Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Point courses (les parisiennes au rapport !)

Billet rapide pour qu’on se pointe, nous les « runneuses », les débutantes, les vraies et les celles qui font genre, comme moi qui n’a pas recouru depuis la Nike de juin.

On m’a proposé, trop tardivement hélas, de participer à la Run & Bike solidaire du 20 septembre prochain à Boulogne. Si jamais cela vous intéresse, il y a un dossard à gagner sur mon 2e blog Paris des Parents, n’hésitez pas. On la fera l’an prochain, je pense. Là je n’avais pas assez anticipé et faisant déjà la Parisienne (oui, je sais, LA course commerciale au prix exorbitant) la semaine précédente, puis Odyssea, ça ferait trop de week-end  sportif (faut pouvoir se garder du temps pour l’apéro, j’ai reçu ma commande de bières Vézelay qui déchirent)

Qui sera à la Parisienne dimanche 13 ?

Je compte partir tôt, genre 8h30/9h. Si cela vous dit qu’on se retrouve sous la Tour Eiffel (ça fera bien pour la photo instagram) ?

NE ME LAISSEZ PAS TOUTE SEULE !!!

Qui sera à Odyssea ? (je n’ai pas encore mon dossard, je dois m’en occuper VITE – je sais – et je compte aussi inscrire les enfants à la course du samedi 1 km)

4 commentaires

Visiter Rocamadour avec des enfants

Petit billet touristique aujourd’hui, comme promis lundi : nous avons en effet visité Rocamadour cet été avec nos enfants bien sûr et des amis dotés également de deux plus jeunes bambins. Cela nous faisait donc – admirez comme je calcule parfaitement bien – une tribu de 4 adultes et de 4 enfants, âgés de 2 ans et demi à 10 ans et demi. YOUHOU.

village rocamadour

Tous les guides de voyage vous le diront, Rocamadour dans le Lot (proche de la Dordogne où nous étions), est LE village à ne pas manquer. Accrochée à sa falaise, la cité médiévale est magnifique. Mais évidemment, Rocamadour, « citadelle de la Foi », est également l’un des sites touristiques les plus visités de France avec 1,5 million de visiteurs par an. Dont nous. Uh Uh.

Dans ce contexte, nous nous sommes bien organisés sur ce coup (si si)(en août cela m’arrive aussi) pour notre journée à Rocamadour. Sous vos applaudissements, TADIN :

Petit 1. Pour éviter la foule dans la citadelle, pas de secret : il faut arriver tôt. Visez 9h / 9h30, la masse arrive vers 11h, cela vous laisse le temps de montée jusqu’au château, PEINARDS, via le Chemin de Croix (ombragé et sans marche  – donc faisable en poussette). Attention il existe un ascenseur pour monter en partant de la ruelle principale de la cité, mais il est payant. Nous ne l’avons pas emprunté : même le petit de 2,5 ans a monté les quelques marches. Ce n’est pas si difficile et au pire vous chanterez « oh hisse la saucisse » pour faire passer l’effort.

rocamadour chateau

rocamadour

Petit 2. Une fois là-haut, on a payé les 2 euros par adulte (c’est gratuit pour les enfants) pour parcourir les remparts (150 m de hauteur : impressionnant et magnifique, mais pour ceux qui ont le vertige, oubliez !)

vue rempart rocamadour

vue rocamadour remparts

Vers 11h15 (oui c’est précis), vous pouvez vous diriger vers le parking du Château et le longer pour vous rendre au Rocher des Aigles. J’avais sincèrement un doute sur cette « attraction », mais nos amis n’ayant jamais fait le Puy du Fou (où le spectacle des rapaces est absolument fabuleux) voulaient y aller. On a suivi. Et on a bien fait. Quelle belle surprise !! Un petit parc, un spectacle simple, mais vraiment intéressant : on a vu de très près de magnifiques rapaces, les enfants se sont fait « manger dans la main » par des perroquets. Car voici la particularité qui a fait que nous avons adoré : le spectacle (qui dure une heure) présente en 2e partie les perroquets du parc. MAGNIFIQUE. J’étais comme une gosse devant le vol des Aras bleus notamment. Le tout était accompagné d’explications sur les espèces. Un très bon moment.

perroquets rocher des aigles rocamadour

rocher aigles

rocher des aigles rocamadour

Vérifiez les horaires des spectacles, mais le 1er de la journée est à 12h. Le mieux est d’arrivée 30 minutes avant pour pouvoir visiter le parc et prendre place sur les bancs ombragés pour le spectacle.

  • Tarif adulte :  9.80€
  • Tarif enfant :  6€ (jusqu’à 13 ans)

C’était le Petit 3.

Petit 4. Ensuite, pique-nique ! Pas simple de trouver une place sans être soit sur les parkings, soit près des poubelles, mais on a réussi à trouver des tables près de toilettes (ah ah ah). Blague à part : meilleur compromis à mon sens pour ne pas se galérer avec l’option restaurant (chers, moyennement bons, longs à servir, blindés de monde)

Après le déjeuner, Petit 5, nous avons pris la direction du spectacle équestre Durandal (15h). Par contre, là, je ne vous le conseille pas du tout. Autant j’étais moyennement tentée à la base par les rapaces, autant j’étais sûre de moi pour Durandal. Ba perdu. Sur les 4 adultes, 3 ont franchement détesté, 1 est resté stoïque. Une interminable heure à écouter des jeux de mots rattachés à des noms/marques/extraits de films totalement incompréhensibles aux enfants qui regardaient les autres adultes rire sans comprendre. « Duracel », « parce que je le vaux bien », Charlemagne que l’on confondrait avec « Demis Roussos », un chevalier s’appelant Schumacher et devant faire attention à un rocher, sans parler des blagues grossières et misogynes. Des clowneries dues à un scénario creux et sans histoire qui ne remettent pas en cause le professionnalisme des acteurs ni, surtout, les compétences techniques des cascadeurs, mais qui gâchent absolument tout. Je ne me suis jamais autant ennuyée à un spectacle.

Du coup, je vous conseillerai plutôt d’aller à la Vallée des Singes (ce qui nécessite de reprendre la voiture par contre, donc à faire en repartant de la ville). Notre regret du coup.

Surtout que sur la même route, un peu après, vous trouverez LE glacier pour prendre LE goûter de dingue : Les Goûts et les Couleurs. Glaces artisanales délicieuses et pas hors de prix (2 euros la boule, contre 3 euros au centre de Rocamadour), que l’on peut déguster confortablement dans le « jardin » ombragé où les petits peuvent être lâchés sans souci. Et ça, c’est BONHEUR. Idéal pour se ressourcer avant la route (20 minutes) vers le Gouffre de Padirac.

Petit je sais plus combien.

Le Gouffre de Padirac. Bon sang qu’est-ce que c’est beau ! Et je ne suis pas la seule à le dire, et nous n’étions pas les seuls à vouloir le visiter. Là, réservation obligatoire à mon sens, pour éviter la queue (avec des enfants je n’ose imaginer l’horreur). Ici nous avions réservé pour 18h30 (les visites en fin de journée sont légèrement moins bondés de monde). On est ressorti vers 20h15 après une visite guidée passionnante et parfaitement organisée (dont une partie en barque).
Poussette interdite (à laisser au premier ascenseur), prévoyez plutôt les porte-bébés pour les plus jeunes.
Vêtements chauds recommandés comme pour n’importe quelle grotte.

gouffre padirac assiettes

gouffre padirac exterieur

gouffre padirac lac

gouffre padirac rocamadour

C’était une journée très riche et géniale. On a réussi le pari à tenir les enfants intéressés et sincèrement plutôt sages. On a fini par un dîner au restaurant (réservé à l’avance aussi, rapport à l’heure tardive anticipée et au nombre de convives) à 10 minutes du Gouffre : le Bouche à Oreilles à Alvignac. Rien d’extraordinaire, mais avec menu enfants efficace et des bons plats frais.

11 commentaires

 
Top