Portrait de PAF papa blogueur

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Bonne fête PAF le P.A.F

Traditionnellement depuis 5 ans sur ce blog, j’accueille 1 blogueur papa à l’occasion de la fête des pères. Ma petite façon à moi de fêter une Bonne Fête aux Pères !

5 ans après Till The Cat, 4 ans après Pacco, 3 ans après Papacube, et 1 an après PapaLion, j’ai proposé à ce super « nouveau » papa blogueur, rencontré cette année (EN VRAI, eh ouais) de répondre à mes petites questions. Il a accepté (youhou), je vous laisse donc (re)découvrir PAF le P.A.F !

Paf-2.0

Merci de décliner tout d’abord votre identité, pseudo, âge, nombre de gnomes à charge, localisation géographique (ici e-Zabel, police nationale, vos papiers s’il vous plait)
Paf le P.A.F (père anonyme au foyer). J’ai quarante-quatre ans, deux gnomes : minus a cinq ans et demi, préado a douze ans et demi (préado est la moitié du temps chez nous et l’autre chez sa mère). J’habite à Paris dans le 11ème arrondissement.
Working papa ou Home papa ou en gros, à part glander à la maison, tu fais quoi comme activités reconnues par la société ?
Bien que mon pseudo réponde à la question, je précise. Je suis père au foyer depuis deux ans. Ravi d’avoir arrêté de travailler. Avant ça, j’ai bossé pendant une vingtaine d’années dans la distribution de produits informatiques et vidéoludiques au sein d’une entreprise qui fut agitatrice. Même si j’en tire une grande satisfaction, mon activité actuelle est assez peu reconnue par la société.
Une maman qui aide un peu, beaucoup, passionnément ou… ?
Elle aide beaucoup dans le temps qui lui est imparti. Sa spécialité est de nous nourrir, domaine dans lequel je brille peu, même si j’ai fait des progrès depuis deux ans. Comme elle travaille beaucoup, je m’occupe très majoritairement de la plupart des autres tâches ménagères.
Ton plus beau souvenir de papa (je sais c’est cucul, mais c’est un blog de fille ici tout de même, il faut respecter quelques règles de base)
J’aime pas les classements en général, je suis toujours nul pour dire mes films ou mes albums préférés, ben ça me fait pareil pour les souvenirs. Depuis deux ans, je passe beaucoup de temps avec les enfants et des bons moments, il y en a tellement que c’est impossible d’en mettre certains au-dessus des autres. La semaine dernière, j’ai fait de l’accrobranche avec le minus et c’était très agréable, parce qu’il est fier de réussir les trucs, parce que tu l’aides, c’est un chouette moment à partager. J’en avais fait avec préado l’été dernier et ça avait été super aussi et là, c’était à six mètres de haut avec tyrolienne de 70 mètres par dessus un étang.
Ton blog : pourquoi, depuis quand, ce qu’on y trouve, tes ambitions (bref, maintenant que tu es milliardaire et célébrissime, peux-tu nous
en parler un peu plus ?)
J’ai créé ce blog il y a un peu plus d’un an pour parler de mon quotidien de père au foyer. Au départ, je ne faisais que des gifs animés, mais l’exercice s’essouffle vite et j’ai progressivement écrit de plus en plus. Comme j’aime faire de la photo, j’y ajoute celles dont je suis fier. Je me disais que ça ferait un souvenir aux enfants qui pourraient lire ça plus tard, rigoler de ces anecdotes. Au fil de l’eau, c’est devenu un fourre-tout (je revendique l’absence de ligne éditoriale) dans lequel je mets tout ce qui compose ma vie, femme et enfants bien sûr, mais aussi musique, séries, films, jouets, coups de coeur (non sponsorisés) et coups de gueule en tous genres. Je n’ai pas d’ambitions.
Papa sévère, papa poule ou un mélange des deux ? (Tu les fais marcher à la carotte, au fouet ou aux « oui oui ma petite chérie »)
Alors là je dois avouer, je suis infoutu d’être sévère. J’y parviens un poil plus avec préado quand il est vraiment relou, mais ça ne va pas loin. En même temps, ils ne font jamais de conneries volontairement, j’ai pas souvent à faire preuve d’autorité.
Pour toi, c’est quoi le plus difficile dans la vie de papa ?
Le lâcher-prise. J’entends par là me résoudre à ne pouvoir les protéger de tout et pour toujours. On ne peut pas leur éviter les cons, les méchants, les intolérants… Alors il faut leur apprendre du mieux qu’on peut à faire avec.
Champ libre : (vas y exprime-toi, lâche-toi, c’est le moment !)
Vraiment libre ? Ok, alors je vous invite à réfléchir avec une citation d’Anna Lappé : “À chaque fois que vous dépensez de l’argent, vous choisissez officiellement dans quel monde vous voulez vivre.” Nous sommes tous responsables de l’état dans lequel nous laissons la planète à nos enfants. Jeter un oeil à la page FB de Mr Mondialisation, juste histoire de changer de perspective, parce que s’informer correctement, c’est un bon début.

6 commentaires

  1. Ouep, tranquille le Paf :-)
    Je ne le connaissais pas, merci pour les présentations !

  2. C’est que tu sais les choisir les chouettes papas ;-) ! Que du beau monde.

  3. Fan de son blog et très  admirative du monsieur (oui oui moi aussi je l’ai rencontré en vrai !!)  :P

  4. Merci pour cette interview.C’est super d’etre pere au foyer,pour les enfants ils ont une opportunité immense de connaitre qui est leur père,et d’apprendre bocoup de lui.Cela n’a pas de prix.Bonne continuation et bonne fete des peres!!

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top