Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Un bol d'air Vendéen

Ce n’était pas vraiment prévu, mais finalement, ce n’est pas un peu ça l’aventure parentale ? Des imprévus, des solutions à trouver rapidement ? Dans notre cas du jour, tout était positif fondamentalement. L’urgence de trouver une solution de repli pour passer une semaine au vert, ça va hein, il y a pire !

En attendant on rigole, mais avec mon emploi du temps un tantinet surchargé et le temps qui fait la course avec la lumière, je me suis retrouvée fort dépourvue fin mars quand j’ai réalisé que laisser les enfants chez mes parents les 2 semaines de congés de Pâques ne serait pas possible, ni chez nous dans les travaux. Surtout que l’ado allait rentrer de ses 2 semaines à San Francisco et qu’il allait falloir la faire bosser…

Notre-Dame-de-Monts

J’ai eu le réflexe Madame Vacances. On était déjà parti avec eux à la montagne et franchement, je n’entends depuis, notamment de certains lecteurs, que leurs offres sont vraiment attractives. Le rapport qualité/prix est parfait : quali mais pas trop »luxueux » pour rester accessible. Ce qui me convient PARFAITEMENT. Ce que j’apprécie particulièrement, outre qu’ils sont présents partout en France, sous plusieurs formats : location, hôtel, résidences, maisons, appartements… ils proposent des promos très régulièrement, même pour les périodes « rouges » des vacances scolaires.

Mon impératif : 4h maximum de route car je serai seule à conduire à l’aller. Un accès facile par le train également, pour que l’Homme nous rejoigne pour la 2e partie de la semaine. Enfin, j’avais envie de voir la mer, on a choisi… l’océan Atlantique !

Départ le dimanche matin tranquillement de Paris avec les enfants, une mirifique pause déjeuner sur une aire d’autoroute avec le café dégueu qui va bien… ouais parce que le dimanche, sachez le : au Mans, il n’y a rien d’ouvert, enfin si, mais il faut donc réserver sa table 4 semaines à l’avance…

Nous sommes arrivées en Vendée, à Saint Jean de Monts, dans la résidence Madame Vacances Le Domaine de Vertmarines sur les coups de 16h. Un peu en avance mais notre villa, excusez du peu, était prête. J’ai beaucoup apprécié, vous vous en doutez, l’accueil rapide, efficace et bienveillant. Une maison avec piscine (bon, il faisait 12° mais l’idée est là), très grande, bien équipée, propre, les enfants avaient même chacun leur chambre, ce qui a dérangé le P’tit qui se voyait déjà squatter le lit de sa soeur… pour la petite histoire, elle a fini par craquer deux nuits et j’ai retrouvé mes « bébés » lovés dans leur grand lit de vacances.

(Vous pouvez découvrir l’intérieure de la villa dans mes stories instagram à la Une)

Organisée (oui madame), j’avais emporté des courses pour démarrer la semaine mais un petit tour à la superette OUVERTE LE DIMANCHE s’est imposé pour le frais. On a pu faire un tour sur la grande plage de St Jean de Monts et quel bien cela fait ! Temps médiocre mais voilà, la vue sur l’océan, le vent, le parfum… ça m’avait tellement manqué.

Une très chouette idée cette semaine ailleurs. Certes, j’ai dû bosser beaucoup, j’ai fait bosser l’ado, j’ai laissé le P’tit devant son écran… mais on était ailleurs, au calme, on se faisait de grande pause balade, j’ai pris mon transat, ma polaire et je me suis mise au soleil dès qu’il pointait son nez. Résultat, je suis revenue avec un petit hâle sur le visage… de quoi me rebooster en attendant les vrais grandes vacances !

Quoi faire autour de Saint Jean de Monts en famille ?

Plein de choses. Evidemment, hors saison, soyons bien au clair : c’est mort. Mais au moins les pistes cyclables sont libres et on ne fait pas la queue au marché. Celui-ci est ouvert chaque matin d’ailleurs.

Nos coups de coeur, outre les plages de toute la côte environnante (Notre- Dame-de-Mont, St Hilaire de Riez, St Gilles Croix de Vie…)

Challans : on y a fait un escape game génial, puis une chouette balade/pique-nique dans le parc de la Sablière et enfin quelques tours de karting (le plaisir d’avoir de GRANDS enfants)

Le Moulin à vent de Rairé : une visite incroyable que je vous recommande chaudement. Ce moulin est encore en activité. Il date du 16e siècle et le meunier – qui ne dort pas – nous explique son fonctionnement au complet. C’est passionnant. En redescendant, il faut bien sûr se poser et prendre une crêpe de farine maison ! J’ai adoré.

A noter, la possibilité de visiter la région, en groupe ou pas, guidés, ou pas, à travers les petites voies d’eau au milieu des champs. Nous ne l’avons pas fait – manque de temps/d’organisation oblige – mais avons croisé des vacanciers au moulin, venus en canoé ! J’ai cherché et voici le site : la Route du Sel

Pour les activités indoor ados, le bowling de St Hilaire de Riez, face à la plage de Sion est également au top.

Enfant heureux – Merci Madame Vacances

Comme toujours, n’hésitez pas à ajouter vos bons plans et bonnes adresses dans la région !

3 commentaires

Gérer (surveiller) son ado via son iPhone

Recevant beaucoup de questions concernant ma manière de « gérer » l’utilisation du smartphone mais aussi les déplacements de mes enfants / ados âgés, je le rappele, de 14 et bientôt 12 ans, j’ai décidé de faire plusieurs billets sur ce sujet bien épineux (se frotter à un ado étant définitivement plus douloureux que se frotter à un cactus). Le 1er est consacré aux outils que l’on trouve gratuitement sur les appareils Apple. Article uniquement destinés – je m’en excuse – aux possesseurs d’iPhone/iPod/iPad donc #teamApple

J’en ferai un autre pour Google qui propose aussi des outils équivalents, même si je les maitrise moins je vais tenter de vous les expliquer.

Comment surveiller son ado via son iPhone ? Gros challenge.

Alors, la 1ere chose qui me vient à l’esprit est évidemment (?) de parler de tout cela avec l’ado concerné. Evitons, en cette période tumulteuse de se faire accuser d’espionnage alors qu’il ne s’agit bien sûr que de sécuriser tout le monde : le parent et l’ado.

Si vous avez craqué – comme nous – et avez choisi de doter vos ados d’un iPhone (ici 6) et que vous en possédez un également, vous devez normalement connaitre le fameux PARTAGE FAMILIAL. Celui-ci permet de regrouper toute votre famille sur un même compte, notamment pour partager le Cloud, c’est assez sympa. Vous avez une photo chouette que vous souhaitez partager, hop, vous l’envoyer sur le cloud commun et chacun la reçoit dans son album photo perso. Surtout, l’un des membres de la famille télécharge une application, si celle-ci le permet, elle sera disponible pour tous les membres gratuitement.



Enfin, ce partage permet d’installer pour les enfants la demande d’autorisation pour télécharger des applications. L’enfant envoie une demande, si le parent n’autorise pas, il ne pourra rien télécharger. ET TOC. C’est ainsi que tu te retrouves avec 23 demandes dans ta journée de travail car l’ado est en vacances, lui.

Ce qui nous intéresse ici plus précisément c’est que grâce à ce partage familiale, depuis la version 12 d’IOS, vous pouvez consulter le temps d’écran de chacun des membres (et le votre)(hum)…

Et là, on se marre. On peut tout faire : interdire l’utilisation des applications de notre choix, leur appliquer un temps d’utilisation, instaurer des plages horaires où l’iPhone ne pourra plus être utilisé autrement que pour téléphoner, sans oublier la possibilité de distinguer les différents jours de la semaine et du week-end. Bref, les possibilités sont énormes et c’est drôlement chouette. L’ado peut vous demander un rabe de temps, si vous refusez, il ne pourra pas vous le demander une 2e fois donc il ne pourra pas vous avoir à l’usure (je pense que le gars derrière ce système a un ado chez lui).

Où est mon ado ?

La fonctionnalité existe même si nous ne sommes pas sous le même partage familiale puisque vous pouvez le faire avec des amis : n’oubliez pas en effet la superbe application « mes amis » qui permet de partager sa position avec quelqu’un. De manière temporaire ou définitive. Là c’est assez simple, dès que le téléphone est allumé (et pas en mode avion bien sur), vous pouvez savoir où il se trouve. Très très pratique croyez-moi. Bien sûr, l’ado ne doit pas désactiver le partage. Ici c’est assez simple : si cela arrive, le téléphone est confisqué dans la foulée. Je peux vous dire que cela m’a beaucoup aidé, mon ado de 14 ans ayant tendance à oublier de me tenir informée des lieux où elle se trouve quand elle est en ballade… et que ça a le don de m’exaspérer. Je sais aussi à l’avance si elle sera en retard ou pas (uh uh). Bien sûr, il peut y avoir de mini bug mais grosso modo cela fonctionne vraiment bien. N’oubliez pas que les iPhone coûtent cher MAIS que vous pouvez vous faire aider gratuitement dans tous les Apple Store pour mettre en place tout cela si vous n’y arrivez pas. N’hésitez pas !

Mon top recommandations pour gérer son ado doté d’un smartphone :

  1. Imposer le partage de position en expliquant que c’est vraiment pour une question de sécurité. Je ne veux pas être alarmiste mais on a tout de même toujours des risques d’attentat et j’ai besoin de savoir où se trouve les enfants au cas où.
  2. N’accepter pas automatiquement les téléchargements de nouvelles applications. Attention aux « c’est bon tout l’monde la« …
  3. Prenez connaissance des applications possédées par votre ado (je referai un billet à ce sujet aussi, en attendant, consultez celui-ci). Pour bien communiquer avec eux, c’est essentiel. Vous n’êtes pas obligés d’adhérer, d’utiliser mais vous devez comprendre de quoi il s’agit !! Idem pour les jeux gratuits : ici on vérifie s’il n’y a pas trop de pub par exemple. Quitte à payer les versions « sans pub ».
  4. Jettez un oeil régulièrement au temps passé et au type de consommation faite en terme d’applications.
  5. Imposer l’utilisation d’écouteurs (je reste un peu parano des ondes aussi incohérente que puisse sembler cette remarque) et vérifier le volume de ces derniers régulièrement.

10 commentaires