Les vacances des enfants - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Les vacances des enfants

On y est. Les enfants partent mardi matin en vacances, plus de 2 semaines avant tout le monde…

Au début quand on nous a annoncé que pour effectuer les gros travaux dans l’école (nouvelle cantine/self), celle-ci fermerait le 17 juin, autant vous dire que je n’étais pas ravie ravie…

Bien sûr je n’étais pas la seule à me demander ce que j’allais faire de mes mômes entre mi-juin et l’ouverture des centres de loisirs début juillet… Ma chère 11 ans m’a bien dit : « je peux rester à la maison moi ! »

Ba voyons. Hors de question, sans parler du fait qu’ils allaient 1/ s’ennuyer 2/ se taper dessus
…n’oublions pas qu’ACCESSOIREMENT je travaille la plus grosse partie de mon temps, justement, à la maison.

Vala vala

J’ai donc appelé Papy et Mamie.

mug papy mamie

Mugs « Marcel &Lily »

Ravie de récupérer les enfants en cette période encore « calme ». Ils vont ainsi pouvoir visiter et profiter de la mer avant l’arrivée des touristes.

Mais cela n’a pas résolu mon principal problème : les occuper/caser 15 jours de plus que d’habitude.

Mes parents sont bien gentils mais pas question de les laisser chez eux plus de 3 semaines !! Ce qui est déjà beaucoup.

On a donc repensé aux colonies de vacances… jusqu’à présent, on avait repoussé l’échéance, les grands parents assurant, mais là… Deux semaines à combler…

Vous devinez ?

Eh oui, les enfants partiront en juillet pour la première fois, seuls mais ensemble (oui c’est un concept) en … ANGLETERRE.

Vous avez bien lu. Quitte à y aller, autant y aller franco. Anglo d’ailleurs.

oise sherbourneDeux semaines de séjour linguistique (avec OISE), ultra quali, dans un manoir en pleine campagne anglaise (en voyant les photos j’ai tout simplement eu envie d’y aller aussi), avec une vingtaine d’autres enfants du monde entier âgés de 7 à 13 ans et encadrés par professeurs anglais ! Of course. Autant vous dire que c’est une opportunité de dingue, que les enfants, étonnamment, ont adoré l’idée ! J’ai tellement hâte pour eux, cela va être une expérience incroyable, difficile je pense, vu l’immersion anglophone « imposée » mais tout est fait pour les débutants justement, l’encadrement est au petit oignon, on est vraiment très confiant.

Et du coup, va falloir que j’étiquette leurs vêtements.

Ma première fois.

ça va être merveilleux. Ou pas. La suite au prochain épisode.

Signée e-Zabel, la reine du teasing et du fer à repasser.

Aucun tag associé

15 commentaires

  1. Cool la colo ! Mon 7 ans part aussi 1 semaine en camp, faute de nounou et faute de congés à rallonge des parents …
    Première expérience de vacances dans les parents… Pour qui ça va être le plus dur ??? Lui ou moi ????
    Côté étiquetage, A-qui-S fait un beau pack colo reçu hier….

  2. hello,
    chez nous la miss va faire sa troisième colo (elle a 8 ans !). On ne lui a jamais imposé c’est elle qui a réclamé et elle a toujours géré ! Pour les vêtements, pas de prise de tête j’ai un stylo à textile indélébile, je marque son prénom sur l’étiquette et zou ….aucun problème et c’est fait en 3 minutes !
    trop la classe cette colo en Angleterre ! j’ai tenté cette année d’orienter vers une colo orienté anglais mais aucun succès …ce sera sport à gogo comme tous les ans !

  3. Perso j’ai abandonné depuis longtemps les étiquettes. Trop longs… Un bon stylo spécial textile et hop le tour est joué (il y a toujours des étiquettes ds les vêtements) 
    Par contre pour les petits objets, les étiquettes autocollantes restent la bonne solution 

    Hâte que tu nous fasses un compte rendu de leur séjour !

  4. Ah oui en effet le coup des vacances 15 jours avant c’est pas facile à encaisser!Je me demande bien comment ici aussi on aurait fait…papi mamie aussi sans doute, mais ils fatiguent vite.Je pense à la colo, plus tard quand ma fille sera grande, peut être après 10 ans, une colo thématique.Le cirque, pourquoi pas, on verra bien.Je ne sais pas non plus combien ca coûte.J’ai encore quelques année devant moi.En tout cas cela leur fera de jolis souvenirs.Comment pourras-tu là-bas communiquer avec eux?Ils ont un blog la colo?Enfin j’imagine que si ils se trouvent bien, tes enfants n’auront pas forcément envie de s’éterniser à communiquer, mais c’est plus pour avoir des nouvelles rassurantes (dit la mère poule que je suis)Bonnes vacances à tes enfants!!!!

  5. Ah non, pitié, e-zabel, pas toi aussi !

    J’ai déjà assisté à la (consternante) réunion parents-maitresse pour les 4 jours de classe verte offerts aux CM2 et en suis ressortie sidérée par le côté bêtifiant des parents (mais-que-va-faire-mon-Petit-Chou-loin-de-moi-et-encadré-par-des-animateurs, que va-t-il manger ? ou va-t-il dormir ? doit-il emporter son doudou ? pourra-t-il me téléphoner ?), tu ne vas pas t’y mettre aussi, si ?? :cry:
    Oui, c’est une aventure, oui c’est à la fois stressant pour eux de se détacher de la famille pour découvrir d’autres activités, éventuellement un autre pays, d’autres règles de vie, d’autres compagnons (qui ont eux-même d’autres habitudes de vie, enfin, pour peu qu’il y ait un peu de brassage culturel, dans les séjours prétendument linguistiques ce n’est pas gagné vu les tarifs de base…), oui aussi ils en reviennent en général plein d’enthousiasme, ne serait-ce que parce que c’est une expérience qu’ils ont vécu en dehors de leur cercle familial, mais BON SANG, ILS N’ONT PLUS 5 ANS !!
    Qu’un parent « stresse » parce que ses enfants d’une dizaine d’années partent sans lui, c’est compréhensible, mais un brin pathétique. On se réjouit que le môme ait ENFIN l’occasion qu’on « lui lâche la grappe », parce que franchement, si à 9 ou 10 ans il a toujours ses parents à ses basques, le pauvre… L’époque et la société sont ce qu’elles sont, et on ne peut plus raisonnablement offrir à nos enfants la liberté qu’on a eut dans les années 80, mais de là à faire la danse du ventre quand on laisse enfin s’éloigner un peu… Non, e-za, s’il te plait, pas toi aussi.

    • Pardon mais où as-tu lu que je stressais à l’idée de les envoyer là-bas ?? Je me cite « on est vraiment très confiant. » Je suis hyper sereine, hyper heureuse pour eux, c’est un truc dont j’aurai rêvé enfant donc crois-moi, je sais qu’ils vont pleurer au départ, je m’y attends mais j’aurai personnellement la banane et j’attends beaucoup en terme de confiance/maturité/débrouillage de cette expérience.
      Et crois-moi il y a un vrai brassage, car justement, c’est un organisme haut de gamme. J’ai déjà eu échos de quelques nationalités présentes.
      Donc, non non, pas moi :D

    • C’est marrant , à la lecture de l’article j’ai compris le contraire, que Ezabel était plutôt zen et soulagée d’avoir trouvé cette solution. Et je trouve le concept de partir loin des parents mais en fratie est tip top pour le plus jeune. 

  6. 2 mois de grandes vacances à gérer, chez nous aussi, c’est vive les grand-parents (un peu) et la colo. C’est simple, elles y vont toutes les deux, mais chacune dans sa colo, depuis qu’elles ont 5 ans… Encadrement top, super cuisine (c’est important :-)), super activités… pour l’instant, elles sont toujours revenues ravies. Cette année, c’est mer pour la petite petite et surf pour la grande… vives les étiquettes autocollantes et les vêtements qui ne craignent rien…

  7. Chez nous, cette année pas de colo… pas trouvé de semaine de libre ! Parents séparés = 2 semaines avec Papa à la mer, 4 semaines avec Maman (oui je sais j’ai trop de la chance mais Papa ne peut pas faire mieux cette année !) dont 2 en Vendée et 2 chez Papy-Mamie, puis les 2 dernières chez Papy-Mamie sans Maman. Ben quand elle a su qu’elle n’allait pas en colo cette année ça a été un drame ! Forcément, elle a commencé à 3 ans 1/2, à la fin de la petite section de maternelle. Et depuis, c’est sa dope !!! C’est sûr on choisit bien l’organisme, on a confiance et zou ! C’est pour les parents que c’est difficile, les enfants sont tout à fait en capacité de vivre un temps sans nous, loin et sans contact !!! Et ici aussi, pack étiquettes de A-qui-S trop bien ! La colo des tiens me botte bien, pour l’année prochaine peut-être vu qu’elle avance bien en anglais à l’école, pourquoi pas. Tu pourras me dire c’est quel organisme ?

  8. Ah mais super ça !! En effet, parlez anglais est un vrai + dans notre monde actuel et puis l’immersion complète c’est sacrément mieux que les voyages scolaires pour apprendre la langue :P . En tout cas, tant mieux si les enfants ont aimé l’idée, ici miss lutin aurait fait une tête de 10 pieds de long en pleurant pour pas y aller !

  9. C’est quoi vos adresses de colo rassurantes… ? En Alsace, il y a des colos circuit à vélo, des colos au coeur de la nature… Mais où avez-vous donc trouvé la colo pour apprendre et approfondir les langues ? Je vais faire une recherche mais ce serait bien d’avoir des adresses de personnes qui ont des avis et-ou déjà testées. Merci, merci.

  10. Merci pour ce super blog Isabelle! Nous prevoyons un sejour en Italie cet ete et les conseils de votre voyage (en 2012) sont precieux. Mes enfants sont aussi en vacances depuis le 17 juin, et je cherchais des sejours linguistiques mais en espagnol- toute suggestion est la bienvenue! Si vous souhaitez continuer sur la lancee de vos enfants en anglais, je connais une ecole qui propose des stages d’ete mais aussi tous les mercredi/samedi de l’annee scolaire, plutot bien apparament. Bonnes vacances!

  11. […] Suite à mon billet détaillant les « vacances » des enfants, vous avez été nombreuses à me demander plus d’infos sur leur séjour linguistique. […]

Laisser un commentaire

:) ;) :D :P :o :S :angry: :( :? :| :x 8) :cry: :kiss: :angel: :evil: :mrgreen: :arrow: :idea: :?: :!: more »

 
Top