A Paris - 2/14 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

A Paris

Happy Families, les travaux commencent !

Souvenez-vous en janvier notamment, je vous avais parlé de ce projet fabuleux, destiné aux parents parisiens. Vous savez aussi que je soutiens pleinement ce concept, depuis le début, à savoir depuis 2 ans quand Garance Yverneau et moi avons fait connaissance autour d’un café. Depuis, on ne se quitte plus. Enfin si, mais vous avez compris.

BREF

J’ai le grand honneur de faire partie du Comité Stratégique d’Happy Families. Ce qui grosso modo consiste à trinquer avec les autres membres éminents pour féliciter Garance et Bastien, les grands chefs qui font tout. Et de prendre des photos souvenirs comme celle-ci

photo

De gauche à droite, Charlotte Delobelle, Lise Maurus, moi même, Bastien et Garance Yverneau, Elisabeth Karako et Karen Demaison

J’ai donc pris une bière mardi soir.

Bon, plus sérieusement, nous avons visité en avant-première intergalactique les fameux locaux, situées aux pieds de Beauboug. Vous êtes nombreuses à me demander régulièrement des nouvelles du projet. Eh bien, il est donc désormais lancé. Les travaux ont commencés et… cela ne ressemble à rien… ou plutôt il faut imaginer ce que cet espace deviendra d’ici 3 mois !!

happy families travaux

Ce que je peux déjà vous en dire ? Il y aura un espace restauration où la cuisine sera locale, saisonnière et faite sur place. Un salon de coiffure et des cabines de soins esthétiques. Des kinés, des ostéopathes, des conseillers en gestion de carrière, des ateliers pour les enfants, un garage à poussette, et une garderie. Cerise sur le gâteau, une excellente idée à mon sens : une salle de sieste. Oui, vous avez bien lu. Les mamans exténuées pourront venir DORMIR, pendant que leur tout-petit sera pris en charge le temps nécessaire par des professionnels de la petite enfance.

Vivement l’ouverture. On vise septembre ? Allez, on vous laisse jusqu’à octobre messieurs les architectes ! On a hâte nous ! Bon courage à vous et encore bravo à toute l’équipe d’Happy Families.

 

23 commentaires

Pour devenir et rester un Parent Employeur Zen

Pour celles qui me suivent depuis longtemps (certaines depuis 5 ans…) vous connaissez mon expertise dans le domaine des modes de garde sur Paris. Et tout particulièrement dans la garde à domicile.

J’ai d’ailleurs une rubrique sur le blog où vous pouvez lire mes nombreuses expériences en terme de recherche et gestion de nounous, mais aussi des astuces et aides pour établir contrat, lettres de licenciement and Co. Du vécu toujours.

De toute manière, il n’y a pas de secret, si j’en sais « autant » aujourd’hui, c’est grâce à ma propre aventure en tant que parent employeur.

On ne naît pas parent, on ne naît pas non plus employeur.

Je ne sais pas si je suis un employeur modèle, en tout cas, je prends grand soin de mes Super Nounous et je peux vous dire que les enfants le ressentent indirectement.

Alors, à mes débuts, le choix de la garde partagée pour Choupie était une évidence. Par contre, le passage à la case « administratif »… autant vous dire qu’à l’époque, la novice que j’étais, a bien profité de l’expérience de l’autre famille, qui avait eu, hélas (ou pas si j’y pense) une mauvaise première expérience.

Heureusement, les jeunes parents aujourd’hui peuvent aussi s’appuyer sur des sites très bien faits et spécialistes du sujet. Car je rappelle que la garde à domicile est un mode de garde différent des assistantes maternelles (qui accueillent les enfants chez elle). Parent Employeur Zen est l’un d’entre eux.  Consacré exclusivement à l’emploi d’une auxiliaire parentale (c’est le nom officiel de la nounou qui vient, chez vous, garder un ou plusieurs enfants si vous optez pour son partage avec une autre famille).

embaucher une nounou n’est pas une mince affaire. Entre le recrutement (rédaction de l’annonce, diffusion, réception des candidatures, puis de certaines candidates, tri, sélection), le contrat, qui doit évidemment être en cohérence avec la convention collective, l’établissement des fiches de paye, via la PAJE notamment, la déclaration et le paiement des charges, les aides de la CAF… On arrive vite à saturation et on espère vraiment ne pas avoir à gérer en plus, des soucis de personnalité, de comportement, voir plus grave avec son employé. Bref. J’ai toujours rassuré les parents : le tout c’est de s’y mettre, de s’organiser un bon coup et ensuite ça roule facilement. Vraiment.

Sur le site Parent Employeur Zen, vous trouverez un pack embauche particulièrement bien fichu. Des réponses à toutes les questions que vous êtes susceptibles de vous poser tout au long de votre démarche d’employeur.

Les documents sont à jour, les modèles très utiles, le volet « actualité » permet de se tenir informés, car c’est notre devoir en tant qu’employeur, de toutes les modifications sur le salaire, les aides, les déductions fiscales ou les avantages accordés aux employés.

Tout y est, parfaitement rangé comme j’aime. Je tenais donc à vous faire partager cette mine d’info, qui, de mon côté, vient compléter mon carnet d’adresse où j’ai déjà bookmarké la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs) et Paris Services Familles.

Le site est rédigé par des parents employeurs depuis plus de 10 ans, qui connaissent donc les VRAIS besoins. Tiens, là je me dis que j’aurai pu faire partie de leur équipe !!

A noter : l’existence du « même » site mais pour l’embauche et la gestion d’une assistante maternelle :  Zen avec mon Assmat

4 commentaires

Idées de sorties parisiennes pour les vacances

Vacances parisiennes obligent, je coupe quelques jours. Pause oh combien méritée, croyez-moi et sans aucun doute bénéfiques –  soyez bien sages, vous.

Quelques idées de sorties topissimes pour mes voisins parisiens :
Pinocchio au Lucernaire
Cyrano de Bergerac au théâtre des Variétés

Pourquoi pas ? Le Stade de France propose une sortie originale en famille autour de la magie du cirque. Au programme : découverte des coulisses du Stade de France en compagnie de joueur de lasso, clown et monocycle, visite de la ménagerie et spectacle inédit d’1h15 dans l’arène sous un chapiteau.
Hop, un article décrivant mieux la sortie
(oui, je sais, le cirque c’est polémique et je m’en fiche)

Bricolage pour temps pluvieux ? Une nouvelle box d’ateliers créatifs et éducatifs PANDACRAFT : je viens de la recevoir, elle a l’air top mais je n’ai pas encore eu le temps de me pencher plus dessus  (pour les 3-7 ans)

Enfin, un p’tit ciné ? Beaucoup de sorties pour enfants : je vous laisse lire les critiques de Nipette, experte es cinéma ;)

12 commentaires

Le Futuroscope

Plus de 10 ans que l’Homme et moi, alors encore jeunes et beaux (sans enfant donc), avons découvert le parc du Futuroscope. Allez, j’avoue, il ne nous en était pas resté un souvenir impérissable. Juste un bon moment passé avec famille et amis.

Il y a quelques jours, nous avons eu la grande chance d’être invités, avec les enfants, à passer un week-end au parc du Futuroscope à l’occasion du lancement de la grande féérie nocturne : Lady Ô.

Techniquement parlant, le Futuroscope est situé près de Poitiers, à seulement 1h30 de TGV de Paris gare Montparnasse. Cerise sur le gâteau, en arrivant, vous êtes déjà au parc, il ne reste qu’à laisser votre bagage, qui est emmené à votre hôtel, et à traverser l’autoroute (via un pont) qui sépare la gare dédiée au Futuroscope et le parc en lui-même.

futuroscope tgv gare

C’est quand même bien fait non ? Le soir, hop un p’tit coup de navette et en 15 minutes vous êtes à votre hôtel.

Alors, évidemment, nous avons bénéficié de conditions de visite assez exceptionnelles. Rapport au pass qui nous permettait de griller toutes les files d’attente. Pardon, VIP, toussa. Les enfants y ont pris goût et demandent désormais à passer devant tout le monde à la boulangerie et à la caisse de chez Carouf. Non, votre maman n’est pas enceinte les enfants, cela ne fonctionnera pas. Déjà que … BREF

Cependant, le parc est suffisamment grand, les attractions nombreuses et surtout les panneaux d’affichage bien placés pour pouvoir enchainer assez facilement les spectacles. Car le Futuroscope c’est avant tout, non pas des manèges, à la Astérix ou Disneyland, mais bel est bien un parc consacré à l’image.

futuroscope

En deux jours, vous pouvez clairement faire toutes les attractions. Cependant, elles ne se valent pas toutes. Certaines ont mal vieilli honnêtement comme le film sur le surfeur Kelly Slater projeté sur un grand écran type IMAX. C’est à dire que désormais, la 3D est présente (hélas d’ailleurs) dans toutes les chaines de cinéma et la Géode n’est pas bien loin non plus.

Par contre, la saison 2013 accueille au Futuroscope de bien belles nouveautés ! Nous les avons donc testées en priorité.

Et voici notre petit bilan familial et notre top :

le spectacle de magie iMagic : énormissime. Oui carrément. Drôle, bluffant, à ne manquer sous aucun prétexte. Regardez donc bien les horaires des séances.

Le Petit Prince en 4D. Attention, j’explique le principe de la 4D. Vous regardez le film en 3D, jusque là vous me suivez ET vous subissez en plus des mouvements de salles : sol qui bouge, vent qui souffle sur vous, bulles de savon qui tombent… L’histoire est adorable, bien en phase avec l’univers du Petit Prince qui fête ses 70 ans cette année.

petit prince futuroscope 4D

Arthur l’aventure 4D (je ne vous refais pas l’explication). Il s’agit là d’un simulateur. Bien accroché, muni de lunettes 3D, vous vous baladez dans l’univers d’Arthur. C’est court, mais c’est bon. Sensations garanties ! Les plus petits ont adorés (1m05 minimum), pas de tête à l’envers. Pour ceux qui connaissent, cela rappelle beaucoup l’attraction « star wars » chez Disney mais avec les lunettes en plus.

arthur futuroscope 4D

Danse avec les robots. Donc là, autant vous dire que j’ai fait ma chochotte. J’ai gardé les sacs. L’Homme, lui, y est allé. Le principe : un « robot » danse sur une musique du DJ Martin Solveig, au bout de ses 4 bras, deux places assises. Chaque duo peut choisir le niveau de mouvements (de 1 à 3). Clairement, le 1 est super gérable (pas de tête en bas), le 3 remue bien (tête en bas), mais les mouvements ne sont pas trop violents, pas trop « secs » en tout cas. Super musique, il est possible de juste regarder sans faire l’attraction. Attention, file d’attente costaude, étant donné que l’attraction ne permet pas de faire passer beaucoup de monde en même temps et que le temps de préparation est assez long. Accessible à partir de 1m20.

danse avec les robots futuroscope

– le planetarium ou « Choc cosmiques » : c’était notre grande première avec les enfants, j’ai toujours adoré les planetarium (et pas seulement pour se retrouver à l’ombre dans de grands fauteuil reposants). Pas du tout déçue par celui-ci, bien au contraire. J’ai adoré l’histoire conté par Lorant Deutsch, accessible, intéressante. Les enfants ont adoré également.

– la zone « enfants » avec plein de mini attractions à leur taille (mais attention, certaines demandent tout de même de faire 1m20, ce qui n’est pas encore le cas du P’tit, frustré donc à de nombreuses reprises). Mini tyrolienne, mini splash, mini looping, le balancier des fortiches (où j’ai cru que j’allais rendre mon déjeuner)… sans oublier les jeux plus classiques qu’on trouverait dans un square.

enfants futuroscope

Mention « chou » pour le circuit de voiture électrique pour les petits. Attente trop longue hélas mais une fois que les enfants sont briefés sur le code de la route, ils passent vraiment un très bon moment. Bon, j’ai juste le mien qui a pris un énorme sens interdit. On ne dira rien. Par contre, moyen le prix de la photo/permis de conduire ensuite (5€)

– l’aérobar. AH AH AH prendre un verre à 35 mètres de haut cela ne vous a jamais titillé ? Ba voilà. C’est fait. Nan, je ne faisais pas ma maline MAIS je l’ai fait. Et toc. Par contre, je n’ai rien bu hein.

Regardez comme j'ai l'air détendue à 35 mètres d'altitudes, les cheveux et pieds au vent... (photo Sandra)

Regardez comme j’ai l’air détendue à 35 mètres d’altitudes, les cheveux et pieds au vent… (photo Sandra)

aeorbar futuroscope

Et le spectacle nocturne alors ? Lady Ô ? Allez, je vais être franche encore une fois. J’ai trouvé, enfin nous avons trouvé, l’histoire (contée par Nolwenn Leroy) très… cucul la praline, gâchant du coup un peu les extraordinaires jeux d’eaux et de lumières. En gros, à regarder mais à ne pas écouter ! Le feu d’artifice final est juste sublime. Autant vous dire que les enfants étaient scotchés.

lady o futuroscope féérie nocturne

Un grand week-end riche en sensations fortes. Merci à toute l’équipe du Futuroscope pour votre accueil sincèrement adorable.

Toutes les infos

Pour les enfants, à partir d’1m20, ou, au moins 1m05.

NOUVELLE VISITE au parc du futuroscope avec les enfants (11 et presque 9 ans) en avril 2016, à lire ici

9 commentaires

Le parc Astérix a rouvert ses portes !

Et c’était chouette d’y retourner au Parc Astérix *(même si le p’tit a immédiatement demandé si le train de la mine était encore fermé…)(euh… comment te dire mon chéri que c’est l’autre parc en fait)(gloups)

32 attractions réparties dans 6 univers… de quoi passer une belle journée, bien chaussés !

Quelques photos de notre journée et quelques conseils :

– clairement un parc axé sur les attractions … humides… mais pas que  ! Donc à vous de voir ce qui vous attirent le plus car cela vaut le coup d’y aller en « basse saison » (comprendre fraiche) si vous n’êtes pas attirés plus que ça par les chutes et autres bouées (pourtant très drôles). A noter que l’on ressort plutôt secs de l’oxygenarium. Fait en boucle ici.

– prévoir de la petite monnaie si tout de même vous décidez de faire le grand saut splash, des séchoirs bien pratiques sont postés à la sortie des attractions les plus risquées (en terme d’hydrométrie), par contre… c’est payant (2€)

– j’avais, avant de visiter le parc, l’impression qu’il n’y avait que des attractions « à sensation forte », donc plutôt pas un parc pour les « petits ». Erreur, une zone spéciale les attend (moins de 1m20) avec « les petits drakkars », « les petites chaises volantes », « l’escadrille des as », « le mini Carrousel » notamment. À faire aussi avec eux : « les Espions de César », ballade tranquille au-dessus du parc, sans oublier les traditionnelles, mais immanquables auto-tamponneuses (là, au moins, on peut leur en faire faire plusieurs tours, pas comme à la fête foraine où cela coûte un rein)

– les spectacles : j’avoue ? je ne suis pas fan de celui des dauphins… pardon hein mais bon, voilà, je m’y ennuie en fait. Par contre, très bonne surprise pour « La légion recrute« . Des acteurs géniaux, des cascades impressionnantes, c’est vraiment pro. Voilà franchement : bravo. On a loupé (vous le savez, je suis un boulet) le tout nouveau Main basse sur la Joconde qui d’après les premières critiques est excellent.

– la restauration. Bon bon bon… je ne vais pas vous surprendre : c’est du fast-food pas très bon et donc très cher. On oublie le repas agréable mais on dira que les enfants, eux, sont contents.

Enfin, nous, les parcs d’attractions, on aime ça pour les enfants et le top c’est de pouvoir y aller avec des amis dotés d’enfants du même âge. On peut se les refiler pour faire des attractions d’adultes sereins, on papote dans les files d’attente et les gamins sont évidemment très heureux de partager la journée avec leurs copains ! Pas vrai Isa ? Regardez un peu ce qu’elle a osé faire pendant que je gardais J et M…  (oui, je suis la fille, qui, ado, gardait les sacs des copines pendant qu’elles allaient faire les montagnes russes de la Foire du Trône)(minute confession)

 

Parc Astérix - réouverture 2013

Pour les tarifs, surveillez régulièrement le site, il y a pas mal d’offres, notamment des réducs sur certaines dates en basse saison.

Gratuit pour les moins de 3 ans, environ 35 € pour les 3-11 ans et 44€ pour les plus de 12 ans (dates libres)

Parking : 8€ ou navettes depuis Paris Louvre-Palais Royal (21€ l’aller/retour)

* merci au Parc Astérix de nous avoir gentiment invités

19 commentaires

Cyrano de Bergerac – théâtre des variétés

affiche-cyranoDes spectacles accessibles aux enfants, à Paris, il y en a. Des tonnes. Des bons, des moins bons, des carrément pas bons et des extraordinairement immanquables.

Celui-ci en fait partie. Avec Les Echos Liés dont je vous avais déjà parlé, dans un autre genre.

Quand j’ai reçu le mail de Damien Luce, comédien, mais aussi metteur en scène pour cette pièce, j’avoue que déjà, j’ai senti que je tenais là un homme rempli d’un vrai désir de partager son art avec tous les publics et notamment les plus jeunes. Voici un extrait de nos échanges qui reflètent parfaitement ce à quoi nous avons assisté samedi dernier, au théâtre des variétés :

Il me tient à coeur de transmettre les beautés de ce monde aux plus jeunes, notamment les beautés littéraires et théâtrales. De ce désir est née une adaptation clownesque de Cyrano de Bergerac. Le texte original d’Edmond Rostand est habillé aux couleurs burlesques, ce qui rend ce spectacle extrêmement ludique. Nous en avons fait l’expérience à Avignon l’été dernier, ainsi qu’au théâtre de Ménilmontant cet automne : les enfants, happés par le clown, découvrent « à leur insu » un grand texte classique.
Quelques mots sur Damien Luce. Comédiens et romancier, c’est par le piano qu’il a débuté sa carrière artistique. Ses deux premiers romans, « Le Chambrioleur » et « Cyrano de Boudou« , ont été publiés aux éditions Héloïse d’Ormesson. Le troisième sera publié fin 2013. « Cyrano de Boudou » est le roman qui a inspiré cette mise en scène de Cyrano. Son premier disque est sorti en janvier 2010, et est dédié à l’Histoire de Babar de Francis Poulenc, avec pour narrateur son frère Renan Luce.
Alors ?
Eh bien scotchés. Tous. Homme et enfants compris. Accueillis par des clowns, les enfants sont entrés dans le théâtre déjà complètement captivés. En attendant le début du spectacle les acteurs s’amusent avec le public. Je pense que c’est ainsi qu’ils ont réussis dès le début à faire adhérer le P’tit. La pièce étant recommandée dès 5/6 ans, je craignais tout de même pour lui, du fait du texte classique ! La puce par contre a étudié une partie du texte en cours de théâtre, elle avait donc hâte de l’entendre sur scène.
La pièce démarre accompagnée d’un air d’accordéon. Les acteurs sont tous déguisés en clowns, ils sont drôles, ils sont bons, très bons. Les épées sont des plumes, Roxane, la cousine de Cyrano a … des couettes !
Touchants, drôles, ils réussissent à nous faire passer ce texte pourtant si difficile comme une lettre à la Poste. La mise en scène est excellente, aucun creux, aucune lassitude, on est dedans. Tous. Le p’tit est captivé. La puce scotchée à son siège. Je suis bluffée. C’est impressionnant de réaliser à quel point un texte peut être adapté, adaptable, quand tout est si bien préparé, orchestré et joué.
Deux enfants du premier rang sont sollicités sans coupure (!!) pour monter sur scène. Je sens que les miens sont jaloux. Quelques minutes plus tard, c’est Cyrano en personne, tout en débitant son texte, qui vient prendre mon p’tit, le porte jusqu’à la scène. Il lui place son feutre sur la tête, mon p’tit est rouge tomate mais tellement fier. Il restera là quelques minutes à écouter son Cyrano bien sagement.
mon p'tit "acteur", ok figurant...

mon p’tit « acteur », ok figurant…

Je ne peux que vous le recommander. A voir, à partager. Absolument. Ils sont là jusqu’à en juin.
Vous trouverez les détails sur son travail ici et des détails sur le spectacle ici.
Ils jouent les vendredis et samedis à 21h30, ainsi que les samedis à 16h (un horaire plus pratique pour les enfants). Au théâtre des Variétés (dans le « petit » théâtre, situé dans les étages du principal)
Tarif enfant (- 16 ans) : 10 euros (22€ pour les adultes). Le théâtre des Variétés : 7 boulevard Montmartre Paris 2e, métro Grands boulevards ou Richelieu Drouot. Réservation au 01 42 33 09 92, ou aux points de vente habituels.Sinon, sur billet réduc.

2 commentaires

Tadin : notre première visite au Louvre

louvre egypte enfantOuf, ça y est, nous ne sommes plus officiellement à classer honteusement dans la catégorie des parents parisiens incultes et infoutus d’emmener leurs enfants de 5 et 8 ans au musée ; notamment, au Louvre, pourtant situé à quelques dizaines de stations de bus seulement de chez eux.

Ouf, donc.

Merci la Carte Louvre Familles surtout. Que je devais activer depuis… oui voilà… au moins.

Chose faite et c’est bien le principal (hum). Chronomètre lancé. Motivée à bloc.

Avec l’Homme, c’était décidé : nous irions au Louvre dimanche matin à l’ouverture, suivant les bons conseils de nos proches.

Oui, sauf que nos proches ont des enfants qui se lèvent à l’aube et qui ne les laissent pas comater au pieu jusqu’à 9h. OUH les pauvres.

Détestez-nous, mais, il s’est rapidement révélé impossible d’être à 10h devant le Louvre. Ni  à 11h d’ailleurs.

On a donc décidé d’y aller à la cool pour cette grande première, après déjeuner donc. Tant pis pour le monde, on s’en fiche, la Carte Louvre Familles fait office de coupe file. Niark niark.

Une fois résolus ces soucis d’intendance, la nouvelle question essentielle se posait alors :

comment rendre cette première visite au Louvre intéressante pour les enfants ?

Histoire de pouvoir envisager d’y retourner avant leur majorité.

enfants louvre dessins

Eh bien, je vais vous donner le résultat dès maintenant – fin du suspense toussa : nous avons réussi.

Oh yes ! (je ne peux cacher ma joie, ma fierté, plus longtemps)

Comment donc ?

– en choisissant d’utiliser le bon vieux coup du teasing ! La recette est simple, on annonce aux enfants qu’on va aller au Louvre (à la pyramide, ça marche bien aussi), le plus beau des musées de Paris, blablabla, qu’on va y voir plein de belles choses, qu’ils ont trop de la chance… Puis on laisse mijoter plusieurs semaines. Le temps, par exemple hein, de penser à activer sa carte Louvre Familles et de programmer l’activité (comprendre : intégrer de se lever tôt, d’arpenter le musée et de voir les enfants rechigner)

– en donnant aux enfants la mallette de la Carte Louvre Familles à un moment inattendu pour les entendre dire : « ahhhhhhhhhhhh ça y est on y va ENFIN » (Voyez comme ils étaient impatients !!) Répondre alors un grand « oui » solennel, genre, ça y est, vous êtes prêts.

– choisir un thème facile d’accès, comme … ba oui… l’Egypte ! Le p’tit en a déjà bien entendu parler à l’école, la puce rêve de pyramides et de pharaons… c’est impeccable pour une première visite.

– le jour J, les munir d’un petit carnet « à croquis » et d’un crayon à papier gomme.

– en arrivant, les équiper avec les Nintendo 3DS  qui te tue les yeux qui servent d’audio guide.

– ne pas trop se perdre et faire genre « on connait » nous, les parents, le bon chemin pour atteindre cette foutue partie consacrée à l’Egypte.

– les laisser aller à leur rythme, parfois terriblement rapide (génération zapping bonjour), mais parfois, à l’extrême, péniblement lent.

– leur proposer de dessiner ce qu’ils veulent quand ils le veulent.

Et là, croyez-moi c’est à double tranchant. Quand l’un veut dessiner un truc à un bout d’une salle et l’autre, oui voilà, à l’autre bout. Il vous faudra, chers collègues, trouver un fauteuil confortable pour vous, au milieu… Ba quoi ?

Par contre, l’effet est magique. Sur les nôtres, cela a parfaitement fonctionné 1/ nous avons des oeuvres d’art à revendre pour quand ils seront célèbres plus tard 2/ils étaient captivés 3/ ils ont envie d’y retourner AVEC LEUR CARNET !

Mission accomplie

enfants dessinent Louvre visite egypte

Par contre, j’ai été incapable, moi blonde de faire fonctionner ces foutus audio guides. Sans doute très pratiques, mais d’un compliqué. Donc, mon conseil – sérieux cette fois – faites l’impasse, au début nous avons cru que les gamins n’allaient regarder que l’écran au lieu de regarder … les milliers de pièces magnifiques présentées devant eux. Heureusement, on a réussi à leur enlever sans accro et ainsi la visite s’est mieux déroulée. Mis à part que l’Homme s’est farci 4 audio guides à porter. Uh uh uh

Enfin, pensez à bien laisser vos vêtements au vestiaire GRATUIT.

25 commentaires

[Paris] Robin des bois au théâtre des variétés

robin des bois theâtre variétésSamedi dernier, les enfants et moi avions rendez-vous avec le beau voleur des forêts. Robin des Bois. Non pas Kevin Costner, non pas Russell Crowe rhooooo non, au théâtre des variétés

J’étais plutôt tentée, les enfants adorant, évidemment, le dessin animé bien connu, et étant moi-même fan de Russell Crowe arf pardon, de Robin, son personnage quoi. BREF

J’ai donc accepté l’invitation pour 2 d’Id Proscénium et j’ai payé ma petite place en détaxe. Me voilà partie, telle Marianne, cheveux aux vents, à la rencontre de Robin.

Les critiques lues étaient attrayantes :

« Un spectacle savoureux, truffé de gags délirants » Le Figaro
« Un grand et beau spectacle pour toute la famille » TF1
« Un bon spectacle particulièrement drôle » Télérama
« Quelle aventure fantastique » Pariscope

Ajoutons désormais la mienne à ce haut palmarès.

Sérieux, familial, assez drôle, mais tout de même terriblement cher… » e-Zabel

avis robin des bois avis spectacle robin des bois théâtre variété

Alors, je sais, c’est un magnifique théâtre. Un vrai. Avé le lustre, le plafond décoré, les petits sièges rouges – qui font mal aux fesses, les dames qui te placent contre une pièce, et tout et tout.
La troupe a du talent. Indéniable. Mais à 31€ la place pour la catégorie 1 (23 € en catégorie 2 et 37€ en catégorie Or), je pense que l’on peut tout naturellement être énervée de ne voir que la moitié de la scène… Parce que oui, nous étions placés sur le côté et que non, même en catégorie 1, tu ne vois pas toute la scène et que pour des enfants c’est très frustrant. Et moi ça m’a filé le torticolis.

Comme le spectacle est vraiment chouette, bien joué, plutôt rythmé, je vous le recommande tout de même (pas autant que les Échos Liés hein). Mais prenez surtout le temps de bien choisir vos places sur le plan. Quitte à prendre une catégorie 2, mais bien « en face » de la scène ! (sur billet réduc, il y a des places à 10€, je dis ça, je dis rien, par contre je mets le lien)

Autre postulat : il est préférable que l’enfant connaisse l’histoire de Robin des Bois, sinon, il risque tout de même de se perdre un peu.
Dès 5 ans sans soucis. Les enfants, ici, ont donné entre 8 et 9/10 au spectacle. Leur personnage préféré, le plus drôle donc fut le Prince Jean. En effet, j’avoue, il est excellent.
De mon côté, je lui mets 7/10.

Jusqu’au 16 mars, les samedis à 14h.

10 commentaires

8 ans

8ansChaque année la même routine et pourtant, je ne m’y fais pas.

Pour moi, anniversaire des enfants = viens prendre ton coup de vieux maman.

Et là, il est méchant le coup de vieux.

8 ans.

Alors, comme chaque année, je me réjouis de fêter son anniversaire avec ses copines pour immortaliser son joli sourire, si difficile à voir ces derniers temps (mais on y travaille, St Pedopsy toussa)

Comme chaque année, je tente de limiter la liste des heureuses invitées, parce qu’on n’habite pas un pavillon de 250 m2 (la règle du « nombre d’invités = age de l’enfant +1 » commence à être dangereuse, passé 7 ans)(oui je fais des maths aujourd’hui)

Et donc, cette année, je me la joue limite Mère Parfaite (pas taper), à moins de regarder cela d’un autre oeil, celui de Mère Paresseuse (uh uh uh), c’est une animatrice qui s’est farci le boulot occupée… eh bien d’animer cette après-midi !

Alphababy m’a, en effet, très gentiment proposé d’animer l’anniversaire de la Choupie. Comment refuser ? (oui, je sais, en disant « non merci »). Je n’avais jamais testé ce type de prestation « complète » et je me demandais bien s’il était vraiment possible de trouver quelqu’un sachant tenir occupés, joyeux, intéressés et disciplinés autant d’enfants réunis pour une fête d’anniversaire.

Réponse ? OUI (et je suis sincèrement bluffée)

J’avais choisi pour la puce le thème 1001 Nuits* parmi les nombreux choix possibles (on fera la mini boum l’an prochain je pense)

L’animatrice, Shéhérazade, accueille les enfants habillée de son habit de princesse du désert : elle vient tout juste d’arriver pour fêter l’anniversaire et a planté sa tente dans le salon de Choupie. Ça claque. Les gamines étaient directement mises dans l’ambiance : maquillage, puis plusieurs jeux en groupe, toujours avec le fil directeur du thème des 1001 nuits. Ensuite, réunis autour de la tente, assis sur les petits tapis, l’animatrice propose aux invités des tours de magies, elle fait vraiment « voyager » les enfants, c’est assez bluffant de les voir tous scotchées ainsi, écoutant parfaitement pendant de longues minutes. Vient ensuite l’heure du goûter, l’ouverture des cadeaux (et là aussi j’ai trouvé la façon de procéder géniale, c’est tout simple mais du coup, chaque enfant est mis en valeur en donnant son cadeau, et il est plus simple de bien remercier, prendre des photos des duos, etc. Sachant qu’à cet âge ils sont toujours très fiers de ce qu’ils offrent, cela colle parfaitement). Suite du programme : danse, une belle histoire racontée par Shéhérazade pour calmer tout le monde, et enfin, elle termine par des sculptures de ballons.

Sincèrement, je ne pensais pas que l’après-midi allait aussi bien se passer. Le seul point négatif que nous avons relevé : le volume sonore. L’animatrice avait vraiment une voix qui portait énormément, ce qui est un avantage pour « tenir » l’ambiance mais par contre… c’était réellement très/trop fort. Ajouté aux cris des enfants… nous avons eu mal aux oreilles.

Idéal pour les paresseux comme nous, l’animatrice prend tout en charge, on aurait même pu ne pas être là !

Un grand merci à Alphababy et à Shéhérazade pour ce cadeau. Ma Choupie a vraiment passé un moment exceptionnel avec ses copines (et son frère, complètement conquis aussi), j’ai vraiment senti qu’elle était heureuse, gaie, libérée et croyez-moi, pour elle, c’est un état assez difficile à atteindre.

* valeur 200 €, pour 3h d’animation, sachant que l’animatrice, elle, reste 4h en tout pour préparer, ranger, etc.

et j’ai aimé aussi : l’appel de l’animatrice la veille pour vérifier les derniers détails (horaires, adresses, mais aussi espace à mettre à sa disposition, programme détaillé, prise de connaissance des envies – mais aussi du « stress » – de l’enfant, etc)

52 commentaires

4e résolution : voir un beau spectacle – Les Echos Liés

echos-lies-diapo-homeChère maman, tu as envie de tester ton mascara waterproof  ET tes radars de détection à beaux gosses ? Le tout en 1h15 ?

J’ai ce qu’il te faut. Va voir Les Echos Liés : 6 garçons et 1 fille complètement déjantés, bourrés de muscles talent.

Tu peux même emmener tes enfants dès 5 ans sans aucun souci ! Au contraire, c’est LE spectacle familial par excellence. Celui où les parents n’en profitent pas pour faire la sieste.

Si tu as un petit garçon : il va adorer les cascades et autres bagarres (« pour de faux hein maman » – mais TELLEMENT bien faites).

Ta fille, elle, sera sous le charme de ces beaux garçons (toi aussi d’ailleurs), adorera les chorégraphies et sera bluffée par les enchaînements de hip-hop/cascades. Accessoirement, elle se dandinera sur son fauteuil.

Ton mari, lui, se remettra à faire des pompes dès le retour à la maison.

Vous voilà prévenus !

echos-lies-paris

Je l’étais et pourtant je n’avais pas fait ma manucure je n’ai pas été déçue. J’ai – enfin, sincèrement – on a hurlé de rire les 3/4 du spectacle. Le reste du temps, j’ai été scotchée par les cascades, les acrobaties et les danses, émue par les messages que cette troupe souhaite faire passer aux petits et aux grands. L’énergie positive. Les rêves. Rien n’est impossible.

À voir absolument. Il passe en février à Bobino à Paris, mais aussi en province, voici les dates :

26 janvier 2013 – THÉÂTRE EN ROND – SASSENAGE – (38)

2 février 2013 – THEATRE SEBASTOPOL – LILLE (59)

5 avril 2013 – THEATRE MUNICIPAL – TARASCON (13)

12 avril 2013 – LE COLISEE- ROUBAIX (59)

La bande-annonce est à visionner ici et elle vous donnera un très bon résumé de ce qui vous attend.

echos liés spectacleNote de 9/10 donnée par l’ensemble de la famille

Et ce mascara alors ? Le mien a tenu bon, je n’ai pas pu m’inscrire au club des pandas en sortant.

Le dernier mot revient à Choupie : « c’est énorme ! »

9 commentaires

 
Top