J'ai testé pour vous : le Miracle Morning - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

J'ai testé pour vous : le Miracle Morning

Des mois, que dis-je, des années que j’entends parler de cette méthode révolutionnaire.

Ah j’avoue j’étais un peu sceptique. Rho, si peu.

C’est vrai qu’en lisant les 4e de couverture (pas celle de votre lit hein, de couverture), si tu es un tantinet pragmatique (et flemmarde) comme moi, tu as de quoi te poser des questions sur l’état mental des auteurs… En effet, si l’on résume – pardon ce n’est sans doute pas idéal, mais bon, on n’a pas 3 heures devant nous – le miracle morning c’est :

Se lever plus tôt pour être moins stressé

Sachant qu’en fait, dans mon cas, me lever plus tôt c’est … ba impossible quoi. Déjà que je mets 15 minutes pour ouvrir un oeil dont 10 pour me souvenir qui je suis/où j’habite/quel jour on est/ah merde j’ai tout ça à faire.

Sceptique, circonspecte, ouverte d’esprit hein, bien sûr, m’enfin, je me disais que ce truc c’était pour les nullipares. Ces gens qui dorment la nuit. Ceux qui ne se lèvent pas à 8h un dimanche matin en hurlant de joie : « j’ai fait une grasse matinée yeahhhhhhh« .

Et puis, plus récemment est sorti en librairie, le miracle morning pour PARENTS.

Et là… c’était prometteur :

Comment orienter son rituel pour devenir le parent que l’on veut être ? Quelles valeurs d’affirmation de soi transmettre à ses enfants ?

Ah non. Finalement, j’ai déjà envie de me recoucher.

Alors ? Pourquoi ? Pourquoi depuis quelques jours, je me réveille avant mon réveil. POURQUOI ce changement d’avis (une histoire d’imbécile sans doute) ? Une soif de découverte ? Une curiosité bien trop échaudée à force de lire et relire tant de merveilles sur cette méthode attractive. Imaginez : se lever, méditer, prendre du temps pour préparer sa journée et le bonheur de sa petite famille.

Caroline Ingalls, sors de ce corps !

Depuis 3 matins déjà, je vous l’annonce. Je pratique le Miracle Morning. Et c’est merveilleux. Je me sens paix et amour. Ma famille Ricoré se porte immensément mieux. Je ne m’énerve plus (ba non je dors debout)

Ouais nan j’déconne c’est juste l’effet du décalage horaire. 4h30 avec le Sri Lanka.

Aucun tag associé

17 commentaires

  1. Bonjour Isabelle,
    Un article tout en humour ^^ Je devrais me pencher sur sur livre moi aussi…
    Merci pour ce partage.
    EM.

  2. ;-) ca va aller…. et vive le café!

  3. Hehehe. Tu m’as bien fait rire et je me suis tellement reconnue dans ta description du réveil… Le miracle morning, pas pour moi non plus. Et aucune envie de le tester… Même si dans un mois, je serai obligée pour la préparation des petits pour la crèche. Mais j’aurai mon temps à moi à partir de 6h45. Et me connaissant, je me recoucherai, même si je devrai me relever à 7h30…

  4. Pas pour moi non plus, mon lit c’est sacré lol

  5. « Caroline Ingalls, sors de ce corps ! » Alors là ça y est, je pleure de rire…
    Une condition préalable à toute démarche de « miracle morning », c’est quand même de faire de VRAIES nuits, pas des nuits en pointillés, incomplètes, hâchées… des nuits sans réveil(s) en sursaut à 1h30, 3h00 ou 5h15 pour diverses raisons liées aux enfants (cauchemar, doudou perdu, porte des WC claquée par inadvertance, « j’ai réveillé j’ai plus sommeil », pipi-au-lit, saignement de nez… ) ou aux parents (insomnies, douleurs dorsales…). Autant dire que ce n’est pas possible pour tout le monde. Et à mon sens, la quantité de sommeil est plus cruciale pour la santé physique et mentale qu’une demi-heure de méditation à 4h00 du matin. Je peux me tromper, donc E-za, si tu te convertis, tiens-nous au courant…

  6. Raan j’ai encore cru que tu allais nous en dire plus bizzz

  7. Mes smileys ne sont pas passés non je suis pas la relou ni un troll…. ;-)

  8. Mouah ah ah… Allez d’ici quelques jours tu seras calée à nouveau . Sur ce je vais aller reprendre un café. Miracle morning involontaire depuis 2 jours mais que je nomme « put*** d’insomnie  » … Le soleil vient de se lever, encore une belle journée , mais je ne le vois jamais arriver l’ami Ricorée

  9. J’ai beaucoup aimer l’article …
    Et en faite… j’applique sans le savoir le miracle morning depuis 2 ans. Ça a changer ma vie et celle de mes enfants. .. même si j’ai qq loupé. Mais bcp moins de stress de tension et j’avoue. S’est quand même beaucoup mieux… a défaut je fais plus de choses le matin et 22h30 … vous êtes sur ma boite vocal

  10. :D :D :D Courage pour la reprise !! D’ici quelques jours tout ira mieux :kiss:

  11. Je me disais aussi… Et puis une « vraie » parisienne n’est pas du matin. Que serait-on sans notre stresse matinal ??? Pas pour moi cette pratique car je suis définitivement une fille du soir

  12. Ne me le dis même pas. Me réveiller tôt est compliqué pour moi. Encore plus de travail la nuit. Je bois beaucoup de café :) :P

  13. Juste quelques jours et çà ira pour le mieu ;)

  14. Ah mince c’est chez toi qu’il s’est barré l’ami Ricoré? Sale traître! (lui, hein…) Il nous déserte depuis quelques temps, le gros saligaud. Faut dire que pour moi, ces jours-ci, un « miracle morning » ça veut juste dire « je me suis réveillée à temps et pas 40 minutes après que le réveil se soit éteint » et (miracle 2) « je suis sortie du lit »… Je ne suis pas du matin, mais je ne suis pas (plus!!!) du soir non plus. D’ailleurs ces temps-ci je ne suis pas « journée » non plus… dois-je m’inquiéter, docteur? Existe-t-il un livre appelé « miracle bouge ton c… »? « Miracle se rebooster sans cocaïne »? J’attends les « sequels », donc… :evil: Et pardon si je dépasse les bornes… je n’ai plus toutes mes frites dans le même sachet, moi, pour le moment… que les mères de famille nombreuse qui travaillent à temps (très, très) plein à qui ça n’arrive jamais me jettent la première pierre.

  15. J’me disais aussi :)

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top