Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Notre avis sur SchoolMouv : soutien scolaire en ligne

Avec deux enfants au collège, la question des devoirs à la maison a grandement évolué chez nous. Jusqu’alors fait, ils s’effectuaient par terre au milieu du couloir pour le P’tit Grand, rapidement par les deux, sans besoin de suivi particulier de notre part. L’entrée en 6e de la puce, puis l’année d’après de son frère a changé la donne. Au collège, les demandes des professeurs changent, le rythme s’accélère (même si en 6e c’est surtout l’apprentissage de ce dernier qui marque l’année). Il a fallu apprendre à gérer les différentes matières, à s’organiser, à s’avancer (lolol). Cela a été rendu encore plus complexe notamment pour l’actuelle 14 ans par … l’adolescence et son package : le collège c’est trop nul, les profs me détestent, j’ai d’autres trucs à faire que de réviser/apprendre/lire/m’intéresser… Mode « j’ai une vie sociale nettement plus importante à gérer pardon » activé.

À cela s’ajoute que je suis parfois (lolilol) dépassée par certains programmes… les maths de 4e… ouais bon les maths de 5e déjà… oh ça va en 6e je m’en sortais presque. Même en français… pardon mais toutes ces conjonctions, adjectifs épithètes (sérieusement ?) ou autres propositions, natures, fonctions de mots… bon, voilà quoi.

Pour les langues vivantes, je vous en ai déjà parlé 20 000 fois et je renouvelle : nous sommes toujours chez Vivaling pour l’anglais et l’espagnol donc à raison généralement d’un cours par semaine par langue et par enfant. Les résultats sont plus que probants et ils en redemandent.

Il me manquait donc quelque chose pour les autres matières : Google est fort pratique mais me propose des centaines et des centaines de sites de profs, même des vidéos YouTube pour expliquer par exemple comment factoriser (je vous expliquerai plus tard)… quelle jungle ! Faire la recherche, puis le tri… pour finalement s’apercevoir que pour avoir les réponses aux exercices il faut être au mieux inscrit, au pire payer… (ce que je comprends parfaitement, mais là pour le coup, je préfère un site clair, unique, de référence, sur lequel je pourrai m’appuyer souvent)

J’ai lu chez les copines Marjoliemaman et Merci pour le Chocolat des billets pour le site d’accompagnement scolaire : SchoolMouv. J’ai pu à mon tour tester cette nouvelle plateforme !

Le test du site de soutien scolaire : Schoolmouv

Déjà, les enfants ont tiré la tronche quand je leur ai montré la 1ere fois… Imaginez bien : ils n’en ont pas besoin ! BA NON (ah ah ah)

Étonnement, les choses ont changé quand j’ai pu dégainer la fiche de lecture du Lion (Kessel, on n’a rien de spécial contre toi, mais vraiment cette lecture chez nous, elle ne passe pas. Sans rancune ?) bien complète pour aider à compléter une lecture obligatoire et quelque peu approximative de l’ouvrage…

Voici donc mon retour après quelques semaines d’utilisation.

SchoolMouv c’est une plateforme de cours en ligne de la 6ème à la terminale : un site web très ergonomique (et ça a son importance pour moi) sur lequel vous allez trouver, par niveau et par matière, tout les programmes sous forme de cours, mais aussi de vidéos et d’exercices corrigés !

Tout le programme. Classé parfaitement.

En quelques clics, on peut relire une notion, que l’on découvrira peut-être expliqué un peu différemment qu’au collège et ainsi aider à la compréhension et à l’apprentissage. C’est aussi pour les parents, le moyen de se remettre bien les notions en tête pour pouvoir aider l’enfant.

Mais l’idée est tout de même que l’étudiant soit autonome.

Ouvert pour le collège et le lycée, la plateforme démarre et s’enrichit jour après jour de nouveaux contenus. Les niveaux les plus complets sont aujourd’hui ceux qui ont un examen en fin d’année : 3e, 1ere et Terminal. Mais le reste arrive progressivement.

Vous vous en doutez bien mais le support vidéo est le préféré des enfants. Au moins la plateforme propose des contenus qui plaisent à cette génération et donc ça fonctionne : c’est bien l’essentiel !

L’idée est vraiment chouette : regrouper enfin à un seul endroit : cours, fiches de révision, exercices corrigés et quizz.

Certaines formules d’abonnement proposent même un chat avec un professeur en cas de difficulté, pas testé ici encore cependant.

Les prix pour les programmes de la 6e à la Terminale : de 16,60 € à 29,90 €/mois en fonction des formules.

Article rémunéré – issus d’un vrai test

0 commentaire

Notre engagement auprès d'action enfance

Il y a quelques semaines, la fondation ACTION ENFANCE a proposé à plusieurs « influenceurs » (bon sans que ce terme me déplait) de les aider à relayer leurs missions et notamment de faire connaitre à nos lecteurs/followers/abonnés (rayer la mention inutile) l’opération ACTION ENFANCE fait son cinéma.

J’ai réfléchi … 3 minutes et comme il me restait un peu de temps libre entre 3h et 4h30 du matin, j’ai bien sûr dit oui !

Évidemment que j’ai eu envie de donner du temps et de l’espace ici et sur mes réseaux sociaux pour ces enfants !

Je vous raconte donc ce que j’ai déjà un peu expliqué sur intagram, mais plus en détail (Non les blogs ne sont pas morts, vive les blogs pour poster de longs billets !)

C’est plus particulièrement dans le cadre de la 2e édition de « ACTION ENFANCE fait son cinéma » que j’interviens.

En 2019, la Fondation ACTION ENFANCE lance la 2ème édition de « ACTION ENFANCE fait son cinéma ».
Un projet éducatif, qui permet à des dizaines d’enfants et d’adolescents issus des 15 Villages et Foyers d’ACTION ENFANCE de participer à la création de 15 courts-métrages réalisés par des élèves d’écoles de cinéma (l’EICAR, l’ESRA, 3is et le CLCF). L’occasion de leur faire découvrir de nouveaux métiers et pourquoi pas faire naître des vocations !
Cette opération permet d’insuffler, dans chaque Village d’Enfants et Foyer, une dynamique ambitieuse et valorisante pour les jeunes. Au cœur d’un projet créatif, ils en seront à la fois les acteurs et les réalisateurs et vivront l’expérience comme de vrais pros (répartition des rôles, casting, repérages, séances de travail, répétition, tournages…)

Trois maîtres-mots pour cette aventure : créer, s’amuser et rêver !

ACTION ENFANCE FAIT SON CINEMA en quelques chiffres…
Près de 100 enfants impliqués dans un projet éducatif inédit
75 étudiants des meilleures écoles de cinéma françaises
1 thème imposé « Et si… »
4 mois pour réaliser 15 courts métrages d’une durée de 3 à 4 min
6 semaines (d’avril à mi-mai 2019) pour voter en ligne sur le site dédié (votes ouverts au grand public)
1 jury d’exception composé de personnalités
1 soirée de Gala à Paris qui récompensera les 2 meilleurs films

Fin février, je suis allée sur un des lieux de tournage, dans le 77, près de Melun avec les enfants du foyer Clairefontaine. Une expérience unique que j’ai voulu partager avec mon pré-ado et mon ado. En effet en vacances, j’ai voulu que mes petits privilégiés se rendent un peu compte de leurs conditions et qu’ils donnent, eux aussi, un peu de leur temps pour les autres ! Chouette journée : on a, le matin, pu découvrir les « coulisses » du tournage qui avait lieu en forêt (le scénario parle d’un enfant zèbre qui a du mal à trouver sa place du fait de sa différence). Impossible de ne pas remarquer la patience des jeunes acteurs amateurs, leur implication, mais aussi celle des différents métiers présents sur le « plateau » : du réalisateur au preneur de son, en passant par le caméram et les maquilleuses. Ce sont les étudiants de l’école de cinéma EICAR qui gèrent ce court-métrage avec un énorme professionnalisme, mais pas que. On ressent vraiment une proximité avec les enfants du foyer, une forte empathie. Les étudiants m’ont confié prendre un grand plaisir à mener ce projet, utile bien sûr pour eux pour leur apprentissage, mais aussi extrêmement riche humainement !

 

Ensuite, nous avons été accueillis par le Directeur du foyer de Clairefontaine, où vivent plusieurs dizaines d’enfants, par « pavillon » de 6 au maximum, encadrés par des équipes de 4 éducateurs se relayant auprès d’eux jour et nuit. La grande spécificité d’ACTION ENFANCE est le fait qu’ils ne séparent pas les fratries. On a donc affaire à des enfants de tous les âges. Même des bébés.

Les témoignages qu’il nous a confiés étaient évidemment poignants, difficiles, mais mes enfants se sont sincèrement rendu compte que les problèmes de ces gamins ayant subi des carences fortes ou pire des maltraitances insoutenables étaient bien loin des leurs « hélas/heureusement ». Une bonne claque bienveillante cette journée croyez-moi ! Je ne peux pas vous dire à quel point cet homme et ces femmes qui oeuvrent pour le bien-être de ces enfants, dont c’est souvent le 1er placement m’ont évidemment bouleversé. C’est à eux qu’il faut remettre des Légions d’honneur bon sang. Ils font tant pour ces gamins, pour leur redonner confiance en l’adulte… eux ces enfants qui ont été privés de l’essentiel : l’amour et/ou de la protection physique de leurs parents.

Voilà, j’avais envie de vous confier tout ça. Bientôt les courts-métrages seront en ligne sur le site et vous pourrez voter pour votre préféré ! Plus qu’un vote c’est surtout un geste vers ces enfants que vous ferez, une attention que vous leur porterez et dont ils ont besoin, encore et encore.

Je vous tiens au courant sur mes réseaux sociaux et je mettrai ce billet à jour régulièrement jusqu’au « gala » de remise des prix en mai.

#AEfaitsoncinéma

14 commentaires

 
Top