Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Odyssea 2016

On ne change pas une bonne habitude qui gagne. Après 2 années au 5 km, j’ai couru l’an dernier le 10 km et je vais réitérer l’exploit (c’en est un) cette année, pour Odysséa.

Le P’tit Grand n’a pas la possibilité de faire la course des enfants cette fois-ci, problème au genou oblige. Cependant, encore une fois, je vous la recommande chaudement. Elle a lieu le samedi et je garde de l’an dernier un très chouette souvenir.

Voilà, Odyssea pour rappel, c’est deux jours de courses, mais aussi de marche. Les fonds récoltés sont reversés aux programmes de recherche contre le cancer du sein de Gustave Roussy.

Odysséa Paris a l’ambition de battre des records pour son 15e anniversaire.

L’an passé, 43 000 marcheurs-coureurs avaient répondu présents et 520 000 euros avaient ainsi pu être collectés.

Pour continuer d’assurer une grande qualité dans l’accueil des participants, le village Odysséa prend ses quartiers à l’Hippodrome de Vincennes. 

bandeau-paris-20166

ALORS qui vient ?

Pour les excuses, je ne veux pas entendre « je n’ai pas couru depuis… », parce que moi, je n’ai pas couru non plus cette distance, ni même 5 km d’ailleurs, depuis l’an dernier. Cela fait 3 semaines que je reprends un petit entraînement.

Et j’y vais tout de même.

L’an dernier j’ai couru les 10 km après une nuit très courte due à une énorme rhino-pharyngite.

Donc, ça, je ne veux pas non plus l’entendre.

Et on s’en fiche du temps, l’important c’est de participer.

Enfin, sachez que si vous courez avec moi : on va bien se marrer !! Et que ça doublera donc l’effet sur les abdos.

Vous savez les muscles du ventre là. Oui, là, sous la couche de graisse !!

(bon, par contre, le 10 km c’est à 9h…)(mais le réveil matinal, ça permet de faire ensuite plein de choses dans la journée)(dont une sieste)

 

odysseaenchiffres

 

5 commentaires

L'art du rangement

Plus d’une semaine après la rentrée, certaines d’entre vous, celles qui SUIVENT, m’ont demandé des nouvelles du P’tit Grand et de son bureau.

On voit qui regarde mon instagram en effet. Pour les nouvelles – que j’excuse donc – il faut vous rappeler que l’an dernier, j’ai investi dans un maaaaagnifique bureau pour le P’tit Grand. Dès que je l’ai reçu, j’ai lâché le boulot pour le monter, seule, de mes petits bras musclés. Tellement contente pour lui. Je voulais qu’il l’ai pour le soir même.

Il était rentré. Il avait trouvé le bureau absolument maaaaagnifique, m’avait chaleureusement remercié.

Il avait fait ses devoirs à sa place habituelle : au milieu du couloir dans l’entrée. Par terre.

Régulièrement j’avais publié des photos de ses « postures » de travail… je crois que j’avais même créé un hashtag spécial #etpourtantilaunbureau. Désespérée de le faire s’asseoir à son bureau, depuis, j’ai lâché l’affaire.

Mardi matin, sous l’impulsion d’un café sans doute un peu trop corsé, j’ai décidé de ranger sa chambre. Arf. Attendez, je cherche l’expression adéquate… (promis elle ne se planque pas dans sa chambre, je vais la trouver)… de désengorger sa chambre ? De faire au mieux pour que notre Fée du Logis hebdomadaire puisse passer l’aspirateur sans risque de se casser une jambe ? Voilà.

Donc. Je vous situe la scène.

La collégienne était encore à la maison.

Elle me regarde pénétrer dans « LA CHAMBRE »… je la sens anxieuse. Je lui confirme mon objectif.

Elle pouffe.

J’atteins le bureau. Si, je le reconnais, il est caché sous… toute cette pile de … rhaaaa…. trucs !

Je reste sans voix devant l’étendue du bordel. Bout de papier, crayons cassés, tube de colle évidé, ok ça, c’est son bricolage. Photos de potes, ah ça c’est facile : je les rassemble et hop je les attache ensemble sur un porte photos. YOUHOU.

La puce passe une tête : « ça va maman ? »

Je lui explique que j’ai réussi à ranger un truc.

Elle se marre.

Je tourne un peu la tête, je découvre une petite boîte de Pringel entre ouverte (pour les reloux lecteurs qui m’interdisent de faire du billet sponso, ceci n’est PAS un placement produit)

A l’intérieur : des restes de chips.

« Eurk »

La puce repasse la tête : « maman ? »

Je lui montre.

« Ahhhh c’est sa boîte de Pringel qu’il a reçu en récompense cet été en colo en Angleterre. »

« re eurk »

« c’était parce qu’il avait bien rangé sa chambre ! »

« WHAT ????????? »

La collégienne est partie en hurlant de rire.

Cela m’a fait la journée.

20 commentaires

Jeudi matin

Tu as mis ton jean préféré et le t-shirt que tu as ramené de ton voyage scolaire de fin de primaire à Rome. Comme pour faire un lien entre les deux établissements. Tu étais stressée et curieuse à la fois. Tu…

» Lire la suite...

32 commentaires

Allô ?

Tu rentres en 6e et t’as pas de téléphone ? Non mais… a… (pardon)(c’est la canicule, j’ai le neurone grillé) Donc, comme je l’annonçais sur ma page facebook samedi : la future collégienne a désormais un téléphone portable. Comme convenu….

» Lire la suite...

25 commentaires

 
Top