Oui ! Le paradis existe - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Oui ! Le paradis existe

Zen

EDIT 2009 : le z’spa a changé de propriétaire et je ne peux plus vous garantir que le paradis existe donc encore !!

Non ne partez pas en courant, je n’ai pas l’intention de vous saouler avec une réflexion pseudo psycho religieuse…… nan !!!! N’oubliez pas que je suis blonde, donc par définition : pas de prise de tête.

Ce dont je veux vous parler aujourd’hui c’est de mon expérience du jour au SPA…. non les malins, je ne parle pas non plus de la société protectice de nos amis les bêtes (quoi que ??).

Le SPA, endroit quelque peu à la mode, quelque peu onéreux aussi donc, mais quelque beaucoup extrêmement agréable. Donc aujourd’hui, jour de la saint e-zabel (il faut bien se trouver une excuse pour aller se la couler douce) , et parce qu’il faut savoir se sacrifier pour son blog et permettre ensuite de recommander (ou non !) une activité à ces fidèles lectrices : direction le Z’SPA rue des Acacias à Paris.

Je n’ai pas envie de vous faire baver (quoi que ? bis !), alors je serai directe : J’ADORE :
le hammam : oui on a chaud, très chaud, ok on n’y voit rien avec toute cette vapeur, oui le carrelage est brûlant sous les fesses si on oublie sa petite serviette dans le vestiaire, oui la douche froide entre les deux tours c’est … très revigorant ! Mais bon sang en 15 minutes on est plongé dans l’ambiance et au bout de 30 minutes, je ne savais plus où j’étais.
le gommage : génial de sentir les gros grains de sable enlever les méchantes petites peaux mortes ; j’ai juste failli me vautrer 2 fois quand il a fallu me retourner et ensuite me lever pour le rinçage ! Après par contre, on a la peau tellement douce !!!!!!
le massage ayurvédique (à vos souhaits) lui est tout à fait miraculeux, j’ai oublié en 5 minutes l’existence dans le désordre : de mon mari, de mes enfants, de mon chef, et de la tour de pise de dossiers. On est entre le sommeil et la réalité, une sorte de zone de transition où l’on ne pense à rien ! Tout à fait exceptionnel !
le soin du visage, indispensable à chaque changement de saison (comment ça on a pas changé de saison ? Ah ba tant pis, faudra que je le refasse le 20 mars), le plus désagréable c’est tout de même l’étape « retrait des comédons », comprenez ici : « grosse honte car explosion des points noirs » et croyez moi, avec un nez bouché c’est pas une partie de plaisir de se faire triturer le bout du pif.

Honnêtement après tout ça et un petit thé avachie sur un grand sofa, on ressort de là, et malgré les cheveux trempés et graissés, la peau brillante avec les 50 crèmes et huiles qui se sont succédés, eh bien, on ne fait plus attention à rien, on est dans une bulle de zenitude, qui en ferait presque oublié la note salée de l’addition !

Mais c’est en tout cas pour moi, un moment, LE moment où je peux ENFIN me faire dorloter, oublier tous mes soucis, me reposer et donc ça vaut bien un petit cassage de cochon ! (Aille non pas celui du salon de l’agriculture, la tirelire ! Ah quand je vous dis qu’on va aussi parler de la SPA, je ne mens pas !!)

5 commentaires

  1. puisque j’ai lu rapidemment une dizaine de mémos et quelques commentaires, et que c’est la première fois que j’interviens sur ce blog (mais pas la dernière… enfin si tu veux bien de moi), j’ai eu envie de le faire dans le désordre (c ‘est bien moi) et aussi sur une note extrêmement positive (le paradis) activité que je pratique sans concession régulièrement… de plus en plus !

    Waouh ! pas encore de commentaire sur ce billet et pourtant ! Sommes pas les seules e-zabel je te le promets à se faire plaiz de temps en temps voir de plus en plus souvent, je sais je l’ai déjà dit : mais justement j’assume !!! Moi !

    En effet, je suis comme toi coincée entre le désir d ‘être une mère presque parfaite, une workingirl, et une femme idéale et aussi une amie toujours présente pour les rares pétaces de mon entourage qui me supportent. Trois enfants, un mari un ex mari un boulot à 180 % (bravo pour tes mercredi… je n’y arriverai pas en ce moment, car j’en ai repris pour 6 mois d’études… histoire de charger un peu plus la mule et de mieux comprendre les « j’ai pas envie de bosser ce soir maman » de mes deux ainés, le plus petit , n’étant pas encore récalcitrant aux coloriages de la maternelle moyenne section… j’en étais où ??? ah oui je parlais de moi… comme d hab ! n y voyez qu’un égocentrisme caractérisé ! Quoi d’autre ? 🙂 ma principale qualité :-))

    enfin revenons à notre petit coin de paradis pas toujours facile à négocier dans ce tourbillon parisien du vélo boulot dodo, chuis d’accord, moi mon bon plan c’est le Hammam de la mosquée, et j’y vais aussi à chaque changement d’humeur c’est à dire tous les deux mois, voire de plus en… ok je l’ai déjà dit, c’est juste pour voir si tout le monde suit… et là c’est le pied seule ou entre amies : vapeur, bain d’eau froide, savon noir, gommage, massage, thé à le menthe très sucré… cadre oriental exquis, et noir de monde donc y ‘en a des filles qui se font plaisir quand même, bon je passe sur le petit cafard qui longe le panneau en bois et qui disparait très vite dans le décor parce qu’il prend la couleur des murs, parfois ! (il est pas gros, et c’est pas la petite bête qui fera peur à la G… 🙂 on se détend on bavarde on se raconte nos petits bobos nos histoires de couple, de femmes, nos premières fois (nos dernieres fois et pour certaines c’est un lointain souvenir… sisi ! ça n arrive pas qu’aux autres et non, d’avoir à ses côtés des hommes pressés stressés qui ne remplissent pas tous les soirs leurs devoirs… mais ils sont où les hommes les vrais bordel fin de parenthèse de parenthèse), nos inquiètudes, nos déceptions et si toutes les bonnes copines ne sont pas venues on se lache, en bonne vipère sur les gros défauts des autres pour éviter de trop parler des tout petits notres… Les absentes ont toujours tort, z’avaient qu’à venir, na !

    Enfin voilà, ça coute bonbon c’est vrai mais c’est trop bon, le pire c’est que même seule, (lorsqu’elles avaient toutes envie que je dise du mal d’elles mais qu’il n’y avait personne pour m ‘écouter) je me suis fais plaisir quand même, temps de décompression oblige on ne pense à rien, si ce n’est les petits bourlets qu’on voudrait perdre, et parfois on échange avec une inconnue (mais non les Autres ne sont pas toutes des rivales blondes et futiles…) un sourire ou une parole aimable, voire une carresse du bout du doigt de pied invonlontaire dans le bain glacé… le top !

    C’est à la mode ? on s’en fout…
    C’est cher ? question de priorité, y ‘aura pas de robes comptoirs des cotonniers pour moi de toute façon pas bon rapport qualité prix, les petites chanel me vont bien mieux (traduire H&M à chaque fois que je dis chanel, facile à transposer, même à l’oral essayer de dire les deux en même temps vous verrez que tout le monde trouvera votre robe beaucoup plus jolie encore… ). je me suis encore paumé … j’en étais où donc, j’avais prévenu que ce serait le désordre… enfin voilà le paradis…

    C ‘est culpabilisant de prendre du temps pour soi, alors qu’on a des milliards de choses à faires en retard ou importantes ???? Ben oui ben tant pis , Si on culpabilisait moins on aurait peut-être moins de cancer, et pis mieux on est dans sa peau dans tous les sens du terme, mieux notre entourage en profite, nos collaborateurs se font moins engueuler, nos enfants aussi, notre mari… ……………………………….aussi 🙂
    idem pour la femme de ménage , la nounou, la gardienne, le jardinnier… (je plaisante) (euh…. que pour le jardinnier) :-)))
    Alors, voilà parmi tous les petits chaos quotidiens auxquels nous survivons en bonne guerrières multitaches et polyfonction, ça me paraît franchement indispensable de s ‘accorder un petit bout de paradis de temps à autre et de plus en plus souvent (j’ai pas résisté) . bises Loulou

  2. […] c’était l’heure bénite, j’ai un peu couru pour rejoindre mon SPA préféré (lisez un peu ça), mais alors, une fois encore, je n’ai pas été déçu. Vraiment un endroit super avec une […]

  3. […] donc lundi dernier : Spa d’une heure et demi avec hammam et massage. Tout ça où ? Pas au Z’SPA cette fois (car fermé le lundi ma bonne dame). Mais chez Nuxe. Oui, je sais j’aurai pu […]

  4. […] savez aussi que j’en ai testé quelques uns à Paris, notamment le Z’SPA (pour qui je fais toujours de la pub gratos, faudra que je pense à leur dire, on sait jamais !), […]

  5. […] est beau, dans les tons clairs, beiges sables, c’est lumineux, contrairement au Z’SPA que j’adore également, qui lui est justement tout en […]

Laisser un commentaire