Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

45 minutes

ezabel parisienneet 20 secondes

C’est le temps moyen pour obtenir quelqu’un de compétent sur la ligne téléphonique de la CAF/CPAM/RSI/Centre des impôts (rayez la mention inutile).

Ah non (enfin si mais ce n’est pas le sujet)

C’est le temps que j’ai mis EN COURANT (je précise pour les taquins qui m’accuseraient d’avoir marché) pour faire les 6,7 km dimanche à La Parisienne.

Fierté.

On m’avait parlé d’une course plus « commerciale » qu’Odyssea, cela ne fait aucun doute (hélas). A ce sujet, je sais bien qu’une infime partie du prix du dossard revient vraiment à l’association caritative, mais après quelques recherches, j’ai compris : l’organisateur est une société privée… Mais bon, c’était une occasion offerte par le réseau féminin de mon groupe de courir en équipe ! Et je ferai Odyssea, de toute manière  dans 3 petites semaines.

J’ai fait les deux premiers kilomètres avec une collègue, peu entrainée, afin de l’aider à courir le plus loin possible avant de marcher. Ensuite, je l’ai laissé et j’ai couru seule. Mais sincèrement – et c’était là une vraie bonne surprise pour moi – les animations, l’ambiance, le public autour de nous, tout ça a contribué à ce que je ne m’ennuie pas. Au contraire, reboostée à chaque carrefour grâce aux orchestres, j’avais envie de danser sous ce tunnel transformé en boite de nuit (avé la boule à facettes !). Bref, il y a tout au long du parcours largement de quoi penser à autre chose qu’à son rythme cardiaque et à ses mollets ! Ne serait-ce que pour prendre 2 ou 3 photos à la touriste !!

C’était vraiment chouette.

Je suis de celles qui étaient émues à chaque fois que je voyais des enfants encourager les mamans (et guetter la leur). Je suis aussi de celles qui tapaient dans les petites mains trainant sur les côtés.

Je suis aussi celle qui n’a pas été foutue de boire son verre d’eau sans s’en mettre partout… alors j’ai fait genre j’ai fait exprès de me mouiller le maillot pour me rafraichir. Hum.

Autant je m’ennuie quand je tourne bêtement dans mon parc, autant j’ai parcouru les 6,7 km sans souffrir (ce qui me laisse à penser que j’aurai peut-être pu pousser un peu plus) et avec un grand plaisir.

En arrivant c’est un vrai sentiment de fierté qui m’a envahi. Fière et heureuse d’avoir partagé ce moment avec plus de 30 000 autres femmes. Honnêtement c’est à faire. Même en marchant. Juste pour l’élan et le coup de booster que cela donne après.

Je termine au classement général :  15 185 e et 5596e au classement « maman ».

J’ai repéré 3 hommes déguisés. Mais aussi un duo « non voyant/voyante » et 2 femmes en fauteuil poussées par leurs amies.

Dans les 700 derniers mètres, j’ai croisé le regard d’une femme épuisée, nous avons échangé quelques mots pour nous donner une dernière dose de courage.

Ça sentait le dépassement de soi.

Oui ça sentait mauvais. Sur ce point, la parité est respectée. La femme qui court sent autant qu’un homme.

Avant la course, grosse ambiance- 20 vagues prennent le départ, espacées de 7 minutes. J’étais dans la fin de la 2e :

parisienne avant la course-001

 

parisienne pendant la course 2014-001

Mes copines Isabelle  et Sabine, mais plus tard que moi hélas. Vous pouvez aller lire leurs articles ! L’an prochain on court ensemble ??

37 commentaires

Les brèves de fin de semaine d'avant la Parisienne

dossard la parisienneVoilà, première semaine complète d’école/travail … je ne l’ai pas vu passer, soyons clairs.

Le rythme est repris : le réveil me sort d’un sommeil bien profond et le lever est déjà très compliqué.

Pour les enfants ça va. Surtout le week-end et le mercredi. Hum. Sans commentaire.

Ah oui, nous sommes revenus aux 4 jours d’école ici en passant du côté de la force (école privée) : le mercredi matin redevient mon jour totalement off. Enfin presque.

J’ai réussi à caser les enfants, accrochez-vous bien, à la même heure, au même endroit et pour la même durée (à savoir 3h)(de LIBERTÉ) pour que Grande Chérie fasse de la gymnastique (oui, adieu Judo), et Petit Chéri… du… football (je suis désespérée, mais ça va passer).

Mercredi entre 13h30 et 16h30 j’ai donc :

- déjeuner sur le pouce (mais sur une table)

- ranger un peu la maison (ne vous moquez pas)

- couru 5 km (AH AH là ça rigole moins hein)

- pris un café avec une copine maman encore plus indigne que moi, mais je ne vous dirai pas pourquoi (elle a payé le café du coup je ne la trahis pas)(encore)

- fait les courses (merveilleux)

C’est y pas parfait tout ça ?

Le rythme est revenu, mais je suis ENCORE sous bonne influence des vacances. C’est l’effet « je rentre juste avant la rentrée ».

Je prends les choses à faire dans l’ordre des priorités – comme : réserver les vacances de Noël – je délègue (oui, tout arrive) beaucoup plus à l’Homme, parce que si bonne résolution il y a, c’est bien celle de ne plus m’épuiser pour les autres. Enfin pas trop. (uh uh)

Allez, pensez à moi (et à mes cuisses) dimanche matin à l’aube.

 

27 commentaires

Première journée

Comme j’aime les listes – ça me rassure, un peu comme un doudou en fait – je vous propose de parler de notre rentrée d’hier en partant de l’une d’entre elles… Rappelez-vous, nous avons changé d’école. – Mettre le réveil…

» Lire la suite...

15 commentaires

Coucou

1 mois de vacances, 4 semaines (t’as vu comme je compte bien ?). Je n’avais jamais pris autant ! Je reviendrai sur ces superbes moments passés d’abord à deux (oui je sais, veinarde), puis à 4 mais je voulais vous faire un…

» Lire la suite...

7 commentaires

E-za les bons tuyaux

C’est la fin des vacances, elles n’ont pas été sans conséquence sur mon état mental. Je me prends donc aujourd’hui pour Huggy. Je vous parle d’une série que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Vous pouvez remercier…

» Lire la suite...

3 commentaires

 
Top