout change, tout évolue.
    Faut bien vivre avec son temps, ma bonne dame ;-)

  18. hello
    bon je vais peut-être me faire lyncher mais j’élève deux adolescents (et deux petits de 7 et 5 ans) Mon premier ado a 12 ans et je suis séparé de son père depuis qu’il a 6 mois et en conflit avec ce dernier, mon deuxième a 11 ans et je l’élève comme mon enfant depuis qu’il a 3 ans et que sa mère s’est détourné de lui. Ce sont deux enfants sensibles et au vu des difficultés de l’adolescence, je ne me gène pas pour fouiller leurs portables et si ils avaient un journal intime, je le lirai aussi! je surveille aussi le compte fb du + grans. Ils ne sont pas au courant de mon flicage et ne le sauront jamais Mais je tiens à avoir toutes les cartes en main si ils allaient mal (trop de tentative de suicide chez les jeunes) Après tout le monde fait ce qu’il veut!
    sinon je continue toujours à te lire!

  19. Et oui, mais l’évolution a aussi du bon, tu vas trouver d’autres sujets, d’autres centres d’intêret, j’ai passé plusieurs mois sans parler de mon fils et là tout d’un coup je l’associe beaucoup à mes billets, on a même créer ensemble une petite vidéo. Il faut toujours garder à l’esprit qu’un jour, peut-être nos enfants liront nos écrits, donc il faut faire très attention quelque soit leur âge à ce qu’ils pourront lire car ils nous jugeront forcément. En tout cas, je suis toute émue parce que sur son bureau elle a une petite poupée que je connais bien. Pour le journal intime…. les garçons n’en écrivent pas hein??? Rassure-moi parce que pour ne pas le lire demande un trop gros contrôle de soi surtout que je sais ouvrir un journal intime sans clé :evil:

  20. On te suit bien sûr ! Et je comprends tout à fait ta réticence à ne plus vouloir parler des enfants. (mais les brèves hein ? je comprends pas :D )
    Comment ça tu trouves pas la clé ? (encore une déception de Maman tout ça !). Sans rire, essaie de tenir le coup et de ne pas lire. Mets-toi à sa place…
    et il est bien beau son journal ;)

  21. Ca doit fair environ 5 ans que je me régale à lire ton blog. Mon fils avait alors 4 ans. Aujourd’hui, il en a 9 et je me retrouve aussi face à la pré-adolescence, les crises et autres petits plaisirs…

    Tout ça pour te dire qu’effectivement le blog de jeune maman, ce sera peut être comme tu le dis « un blog de vieille maman hasbeen » mais les personnes qui te suivent depuis des années, comme moi seront dans le même de vieilles mamans hasbeen.

    C’est toujours un plaisir de te lire…

  22. J’étais à ton « statut » il y a encore 2 ans… Avec ma Poupey de 10 ans à ce moment là.. Puis Louloute est arrivée, alors je me retrouve avec les soucis d ado et ceux de petit être qui débute dans l indépendance sans lâcher môman…
    Hasbeen? de ce que j’ai vu en te rencontrant je pense que tu en es loin ;)
    Courage, et plein d ‘ondes positives pour vous tous!

    D.

  23. Je suis totalement en phase avec ce droit à l’intimité. Bravo !

  24. C’est marrant, je me suis déjà posée cette question alors que mes enfants sont tout petits, il m’est donc arrivé de ne pas parler de quelque chose qui les concernait trop… Mais c’est vrai que c’est compliqué de trouver le bon équilibre pour raconter sans les trahir quelque part.
    En fait, ça fait évoluer le blog et c’est bien comme ça ! On est obligé de se renouveler.
    Je n’ai jamais eu l’impression que tu en disais trop sur tes enfants, d’ailleurs, je n’ai même pas remarqué de changement sur ton blog parce que le ton est le même et c’est souvent ça qui attire : l’ambiance, l’univers.
    Bon, évidemment, si tu te mettais à raconter sur ce même ton comment tu as nettoyé ta cuisine hier et les toilettes aujourd’hui, bon on se lasserait hein :evil: Mais tu en es loin !!!!!
    Je ne sais pas si mon message est clair en fait : continue, on t’aime comme ça ! 8) (Juste pour te prouver que c’est bien moi (la fayote) qui ai écrit ce commentaire)

  25. Nous aussi, on mûrit, nos enfants grandissent… Et nos questions sont là… Mon souhait? Casser la figure a ce fichu dicton : petits enfants, petits soucis, Grands enfants…

    On grandit toutes ensemble :)

  26. Bonjour,

    je ne commente pas très souvent, mais là, je me dis qu’il faut peut-être continuer à encourager celle qui écrit. Parce que moi aussi, mes enfants seront grands un jour et que là, il n’y a plus autant de personne qui en parle. ET pourtant, qu’elle aventure cela doit être ! Alors, s’il vous plait, continuez à partager vos expériences de « vieille maman » pour toutes celles qui vont devenir « vieille maman » également.

  27. Oui enfin tu as encore un peu de marge avant d’être une vielle maman hein ;) Pour ce qui est de leur intimité : il me semble qu’à partir du moment où ils peuvent comprendre ce que tu écris et « tomber dessus » en faisant des recherches sur le Net par exemple il est normal de se poser la question…. 

  28. Ma maman disait toujours qu’on est maman a vie. personnellement commence déja a lire dans le regard de ma grande de 10 ans que je suis une vielle qui ne peut rien comprendre a ce qu’elle vit. aussi continue a partager car les enfants de tes lecteurs grandissent aussi.

  29. Un jour aussi, j’en arriverais sûrement à ce constat là : mes enfants ont droit à leur intimité. C’est légitime.

    PS : J’adore ton nouveau design !

  30. […] elle nous a fait part de son désir de ne plus trop parler de sa grande sur son blog, cette dernière […]

  31. […] elle nous a fait part de son désir de ne plus trop parler de sa grande sur son blog, cette dernière […]

  32. il est une chose normale que nos enfants grandissent et nous devons nous adapter à cela. Je sais qu’il est parfois difficile, mais voici comment c’est.

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top