13 février 2014

Profession : garde du corps

louvre enfants photo Il y a quelques jours, j’ai accompagné la (nouvelle) classe du P’tit en sortie scolaire. Et je suis en vie. Première information importante.

C’est que j’ai pris de l’expérience en la matière : après avoir fait mes classes en ne choisissant que les sorties dites « faciles », comme le cinéma, le parc et le théâtre près de l’école, j’avais déjà augmenté la difficulté en prenant le métro (avec changements) et cette fois, j’ai dit oui pour (roulement de tambours) Le Louvre.

Qui peut décemment refuser une visite « guidée » (et gratuite, rho ça va hein) au Louvre ?

Il faisait beau. J’avais révisé mon manuel de survie à la sortie scolaire (dont je suis l’humble auteure), j’avais mis dans mes poches le strict nécessaire : carte d’identité, CB, 4 pièces de monnaie, un paquet de mouchoirs et évidemment mon iPhone (qui, désormais capte la 4G et ça, c’est merveilleux). Point de sac encombrant donc : quand tu accompagnes 28 machins dans un bus puis, au Louvre, tu as besoin de tes deux bras libres, me disais-je (oui, je me parle, tout va bien).

ET BON SANG QUE J’AI EU RAISON.

Pour récupérer un des gamins tête en l’air s’incrustant dans un autre groupe, oui mais surtout : pour empêcher les touristes, japonais pour la plupart, de prendre les enfants en photo !!!

Je n’ai jamais vu ça. À peine arrivés devant la Pyramide, les petits se sont fait mitrailler – clic clac (Kodak) – par des hystériques niaiseux qui semblaient les prendre pour des animaux de foire.

Ok nos enfants sont beaux (surtout le mien), m’enfin c’était fou !!

La maîtresse m’a dit que c’était courant et qu’elle n’avait pas le droit de les laisser faire. Ni une, ni deux, j’ai joué des mains – libres – pour les coller devant les objectifs un peu trop curieux.

Appelez-moi Garde du Corps.

 

Je profite de ce billet, j’ai écrit un article sur l’empreinte numérique des enfants, n’hésitez pas à aller le lire.

article précédent article suivant

vous pourriez aussi aimer

30 commentaires

  • Banane
    13 février 2014 at 07:39

    Il sont pas un peu dingues? Ils ont les mêmes ou presque à la maison… Vous leur aviez mis des colliers type « femme girafe » ou des anneaux dans le nez? Ce sont exclusivement des blonds aux yeux bleus?
    J’ai énormément de mal à prendre des gens en photo quand je voyage à l’étranger, même ceux qui sont « là pour ça » (les autochtones des « villages perdus » que tous les cars de touristes visitent), alors des gamins, et en plus en pleine rue, ça me sidère.

    répondre
  • Véro
    13 février 2014 at 09:05

    Au delà de l’attrait touristique qu’apporte 28 adorables enfants, est-ce que la sortie commentée t’a appris pleins de choses???

    répondre
  • Feuille
    13 février 2014 at 09:28

    Whaou, une visite au Louvre avec voyage en métro, chapeau !
    Quand je pense que la dernière sortie au musée de Blois m’a épuisée! (et pourtant le car nous avait déposé devant les portes…)

    répondre
  • isa-monblogdemaman
    13 février 2014 at 09:40

    Ca e fait penser au bouquin de Lydia Salvayre que je suis en train de lire qui raconte un voyage organisé dans les banlieues… Ce monde est fou (remarque, on voit souvent plein de photos de petits enfants dans les voyages lointains comme Cuba et ça ne nous émeut pas…) 

    répondre
  • keju
    13 février 2014 at 09:54

    Punaise c’est dingue ces touristes  😮 Je ne dirai qu’une seule chose, BRAVO, comme d’habitude tu as assuré  😀

    répondre
  • Valerie
    13 février 2014 at 10:18

    Oh,la,la,faut pas que j’amène mon fils au Louvre……plutot sympa comme sortie scolaire….

    répondre
  • Luna
    13 février 2014 at 10:24

    Je crois reconnaitre le tableau …j’ai aussi survécu à une visite du Louvre avec 23 enfants (petite joueuse je sais), et l’expo était « poils et plumes » ou qlq chose d’approchant et la guide était au top et les enfants (GS de maternelle) avaient adoré !
    Mais nous n’avons pas eu droit à la horde de touristes japonais clic clac kodak donc pas besoin de jouer les gardes du corps !
    bonne journée

    répondre
  • ifab
    13 février 2014 at 10:26

    @ isa-monblogdemaman voyage organisé dans des banlieues   😮 c’est pour quoi ,l’architecture ou la population qui y vit et est ce que le maire est d’accord, est il même au courant?  8)

    C’est vrai que les photos des petits enfants genre cuba, les pays d’ afrique,  inde etc… ; je n’ai jamais pensé aux droits d’image des ces enfants pour moi c’était de voir une sorte d’exotisme dedans, naïvement….

    répondre
  • Babouche, Nana & moi
    13 février 2014 at 10:48

    J’imagine la séance photos de vacances avec la famille ou les copains !
    Alors voilà La Joconde… Oh !!
    Le Radeau de la Méduse… Ah !!
    Et un groupe de 28 schtroumpfs qu’on ne connaît ni d’Eve ni d’Adam… Ah ouais, super dis donc…  😕

    répondre
  • Leona
    13 février 2014 at 10:56

    Le droit à l’image est très strictement protégé en France, notamment pour les enfants, c’est bien pour ça qu’en début d’année scolaire on a un papier à signer pour l’école au sujet d’éventuelles photos et vidéos. Pour autant que je sache, le droit à l’image n’a pas du tout la même définition au Japon.

    Je ne suis pas étonnée, j’ai bien vu des touristes asiatiques photographier… des camions-poubelle de la Ville de Paris, le contenu de leurs assiettes dans des restaurants, des cendriers, des garçons de café…

    J’ai survécu à une visite scolaire du musée du Quai Branly, PLUS JAMAIS !!! 😀

    répondre
  • Wanderloustic
    13 février 2014 at 11:28

    pareil aux bateaux mouche, on a essayé de prendre ma petite de 14 mois des bras de mon conjoint pour que la touriste japonaise la prenne en photo dans ces bras à elle. Sans aucune demande bien sur…et l’équipage m’a quand même dit que je n’étais pas conciliante quand je me suis interposée au début gentillement puis clairement plus souriante du tout et fermement quand elle continuait de tenter de l’arracher et ne la lâchait pas. Mon conjoint n’aurait pas été là son appareil photo finissait dans la Seine :angry:

    Au delà de la photographier sans aucune demande, j’ai trouvé ça ultra violent…

    répondre
  • Alice
    13 février 2014 at 11:30

    Pourtant à l’étranger les touristes français ou autres n’ont souvent pas de scrupules à photographier les enfants mignons sur place… Je le faisais aussi, jusqu’au jour où j’ai discuté avec un tunisien que ça rendait furieux et où je me suis imaginée à sa place… Si ça nous fait aussi changer nos habitudes, tant mieux!

    répondre
  • madamezazaofmars
    13 février 2014 at 12:30

    Je t’imagine tres bien en train de faire reculer ces touristes completement médusés 😉

    répondre
  • Anne
    13 février 2014 at 13:05

    Je ne suis pas certaine que les touristes français ou plus largement occidentaux se posent tant de questions lorsqu’il s’agit de photographier les enfants qu’ils rencontrent, en particulier en Asie et en Afrique… Et par ailleurs, je ne me moquerai pas des touristes japonais photographiant les camions-poubelles, le contenu de leurs assiettes, les garçons de café, et pas seulement la tour Eiffel… C’est tout cela, Paris ! (et la plupart n’iront qu’une seule fois)

    répondre
    • Leona
      14 février 2014 at 18:06

      Je ne me suis pas du tout moquée d’eux, c’est juste que ça ne me viendrait pas à l’idée, si j’allais à Tokyo ou à Rio, de photographier une benne à ordures…

      répondre
  • Lucky Sophie
    13 février 2014 at 13:43

    Ca m’est arrivé aussi à Lyon où il y a pourtant moins de japonais… Le pire c’est que souvent les gens à qui tu fais la remarque ne comprennent pas ce droit à l’image.:(

    répondre
  • barbara (suisse)
    13 février 2014 at 14:00

    j’ai lu l’article, vraiment interessant (on en avait un peut parlé quand on c’était rencontrée…)!

    pour le Louvre..bravo! sourtou en ce genre de situation pas perdre d’enfants!! je les conte tous les 2 minutes 😛 .alors quand je reviendrais à paris tu pourras me faire de « cicerone » au Louvre 😉
    belle journée ^___^

    répondre
  • Ces touristes qui prennent nos enfants parisiens en photo | Japantibes
    13 février 2014 at 15:01

    […] …du tout la même définition au Japon. Je ne suis pas étonnée, j’ai bien vu des touristes asiatiques … du tout la même définition au Japon. Je ne suis pas étonnée, j’ai bien vu des touristes asiatiques… …read more […]

    répondre
  • Cambroussienne
    13 février 2014 at 15:26

    C’est déjà arrivé à mes enfants. Évidemment le premier réflexe est d’être choqué, mais combien d’occidentaux partent en vacances en d’autres contrées et prennent sans vergogne des clichés des ethnies visités ?

    répondre
  • Nathalie, L'heure d'été
    13 février 2014 at 18:27

    Je crois que j’aurais eu un nuage de fumée au-dessus de ma tête ! Dans ces cas-là, je me transforme immédiatement en « protège-kid », (Musclor, mais sans les muscles, en fait ! 😉 ).
    Je sais bien que la conception du droit à l’image n’est pas le même partout, mais parfois, je voudrais juste que les touristes (de tous les pays… et je me mets dedans, bien entendu), gardent simplement les pieds sur terre.
    Bon, cela dit, je retiens que si j’ai besoin un jour d’un agrde-du-corps, je sais où te trouver ! 😉
    Belle fin de semaine ! ^^

    répondre
  • Mariana
    13 février 2014 at 20:33

    Je me le suis dit le « ah put de merde j’ai pris mon sac » mais trop tard !!! J’étais déjà en route pour l’école et le musée Bourdelle. Musée que je ne vous conseille d’ailleurs pas du tout. Accueil très foireux de nos 4/5 ans. Hahaha en effet les Jap photographient beaucoup les enfants et la dernière fois je les ai laissés faire… Ils ont été si gentils pour moi dans leur pays…  mais je te comprends tout à fait 😉

    répondre
  • Mariana
    14 février 2014 at 11:23

    les brèves les brèves les brèves les brèves les brèves les brèves les brèves 
    :evil 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 :
    je suis la seule à attendre ?

    répondre
  • Carole Nipette
    14 février 2014 at 12:01

    C’est clair c’est super énervant… et dans les bateaux mouches c’est pareil…

    répondre
  • Eloelo
    14 février 2014 at 16:16

    Certes ton groupe devait etre très mignon mais en fait  les jap photographient aussi les étudiants de l’école du Louvre, bien plus vieux donc, nous étions assis parterre, prenant des notes, devant les œuvres écoutant notre chargé de TD nous expliquer l’histoire des œuvres! 

    répondre
  • Emma
    15 février 2014 at 10:31

    J’ai déjà accompagné un groupe scolaire et on ne m’y reprendra pas ! Les gamins = des gremlins qui se transfrorment dès le seuil passé ! J’ai passé mon temps à les compter et à les recadrer. J’avais l’impression d’être un adjudant-chef… Il y a sans doute gamin et gamin… Et je n’ai pas les bons ! En rentrant, ils étaient excités comme des puces et n’avaient retenu qu’une chose : les Asiatiques qui photographient. Tant pis pour l’expo! Du calme après l’épreuve en regardant par exemple les Lolies sur Youtube… mais trop court pour en profiter!

    répondre
  • Virginie
    16 février 2014 at 15:43

    Comme quoi, l’image des Asiatiques à Paris avec l’appareil photo autour du coup n’est pas un mythe.
    Quel est l’intérêt d’aller photographier des enfants en sortie de classe ? J’vois pas !
    En tous cas bravo à toi parce que jouer les garde du corps pour toute une classe c’est chapeau bas !
    Bizzz

    répondre
  • boris
    9 décembre 2014 at 01:40

    mesdames, 

    Je voudrais bien savoir ce qui vous derange?  Des japonais prennent vos enfants en photo, vous devriez etre fieres! Non! Ca crie au loup…asiatique! Mais non il faudrait des autorisations, il faudrait les proteger! De quoi? Oh, oh ca sent la louve cette histoire! Pourtant  j’imagine que parmi vous il y en a beaucoup qui apprecient  les photographies de Doisneau ou de Ronis. Et bien aujourd’hui ce genre de temoignage emouvant pour les futures generations n’est plus possible. Pourquoi?  Avez vous donc peur qu’on leur vole leur ame comme c’est le cas dans certaines tribus d’afrique?  J’ai du mal à comprendre et je trouve tout cela disproportionné et orgueilleux!  
    Un photographe papa d’une petite fille qui adore qu’on la prenne en photo. 

    répondre
  • boris
    9 décembre 2014 at 01:40

    pS: Desole pour les accents, je n’en ai pas!

    répondre
  • John
    13 juillet 2018 at 22:49

    Il y a 90% de chances que ce soit ces hordes de touristes Chinois plutôt que des japonais, mais enfin bon, j’imagine que pour vous le résultat est le même.

    répondre
  • Social justice samurai
    12 novembre 2018 at 05:24

    Le racisme ordinaire de la bourgeoise blanche envers les Asiatiques.

    Certainement Chinois et pas Japonais comme judicieusement remarqué par quelques autres commentateurs avertis. Le reste des commentaires, la majorité, manie allègrement les « jap » et autres « clic-clac-kodak » qui ne laissent aucune doute quant à la nature profondément xénophobique de leurs auteurs. Vous ne méritez rien de plus que le mépris et l’insignifiance de vos existences absurdes.

    répondre
  • laisser un commentaire