Semaine Sans Enfant mais au travail !

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les brèves de fin de semaine sans enfant

Et que font les parents quand les enfants sont chez mamie ?

Ils travaillent bien sûr.

BIEN SUR

A quoi donc pouviez-vous donc vous attendre, bande de coquinous.

En vrai, aussi, les parents vont au cinéma pour voir un film de guerre – parce que la séance pour le film qu’ils voulaient voir était complète – et que celle d’après aussi.

Si vous me permettez, je vais arrêter de parler comme Alain Delon au pluriel.

Nous n’avons donc pas les enfants depuis jeudi dernier. Je vous la fais courte pour ne pas remuer le couteau dans la plaie, même si en ce jour d’Halloween cela pourrait presque passer inaperçu : c’est bon.

Le calme, la grasse matinée, le sport ensemble (au lieu de « chacun son tour, hop je te passe le relais, bon courage »), le ciné, les plateaux télé à pas d’heure avec des bonbons (oups, Halloween ce soir… pourvu qu’aucun gamin ne sonne à notre porte)

Bon et leurs photos qui défilent en fond d’écran sur l’ordi et qui nous fileraient PRESQUE (j’ai dit presque) des remords. A base de « oh mais si regarde comme ils sont mignons tout plein ». Certes.

Mouais

Quelques jours à bosser – beaucoup en fait – mais tranquille, ça m’a fait du bien. Par contre, phénomène étrange (hop, générique du jour), je suis épuisée. Physiquement épuisée. On dira que c’est le décalage horaire, je suis une petite nature sensible moi : il ne FAUT pas me décaler mes horaires comme ça … deux fois par an quoi !! C’est de la folie.

Ou bien les nerfs lâchent du fait de l’absence des enfants.

J’sais pas.

J’enquête encore.

Sinon, je m’occupe donc bien, quand je ne bosse pas ou ne pédale pas dans une piscine, je … joue (aux jeux SmartGames, je suis toujours aussi fan de ces jeux de réflexion, je vous en avais déjà parlé là)

smartgames

ou j’apprends le crochet

crochet

Ma nouvelle lubie d’hier. C’est que les blogueuses « DIY » sont très influentes.

Copyrigth Family in The city

 

Leurs réalisations en crochet me faisaient de l’oeil depuis longtemps. Karine m’a proposé de me donner une première leçon. Elle a donc officiellement un bon dossier sur moi, Karine. A base de deux mains gauches.

N’importe quoi, oui je sais, je m’ennuyais un peu…

13 commentaires

  1. Ravie d’avoir bu des bulles avec toi mercredi et à priori on se revoit le 13/11  :mrgreen:

  2. Argh, je ne t’envie même pas: je suis dans un tel état de taupe qui peine à sortir de sa taupinière que la liste même de tes « activités » me fatigue… mon idéal du moment: une semaine dans un divan avec ma tribu dans mes bras sans bouger… (raté: j’ai des corrections jusqu’au plafond…). Si tu trouves la cause de ta fatigue ET SURTOUT un remède miracle, tu partages, hein??? Profite bien, surtout! Bisous!

  3. Le problème pour les SmartGames c’est que c’est totalement addictif ! Ravie de t’y avoir vu et que nous ayons eu le temps de discuter !

  4. A base de deux mains gauches …? Je m’y suis mis qu’une fois, peut-être une fois de trop, et vu le désastre, j’ai vite abandonné. Pour ma part, je fais ça avec deux pieds gauches  :S

    Courage pour le décalage horaire ! C’est pas facile tous les jours  :D

  5. La bible du tricot / crochet : http://www.ravelry.com/
    Je vois que tu apprends le crochet en anglais :)

  6. sans enfant, un concept qui m’est inconnu mais à te lire ça fait envie… :)

  7. Tu as bien raison . Il nous arrive quelquefois de rêver de se retirer un peu de nos enfants et ta décision est vraiment superbe. Profiter du moment pour apprendre des nouvelles choses nous fascine beaucoup.
    Les enfants de leur côté apprennent à être un peu autonome;
    Une idée à essayer !

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top