Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Faire-part de France

Contactée en fin d’année dernière par le fondateur du site Faire-part-de-France.fr qui souhaitait me faire connaître les services de création de faire-part pour les mariages et pour les naissances principalement, j’ai décidé de relancer une vieille habitude ici : les tests lectrices ! N’ayant en effet aucun projet personnellement. Ba non. Mais trouvant le site plutôt sympa et notamment les propositions de modèles de faire-part de naissance, j’ai donc lancé un appel à testeuse sur Facebook.

C’est Hélène qui a été choisie, elle avait de son côté un besoin « urgent » pour créer de jolis faire-part pour la naissance de son petit dernier, issu d’une recomposition familiale, je lui ai donc passé la main pour tester le site d’un bout à l’autre et pour nous en parler ici.

Place à Hélène donc.

(petite musique d’accueil)(ou pas)

Le faire-part de la naissance de notre petit dernier était quelque chose de très important.

Dans notre famille recomposée ce petit bébé allait être notre 1er ensemble, 3ème à chacun, 5ème de la grande tribu… autant dire, une nouvelle absolue exceptionnelle que sa naissance que nous devons annoncer dans les formes à la terre entière (c’est surtout qu’on n’est pas marié donc en gros personne n’a jamais reçu de rien officiel à propos de nous deux, il serait peut-être temps).

Donc, pour cette annonce si importante, j’avais plein plein d’idées.

Les enfants allaient tenir une feuille avec chacun 2 lettres du prénom (ça tombe bien, on a 4 enfants et il y a 8 lettres)… oui bon, mais choisir qui porte quelle lettre et faire des photos des 4 souriants en tenant un panneau, ce n’était pas forcément gagné !

Et on mettrait une photo de tee-shirts qui sèchent sur le fil à linge avec un petit body du bébé. C’est une façon délicate d’annoncer l’arrivée du bébé et nos copains ne manqueront pas de nous dire qu’en effet, à 7, les lessives on avait intérêt à être prêts à les faire. Donc j’ai réquisitionné le tee-shirt préféré de tout le monde, que j’ai repassé (tout à fait naturel l’effet, tout le monde fait sécher du linge repassé n’est-ce pas ?), que j’ai conservé 3 semaines le temps qu’il fasse beau et qu’on soit à la campagne, pris plein de photos avec des dispositions différentes… pour un résultat mitigé… on allait peut-être mettre une photo du bébé en fait et dans un petit coin voire pas du tout la photo des tee-shirts.

La trame du faire part aurait dû être faite au début du congé maternité, avant la naissance du petit bout… sauf qu’avant la naissance j’étais un peu en mode baleine échouée … je me suis dit qu’après la naissance avec le papa pendant ses congés on aurait plein de temps pendant que le loulou dormirait….

Bref, 2 mois après la naissance notre faire part tant attendu Home Made (ou plutôt « roulé sous les aisselles » au regard de mes capacités en activités manuelles) n’était toujours pas fait. J’ai commencé à regarder le prix du beau papier sur lequel imprimer, des enveloppes… puis finalement, puisque nous n’avons pas d’imprimante couleur et que les formats sympas de faire-part ne sont pas A4, je me suis dit qu’il faudrait que j’aille voir un imprimeur.

Mais le projet de 80 faire parts à imprimer avec un petit boulot de maquettiste pour reprendre mes œuvres bricolées, ça n’allait pas intéresser un imprimeur… enfin, si, mais pour un bras. Et mes bras j’en ai besoin pour m’occuper de mon petit bébé (qui, depuis le temps, n’est plus si petit, il a doublé de poids en 3 mois !).

C’est là que ma sauveuse, mon ange, ma fée (j’en mets un peu beaucoup, je sais, mais elle en a besoin, ça fait toujours du bien à l’ego) m’a orientée vers faire-part de France.

Super !!!! J’étais soulagée finalement de renoncer à mon projet personnalisé, je doutais de plus en plus du résultat. Le papa était surtout particulièrement ravi, je crois qu’il n’avait pas osé me dire que j’allais me lancer dans un bricolage bien au- dessus de mes capacités.

Le soir même, avec le papa, on se connecte.

Le site est clair, que ce soit sur tablette (lui), sur téléphone (moi) ou sur l’ordi (nous pour valider notre présélection), nous naviguons facilement. Une rubrique faire-part de naissance existe, parfait !

Au début nous nous inquiétons de la quantité de choix (15 pages, avec 30 faire-part par page !!!)… il y en a trop, on n’arrivera jamais à sélectionner… mais, finalement, pour trouver LE faire part qui conviendrait pour notre exceptionnel petit bonhomme, il fallait bien tout ça… parce que, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas… certes, mais il fallait quand même que le faire part plaise au papa ET à la maman… le papa aimait les faire part avec des dessins d’animaux très colorés, et la maman avec des bonhommes très stylisés, on a bien cru qu’on n’y arriverait pas.

Tous les styles existent sur ce site… et, quand on sélectionne un faire-part on nous propose le visuel aussi dans les autres couleurs disponibles, pratique.

Pour les faire part « classiques », la qualité du papier, au regard de la photo, avait l’air très bonne. Les découpages bien finis. En plus, on peut même demander à recevoir un échantillon.

D’autres sont bien plus originaux, avec de beaux rubans, des ficelles pour donner un côté plus nature, des jours, des empreintes dans le papier, des couleurs vives ou au contraire pastelles…

Nous avons retenu une sélection de 3 faire-part à l’issue de la soirée avec le papa :

  • Un très classique bleu et gris avec un landau, le modèle « classe »
  • Un allongé avec 4 poussins devant… L’idée aurait été de faire un texte précisant que les 4 poussins sont nos grands qui annoncent l’arrivée du petit.
  • Un hibou bleu, avec un peu de montage, mais archi original, portant un œuf avec le texte. Les commentaires laissés nous ont rassurés sur le montage.

Nous avons demandé à la future marraine de nous aider à choisir, elle a adoré le hibou… nous avons donc retenu le hibou.

Est venu ensuite le temps de la personnalisation du texte. Soit nous conservons le texte proposé, soit nous rédigeons le nôtre. Nous ne voulions pas être particulièrement originaux, mais nous voulions absolument impliquer les 4 grands dans l’annonce donc nous avons rédigé notre texte.

Avec un si beau faire-part, nous ne pouvions pas adresser des remerciements sur un petit bristol. En même temps, des remerciements, on savait qu’on en aurait peu à faire, les cadeaux de naissance diminuent au fil des naissances… à peu près au même rythme que les invitations de notre « grande » tribu d’ailleurs. Donc, en plus des 80 faire-part nous avons commandé 30 cartes de remerciements.

Moins de choix dans les cartes de remerciement, mais il y en avait une sur le thème du hibou, parfait !! Et là, nous avons conservé le texte tel quel.

Toutes ces étapes franchies, nous avons, probablement parce que nous n’avons pas eu de chance, commencé un parcours du combattant pour communiquer post commande avec le site.

Je n’ai pas reçu le BAT sur ma boîte mail (spamé), sur mon compte sur le site je n’ai pas réussi à valider le BAT…

Quand nous avons finalement reçu la maquette du faire-part, nous avons réalisé que nous avions oublié de mettre le nom de famille de notre petit Loulou (ben oui, dans une famille recomposée le nom ne se devine pas, on en a 4 différents pour 7 membres !). Nous avons demandé la rectification et la deuxième version était la bonne.

Ne parvenant toujours pas à valider le BAT, bonne fée e-zabel est à nouveau intervenue, le commercial Jérémy m’a appelée, et les faire part sont partis dans la journée.

Quand on est poissard en logistique, c’est jusqu’au bout… j’avais choisi la livraison dans un relais colis à côté de la maison… le transporteur m’a indiqué que finalement le colis était disponible dans une autre ville, à 6 km. Dans ce deuxième relais que je n’avais pas choisi, le commerçant a eu un mal fou à retrouver le colis, qui était identifié au nom de l’autre relais… Bref, nous les avons enfin reçus !!

Nous n’avons pas été déçus à l’ouverture. Le papa a passé une petite soirée à monter les faire part (sans notice, mais il a réussi facilement). Deux présentaient des petits défauts, mais il nous en reste bien assez pour annoncer officiellement l’arrivée de notre petit Baptiste.

Tout ça nous donnerait presque envie de commander des faires part de mariage… ah ben oui, mais ça ça supposerait que le papa accepte de mettre une bague à son doigt et c’est une autre histoire…. Si ça se fait, promis, on enverra un faire part à la bonne fée !

Les plus :

  • Le choix
  • La possibilité de conserver le texte proposé
  • La relecture après mise en page par le graphiste

Les points à améliorer / nos remarques et suggestions :

  • Pas d’offre spécifique pour les familles recomposées (par exemple à gauche des loulous et un parent, à droite des loulous et un autre parent, et au centre un bébé).
  • Les modes de communication post commande et la livraison (on dira que je n’ai pas eu de chance)
  • Pas de notice dans le colis pour monter le faire-part (c’était assez simple, mais on a eu peur en ouvrant le colis)
  • Pas assez de choix en remerciements (et classés dans baptêmes seulement)

La petite carte en forme d’oeuf est « cachée » à l’intérieur du hibou. À son recto : la photo du bébé !

 

Produits offerts à la testeuse

0 commentaire

12 ans

Voilà 12 ans que tu m’as aidé à devenir mère

12 ans que tu as marqué mon corps pour toujours

en arrivant comme prévu, douloureusement je ne peux le nier, mais sereinement pour me libérer, pour la délivrer cette petite, mais costaude boule d’amour !

12 ans que j’apprends à te connaître, à vivre avec toi et à te laisser progressivement, doucement, te faire plus discrète

mais nous serons toujours intimement liées, tu es ma chaire.

Joyeux anniversaire à toi, ma si jolie cicatrice de césarienne.

Merci d’avoir permis la naissance de ma fille.

Joyeux anniversaire ma puce.

Je t’aime fort (beaucoup, beaucoup plus que la cicatrice, promis)

 

6 commentaires

Bonne année 2017

Salut les p’tits clous ! (j’ai rêvé de Marc Toesca) En ce début d’année, propice aux voeux sincères/hypocrites/polis/d’usage (rayez la mention inutile), mais aussi aux résolutions motivées/intenables/obligatoires, je prends ma souris sans fil, mais parfaitement rechargée suite à une pause fructueuse pour…

» Lire la suite...

17 commentaires

Prendre l'air

Étant donné que les vacances scolaires cette année ont un tantinet tendance à mal tomber, la solution la plus simple pour cette semaine fut vite trouver : direction le Sud. Chez papy et mamie. Comme à chaque fois me direz-vous…

» Lire la suite...

4 commentaires

 
Top