Les spectacles pour enfants - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les spectacles pour enfants

Mon fils est un Jedi

Fraichement diplômé de la fameuse Jedi Academy il est.

Après avoir battu avec son sabre laser Dark Vador en personne. Eh ouais ! Bon mon fils est.

Qu’est-ce qu’elle nous raconte encore E-za ?

Plus sérieusement, je voulais vous raconter ce fabuleux week-end que nous avons (encore) eu la chance de passer à Disneyland Paris fin novembre.

disneyland paris noel

A l’occasion de la mise en place des décorations de Noël 2015, les enfants et moi avons passé 2 jours absolument et sincèrement magiques. Je réalise qu’à chaque fois que je retourne à Disneyland Paris, je suis de plus en plus saisie par cet atmosphère qui fait du bien : les sourires et les fous rires, les yeux qui pétillent, les cris de joie et de peur (moi dans la Tour de la Terreur pour la 1ere fois… il a bien fallu que je montre aux enfants ce que signifie les expressions « vaincre sa peur », « faire un effort » ou autre « prendre sur soi »…), bref, je suis à chaque fois transportée dans un autre monde, je m’amuse, je suis heureuse, en famille, avec mes petits gâtés qui le savent, faites-moi confiance (!!), et qui me le rendent à 200%.

Lors de notre dernière visite donc, nous avons pu essayer pour la 1ere fois l’attraction/animation intitulée Jedi Academy, ouverte depuis juillet dernier, pour les enfants de 7 à 12 ans. Les places sont très limitées (16 enfants par session) et il faut s’inscrire dès le matin devant l’entrée de l’Academy, devant Vidéopolis, côté Discoveryland donc. N’hésitez pas à regarder le programme des activités du  jour à votre arrivée. Il y a 6 sessions par jour, 7 jours sur 7.

Jedi academy disneyland paris

En fan de Star Wars sans avoir pourtant jamais dépassé la moitié du 2e épisode (émotif un jour, émotif toujours), mon P’tit Grand a débarqué à son « cours » en se demandant clairement ce qu’il fichait là. Je précise qu’un parent accompagnateur par apprenti Jedi reste dans la même salle et assiste donc à l’entrainement. Les autres attendent dans les tribunes, parfaitement placés – devant – pour admirer leur progéniture et l’acclamer comme il le faut durant le spectacle. Car oui, les 16 enfants après l’apprentissage d’une chorégraphie de combat, durant 15 minutes environ, se retrouvent sur scène ! Voilà en détail le déroulement :

1er étape : l’entrainement

Equipés d’une tenue et évidemment d’un sabre laser, les enfants sont divisés en 2 groupes, et reçoivent collectivement un cours avec un maitre Jedi (canon)(oups).

L’un après l’autre, il passe en « combat » face au maitre avant de regagner leur place.

2e étape : le spectacle

En file indienne, les petits Jedi sont emmenés sur scène (je ne vous raconte pas la tête du mien, qui n’avait vraiment aucune idée – et moi non plus en fait – de ce qui l’attendait).

Le spectacle commence avec des chorégraphies des maîtres, l’ambiance monte. Les enfants exercent « leur force »avec eux, ils vont même réussir à concentrer la FORCE pour soulever R2D2. #trucdedingue

jedi academy

Honnêtement c’est ultra chou et très bien fait, avec la Grande Chérie, assises au 1er rang, nous étions hystériques de voir le P’tit sur scène jouant parfaitement (évidemment) la comédie.

Ensuite, roulement de tambours… et oui ! Dark Vador en personne débarque et là, débute une série de duels avec tous les apprentis Jedi.

Tout est parfaitement organisé : même si les enfants ne savent pas précisément comment agir, les adultes les guident et le spectacle se déroule merveilleusement bien, pour le plus grand plaisir des enfants et des parents (oui, je n’étais pas la seule hystérique des tribunes, tout le rang derrière était au taquet, cela m’a rassuré sur mon état mental)

Les enfants sont donc chaudement applaudis après leur passage.

Vraiment excellent, le P’tit était fou de joie. J’ai vraiment adoré ce moment.

Comptez environ 45 minutes en tout pour cette « attraction »

Et voilà quelques photos (j’ai filmé le duel mais intimité oblige je ne diffuserai pas ici)

dark vador jedi academy

dark vador jedi

jedi academy disneyland spectacle

apprentis jedi

 

 

15 commentaires

Gulli Bons Plans (Hansel et Gretel)

Tu as des enfants, tu es donc, par définition, preneur de tout bon plan qui te permettra de sortir ta famille :

– sans en perdre un rein

– sans avoir à gérer les mécontents ou autres déceptions, dues, par exemple, aux fermetures inattendues du lieu que tu avais prévu de visiter (ici, nous sommes spécialistes pour tomber sur LE jour de fermeture voire pire, en province – pardon c’est la vraie Parisienne qui écrit – sur les horaires de pause déjeuner du seul et unique musée du bled)

Des sites qui te permettent de trouver des idées de sorties en famille, il y en a beaucoup. J’appelle ça des cityguides moi. D’ailleurs, mon deuxième blog Paris des Parents, c’est un peu de ça aussi.

Mais il manquait à ce type de sites un aspect « bon plan » ; pour éviter ceux de la louze déjà, mais surtout pour trouver une idée de sortie « pas cher ». En effet, des idées, ça se trouve, par contre, certaines d’entre elles s’avèrent hélas irréalisables, car le prix des entrées ne rentre malheureusement dans notre budget. Quand on voit le prix pour 4 d’une petite virée culturelle ou ludique, ça file vite le tournis, surtout quand on a envie d’ajouter les pop-corn ou un petit souvenir !

Et c’est là que je dégaine (parce que vous m’avez vu venir hein tout de même) : Gulli Bons Plans

Gullibonsplans.fr est le nouveau site lancé l’été dernier par Gulli.fr et Billetréduc. Purée la bonne idée.

Le site propose chaque semaine des bons plans sorties en famille dans toutes les régions de France et à prix réduit. Théâtre, atelier, cirque, magie… Il y en a pour tous les goûts et tous les âges (les spectacles sont également proposés selon les âges du public : de 1 à 17 ans).

Actuellement, dans la rubrique île de France, qui me concerne, on trouve par exemple des places pour un spectacle de magie à… – 70%

Encore mieux que les soldes dites donc !

gulli bons plans

Tout cela me donne envie de ré-organiser une nouvelle sortie pour les enfants. Après le concert du Soldat Rose 2, je me referai bien une tentative de musée. J’aime la prise de risque : au Louvre la dernière fois, ils étaient plus omnubilés par les consoles « guides » DS que par les tableaux… sans parler de cette visite de château où ils se sont planqués dans une cheminée… Bon, finalement un spectacle assis avec places numérotés, ça m’irait bien aussi.

BONNE NOUVELLE, j’ai un p’tit cadeau pour vous : 4 places pour le spectacle HANSEL ET GRETEL du samedi 15 février (11h) à Paris

Qui n’en veut ? Laissez moi un commentaire, je tirerai au sort l’une (ou l’un) d’entre vous. Vous avez jusqu’à mardi 23h59.

19 commentaires

Cyrano de Bergerac – théâtre des variétés

affiche-cyranoDes spectacles accessibles aux enfants, à Paris, il y en a. Des tonnes. Des bons, des moins bons, des carrément pas bons et des extraordinairement immanquables.

Celui-ci en fait partie. Avec Les Echos Liés dont je vous avais déjà parlé, dans un autre genre.

Quand j’ai reçu le mail de Damien Luce, comédien, mais aussi metteur en scène pour cette pièce, j’avoue que déjà, j’ai senti que je tenais là un homme rempli d’un vrai désir de partager son art avec tous les publics et notamment les plus jeunes. Voici un extrait de nos échanges qui reflètent parfaitement ce à quoi nous avons assisté samedi dernier, au théâtre des variétés :

Il me tient à coeur de transmettre les beautés de ce monde aux plus jeunes, notamment les beautés littéraires et théâtrales. De ce désir est née une adaptation clownesque de Cyrano de Bergerac. Le texte original d’Edmond Rostand est habillé aux couleurs burlesques, ce qui rend ce spectacle extrêmement ludique. Nous en avons fait l’expérience à Avignon l’été dernier, ainsi qu’au théâtre de Ménilmontant cet automne : les enfants, happés par le clown, découvrent « à leur insu » un grand texte classique.
Quelques mots sur Damien Luce. Comédiens et romancier, c’est par le piano qu’il a débuté sa carrière artistique. Ses deux premiers romans, « Le Chambrioleur » et « Cyrano de Boudou« , ont été publiés aux éditions Héloïse d’Ormesson. Le troisième sera publié fin 2013. « Cyrano de Boudou » est le roman qui a inspiré cette mise en scène de Cyrano. Son premier disque est sorti en janvier 2010, et est dédié à l’Histoire de Babar de Francis Poulenc, avec pour narrateur son frère Renan Luce.
Alors ?
Eh bien scotchés. Tous. Homme et enfants compris. Accueillis par des clowns, les enfants sont entrés dans le théâtre déjà complètement captivés. En attendant le début du spectacle les acteurs s’amusent avec le public. Je pense que c’est ainsi qu’ils ont réussis dès le début à faire adhérer le P’tit. La pièce étant recommandée dès 5/6 ans, je craignais tout de même pour lui, du fait du texte classique ! La puce par contre a étudié une partie du texte en cours de théâtre, elle avait donc hâte de l’entendre sur scène.
La pièce démarre accompagnée d’un air d’accordéon. Les acteurs sont tous déguisés en clowns, ils sont drôles, ils sont bons, très bons. Les épées sont des plumes, Roxane, la cousine de Cyrano a … des couettes !
Touchants, drôles, ils réussissent à nous faire passer ce texte pourtant si difficile comme une lettre à la Poste. La mise en scène est excellente, aucun creux, aucune lassitude, on est dedans. Tous. Le p’tit est captivé. La puce scotchée à son siège. Je suis bluffée. C’est impressionnant de réaliser à quel point un texte peut être adapté, adaptable, quand tout est si bien préparé, orchestré et joué.
Deux enfants du premier rang sont sollicités sans coupure (!!) pour monter sur scène. Je sens que les miens sont jaloux. Quelques minutes plus tard, c’est Cyrano en personne, tout en débitant son texte, qui vient prendre mon p’tit, le porte jusqu’à la scène. Il lui place son feutre sur la tête, mon p’tit est rouge tomate mais tellement fier. Il restera là quelques minutes à écouter son Cyrano bien sagement.
mon p'tit "acteur", ok figurant...

mon p’tit « acteur », ok figurant…

Je ne peux que vous le recommander. A voir, à partager. Absolument. Ils sont là jusqu’à en juin.
Vous trouverez les détails sur son travail ici et des détails sur le spectacle ici.
Ils jouent les vendredis et samedis à 21h30, ainsi que les samedis à 16h (un horaire plus pratique pour les enfants). Au théâtre des Variétés (dans le « petit » théâtre, situé dans les étages du principal)
Tarif enfant (- 16 ans) : 10 euros (22€ pour les adultes). Le théâtre des Variétés : 7 boulevard Montmartre Paris 2e, métro Grands boulevards ou Richelieu Drouot. Réservation au 01 42 33 09 92, ou aux points de vente habituels.Sinon, sur billet réduc.

2 commentaires

[Paris] Robin des bois au théâtre des variétés

robin des bois theâtre variétésSamedi dernier, les enfants et moi avions rendez-vous avec le beau voleur des forêts. Robin des Bois. Non pas Kevin Costner, non pas Russell Crowe rhooooo non, au théâtre des variétés

J’étais plutôt tentée, les enfants adorant, évidemment, le dessin animé bien connu, et étant moi-même fan de Russell Crowe arf pardon, de Robin, son personnage quoi. BREF

J’ai donc accepté l’invitation pour 2 d’Id Proscénium et j’ai payé ma petite place en détaxe. Me voilà partie, telle Marianne, cheveux aux vents, à la rencontre de Robin.

Les critiques lues étaient attrayantes :

« Un spectacle savoureux, truffé de gags délirants » Le Figaro
« Un grand et beau spectacle pour toute la famille » TF1
« Un bon spectacle particulièrement drôle » Télérama
« Quelle aventure fantastique » Pariscope

Ajoutons désormais la mienne à ce haut palmarès.

Sérieux, familial, assez drôle, mais tout de même terriblement cher… » e-Zabel

avis robin des bois avis spectacle robin des bois théâtre variété

Alors, je sais, c’est un magnifique théâtre. Un vrai. Avé le lustre, le plafond décoré, les petits sièges rouges – qui font mal aux fesses, les dames qui te placent contre une pièce, et tout et tout.
La troupe a du talent. Indéniable. Mais à 31€ la place pour la catégorie 1 (23 € en catégorie 2 et 37€ en catégorie Or), je pense que l’on peut tout naturellement être énervée de ne voir que la moitié de la scène… Parce que oui, nous étions placés sur le côté et que non, même en catégorie 1, tu ne vois pas toute la scène et que pour des enfants c’est très frustrant. Et moi ça m’a filé le torticolis.

Comme le spectacle est vraiment chouette, bien joué, plutôt rythmé, je vous le recommande tout de même (pas autant que les Échos Liés hein). Mais prenez surtout le temps de bien choisir vos places sur le plan. Quitte à prendre une catégorie 2, mais bien « en face » de la scène ! (sur billet réduc, il y a des places à 10€, je dis ça, je dis rien, par contre je mets le lien)

Autre postulat : il est préférable que l’enfant connaisse l’histoire de Robin des Bois, sinon, il risque tout de même de se perdre un peu.
Dès 5 ans sans soucis. Les enfants, ici, ont donné entre 8 et 9/10 au spectacle. Leur personnage préféré, le plus drôle donc fut le Prince Jean. En effet, j’avoue, il est excellent.
De mon côté, je lui mets 7/10.

Jusqu’au 16 mars, les samedis à 14h.

10 commentaires

4e résolution : voir un beau spectacle – Les Echos Liés

echos-lies-diapo-homeChère maman, tu as envie de tester ton mascara waterproof  ET tes radars de détection à beaux gosses ? Le tout en 1h15 ?

J’ai ce qu’il te faut. Va voir Les Echos Liés : 6 garçons et 1 fille complètement déjantés, bourrés de muscles talent.

Tu peux même emmener tes enfants dès 5 ans sans aucun souci ! Au contraire, c’est LE spectacle familial par excellence. Celui où les parents n’en profitent pas pour faire la sieste.

Si tu as un petit garçon : il va adorer les cascades et autres bagarres (« pour de faux hein maman » – mais TELLEMENT bien faites).

Ta fille, elle, sera sous le charme de ces beaux garçons (toi aussi d’ailleurs), adorera les chorégraphies et sera bluffée par les enchaînements de hip-hop/cascades. Accessoirement, elle se dandinera sur son fauteuil.

Ton mari, lui, se remettra à faire des pompes dès le retour à la maison.

Vous voilà prévenus !

echos-lies-paris

Je l’étais et pourtant je n’avais pas fait ma manucure je n’ai pas été déçue. J’ai – enfin, sincèrement – on a hurlé de rire les 3/4 du spectacle. Le reste du temps, j’ai été scotchée par les cascades, les acrobaties et les danses, émue par les messages que cette troupe souhaite faire passer aux petits et aux grands. L’énergie positive. Les rêves. Rien n’est impossible.

À voir absolument. Il passe en février à Bobino à Paris, mais aussi en province, voici les dates :

26 janvier 2013 – THÉÂTRE EN ROND – SASSENAGE – (38)

2 février 2013 – THEATRE SEBASTOPOL – LILLE (59)

5 avril 2013 – THEATRE MUNICIPAL – TARASCON (13)

12 avril 2013 – LE COLISEE- ROUBAIX (59)

La bande-annonce est à visionner ici et elle vous donnera un très bon résumé de ce qui vous attend.

echos liés spectacleNote de 9/10 donnée par l’ensemble de la famille

Et ce mascara alors ? Le mien a tenu bon, je n’ai pas pu m’inscrire au club des pandas en sortant.

Le dernier mot revient à Choupie : « c’est énorme ! »

9 commentaires

On a vu : Arctique à La Géode

Et si vous êtes parisiens ou banlieusards ou de passage à Paris prochainement, je vous conseille d’en faire autant.

L’idéal avant de visiter un musée ou d’aller voir un spectacle avec des enfants, c’est de pouvoir parler un peu avant de ce qu’on va découvrir. Afin de les appâter, optimiser le déplacement et ainsi gagner de la concentration, le jour J  au moment M.

Sans le savoir ce dimanche matin, Choupie a engagé la discussion dès l’entrée sur le périphérique (extérieur)(cela n’a pas son importance), autour de la pollution. Bien remontée elle était la puce. Contre les voitures, les cigarettes pleines de poison qui laissées par terre polluent nos terres et nos rivières… Contre les tueurs de léopards aussi. Faut dire que tous les jours, son « Petit Quotidien« , du haut de ses 4 pages, lui en annonce de bien graves des nouvelles, concernant notre planète. Il suffit d’ajouter une leçon en classe  pour que notre fille, du haut de ses 7 ans 3/4 déclare que, elle quand elle sera présidente :

elle interdira tout ce qui pollue et encouragera les gens à ne pas prendre leur voiture mais plutôt à marcher

Vous voilà prévenu. Elle prépare d’ailleurs son discours.

Ça tombait plutôt bien puisque nous étions en route pour la Villette, la Géode plus précisément pour assister à l’avant-première du nouveau film Imax « Arctique « . J’en avais entendu du bien, du très grand bien même.

J’avoue que j’avais mis la barre haute. Du coup, évidemment, j’ai été un peu déçue. Je ne peux que l’avouer. Mais c’est ma faute, encore une fois : barre trop haute. Parce que le film est tout de même à couper le souffle.

On découvre un continent (?), un océan (?) magnifique comme il ne sera bientôt plus. Parce qu’évidemment, le film est beau grâce à des paysages et donc des images fantastiques, mais le film est aussi poignant et éducatif. L’arctique est en danger et son écosystème également. Les ours polaires sont en première ligne. Ils ne trouvent presque plus de phoques à attraper, car l’eau se réchauffe. Ils doivent nager de plus en plus longtemps pour trouver des glaces (le record d’une maman ourse : 8 jours de nage – sans s’arrêter donc – pour, je crois, plus de 600 km parcourus, elle en a perdu son petit, qui lui, n’a pas tenu le coup…)

4 ans de préparation, 5 voyages, 8 mois de tournage. Des conditions extrêmes : je sais pas vous, mais moi, filmer des ours polaires ET des morses (surtout des morses d’ailleurs) en train de nager DANS l’eau (glacé donc l’eau hein, rapport à ce qu’elle ne gèle pas JUSTE à cause du sel dedans), ba… cela donne des images absolument extraordinaires. Magnifiques. Inédites.

Tout ça en… énorme. (merci l’Imax)

Alors ce qui m’a « un peu déçue »… j’ai du mal à mettre le doigt dessus, mais j’ai été surprise de ne pas voir finalement que des ours polaires, mais aussi des caribous, dont l’histoire est traitée très succinctement et arrive bizarrement d’un coup, puis on ne revient plus sur eux… Voilà, c’est peut-être un truc avec le montage… les transitions sont un peu trop rapides…


Enfin, aucune maman ne restera insensible au parcours de cette maman ourse protégeant ses deux petits. Émouvants. Le sacrifice qu’elle est prête à faire de sa vie pour les sauver nous sera quelque peu… familier.


L’avis des enfants ?

Ils ont beaucoup aimé. C’est à la fois l’immensité des paysages et la découverte des différents animaux qui leur ont plu. Choupie a bien compris le danger menaçant l’Arctique, le p’tit moins. Plusieurs lectures sont possibles et tant mieux, cela permet d’y aller en famille.

Arctique de Greg MacGillivray, raconté par Sophie Marceau
À la Géode à partir du 17 octobre
À partir de 5 ans

Coca-Cola, mécène de l’opération, s’engage à reverser 0.50€ sur chaque billet acheté à l’association Good Planet (parrainée par Yann Arthus Bertrand) afin d’agir pour la préservation de l’Arctique.

14 commentaires

Paris avec des enfants : des sites, des livres

Je suis parisienne. Et des city-guides, j’en connais, j’en découvre régulièrement. Des bons, des moins bons, des pratiques, des vraiment utiles, des pas assez exhaustifs à mon goût… Bref, il y a de quoi faire.

Donc, comme en ce moment, je n’ai rien à faire (ah ah ah c’te bonne blague), j’ai décidé de me faire un petit billet récap des livres et sites web, que j’aime et qui parlent de Paris avec des enfants.

Paris avec des enfants – Lonely Planet (version mai 2012) : super, il tient dans la grande poche, il référence pas moins de 400 adresses ou plans, classés par quartier, à faire en famille dans la capitale. Illustrée, colorée, plan compris. Impecc. Prix : 8€95

Wondercity – Paris : mon city guide version web préféré. J’aurais en fait voulu créer ce site ! Enfin, je trouve des réponses à la question quasi hebdomadaire : « bon on fait quoi avec les p’tits ?« . Tout n’y est pas mais… franchement presque : musées, activités sportives, ateliers  temporaires ou non, spectacle pour enfants… On peut chercher par âge, par quartier, par type d’activité. Ultra complet. Le plus : les avis d’autres parents sur l’activité/le lieu en question. Très instructif afin d’éviter le plan pourri…

Paris Infos – rubrique sortir à Paris, avec les enfants : rien de tel que les services municipaux pour trouver des idées de sortie dans la ville ! Son plus : la recherche par date.

L’officiel des spectacles – enfant : l’ergonomie n’est certes pas merveilleuse mais il n’y a pas de pub partout comme dans d’autres sites que je ne citerai pas ici ! Une valeur sûre pour compléter les deux précédents.

Enfin, on n’oublie pas mon blog de maman avec la catégorie Paris, où je parle régulièrement de spectacles pour enfants, de musées, d’ateliers, de boutiques, à Paris. Donc.

Et comme l’auteure du livre Paris avec des enfants, n’est autre que Jessica  Cymerman, alias Serial Mother, elle me propose de vous faire gagner 3 livres ! Pour jouer, laissez-moi un commentaire avec votre adresse parisienne « kids friendly » préférée ! Vous avez jusqu’au 22 juillet, minuit.

EDIT : Sylvie, Flo et Isabelle gagnent

42 commentaires

Les contes du chat perché au Lucernaire [Paris]

« Succès prolongation jusqu’au 20 juin !!!  » Voilà ce que vous lirez sur le site du Lucernaire, où se joue donc actuellement les Contes du Chat Perché.

« tu m’étonnes » que je vous répondrai !

Les contes du chat perché, à partir de 6 ans, mais le p’tit a quasiment tout compris du haut de ses presque 5 ans et surtout, il s’est retourné vers nous en plein milieu du spectacle pour nous lancer, un sourire jusqu’aux oreilles :

C’est super ce spectacle

Tout est dit. Ou presque.

Les aventures de Delphine et Marinette en théâtre et en chansons. Sous le regard tendre et caustique de Marcel Aymé, la petite ferme, où vivent les deux gamines et leurs parents, se transforme en théâtre du monde. Les animaux, doués de parole, adoptent des comportements étrangement humains, qu’ils tentent de venir en aide aux deux sœurs, ou au contraire qu’ils les entraînent dans des situations improbables.

Spectacle choisi pour nous divertir ce week-end sur recommandation de nos meilleurs amis. Résultat : je les aime encore plus.

Franchement, les parisiennes, allez-y les yeux fermés. Les 3 acteurs sont excellents, ils enchaînent les rôles d’une manière bluffante. Le rythme est soutenu, c’est très drôle, les textes sont recherchés, parfaitement compréhensibles. Les quelques chansons sont interprétées avec justesse et les déguisements, enfin, sont très efficaces.

J’ai ri, beaucoup, l’Homme (qui est loin d’être bon public, croyez-moi) a adoré. Les p’tits n’arrêtent pas depuis samedi de nous raconter des morceaux de la pièce, notamment le « papa canard » (qui est en fait un jar) qui se casse le bec dans l’étang bouché. Ou le rot du renard qui vient de manger des poules… J’ai rarement été conquise autant par un spectacle jeune public. BRAVO.

Au Lucernaire : 53 rue Notre Dame des Champs 6e. Les mercredis et samedis à 16h30

Ne faites pas comme moi qui ai payé les places plein pot en passant par le site du théâtre (je sais, je suis pitoyable quand il s’agit de ME faire profiter de bon plan…) passez par Billet Réduc.

11 commentaires

Quoi faire pendant les vacances de février à Paris

Amis Parisiens, amis franciliens, bientôt les vacances ! Youhou (ou pas)

Que faire de nos enfants ? En ce qui nous concerne, ils vont aller prendre l’air avec leurs grands-parents. Oui, encore. OUF (pardon)

J’ai tout de même sélectionné quelques activités pour vous donner des idées, à vous, parents à la recherche d’occupation à Paris.

C’est parti.

Pourquoi ne pas l’emmener voir sa première comédie musicale ?
« Il était une fois… » à la Grande Comédie 9e arrondissement, métro Trinité (tous les mercredis à 10h30, les samedis et dimanches à 11h et pendant les vacances scolaires). Dès 4 ans. Durée : 55 minutes

Venez faire un incroyable voyage dans une forêt enchantée où se croisent les héros des plus grands contes !
Rien ne va plus dans les contes de fées : le prince de Blanche-Neige a pris la poudre d’escampette au bras de la sorcière. Aussi, pour venir en aide à son amie, Peter Pan sollicite le Comte d’Andersen afin de trouver un autre soupirant pour Blanche-Neige. Ils vont alors rencontrer tous les héros préférés des enfants. Mais attention, ces rencontres ne seront pas sans surprises, car un vent de folie souffle dans le ciel bleu de ce pays magique…

Réservations

 

Des marionnettes au musée ?
À l’occasion des vacances d’hiver et du spectacle Le Maître des marionnettes, présenté au théâtre Claude Lévi-Strauss, le musée du quai Branly invite les jeunes visiteurs et leurs familles à découvrir l’art des marionnettes issues d’horizons et techniques du monde entier, à travers un ensemble d’activités.
Ateliers, spectacle et visites contées redonnent alors vie, de manière ludique et créative, aux marionnettes de Chine, d’Inde, du Vietnam ou encore du Vanuatu !

La marionnette n’a de réalité que celle qu’on lui prête : il faut lui insuffler chacun de ses mouvements, chacune de ses intentions. Les enfants, par la fabrication, la manipulation ou l’observation sont initiés aux différentes techniques de mise en scène.
Les activités proposées à ce jeune public ont pour objectif de leur permettre de développer leur esprit critique et d’apprendre à décrypter les mécanismes de l’illusion, sous-jacente dans toute forme de représentation.

Une girafe à ne pas manquer au cinéma !

Dès 4 ans, Zarafa, un film, vu et adoré ici. L’histoire est un peu triste, certes, mais c’est très bien tourné, du coup, l’émotion est là sans, normalement, partir dans les grandes eaux… Bon, j’avoue j’ai eu la larmichette à un moment…

À voir en tout cas, pour l’histoire, les dessins, les valeurs véhiculées. Un gros coup de coeur.

La cité des enfants !

On n’oublie pas les incontournables, et notamment la Cité des enfants. Pour les 2/7 ans d’un côté et pour les 5/12 ans de l’autre.

Ici je suis donc entre les deux… j’envisage de tenter à ma prochaine visite celle des 5/12 ans, avec le p’tit de 4 ans et demi… ça devrait le faire…
On n’oublie pas de RÉSERVER sa séance, sinon, c’est pleurs et déception quasi garantie ! ça ne coûte rien d’acheter ses billets en ligne à l’avance…

Plein d’autres idées, avis, dans ma catégorie A PARIS et sur Wondercity (une mine d’or quand on n’a vraiment aucune idée de sorties)

24 commentaires

Le cirque du soleil – Corteo

Le Cirque du Soleil est de retour à Paris -enfin à Boulogne – avec son spectacle CORTEO.

Les loulous et moi avons eu la chance d’assister au spectacle récemment.

Je gardais un souvenir merveilleux de notre « première fois » à l’Homme et moi (au Cirque du Soleil hein). C’était en 2007, j’étais enceinte du p’tit. En amoureux, on avait alors découvert un spectacle magnifique, rythmé d’une manière incroyable, des décors, des costumes sublimes et surtout des Artistes terriblement talentueux.

Ce n’est pas un cirque classique. Pas d’animaux, pas de « clown ». C’est autre chose. Le Cirque du Soleil, c’est un autre monde. C’est énorme.

De la vingtaine de saltimbanques qui le constituaient à ses débuts en 1984, le Cirque du Soleil est une entreprise québécoise de divertissement artistique de haute qualité qui compte 5 000  employés, dont plus de 1 300 artistes, provenant de près d’une cinquantaine de pays différents.

On a vu donc ce spectacle poétique et acrobatique « Corteo ». Si vous avez gardé une âme d’enfant, vous serez époustouflés. Sincèrement. J’étais bouche bée dès les premières secondes. Ça bouge de partout, tout le temps, les acrobaties, les danses sont d’une difficulté hallucinante et parfaitement réalisées. Le spectacle s’enchaîne en gardant un fil conducteur, il n’y a aucune coupure (à part la pause de 30 minutes), les artistes défilent en fonction des tableaux : en l’air, au sol, dans les tribunes également.

Ce que j’ai particulièrement aimé sur ce spectacle Corteo, alors que celui vu en 2007 ne m’avait pas laissé cette impression, c’est qu’il est, cette fois, vraiment adapté aussi pour les plus jeunes. Choupie, bientôt 7 ans était scotchée, elle n’arrêtait pas de me montrer du doigt ce qu’il se passait « ohhhhh et là maman regarde ! La dame là ! Le monsieur !!!! ».

Elle a même saisi la difficulté des acrobaties. Elle a adoré les costumes des « dames », elle a demandé parfois si c’était des robots qui marchaient, têtes en bas, sur un fil placé à 20 mètres de haut ! Et en entendant la réponse « non »… j’ai cru qu’on lui annonçait qu’elle allait voir le Père Noël en chair et en os !

Le ptit a demandé à partir… certes, mais à la toute fin, au moment des applaudissements ! Je ne pensais sincèrement pas qu’il tiendrait les 2h30 ! J’avais même prévenu l’Homme et une amie qu’on partirait sans doute à la pause. Que nenni ! Il en redemandait !! Si, ça, ce n’est pas une preuve de la qualité du spectacle.

Le petit a adoré, il a ri, il était émerveillé.

C’était magique ! Moi j’avais 12 ans. Les petits avaient les yeux grands ouverts, je ne les avais que rarement vus ainsi (peut-être une ou deux fois lors de notre visite au Puy du fou)

Voila, je sais c’est cher. Mais honnêtement c’est sublime, à ne pas manquer.

Je vais offrir des places à mes parents, je veux absolument qu’ils en aient, eux aussi, plein les yeux.

Faites chauffer les Comités d’Entreprise pour celles qui en ont un !

15 commentaires

 
Top