Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

« Dis maman pourquoi t'es fatiguée ? »

Je sais pas ma Choupinette….. peut-être parce que je me suis levée à 8h ce matin, alors que tout mon moi-même pensait qu’il était 3h du mat’, et que l’Homme – j’ai un sommeil profonds quand je veux – faisait le sourd face à tes hurlements « maman je suis réveillée », « MAMANNNNNNNNNNNN ……. » Au fait ma chérie il faudra penser à appeler « Papa » aussi certains week-end hein ?

Peut-être aussi parce qu’ après avoir réussi à me doucher en 5 secondes, préparer le déjeuner de ton petit frère en avance pour que l’Homme n’ait plus qu’à lui donner, je t’ai emmené à la Gym et que tu as tout simplement hurlé pendant TOUT le trajet parce que je ne trouvais pas ta chanson préférée sur le cd (attention l’heure du « défie aux lecteurs » : trouvez moi « akchu lak » sur le dernier album de Mika).

Peut-être aussi parce qu’ensuite Choupinou a lutté de toutes ses forces pour ne pas faire la sieste : la faute aux deux dents qui cherchent depuis 5 jours le chemin vers la lumière…

Sans oublier le merveilleux déjeuner où dans l’ordre et en moins de 3 minutes, (1) tu t’es vautrée de ta chaise (on a pourtant beau répéter TOUS les jours, 50 fois par repas de ne pas se trémousser sur sa chaise…. sinon… eh bien le sinon arrive et ça fait boum) ; (2) tu as mis des raviolis partout SAUF dans ta bouche et (3) tu as renversé ton verre d’eau, je sais ma chérie tu n’as pas fait exprès. Un déjeuner des plus agréables donc.

Enfin, la ballade à la médiathèque bondée et surchauffée, le bain d’où je suis ressortie trempée alors que non, je n’étais pas dans la baignoire…. ont fini de m’achever !

1 commentaire

C'est mignon les enfants….

Mamans, nous sommes toutes confrontées régulièrement à quelques secondes de honte lorsque l’on se promène avec nos chérubins de 3 ans. Vous savez, ces moments où l’on aimerait être tout petit petit comme le ver de terre caché là dans son trou, ces minutes de solitude où l’on ne connaît même plus son enfant ! « Cette gosse, là ? Non elle est pas à moi !! »

La dernière en date de Choupinette : la nuit tombe, il pleuviotte, nous traversons une rue, sur les passages piétons s’il vous plait et nous croisons un vieux monsieur, dissimulé sous un imperméable (vous savez dans le genre un peu pervers) et un chapeau de pluie et là, choupinette s’arrête net, pointe le monsieur du doigts (sinon, ça serait moins drôle) et me dit avec entrain et fierté : « t’as vu maman ??!!!! …. Un épouvantail !!!!!« 

1 commentaire

 
Top