4 août 2020

Un podcast sur l’adolescence ?

Comme l’impression de me retrouver, à nouveau, comme plus de 10 ans auparavant, perdue dans un nouvel environnement.
Pourtant cette fois-ci, j’avais anticipé : on m’avait un peu prévenue !

Et pourtant donc…
Il y a presque 4 ans, notre fille, si sérieuse en classe allait rentrer au collège, un très bon en plus, grâce à ses notes. La fameuse 6e où la légende urbaine t’indique que « tout change tu verras c’est dingue« . D’ailleurs, j’avais déjà senti le vent tourner légèrement en fin de CM2… c’est que j’ai le nez fin les amis.

Et donc vlan. En effet. Le choc. L’incompréhension. L’incapacité à trouver comment réagir. Toutes les méthodes douces, dures y sont passées (je ne parle pas de drogues hein mais l’idée aurait pu nous traverser l’esprit tant parfois c’était difficile)… notre vie de la famille au complet était bouleversée.

Cela a duré 3 ans, depuis une petite année, les choses s’arrangent doucement mais sûrement. Elle grandit, mûrit et puis… nous aussi on a fait notre chemin. Se vautrant lamentablement souvent, remportant quelques petites victoires si motivantes parfois. J’ai maintenant le recul nécessaire pour regarder en arrière.

Je me suis sentie sans ressource, peut-être à tort, peut-être n’ai je rien voulu voir ou bien je n’avais juste pas la force de chercher vraiment ? Mais à vous lire, chères mamans lectrices, ici, sur les réseaux sociaux, sur ce groupe privé/secret Facebook où nous échangeons librement sans tabou depuis plusieurs mois, j’ai la forte impression que j’ai à nouveau le nez fin. Il manque quelque chose.

Tout comme lorsque je suis devenue maman, il y a 15 ans, je ne trouvais rien sur les difficultés rencontrées, les côtés un peu sombres, voire très douloureux de la maternité et donc cette fois de l’adolescence. A cette époque, point de Florence Foresti et de « Mother Fucker » pour déculpabiliser, partager ces pulsions pas très politiquement correctes visant, pourtant tout simplement, à se retrouver, femme, seule, ou en amoureux, pour se reconstruire physiquement, psychologiquement (dormir aussi) après la naissance de son bébé (aussi adorable soit-il).

Alors, bien sûr, ces quelques années compliquées (et je sais que ce n’est pas fini), n’ont pas fait de moi la Maitre es Adolescence. Bien loin de là et ce n’est clairement pas ce que j’essaye de vous dire. Au contraire. J’ai même d’ailleurs avec le recul bien compris que j’avais eu du bol, l’ado s’est révélée fort pénible (le mot est faible) mais n’est pas partie totalement en vrille, elle ne s’est pas mise en danger par exemple (sans doute « grâce » au fait qu’elle a démarré tôt sa rébellion).
J’ai cependant appris beaucoup. Sur elle, sur moi, sur l’adolescence d’une manière fonctionnelle. J’ai lu, rencontré beaucoup d’experts et grâce à cette expérience, j’en ai tiré quelques astuces, quelques mantras que j’ai envie de partager plus largement.

Parce qu’encore une fois, la base pour moi c’est de casser les tabous. Toutes les familles passent par cette phase. Il faut en parler et déculpabiliser. Ne serait-ce que se sentir écoutée, comprise, va faire de la maman une femme plus forte, plus riche pour passer la période, garder le cap (et le moral)

Avec mon amie Célia, psy-coach, avec laquelle je partage de chouettes moments depuis près de 10 ans (nos déjeuners mensuels), nous avons cogité. Elle est maman de deux filles préados/ados. Mais aussi, elle a cette vision psy très intéressante qui vient compléter mon profil. Nous avons décidé de monter un projet de Podcast, support très à la mode et fort pratique. L’idée est de proposer régulièrement des conversations sur des thématiques autour de l’adolescence.

Sans tabou. Avec une énorme dose de bienveillance. Nos expériences. Sa capacité à expliquer ce qui se passe en fait dans le cerveau de nos ados (j’vous dis pas…). Mon humour (en vrai elle est aussi très drôle hein). On mélange et ça donnerait un podcast qui s’appelorio

Youpi j’ai un ado !

Figurez vous que par un heureux hasard, Ground Control organise justement un concours pour aider des projets de Podcast à se lancer. Nous y participons donc. C’est ici. Si vous trouvez l’idée plutôt bueno, nous ne serions pas contre votre soutien. Pour voter, il faut sélectionner notre projet dans la catégorie « pour passer à l’action« . Vous pouvez aussi entendre nos douces voix !

Hâte d’avoir vos réactions. Merci à ceux qui ont déjà voté suite à mes publications instagram et Facebook.

classé dans : Etre maman
article précédent article suivant

vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  • Ma Blog Attitude
    5 août 2020 at 13:51

    Super idée, ma fille a 11 ans et on bascule petit à petit vers le côté obscur des changements d’humeur^^ je vais voter de ce pas 🙂

    répondre
  • Summer Girl
    5 août 2020 at 14:14

    Vote effectué! c’est une chouette idée ce podcast, j’ai encore quelques années devant moi (mon grand a 7 ans) mais je sais déjà que ça va être compliqué!!

    répondre
  • Ma vie de maman fois 4
    5 août 2020 at 14:59

    Coucou
    J’ai franchement pas hâte d’y être.. Ça va être sympa 4 enfants ados

    répondre
  • mots d'maman
    6 août 2020 at 11:44

    Coucou! Une chouette idée! Ça aidera sûrement d’autres parents!

    répondre
  • BoutdeZou
    7 août 2020 at 13:18

    Très bonne idée ! Ayant une fille de presque 10 ans je vois bien ce que tu veux dire… Belle vie à votre projet.

    répondre
  • Cécile
    14 août 2020 at 11:20

    Bonne idée que je vais soutenir.
    J ai un ado de 14 ans à la maison et son frère de 11 ans qui arrive après… y a des soirs où mon conjoint est en déplacement professionnel et je me retrouve seule avec les deux et j ai eu envie de pleurer.
    En même temps il y en a des pire que les miens autour de moi…. les miens ils sont hyper pénibles et insolents mais ils bossent bien au collège, toujours dans les premiers
    À bientôt
    Cécile

    répondre
  • AMANDA GIRARDI
    15 août 2020 at 01:15

    Je redoute l’adolescence oh la la oui, ma fille a déjà du caractère, on va en baver ! Je n’ai pas trouvé le bouton voté, je suis désolée. Super idée sinon !

    répondre
  • Être parent : on en parle avec Isabelle |
    7 septembre 2020 at 10:10

    […] ! Et je compte bien d’ailleurs mettre ma pierre à l’édifice ! (NDLR : lire ce billet de blog où Isabelle évoque son […]

    répondre
  • Thegreeneyes.fr
    6 novembre 2020 at 11:48

    Très bonne idée

    répondre
  • laisser un commentaire