rentrée des classes - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

rentrée des classes

Les fournitures… top (office) c'est fait !

Quand le 10 juillet (oui je sais, on est le 17), il ne te reste à trouver qu’un cahier 24*32 à spirales, grands carreaux, 100 pages, c’est que tu as masteurisé les fournitures scolaires (mais que tu es toujours mauvaise en titre de billet de blog)

Bon, par contre, je suis à deux doigts de prendre un cahier de 180 pages et de dégager 80 pages manuellement, parce qu’en ligne en tout cas, pour l’instant, il semble s’agir d’une denrée bien rare ce foutu cahier.

BREF

LES FOURNITURES SCOLAIRES pour le collège

A priori, je n’ai même pas de quoi me glorifier puisqu’un sondage récent affirme d’une très large majorité des parents se débarrassent désormais de cette corvée dès le mois de juillet.

Bravo e-za toujours en avance d’un rayon…

RE BREF

Cette année encore, j’ai tout misé sur Top-Office.

La livraison est offerte par colissimo dès 99 € d’achat (dès 69 € en relais colis). Ici, pour les deux collégiens, j’ai rempli un panier (un carton de 12 kg…) de tout juste 150 €. Attention, la blouse et la calculatrice du p’tit grand ont largement joué dans la balance. Ils ont aussi choisi un agenda chacun. Je vous montre ? Je vous laisse deviner qui a pris quoi ?

 

 

En amont, j’ai fait le tri chez nous, j’ai mixé les deux listes (6e et 5e) pas pratique à la base car classées par matière et j’ai gribouillé MA liste. Cahiers, feuilles simples, copies doubles, petits et grands carreaux. Même le « lutin » est devenu, depuis le temps (coucou maman dino) une banalité absolue pour moi. Ahhhhh je me souviens du premier CP, où j’avais dû chercher sur google ce qu’était un lutin. Enfin un lutin de papeterie hein, sinon je sais merci. Bref, du coup, avec cette organisation, j’ai dû passer 15 minutes sur le site Top Office pour faire ma commande. Rapide et efficace.

Je vous montre ma réserve de petites fournitures… Depuis que j’ai adopté cette boîte, je ne suis plus dérangée par les enfants me réclamant effaceurs, cartouches ou autres surligneurs. Ils se servent.

On ne le voit pas sur cette photo, mais j’ai une collection dingue de tubes de colle en réserve (même si, scoop, ils en mangent moins au collège qu’au primaire où parfois je me demandais réellement comment ils pouvaient en user autant). Experte es colle donc, sachez que j’achète toujours de la « marque » : Uhu (avec les minions dessus à nouveau cette année), mais aussi BIC qui vient de sortir ces colles ECOlutions (sans solvant et fabriqué avec du plastique recyclé), eh oui, je mange bio et je colle écolo moi maintenant. On ne m’arrête plus !

Blague à part, j’ai pu, il y a quelques semaines découvrir les nouveautés de la rentrée en matière de papeterie, grâce à la journée « presse » de l’AIPB (Association des Industriels de la Papeterie et du Bureau). Avant tout, il faut savoir que je suis une dingo des papeteries. Des cahiers neufs, des stylos rangés par couleur, des papiers de tout grammage… Je crois que j’aurai adoré tenir une papeterie en fait.

Je vous fais part de mes petits coups de coeur :

Chez BIC, ce stylo 4 couleurs qu’on pense classique, mais en fait NON ! AH AH (petit blagueur)

En fait, il a 3 couleurs (rouge, bleu et noir)(adieu vert) et le 4e est un crayon à papier HB. Au bout du stylo, une gomme. Honnêtement je trouve ça super malin. Même si du coup, moi j’aurai gardé le vert et enlevé le bleu. Parce que le bleu on l’a souvent via son stylo plume… non ? Bref

J’en avais parlé « en live » sur instastory, j’ai trouvé cet agenda malin Quo Vadis, comme portant définitivement bien son nom. Idéal à mon sens pour les CM2 pour préparer le passage entre « cahiers de texte » de primaire à l’agenda du collège. J’ai vu passer quelques concours sur la blogo pour en gagner, désolée, je n’en ai pas sous la main personnellement. Mais je vous le recommande pour l’avoir feuilleté et en avoir discuté avec un responsable de la marque. Il est très bien pensé (par une maman, enseignante) avec un classement par matière et par jour. Son look fait très « enfant » par contre, donc il n’est clairement pas pour les collégiens. Enfin, ça tombe bien c’est justement plutôt pour les CM1/CM2 (voir même CE2)

Photo de Bulles de Plume

Mention positive aussi pour ces crayons de couleurs Staedtler – la marque de ma gomme blanche quand j’étais petite (souvenirs…), ils sont réellement incassables (j’ai testé) et en bois certifiés PEFC.

POUR LES SACS

Je recommande aussi à nouveau chez Edisac pour équiper cette fois notre nouveau petit collégien… du traditionnel sac à dos eastpack. On a dit adieu à son cartable Tann’s personnalisé qui aura tout de même parfaitement tenu deux ans… et croyez-moi ça m’a fichu la larme à l’oeil. Je n’ai définitivement plus de petits à la maison.

Son choix s’est porté vers le rouge:

 

J’ai eu l’occasion – hélas – de tester le SAV du site Edisac et je n’ai pas été déçue. En deux échanges mail j’ai obtenu les coordonnées du SAV d’Easpack ainsi que le formulaire à remplir pour leur renvoyer le sac à dos de la puce dont la couture de la poignée a lâché quelques jours avant la fin des cours. Le sac a été réparé en une semaine à peine. Cela m’a coûté les frais de port « aller »… bon, je me dis qu’eastpack garantit ses sacs à vie… je repars donc sur cette marque sans m’inquiéter. De toute façon c’est la préférée des collégiens, semble-t-il.

Voilà, concrètement on est parré. Je vais leur faire trier le carton Top-Office fin août à leur retour de vacances, cela les occupera quelques heures. Et vous ? C’est fait ?

Je n’ai plus qu’à trouver une étudiante pour deux fin d’après-midi par semaine, cela a beaucoup manqué cette année, je pense que vous avez compris que ce n’est pas glorieux côté Grande Chérie, du coup, pas question de me louper cette année. Dès septembre, quelqu’un prendra mon relais après la fin de leurs cours pour les aider à travailler/s’organiser. Je vous en reparlerai !

19 commentaires

E-za les bons tuyaux

bonstuyauxC’est la fin des vacances, elles n’ont pas été sans conséquence sur mon état mental.

Je me prends donc aujourd’hui pour Huggy. Je vous parle d’une série que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Vous pouvez remercier Wikipedia. Nous, de notre temps, c’est dans l’encyclopédie Universalis 24 volumes que l’on cherchait les informations à copier-coller écrire pour nos exposés. BREF

Fin des vacances = bientôt la rentrée.

Ba ouais, comme chaque année. Scoop quoi.

Avant mon départ, fin juillet, l’équipe du site Domeo (spécialiste du dépannage de l’habitat qui propose un service d’assistance en plomberie, électricité et gaz) m’a proposé de participer à un défi intitulé « survivre à la rentrée« . Vous me connaissez, j’ai trouvé l’approche rigolote et correspondant bien à mon ton !

30 jours. 30 défis : l’objectif est de donner aux parents des trucs et astuces pendant cette période de l’année particulièrement stressante pour toute la famille – tu m’étonnes. Les défis sont en rapport avec les différentes rubriques du site Les Bons Tuyaux (bricolage, décoration, relax, domotique, green sweet home, tutoriel). Vous pouvez donc découvrir un défi par jour pendant un mois. Le mien c’est le premier. Classe ou pas, vous me direz. En tout cas je me suis bien amusée à l’écrire : vous pouvez retrouver mon bon tuyau pour bien réussir sa rentrée. Ou plutôt ne pas trop la foirer.

Et puis parce qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, si vous téléchargez gratuitement le livre « blanc » récapitulant tous les défis pour le lire peinard quand vous voulez par exemple, eh bien vous participerez à un tirage au sort pour tenter de gagner : une journée de coaching brico / déco ainsi que des bons d’achat à utiliser dans une enseigne déco.

(Je prendrai bien la journée déco moi tiens, brico j’ai déjà donné avec la cuisine)

 

 

3 commentaires

Les brèves de la première semaine

« Alors cette rentrée ? » sera définitivement la phrase de la semaine. (et « définitivement » sera définitivement mon mot de l’automne)
Entendue à chaque coin de palier, de bureau, d’appel téléphonique.

Pour résumer la réponse, je dirai tout simplement

Impecc, je me suis couchée à 20h50 vendredi soir. »

J’étais décontractée de la rentrée. Le suis-je encore ?
Ma foi oui, suis plutôt fière. Mais il me manque 3 ongles.

Lundi 2 septembre : journée avec les enfants, le Docteur est passé nous voir le matin pour faire les certificats médicaux. Déjeuner avec une copine et ses deux enfants. Ils ont retourné la brasserie et nous nous sommes faites reprendre méchamment par un couple de vieux (cons). Nos enfants sont décidément bien mal élevés. Tant pis.
En fin de journée, affichage des listes des classes devant l’école. Les enfants ont couru si vite pour aller les découvrir que j’envisage sérieusement l’inscription à l’athlétisme en vue des JO. J’ai toujours rêvé de visiter Tokyo. En 2020.

Mardi 3 septembre : jour J. Le p’tit avait tellement hâte de mettre son cartable sur son dos et de le montrer au copain. La puce, rassurée d’être avec sa meilleure amie et LA maitresse qu’elles voulaient, était d’un calme troublant pour son cas. Petit cliché annuel « souvenir » arraché dans le couloir que non, je n’ai pas partagé sur facebook, twitter ou instagram comme la moitié de l’internet mondial mais que je garde pour nous.
Dernière fois que nous accompagnions le p’tit dans l’école. Entrée en CP oblige. En découvrant la cour de récréation remplie d’enfants, sa petite main a resserré la mienne et ses lèvres ont murmuré un « Ah, quand même… ». On pourra donc noter que ce jour-là, le P’tit a été impressionné par quelque chose.
Pierre blanche toussa.

Le soir, j’ai fait ma mère parfaite. Tout simplement. J’ai récupéré les excités à 16h30, tandis qu’ils goutaient (bio) à la maison, j’ai récupéré les listes de fournitures, compilé, trié ce qu’on avait déjà en réserve et rédigé LA liste finale. Direction Monoprix, avec la moitié des parents des écoles alentour. En 45 minutes et 1 énorme colère (si toi aussi tu as raté le spectacle donné gratuitement ce soir-là au Monoprix Vaugirard par Choupie JEVEUXCETAGENDAETJEMENFICHEDETEFAIRELAHONTEMAMAN, c’est dommage, il n’y aura pas – j’espère – de replay, comme on dit désormais), nous avions tout. Sauf le $ùZ§$£^$ d’agenda et le protège-cahier transparent violet petit format.

Le soir, je me suis farcie les 28 000 formulaires à remplir et les premiers livres à couvrir. La bonne nouvelle c’est que je ne mets désormais plus que 2 minutes pour en couvrir un VS 10 minutes et 1 poignée de cheveux en 2011.

Mercredi 4 septembre : premier mercredi avec école le matin. J’en ai profité pour bosser. À 13h20, j’ai changé de casquette pour redevenir maman. Premier cours de judo pour les deux. Excellente surprise, la puce s’est bien débrouillée. Elle a adoré avoir le droit de se battre avec son frère. Évidemment, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt !
Ensuite, achat du Graal (l’agenda) qui m’a permis de bien rigoler avec une autre maman dans la papeterie. J’aurai dû lui glisser le nom de mon blog, je pense qu’on avait le même humour !
Que c’est bons ces rencontres fortuites tout de même !

La journée était d’autant plus merveilleuse que j’ai même trouvé le protège-cahier.

Jeudi 5 septembre : comme tout allait plutôt bien, j’ai trouvé ça marrant de compliquer un peu les choses en oubliant les clés de chez moi, chez moi. À 14h, alors que j’attendais la livraison de mes grosses courses (merci internet). Bénis soient les gardiens qui, ce jour-là, ont ouvert leur loge à 14h30 au lieu de 16h. Note pour les étrennes. Comme une galère n’arrive jamais seule : le rendez-vous dentiste du p’tit a été annulé, je l’ai donc récupéré pour rien à 16h30 et Monoprix a encore oublié de me livrer des produits pourtant facturés. C’est que j’adore perdre mon temps à vérifier.

Vendredi 6 septembre : 1ere étude le soir pour le p’tit qui avait drôlement hâte de faire comme sa sœur (nawak ce p’tit j’vous dis), 1ere journée « normale » pour moi. Boulot au bureau le matin, freelance à la maison ensuite et récupération des enfants à 18h. Notre nouveau rythme à nous.
Car cette année point de Super Nounou. C’est super Maman qui va tout gérer. Merci à la crise, aux hausses d’impôts et de charges, aux baisses des aides et déductions pour l’emploi de salariés à domicile.

2e semaine. C’est parti.

39 commentaires

Ma sélection rentrée avec Sarenza


header-article

Sarenza et moi, on a mis du temps à faire connaissance, mais depuis que je me suis surprise à tester je dois bien avouer que j’apprécie terriblement ; pour la qualité du service, mais surtout, pour le choix… quasi infini (oui, bon finalement parfois trop d’ailleurs, je m’y perds presque) et évidemment pour l’indispensable retour gratuit en cas de mauvaise surprise, de souci de pointure ou juste comme ça pour le fun (c’est qu’il existe peut-être des femmes qui ‘aiment aller à la Poste pour rigoler 5 minutes. Ah non. 25 minutes.)

Ma dernière commande remonte à juillet, période mirifique des soldes d’été ! Qui enfin fut venu.

Désormais, on va bientôt ranger les tongs et les sandalettes…

Dans quelques jours débarqueront septembre, ses marrons et ses feuilles tombantes, je vous propose donc de ressortir du placard, justement, le bon marronnier de la période, à savoir la rentrée.

Sarenza m’a demandé de faire une petite sélection de mes coups de coeur rentrée ! Vous la trouverez, au complet, sur leur site. Eh oui, il y a des chaussures, notamment des chaussures de sport… mais on trouve aussi pour chacun un sac à dos, un cartable et une trousse. Encore et toujours de belles marques : Tann’s, Geox, et j’ai laissé une dernière chance à Kickers… (rapport à la qualité décevante des 3 dernières paires achetées)

Sinon ici, comme toujours, je privilégie la qualité, la praticité, mais j’achète généralement peu de paires, ce qui compense pour le budget. Choupie a le « droit », en plus, à une paire de bottes, ça fait super fille quoi. Je la comprends.

Maintenant question ! Cela vous dit de gagner une panoplie rentrée : un sac à dos, une trousse et une paire de chaussures ? Au choix, fille ou garçon ?

Regardez un peu ce que je vous propose  de gagner grâce à Sarenza :

  • Un Sac à dos Jansport Milligan
  • une trousse Tann’s
  • des chaussures Geox

OU

panoplie-fille

  • un sac à dos Tann’s
  • une trousse Tann’s également
  • des chaussures Le Coq Sportif

Tout ça rose hein, parce qu’autant je travaille pour un réseau féminin chargé, entre autres, de lutter contre les discriminations de genre, autant euh…. j’aime bien le rose. Mais mon fils passe l’aspirateur, ça compense.

BREF

Pour jouer et tenter de gagner une de ces deux panoplies de rentrée, made in e-zabel x Sarenza, je vous propose tout simplement de m’indiquer en commentaire votre produit chouchou spécial rentrée en vente chez Sarenza.

N’hésitez pas, non plus, à liker comme on dit dans l’internet social, nos pages facebook respectives : Sarenza et e-Zabel

Je vous laisse jusqu’au 4 septembre, 23h59 et je tirerai un commentaire au sort.

 

EDIT 10 septembre  : la gagnante est lapetitevache2, bravo à elle ! et merci à tous les participants

101 commentaires

Les brèves de fin de semaine (de rentrée)

Oui j’ai fait mumuse avec instatruc sur mon iPhone. Non, pas pendant une réunion.

Aperçu de la semaine, en photos donc, pour changer :

les paperasses à remplir dès mardi soir… sans oublier celles de mercredi pour le Centre de Loisirs… En gros, ça donne un truc comme « zut, j’ai pas pensé à demander l’attestation d’assurance » et « chéri c’est quoi notre  numéro de téléphone déjà ?« , en passant par, « je mets quoi dans – profession de la mère- mon job salarié ou freelance ? »

Ah et si quelqu’un – du monde merveilleux de l’éducation nationale peut-être ? – peut m’expliquer en quoi c’est important d’avoir l’ADRESSE de mon centre de sécurité sociale ? Je serai assez preneuse de la question.

Et dans les questions débiles, j’aimerai savoir aussi pourquoi les concombres sont emballés dans du scello tout plastiqueux.

Vala (oui je sais j’ai des questions basiques moi en cette rentrée)

Un pantalon troué par le p’tit – évidemment- dès le 1er jour de classe. Je vais me pendre (ou acheter des patchs thermocollants par millier)

des fournitures, en veux-tu en voilà, avec du UHU et du Crayola, je pense avoir ce qu’il me faut pour l’année !

l’achat miracle de la pause déj d’hier : les rouleaux pour couvrir les livres (mouhahahaha, faudra qu’on en reparle hein, désormais, je SAIS) mais surtout les fameux chaussons de rythmique, demandée par la maitresse du p’tit, que l’on trouve « soit-disant » partout. Mais oui bien sûr. Sauf dans la taille souhaitée donc. Mercredi, alors que j’avais le pied du p’tit à dispo, évidemment il ne rentrait pas dans le 29, le 31 était cent fois trop grand. J’ai donc pris le 30, à l’aveugle. De toute façon, mon fils a des pieds de bébés encore, super ronds, il ne RENTRE PAS DANS CES FOUTUS CHAUSSONS.

Deux pauses agréables tout de même cette semaine : j’ai découvert – en avance – la collection Occitane de Noël, et je peux vous dire que cela sent bon, que c’est beau, que ça hydrate et que ça m’a fait un bien fou d’être télétransportée quelques minutes dans la magie de Noël… ainsi que celles des Galeries Lafayette, je vous ai pris des photos aussi :

Les boites cadeaux de Noël chez l'Occitane

Les boules de Noël aux Galeries Lafayette

57 commentaires

Demain est un grand jour

Ba si
Demain, c’est la rentrée (oh punaise le scoop)
Et dans la vie d’une maman, on le sait, c’est LE jour le plus important de l’année (après Noël, l’anniversaire, le jour de son augmentation et celui où vous obtenez enfin une place au Centre de Loisirs)(si par hasard cela tombe le même jour, là c’est jackpot, double effet KissCool, tu touches 20 000 frs sans passer par la case départ)

Ba si
C’est demain que vous serez la plus parfaite des mères imparfaites. Enfin, c’est pour demain que vous concentrez tous vos efforts annuels, toute cette force ultime glanée pendant l’été en vacances (ou générée par la perspective d’être enfin délivrée si vous avez gardé vos enfants pendant 2 mois non stop).

Je vous arrête de suite hein. Pas la peine de se farcir la tête : mère parfaite est inaccessible (et tant mieux). Mère parfaite est un mystère, elle n’existe pas, mais vous en verrez partout. Cette maman-là, parfaitement brushée et maquillée qui dépose gaiement son petit sans trace de chocolat sur les lèvres, sage (évidemment). L’autre là, squattant la place juste devant la porte de sortie dès 16h15, guettant, sourire aux lèvres son petit amour qui, bien sûr sortira dans les premiers, lui (en même temps, ça vous arrange, vu que vous, vous arrivez essoufflée, en sueur – et sans goûter – à 16h32).

C’est-à-dire que je ne veux pas vous casser le moral, détruire vos ambitions oh combien motivées, sérieuses toussa toussa.
Loin de moi.
C’est juste qu’on en reparlera jeudi hein.
Oui parce qu’il faut recommencer le même cirque, TOUS LES JOURS : réveil avec douceur du petit chouchouchéri, petit déjeuner sans cri, habillage sans changement de dernière minute dû à un #zeveuxunerobezaidit, départ à l’heure, ce qui signifie pas de #tienszéenviedefairecacamôman une fois la clé mise dans la serrure.
Puis, un dépôt dans la classe sans pleur (ni de l’enfant, ni de vous hein), une récupération de l’enfant à l’heure, avec un goûter bio dans un petit sac niais.

Tout ça pour rivaliser mère parfaite donc.

Non laissez tomber, de toute façon, avoir une maman parfaite, c’est une pression immense pour un enfant.

On se rassure comme on peut.

Bonne rentrée… imparfaite !

Essayez JUSTE d’être à l’heure ET surtout – minute sérieuse – de ne PAS PLEURER devant votre enfant (meilleur moyen de l’angoisser)

29 commentaires

Où acheter en ligne les fournitures scolaires ? [article sponsorisé]

14 commentaires

Sélection de cartable #1 : Tann's [concours]

Eh oui, ce n’est pas un scoop : je cherche déjà LE cartable de choup’ (faut dire que je me prends bien au jeu)

C’est Tann’s que j’ai repéré en premier (merci Monoprix). Faut dire que c’est LA marque de mon enfance… (qui a dit très lointaine ?). Sauf qu’elle ne fait pas vieille du tout je trouve, au contraire ! Pour la touche « éco responsable » qui va bien, les modèles « classiques » vendues donc sur le site de Tann’s sont fabriqués à partir de matériaux recyclés, à savoir des bouteilles plastiques ! Et ça : j’aime.

Voici le modèle 38 cm avec 2 soufflets qui va donc bien pour une entrée au primaire. Parce que je vous rappelle que monsieur le directeur, il a dit : « pas de roulette » et il faut qu’un classeur 24×32 rentre. Il pèse « seulement » 920 g (ce qui le classe dans la catégorie des poids légers, même si évidemment, je trouve déjà ça lourd pour ma puce de tout juste 20kg et qui boxe, elle chez les poids plumes !)

Devinez quelle couleur a choisi ma FILLE…

vala, rose quoi

Évidemment. En même temps, elle a raison, je le trouve super aussi. Et je dois préciser qu’elle a hésité (32 secondes) avec le rouge. Si.

Alors, vous me direz, tout ça c’est bien gentil, mais nous ?

Eh bien, comme il faut bien que cela serve d’être une blogueuse de l’influence (sic), figurez-vous que j’ai contacté Tann’s et que je leur ai proposé de venir voir un peu ce blog … et bing, banco, jackpot, ils ont décidé de VOUS offrir :

1 cartable 38 cm (comme celui de la choup’)

ET 3 trousses

(photo non contractuelle)

Comment les gagner ? Très très simple, pas d’heure de naissance cette fois à chercher (vous avez assez soufferts)

Parlez moi de Tann’s, qu’est-ce que cela évoque pour vous, quel avis avez-vous sur la marque, quels messages aimeriez-vous leur passer ? Tout ça, dans un commentaire où vous me direz aussi à qui servirait ce beau cartable ou cette jolie trousse si jamais le sort vous choisis !

EDIT : vous avez jusqu’au 14 juillet minuit

108 commentaires

CP C'est Parti

Ah ah je progresse hein ! Après la réunion d’entrée en PS, souvenez-vous, j’ai testé pour vous, la réunion de rentrée au CP !

(quoi que j’ai bien failli oublier)(malgré le post-it sur le frigo)(merci Super Nounou de me l’avoir rappelé)(mais j’ai été sage)

CP comme Communiqués de Presse Classe Préparatoire. Il s’agit donc d’elle. Ma Choupie. Et de son entrée au CP en septembre.

Laissez-moi pleurer et je reviens.

Ah mazette, fallait bien que ça arrive hein, sinon, on aurait pu affirmer, sans erreur, qu’il y avait poisson sous rocher.

Donc vala, choupie, née le 14 janvier 2005 va me demander très bientôt un cartable (il sera sans roulette, je ne vais pas commencer à me mettre le Directeur et les enseignants à dos hein, je vais respecter les consignes du livret)

Cette nouvelle école, je l’aime déjà d’amour. Parce qu’elle est à côté de l’autre. Parce que l’on pouvait venir avec les enfants à cette réunion (pas comme en maternelle, où tu pouvais te coller tes nains dieu sait où). Et puis SURTOUT parce qu’elle est sur internet ! Absolument parfait pour moi qui ne lit juste JAMAIS les affichages en déposant les apprentis écoliers le matin.

Des choses vont changer au CP, le Directeur l’a dit, aux parents bien sagement assis sur les petits bancs de la grande salle (où l’on va voter d’habitude)

Il a parlé longtemps (trop, je suis partie à 20h et ce n’était pas fini)(les enfants jouaient heureusement « sagement » – hum – dans la cour)

Tiens justement en parlant de cour, grâce aux questions des parents curieux (parce que moi franchement, j’avais rien à demander), j’ai appris que la cour contient près de 300 élèves pendant les récréations.

Du CP au CM2 (la primaire quoi hein)

Avec 2 surveillants.

ça calme

M’enfin, le Directeur nous a rassuré : ce ne sont pas les plus grands les plus violents, non, ce sont même plutôt, d’après son expérience, les CE2. M’en va le croire et interdire donc à Choupie d’approcher les CE2.

Surtout qu’il n’y a pas d’infirmerie, juste de quoi désinfecter hein, pour le reste, on appelle les parents (qui sont contents)(surtout quand ils bossent loin)(et là, tu as toujours un parent pour demander : « c’est quoi grave pour vous ? »)

Autre gros changement, l’enfant peut désormais quitter l’école « seul »… Evidemment, la gardienne surveille un peu mais si vous n’êtes pas là à l’heure et que vous ne prévenez pas un minimum, le gamin reste sur le trottoir ou rentre chez lui, seul donc. Gloups.

Ah on est loin des soucis de propreté à l’entrée en maternelle hein. Loin aussi le doudou/pas doudou, tétine/pas tétine et à des kilomètres du grand débat sur la collation matinale en Petite Section.

Là on te parle de protège cahier, de trousse, d’étude, de prof de gym, de musique et de dessin. On te parle de piscine aussi.

Ouverture de parenthèse [

Pour laquelle ils n’auront pas besoin de parent accompagnateur !!!!!!!! YOUHOUUUUUUUUUUUU (j’aime Paris)

] Fermeture de parenthèse

Et la merveilleuse nouvelle (pour de vrai) c’est que l’effectif des classes devrait ne pas dépasser les 25 ou 26 élèves. Et là c’est bonheur dans le pré

Tout ça donc pour me voir confirmer qu’au CP, on apprend à lire, à écrire et à compter.

Pour la lecture, ici c’est fait. ça fera ça de moins comme galère !

Parce que la Choupie, ça va lui faire tout drôle :

– de ne plus « jouer » en classe

– de faire des leçons le soir (une dizaine de minutes parait-il… on verra)

– de trainer son cartable

– de porter un plateau à la cantine (et de couper sa viande seule !)

Sinon moi ça va hein. Pas du tout stressée, pas du tout angoissée. Comme pour l’entrée en maternelle, c’est une continuité, la vie toussa. Pas d’inquiétude particulière.

Pour le moment.

On en reparle le 5 septembre. (ah tiens, je vais noter la date pour pas l’oublier)

43 commentaires

Les brèves de fin de semaine (80)

« Merde j’ai pas… »

Voila la phrase de la semaine, MA phrase.

Typiquement, il y a 3 minutes encore (je rappelle que je programme mes articles pour qu’ils se publient à 7h00, hein, je ne me lève pas à l’aube pour écrire !), je me suis dit : « merde j’ai pas écris mes brèves pour demain ! »

Ou encore « merde j’ai pas acheté la boite de mouchoirs demandée par la maitresse de numéro 1 »

En gros ma semaine s’est ponctuée de « Merde j’ai pas » fait les courses/écris mon article/vidé la poubelle/fait la machine/répondu à ce mail (spécial décidasse à Delphine !)…

Et pour conclure : « merde j’ai pas vu passer la semaine ! »

Semaine de rentrée des activités extra-scolaires ici et chez beaucoup je pense. Une fois le rythme de l’école à peu près choppé, hop, on complique un peu, en ajoutant les activités du mercredi et autres soirs. Sinon, ça serait trop fastoche !

Chez nous : mercredi matin, cours de gym, l’un à la suite, au moins, tant qu’à y être, on y est pour de bon ! Et lundi soir, cours d’anglais à domicile, oui la Classe, je sais, mais au moins 1/ je vais déduire des impôts 2/ je ne me tape pas la corvée des trajets ! Tadin ! C’est ce que j’appelle le calcul du coût/emmerdement !

Entre temps, je suis allée au bureau hein, à mi-temps donc, normal, même si cela ne semble pas plaire à tout le monde et qu’on me le fait bien sentir…

Et puis j’ai ENCORE trimballé mon moi-même à quelques présentations de jouets toussa, genre, mais vous savez j’ai pas un 2e métier facile !!!

Ah et hier, j’ai vidé/trié/appris à connaitre ma penderie avec une experte, je vous en reparle, c’est juste excellent !

Vala, sinon euh, ah oui, CE week-end !! Ahhhhhhhh dans le genre, on se fait hara-kiri j’appelle la famille e-zabel ! Puisque nous avons bêtement décidé d’aller passer notre dimanche à : la Mer de Sable ! Oui oui oui ! Les tarés, merci je sais. Mais on s’y prend à deux famille, histoire de se serrer les coudes dans l’adversité !

Sur ce, à lundi, si les cowboys ou les indiens d’ailleurs, ne m’ont pas kidnapée !

Bon week-end du Patrimoine !

32 commentaires

 
Top