Beauté et bien être - 3/12 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Beauté et bien être

45 minutes

ezabel parisienneet 20 secondes

C’est le temps moyen pour obtenir quelqu’un de compétent sur la ligne téléphonique de la CAF/CPAM/RSI/Centre des impôts (rayez la mention inutile).

Ah non (enfin si mais ce n’est pas le sujet)

C’est le temps que j’ai mis EN COURANT (je précise pour les taquins qui m’accuseraient d’avoir marché) pour faire les 6,7 km dimanche à La Parisienne.

Fierté.

On m’avait parlé d’une course plus « commerciale » qu’Odyssea, cela ne fait aucun doute (hélas). A ce sujet, je sais bien qu’une infime partie du prix du dossard revient vraiment à l’association caritative, mais après quelques recherches, j’ai compris : l’organisateur est une société privée… Mais bon, c’était une occasion offerte par le réseau féminin de mon groupe de courir en équipe ! Et je ferai Odyssea, de toute manière  dans 3 petites semaines.

J’ai fait les deux premiers kilomètres avec une collègue, peu entrainée, afin de l’aider à courir le plus loin possible avant de marcher. Ensuite, je l’ai laissé et j’ai couru seule. Mais sincèrement – et c’était là une vraie bonne surprise pour moi – les animations, l’ambiance, le public autour de nous, tout ça a contribué à ce que je ne m’ennuie pas. Au contraire, reboostée à chaque carrefour grâce aux orchestres, j’avais envie de danser sous ce tunnel transformé en boite de nuit (avé la boule à facettes !). Bref, il y a tout au long du parcours largement de quoi penser à autre chose qu’à son rythme cardiaque et à ses mollets ! Ne serait-ce que pour prendre 2 ou 3 photos à la touriste !!

C’était vraiment chouette.

Je suis de celles qui étaient émues à chaque fois que je voyais des enfants encourager les mamans (et guetter la leur). Je suis aussi de celles qui tapaient dans les petites mains trainant sur les côtés.

Je suis aussi celle qui n’a pas été foutue de boire son verre d’eau sans s’en mettre partout… alors j’ai fait genre j’ai fait exprès de me mouiller le maillot pour me rafraichir. Hum.

Autant je m’ennuie quand je tourne bêtement dans mon parc, autant j’ai parcouru les 6,7 km sans souffrir (ce qui me laisse à penser que j’aurai peut-être pu pousser un peu plus) et avec un grand plaisir.

En arrivant c’est un vrai sentiment de fierté qui m’a envahi. Fière et heureuse d’avoir partagé ce moment avec plus de 30 000 autres femmes. Honnêtement c’est à faire. Même en marchant. Juste pour l’élan et le coup de booster que cela donne après.

Je termine au classement général :  15 185 e et 5596e au classement « maman ».

J’ai repéré 3 hommes déguisés. Mais aussi un duo « non voyant/voyante » et 2 femmes en fauteuil poussées par leurs amies.

Dans les 700 derniers mètres, j’ai croisé le regard d’une femme épuisée, nous avons échangé quelques mots pour nous donner une dernière dose de courage.

Ça sentait le dépassement de soi.

Oui ça sentait mauvais. Sur ce point, la parité est respectée. La femme qui court sent autant qu’un homme.

Avant la course, grosse ambiance- 20 vagues prennent le départ, espacées de 7 minutes. J’étais dans la fin de la 2e :

parisienne avant la course-001

 

parisienne pendant la course 2014-001

Mes copines Isabelle  et Sabine, mais plus tard que moi hélas. Vous pouvez aller lire leurs articles ! L’an prochain on court ensemble ??

40 commentaires

Qui court …

dine ? gagne ? dort ? ah non je confond.

Bref

Dimanche prochain, je vais courir La Parisienne. Parce que #jesuisparisienne (ça c’est pour faire un clin d’oeil à l’affaire hallucinante entre Le Parisien / The Parisienne) et que le Groupe auquel j’appartiens a monté une équipe via son réseau féminin.

Course de 6 km 7 (ça use) dans les beaux quartiers parisiens, réservée aux femmes donc (la course hein, pas le quartier). L’an dernier j’avais couru pour la 1ere fois de ma vie (séquence émotion) c’était pour Odyssea. J’ai persévéré, depuis, en faisant quelques sorties de temps en temps (5  tout casser) au parc voisin, pour garder l’habitude. Il faut dire que j’avais adoré l’expérience, et la course en particulier couru avec certaines d’entre vous.

Ce printemps j’avais eu l’idée de monter une équipe e-Zabel pour Odyssea. Hélas, l’état dans lequel j’ai fini l’année scolaire et le manque de réactivité côté Odyssea n’ont pas aidé à l’aboutissement du projet. Je suis faible, je n’ai pas insisté mais je sais que certaines se sont inscrites de leur côté !!

J’aimerai donc savoir qui en est ? Ou qui en serait ? De manière individuelle du coup mais cela serait vraiment chouette de se retrouver sur place avant la course ?

Je pense ne faire que le 5 km encore cette année pour ma part.

Le départ est le dimanche 5 octobre à 11h.

Nous avons jusqu’au 30 septembre pour nous inscrire en ligne. Et les fonds collectés seront reversés à Gustave Roussy.

Allez venez !!

En plus après on pourrait reprendre la ligne 1, descendre à Hôtel de Ville et aller toutes déjeuner chez Happy Families ?!

odyssea course femmes paris

35 commentaires

Mais pourquoi ?????

Hier en revenant de mon cours (quasi) hebdomadaire d’aquabiking, je m’interrogeais publiquement – comprendre : via twitter – sur les motivations qui me poussent, chaque semaine donc (merci de suivre), à souffrir volontairement à ù$*^ !#$* » de cours !

J’ai reçu plusieurs réponses.

–          Parce que je le vaux bien (certes)

–          Pour être au TOP (tout à fait)

–          Parce que le sport c’est bon (parait oui)(mais la glande aussi)

–         Pour être (je cite) « la maman sexy qui énerve toutes les mamans » (pas mon genre, m’enfin, j’ai trouvé ça sympa quand Choupie m’a dit que sa meilleure amie trouvait que j’étais la plus jolie des mamans)(et toc)

Et finalement, j’ai trouvé.

J’y vais parce que j’ai envie de me sentir bien dans ma peau, dans mon corps.

Parce que j’ai besoin de me vider la tête au risque de la voir imploser (je vous parlerai peu à peu de ce qui l’encombre en ce moment, ma tête, mais pour le moment, je ne peux point, croyez-moi sur parole du coup hein)

J’y vais parce que j’ai 18 ans et qu’il n’est pas question que je m’encroûte si jeune. Quoi ? Bon, ok 28… RHA

Parce que j’aime dire un vilain gros mot pendant 45 minutes devant la coach qui nous fait tant souffrir.

Parce qu’on rigole drôlement bien avec ma copine de galère, et que du coup, on bosse aussi les abdos.

A moins que cela ne soit à cause des chaussons d’aquabiking qui me siéent si bien aux petons.

Ou encore parce que cela m’oblige à m’épiler chaque semaine ?

EN TOUT CAS, ce n’est absolument pas parce qu’il est HORS DE QUESTION que je me fasse doubler par ma gamine de 9 ans à la course ou mettre par terre par mon judoka de 7 !

Non mais oh

Dimanche, j’ai fait « concours de roue » au parc. Et j’ai gagné : OUF. Mais jusqu’à quand…

photo 2 (1)Nan c’est pas moi ça, la mienne était beaucoup plus droite, dixit l’Homme

 

12 commentaires

Rituel beauté simple et bio (avec Marque Repère)

Vous le savez, je ne suis pas une beauty addict MAIS je suis une femme qui aime prendre soin d’elle. Parce que je le… oui bon, vous avez compris.

J’achète mes produits d’hygiène et de beauté dans des boutiques spécialisées ou éventuellement dans mon magasin bio. Je n’ai pas le réflexe en effet de penser à ça en faisant mes courses alimentaires, tout juste si je pense à prendre le déo de l’Homme en passant chez Monop’. Et puis, j’étais jusque là persuadée que je ne trouverai de toute façon pas la qualité que je cherche dans un produit, ni, vous le savez c’est important pour moi désormais, des compositions à minima « naturel » voir bio.

Mais ça c’était avant. En effet, on m’a récemment proposé de découvrir la gamme de produits d’hygiène et beauté de la Marque Repère (vendu dans les enseignes Leclerc). Figurez-vous qu’ils ont en effet une large gamme de « basique » bio. J’avoue, j’étais bluffée. Du bio vraiment accessible, je ne peux que tester !

Gamme Bio Naïa

Voilà pourquoi, ces derniers jours, mon rituel beauté de base quotidien je le partage avec des bouchons verts…

Pour environ 15 euros, j’ai mon trio de produits basiques. BIO. Oui, j’insiste un tantinet mais avouez que bon… ce n’est pas cher !

On a donc : le lait démaquillant pour peaux sensibles (3,12€) – oui je suis une femme sensible – que je pose toujours sur mes cotons lavables Tendances d’Emma. Il démaquille parfaitement, aucun souci, et l’odeur est vraiment agréable, assez dynamisante, du coup je l’aime vraiment pour le matin.

marque repere démaquillant bio

Un coup de lotion tonique, hop avec un 2e coton. (3,63 €), impeccable pour finir le démaquillage et donner un coup de boost au teint. Là encore odeur très agréable de fleur d’oranger.

lotion tonique bio marque repere

Et la crème hydratante anti-rides – oui je suis une femme de presque 40 ans, gloups. à l ‘extrait de grenade et d’huile d’argan bio (6,63€) Elle pénètre bien, rapidement et ne laisse pas de voile gras sur ma peau. Le flacon pompe me convient très bien pour prendre la dose nécessaire.

anti rides bio marque repere

Là-dessus un peu de poudre compact, l’indispensable duo mascara/anti-cernes pour ne pas faire peur aux gens du dehors, épictou !

Léger. En mai, d’abord, je fais ce qu’il me plait. Et toc.

Produits offerts

14 commentaires

Le coffret idéal pour une jeune maman

Vous le savez je collabore depuis… ouh là mamie… un bail… avec Christel Niquille fondatrice des Mum to Be Party.

Je vous en parle assez rarement, histoire de ne pas trop vous saouler avec ça, mais je me retiens beaucoup, car je continue à dire que ces soirées devraient être offertes à toutes les futures mamans, que j’adore y animer un atelier « préparer l’arrivée de bébé » avec Anais Lunet ma copine babyplaner. Parce qu’on rigole bien. Parce qu’on se sent utile. Parce que ça fait du bien.

J’adore écrire pour le site également, parce que je peux utiliser mon ton qui m’est cher et passer encore et toujours, avec humour et bienveillance, les messages qui me tiennent à coeur depuis ma petite dépression post natale : déculpabilisation, importance de déléguer, place du père à laisser, etc, etc. Dépression qui m’a finalement fait découvrir une autre partie de moi alors inconnue et … qui a pris le dessus depuis. Pour mon plus grand bonheur.

Christel a récemment agrandi son offre et propose désormais aussi, des coffrets à la vente. Plusieurs thématiques, j’en avais déjà un peu parlé ici.

Le tout dernier coffret… il est tellement canon, je ne pouvais pas ne pas vous le présenter. Bon, en plus, j’ai participé à la rédaction du guide qui est inclus dedans donc, évidemment, il est merveilleux.

(oui je rentre encore dans mes bottines)

(mais c’est le printemps)

Le coffret jeune maman « coup d’éclat après bébé«  contient plein de produits que Christel a testés justement après ses grossesses. Et vraiment cela se sent tant son contenu est précisément ce dont on a besoin pour se chouchouter après bébé.contenu coffret jeune maman eclat

Vendu 55 euros, il contient pour près de 190 euros de produits, autant vous dire que c’est une affaire à ne pas manquer.

Une belle idée cadeau pour la fête des Mères non ? À offrir ou à s’offrir, parce qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Il existe en vert ou en rose.

Crédit photo : Nouriya Hamza

Crédit photo : Nouriya Hamza

Et comme vous êtes mes lectrices adorées, j’en ai un à vous offrir. Pour participer, c’est simple, vous laissez un commentaire ici. Profitez-en pour me dire des mots doux, j’adore ça. Je tire au sort parmi les participations arrivées avant mercredi 14 mai, 23h59.

 EDIT : la gagnante est Céline ! Merci à toutes pour vos adorables mots doux et participations ! 

92 commentaires

Inscription à la prochaine Mum to Be Party

Avis à la population baleine (rho ça va hein), vous êtes enceintes, parisiennes ou presque (ça arrive à des gens très bien), je vous invite à profiter d’un moment bien-être/copinage/chouchoutage/rigolage et accessoirement rencontrage de votre serviteuse (moi donc), à la prochaine Mum to Be Party, le 8 avril prochain.

Cela se passera dans le nouveau lieu dédié aux parents : Happy Families (je vous en ai LARGEMENT parlé ici, je sais)

Les inscriptions à cet événement indispensable à toute belle grossesse, c’est maintenant en cliquant sur le lien qu’il est beau, qu’il est là

MTBP - BANNIERE PARIS -2014-04

 

 

Au programme de cette nouvelle édition, la première (qu’on espère d’une longue série) en 2014 :

  • ATELIER PRÉPARATION ZEN DE L’ARRIVÉE DE BÉBÉ. Tous les détails pratiques (valise maternité, achat poussette etc.) sont souvent source de fatigue et d’achats bien inutiles. Anaïs Lunet, Baby Planner B for Baby et Isabelle, du blog e-Zabel,  partageront leurs bons plans pour une grossesse légère et décomplexée. Elles conseilleront plus spécifiquement sur le matériel à envisager pour les 1ères sorties avec bébé, de concert avec Estelle Morineau, Responsable Marketing BRITAX RÖMER, spécialiste des sièges auto et des poussettes.
  • ATELIER SUR LA GARDE DE SON BÉBÉ. Alors que bébé n’est pas encore né, vous devez assez tôt vous pencher sur la recherche d’un mode de garde pour que la reprise du travail se fasse de la manière la plus sereine possible. Marine Vevaux, jeune maman Responsable Développement chez O2, expert de la garde d’enfants à domicile, vous conseillera sur les différentes solutions existantes (crèche, nounou, assistante maternelle, garde d’enfants à domicile…). Sans oublier les astuces de gardes ponctuelles pour que les parents continuent à avoir des moments rien que pour eux, en toute confiance
  • ATELIER MODE. Parce qu’une femme enceinte, c’est beau ! Les créatrices de De Mois en Moi, marque française de vêtements de grossesse et allaitement, proposeront aux M2b un atelier conseil pour mettre en valeur leurs nouvelles formes et réinventer leur féminité grâce à un choix de vêtements et accessoires adaptés conciliant esthétisme et confort. Cet atelier sera suivi d’un essayage de la collection printemps-été De Mois en Moi.
  • ATELIER SOIN CORPS. Les futures mamans pourront se faire conseiller par Noémie Amisse- de Goÿs fondatrice de Nohèm, marque de cosmétique bio qui puise le meilleur des beautés du monde. Chaque participante se fera conseiller sur les produits pour prévenir l’apparition des vergetures, mais aussi pourra goûter à un mini-soin découverte du massage prénatal en cabine réalisé par les masseuses de l’espace beauté d’Happy Families.
  • ATELIER ALLAITEMENT. Nourrir son bébé n’est pas toujours simple et souvent on se retrouve le nez dans le guidon les 1ères semaines après accouchement. Allaitement au sein, mixte ou bien au biberon : vous pourrez échanger sur le mode d’alimentation qui vous conviendra le mieux avec Aurélia Roze, auxiliaire de puériculture en maternité et animatrice d’allaitement pour l’association Bien naitre et bien être (Crosne, 91).

Pendant les pauses, les participantes pourront découvrir le tout nouveau concept qui fait actuellement fureur dans le domaine de la mode : Stella & Dot. Des accessoires proposés dans des ambiances conviviales entre filles et animées par un Stylist. Pour apporter une touche ludique et personnalisée à l’atelier mode, quelques accessoires Stella & Dot seront mis à disposition pendant les essayages. Fun !

La philosophie de Photographie mon bonheur ? « Des photos lors de vrais moments et de réelles situations de tous les jours ». C’est donc tout naturellement que Nazia Bourgeois, jeune maman parisienne spécialisée dans la photographie de grossesse et de famille, sera à nos côtés pour saisir les instants de détente et de rires de cette  rencontre.

Alors ?? Qui qui vient ?

2 commentaires

Mon régime

regimeParmi les châtaigniers des médias qui rendent les bouts des doigts noirs, nous retrouvons :

« C’est bientôt l’été » ; « oh secours l’épreuve du maillot de bain approche » ; « comment perdre 2,9 kg avant l’été ? (parce que 3 kg ça fait trop, faudrait pas qu’on pense qu’un titre de magazine féminin conseille de faire un régime à ses lectrices hein)

Oups

j’ai écrit le mot interdit, le Voldemort Who-Must-Not-Be-Named d’entre filles

Eh bien moi, je fais un régime. Si, si.

Je l’ai démarré hier.

Je vous le décris, il est très simple.

– Vous achetez une carte de 20 cours d’aquabiking ; (hop quelques grammes de perdu avec ton rein qui y passe)

– Vous vous pointez au cours, après avoir englouti un sandwich jambon cru, mozzarella (et 3 feuilles de salade), parce que bon, il faut des forces pour pédaler sa race ;

– Vous frôlez l’attaque cardiaque et refaites connaissance avec certains de vos muscles alors encore inconnus ;

– Vous tentez de faire marcher vos jambes pour retourner au bureau…

– Vous prenez finalement le bus, mais juste parce qu’il est pleut en fait et que vous aviez réussi à ne pas mouiller vos cheveux dans le bassin c’est pas pour bousiller votre brushing maintenant flute quoi !

– Vous dormez travaillez quelques minutes

NOTE IMPORTANTE : il est nécessaire de bien attendre 2 heures avant de passer à l’étape suivante. Vous pouvez toujours patienter en jouant à Candy Crush affalés dans votre fauteuil.

– Vous vous jetez à estomac perdu dans la recherche d’un distributeur de nourriture : vous faites tous les étages de votre bâtiment en ascenseur évidemment.

– Vous le trouvez enfin, si personne ne vous regarde, la bave à la bouche, vous avez le droit de l’embrasser, sinon, dégainez vite votre pièce de monnaie !

– Hurlez de toutes vos forces parce que l’euro ne passe pas, ce bâtard.

– Attrapez le 1er collègue venu, échangez-lui avec un magnifique sourire forcé – le même que celui que vous faisiez au coach à l’aquabiking quand il vous a annoncé que l’échauffement était terminé, votre fausse pièce contre une vraie ; remerciez.

– Jetez-vous sur un kit kat et … prenez finalement aussi les Gerblé « diététique », ça, c’est pour la bonne conscience.

– Dégustez… les deux.

Voilà, grâce à ce régime miracle, reprenez en à peine 2h TOUTES LES CALORIES même sans doute un peu plus, que vous avez perdu en souffrant sur un vélo au milieu de 6 autres de vos congénères.

Ne me remerciez pas, c’est cadeau.

Les joies des médias de l’internet qui ne font pas les doigts noirs mais qui donnent des tendinites au pouce.

 

 

26 commentaires

Mon premier shiatsu

Il y a quelques semaines déjà j’ai eu la chance de jouer la « testeuse anonyme » en réservant un soin du corps sur la plateforme Balinéa*. J’ai choisi pour l’occasion d’essayer un massage que je n’avais encore jamais expérimenté ; eh oui, malgré mon addiction, il en restait encore : le shiatsu.

À vos souhaits.

Et c’était divin. D’où ce billet pour vous en parler sachant que vous pouvez aussi parcourir mon article paru sur cette plateforme de réservation de soin beauté et bien-être que j’ai mis en favoris (sur le navigateur internet de l’Homme).

En cette période de recherche intensive d’idées cadeaux. J’en ai un dans mon panier qui ne peut que plaire : un soin en institut et/ou spa. L’avantage de Balinéa c’est que vous avez accès à une multitude de lieux de bien-être, en quelques clics, testés et approuvés. J’apprécie également de ne pas à avoir à payer mon soin sur place. C’est tellement bon de ressortir sans avoir à penser au code de sa carte bancaire (ou de celle de l’Homme) (quoi j’insiste ?) car on l’a déjà donné quelques jours auparavant (en ligne, oui, mais moi j’ai même pas peur)(rho trop une rebelle de l’internet)

Revenons à mon expérience shiatsu. Grande première, donc, pour moi.

Le soin s’est déroulé au salon japonais ASSA, en plein de coeur de Paris. Le shiatsu étant LE massage traditionnel japonais, il fallait que je le découvre là-bas.

assa2

Les bienfaits du Shiatsu sont multiples :
– atténuation du stress et des tensions
– stimulation du système d’auto-défense de l’organisme
– soulagement des maux de dos
– équilibre du système énergétique dans sa globalité
– détente physique et psychique et amélioration du bien-être.

J’ai aimé : l’accueil discret, aimable, les vrais petits chaussons mis à disposition, la propreté parfaite des lieux et le fait que j’étais… seule ! Mais aussi : le pyjama qui sentait hyper bon, la salle minimaliste mais tellement agréable grâce aux murs de pierre.

La masseuse était tout bonnement exceptionnelle. Haute comme trois pommes mais avec une force incroyable. Elle te monte littéralement dessus pour appuyer là où… ça faisait mal.

Je suis ressortie lessivée mais étrangement dynamisée. J’en ai remis mon t-shirt à l’envers.

Type de massage incroyable que je recommande notamment aux plus pudiques qui n’aiment pas, je le comprends, se retrouver à moitié nue sur la table de massage (enfin un avec un terrifiant slip jetable de la plus grande classe). Mais aussi aux femmes actives qui s’offrent un soin entre deux réunions et qui ne peuvent donc pas se permettre de revenir au bureau huilée de la tête aux pieds.

Et vous ? Vous connaissez le shiatsu ? Vous allez où ? 

* Massage offert par Balinéa

9 commentaires

Un coffret Mum to Be Party – édition limitée – à gagner

Mum to be party… ce fut d’abord des petites rencontres entre futures mamans, en soirée à Paris. Puis, les soirées sont devenues plus fréquentes, plus connues et plus de futures mamans ont pu participer.
Le concept des Mum to be party s’est assez rapidement doté d’un site où les jeunes et futures mamans peuvent venir pêcher astuces, conseils, avis sur toutes les questions qui les concernent : psycho, beauté, bien-être, organisation, etc.
Ensuite, le concept s’est exporté en province : Lille, Lyon, Bordeaux et une fois même à l’étranger (Genève)
Enfin, les After Mum to be party se sont développées, encore plus vite et sont devenus presque aussi nombreuses que les Mum to be party. Consacrées cette fois aux toutes jeunes mamans, les « after » rencontrent autant de succès que sa grande soeur mum to be party. Il ne manquait plus qu’à tout ça : les coffrets. Puisque l’on parle de produits de soin, de matériel de puériculture, d’outils concrets, aussi, durant les événements mais aussi sur le site : il fallait pouvoir les proposer ! C’est chose faite. 4 coffrets – en édition limitée – viennent d’être mis à disposition dans le nouvel espace « boutique » du tout nouveau site.

Je suis fière d’avoir participé, un peu, à leur conception puisque vous trouverez ma plume dans les guides qui accompagnent les coffrets. A mes côtés toujours, Isabelle mais aussi désormais PapaCube puisque SCOOP les Mum to be party s’ouvrent aux futurs papas ! La prochaine édition qui aura lieu, à Paris, le 10 décembre leur permettra en effet de venir avec leur compagne ! Il n’y a pas de raison !

J’ai la grande chance de vous proposer de gagner, à cette occasion, un coffret de votre choix parmi donc:

  • Se chouchouter enceinte : les essentiels pour hydrater et prendre soin de son corps pendant l’hiver. Opération chouchoutage garantie !
Coloris disponibles pour le panier : rose & vert
Prix : 49€
  • Préparer l’arrivée de bébé : les essentiels à glisser dans votre valise de maternité pour apporter une vraie touche de bien-être à votre séjour et les 1ers moments de partage avec bébé.
Coloris disponibles pour le panier : rose & vert
Prix : 55€
Coffret mum to be party
  • Allaiter en sérénité : outre les conseils de notre équipe, les essentiels pour aborder sereinement l’allaitement et prendre soin de votre poitrine.
Coloris disponibles pour le panier : rose & vert
Prix : 45€
  • Partager avec le papa: de quoi faire une belle surprise au futur ou jeune papa, en y ajoutant les petites piécettes qu’Anaïs et Isabelle vous auront recommandé lors de nos ateliers… avec plein d’idées pour vivre ensemble l’arrivée de bébé de manière gourmande, informative et ludique ! .
Coloris disponible pour le panier : gris
Prix : 55€

 

Le + ?
De ravissants petits paniers en coton bio réutilisables : ils serviront à réunir les produits de beauté dans la salle de bain, d’hygiène et de change sur la table à langer de bébé ou encore bijoux et autres souvenirs sur les étagères !

Des coffrets emballés dans des pochons en coton bio à personnaliser grâce aux tutoriels proposés en exclusivité par 3 bloggeuses DIY, anciennes participantes de la MTBP : Artlex,Zestofzoé et Rosalie&Co. Les tutoriels seront consultables gratuitement sur le site dans la rubrique Do It Yourself et permettront de customiser à loisir le pochon qu’on offre en faisant passer un message ou qu’on reçoit en le rendant très utile pendant ou après la grossesse.

 

Pour participer au jeu, je vous demande de m’indiquer en commentaire quel coffret vous plait le plus !

Merci – même si ce n’est pas obligatoire – de liker la page facebook des Mum to be party, si vous le souhaitez. Vous serez ainsi au courant de toute l’actualité, des dates des prochains événements, des bons plans pour les futures et jeunes … parents !

Vous avez jusqu’au 9 décembre 23h59 ! Bonne chance !

(édit le 13 décembre) BRAVO à LUCIE qui gagne le coffret de son choix, à savoir… préparer l’arrivée de bébé ! 

141 commentaires

La trottinette de maman !

« Han maman c’est pour moi la trottinette ? »

« Non c’est MA trottinette, non mais oh ! Pas touche. »

Ba quoi ? Pourquoi mes deux enfants auraient-ils une trottinette et pas moi ? C’est qu’ils sont grands désormais et que du coup, j’ai un tantinet tendance à me voir courir derrière eux quand on va au judo le mercredi ou chez la dentiste le jeudi (j’ai pris un abonnement pour Petit Chéri, je vous raconterai)

Ici la trotti a toujours été LE moyen le plus efficace pour faire prendre l’air aux enfants, puis les faire avancer durant la promenade. Indispensable aussi pour les courses hebdomadaires dans le quartier, corvée pour les gamins rendue un peu plus attractive grâce à la promesse d’une grande descente en trottinette.

Un petit moment que je voulais m’offrir une trottinette, histoire de gagner quelques minutes fort précieuses dans mon emploi du temps de maman active (ok, débordée).

Et voilà que Decathlon m’a proposé de tester la trottinette Town 7 EasyFold d’Oxylane, destinée JUSTEMENT aux citadins pressés et avides de bons plans pratiques et faciles.

big_800PX_mediacom_588641418

Allier utilité, plaisir et sport (depuis que je m’y suis remise) c’est le trio gagnant pour moi.

J’ai donc dit oui. Et je viens vous donner aujourd’hui mon avis sur cette trottinette avec un recul de quelques jours.

Son gros + c’est clairement sa facilité de pliage. C’est annoncé dans la fiche technique : « dépliage et pliage 1 SECONDE grâce à son concept « EASYFOLD » breveté ». En effet. Il n’y a pas besoin de se baisser, on appuie (fortement, ça surprend la première fois) et hop elle se referme.

Deuxième bon point : sa facilité de transport. Une fois repliée, on peut transporter la trottinette comme un caddy, en la trainant derrière nous. Plus besoin de la porter ! C’est ce qu’ils appellent le mode TROLEY.

big_800PX_mediacom_558991354

Un espace a été prévu pour pouvoir l’accrocher avec un cadenas. J’aime beaucoup l’idée, surtout qu’on s’est déjà fait voler une trottinette (celle de Grande Chérie) au sein de notre local à vélos (les boules…). Hélas, le verrou n’est pas inclus. Je trouve ça un peu dommage, au prix de l’engin… z’auraient pu y inclure l’antivol.

Enfin, je trouve qu’elle a de la classe (ba quoi c’est important !), elle est assez imposante, mais c’est parce que j’ai l’habitude de ne voir que les modèles/tailles enfants. Cependant, finalement, la planche est assez courte, il est même difficile d’y coller mes deux pieds (et pourtant je ne chausse pas du 45)

L’Homme l’a également testé. Ok, il me l’a même piqué pour aller à son cours de sport… De son côté, il a été un chouilla déçu par la rapidité de la bête. C’est sûr, il est plus casse-cou que moi. De mon côté, cela me suffit bien, je ne fais pas non plus une course contre la montre même si mon emploi du temps y ressemble !

La trottinette Town 7 EasyFold qui m’a donc été offerte et vendue dans les magasins Decathlon (qu’on ne présente plus) au prix de 119,95 €. J’ajouterai que si, comme moi, vous n’êtes hélas pas domiciliés près d’un magasin Decathlon, la commande en ligne se fait très rapidement ainsi que la livraison gratuite.

big_800PX_mediacom_560767622


Sponsored by BuzzParadise

31 commentaires