Avec deux enfants - 3/39 - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Avec deux enfants

Maman je veux un BONBEK

Oh ça va hein, pas de sucrerie à la maison !

Rha mais non, évidemment, elle parlait de son nouveau magazine.

Alors, que les choses soient claires comme toujours ici : je ne connaissais ABSOLUMENT PAS Bonbek avant que l’on me propose d’en recevoir quelques exemplaires « en test ».

Connaissant la passion pour la lecture de ma puce, je ne pouvais pas refuser de découvrir un nouveau titre, surtout que le sous titre m’a fait marrer (ce qui est plutôt difficile ces derniers temps, rapport à mon humeur difficile)

« La revue pour enfants qui rend jaloux les parents »

bonbeck

Destiné aux 6-10 ans, on est pile dans la cible.

J’ai reçu les exemplaires pendant les vacances des enfants… Je me suis empressée de les ouvrir. Sans eux d’abord ! gniark gniark

Un papier épais, des illustrations magnifiques, un contenu tout sauf gnangnan. C’est décalé, inventif, soigné. Un bonheur, vraiment.

Concrètement :

le petit lecteur peut mettre son nom sur la 1ere page :

magazine enfant

On y trouve :

- une histoire illustrée de 25 pages environ ou plus courte quand il s’agit d’une BD

- des « ateliers« , par exemple des cocottes à découper et à plier, des dessins à faire, des recettes, du coloriage

- des « jeux » : cartes/jeux de 7 familles, jeu des erreurs (mais avec des photos pas des dessins !)

- une petite BD au tout début et un dessin humoristique en dernière page

Pas de pub.

On a donc affaire à un mix entre magazine/cahier d’activité/livres, varié, complet et qui ne lasse donc pas !

Je suis vraiment bluffée et je vais nous y abonner. Pardon, y abonner les enfants bien sûr…

Le prix : 9,50 € (1 an, 6 numéros 57 €) Franchement quand je vois le prix des publications jeunesse « classiques », on n’est pas dans un délire tarifaire…

 

8 commentaires

Le château de l'imagination

chateau imaginationIl y a le livre dont votre enfant est le héros ; il y a aussi le livre dont son doudou est le héros.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une opération qui m’a fait craquer : la construction d’un château dont nos enfants sont les architectes !

Imaginez en plein coeur de Paris, un château de 8 mètres de hauteur, construit « en vrai », d’après les dessins de 16 petits architectes. C’est possible. Pour participer, nos enfants peuvent envoyer leurs dessins représentant un château imaginaire, avec un nom magique et plein de couleurs et de matières.

Vous cherchiez à occuper les enfants pendant les vacances de février ? J’ai donc trouvé l’activité qu’il vous faut.

Pour tout savoir, c’est sur le site Château de l’imagination.

Et cerise on the cake (je vous ai dit que j’étais bilingue ?), en participant, l’enfant peut aussi tenter de gagner… 1 week-end de rêve à Disneyland Paris. Oui madame. Ainsi que plein d’autres chouettes cadeaux.

Le Concours est ouvert à tout enfant de 3 à 8 ans et il se clôture le 24 février

 

2 commentaires

Non mais ça va déjà assez vite comme ça…

… non mais OH !

Il ne s’essuie pas encore seul le postérieur à chaque passage aux toilettes, il préfère appeler « maman ».

Il met 35 minutes en moyenne pour manger un plat, il préfère faire l’andouille à table, plutôt que de la manger (l’andouille).

Il a besoin que je vérifie sa chambre dans les moindres recoins le soir en se couchant, au cas où quelque chose tomberait dans la nuit et le réveillerait en sursaut.

Il dort avec 6 doudous.

Il ne se lave pas les dents seul parce qu’il préfère que je le fasse. Pendant ce temps-là il se colle à moi pour un câlin.

Il hurle de rire devant les bêtises des Minions de Moi, Moche et Méchants (ou dès que quelqu’un dit « fesse »)

minions

Mais il additionne de tête des nombres simples à 3 chiffres, il multiplie, classe en ordre croissant et décroissant, compte de 5 en 5 et maîtrise les paires et impaires.

Il reconnaît les verbes dans une phrase et, évidemment, lit couramment.

Il s’intéresse à tout, bricole, invente.

Il s’ennuyait en classe, mais n’osait pas le dire. Et je n’osais pas le voir.

Il est passé en CE1 à la rentrée de janvier.

Il a demandé et parfaitement justifié. Il a semblé comprendre les tenants et les aboutissants. Ce qu’il y gagnerait, mais aussi ce qu’il perdrait.

Il est sûr de lui. Moi moins, mais je suis fière et je le laisse aussi choisir ce qui lui convient le mieux. Comment de toute façon savoir si on a pris la bonne décision ? Il y a les pour, les contre, comme toujours, comme partout. Et moi je suis perdue. Alors, je lui fais confiance, je fais confiance à ses enseignants. Et on verra bien.

Je ne vous cache pas que le sujet – que je vous ai tu plusieurs semaines – m’a beaucoup tourneboulé. Ce n’est pas une mauvaise nouvelle bien sûr, mais plutôt une belle tuile, à laquelle je ne m’attendais absolument pas. J’ai toujours pensé que c’était Choupie, née en janvier, qui sauterait une classe…

Perdu.

Ça va trop vite !!! Rendez-moi mon p’tit dernier !!!

 

 

35 commentaires

Maman, mon cerveau ne s'éteint jamais

Je ne comprends pas : ma fille est pourtant blonde ! (Rho ça va, on peut rigoler un peu hein).

Choupie, 9 ans, entre tartine de chocolat (BIO) et jus de fruit (100% pur jus bien sûr) m’annonce hier matin donc que son « cerveau ne s’éteint jamais ».

Elle pense à ses multiplications, calcule encore et encore pour être sûre que 6×9 ça fait bien (attendez je vérifie sur ma calculette) : 54

Les chats ne font pas des chiens, l’Homme a bien du mal à éteindre le sien également, il parle même la nuit, à défaut de ronfler. Et puis c’est vrai que… de mon côté, dès que je ferme les yeux…

je vois des grilles de Candy Crush

et j’entends « Libérée délivrée »

TOUT VA BIEN

 

21 commentaires

Lire en famille avec le prix des incorruptibles

incorruptiblesLes livres, ici, font vraiment partie de notre quotidien, notamment chez les enfants. Eh ouais finalement l’Homme et moi ne lisons pas tant que ça. On s’était dit en bons parents que nous voulions être (bonnes résolutions toussa)(AH AH AH), que nous allions devoir montrer l’exemple. Finalement, on a acheté très tôt à Choupie des livres en carton épais et en tissus, ceux sur lesquels elle n’avait pas trop bavé ont servi ensuite au P’tit. Les livres ont toujours été en accès libre : une mini-bibliothèque à hauteur de bébé (au sol donc hein) trônait au milieu du salon. Désormais ils ont les 3 étagères du bas dans notre bibliothèque familiale et depuis quelques mois, notre GRANDE LECTRICE, j’ai nommé Choupie jelistoutletempspartout a sa propre bibliothèque dans sa chambre.

Vous le savez, les deux ont su lire avant le CP…

Le P’tit lit bien, mais peu, il préfère toujours que quelqu’un lui lise une histoire… Pensez donc, ça va faire 3 ans que Choupie lit non stop, et prend donc un grand plaisir à lui faire la lecture… C’est bien simple avec elle, la punition extrême : la priver de livre. Et inversement pour lui faire plaisir : la laisser lire dans son lit avant d’éteindre et dormir.

Une association m’a contacté récemment et malgré mon emploi du temps plus que serré, j’ai accepté avec grand plaisir et curiosité leur invitation à les rencontrer. Cette association s’appelle Les Incorruptibles. Née en 1988, elle avait alors pour mission de donner la parole aux enfants, de recueillir leurs avis sur les livres qu’elle leur proposait et de leur faire découvrir la richesse de la littérature jeunesse. L’association s’est vite développée. Elle propose désormais des outils autour des livres sélectionnés et différentes animations en gardant le même objectif : donner l’étincelle du plaisir de la lecture à un maximum d’enfants !

Concrètement : l’association « travaille » avec 7 000 écoles (maternelle, primaire, collège, lycée) ; elle sélectionne chaque année en amont avec un comité de lecture composé de libraires, de bibliothécaires, d’enseignants…, 5 à 6 livres par « niveaux scolaires » (ou groupe de niveaux, il y en a 7 en tout). Les classes participantes ont l’année pour lire, étudier, et « noter » les livres. En mai a lieu le vote ! Les élèves votent pour leur livre préféré et c’est ainsi que le prix des Incorruptibles est décerné en juin de chaque année.

Depuis peu, le prix s’est élargi et s’ouvre… aux familles. Car certains enfants passants d’une classe à l’autre aimaient l’exercice et voulaient pouvoir le poursuivre l’année suivante, parce que des parents ont sollicité l’association pour pouvoir participer, il est désormais possible de participer, à titre individuel, à ce prix.

J’ai reçu gratuitement (merci encore à l’association) la sélection correspondant au niveau de Choupie (CE2/CM1) et du P’tit (CP), nous avons commencé la lecture et déjà, je peux témoigner de la qualité de la sélection, mais surtout de sa variété : tous les genres sont représentés, à la fois de par le type d’écriture, mais aussi par les illustrations, les thèmes, les volumes. C’est très chouette. Autant vous dire que Choupie et le P’tit sont fiers de participer à un vote !

livres CE2 CM1 livres CP

Je tenais donc à partager l’info, car c’est sincèrement très peu connu et, à mon sens, c’est bien dommage ! De mon côté, j’y trouve la sécurité d’une sélection calée sur le niveau des enfants et… un gain de temps (ah ba oui, on ne me changera pas)

Pour participer, voici la marche à suivre :

1. Adhérer à l’association via internet uniquement pour 3€ (par année scolaire)

2. Inscrivez un ou plusieurs enfants, au choix (enfants, petits-enfants, neveux…)

3. Commandez les livres au prix club (entre 10 et 17 euros moins chers qu’en librairie)

4. Vos enfants lisent la ou les sélections adaptées à leur âge

5. Participez avec eux à des animations sur le site Internet : pistes de lecture, jeux, quiz, concours d’illustrations, etc.

6. Vos enfants votent et vous aussi.

Vous recevez les livres commandés dans le point « Ici-relais » le plus proche de chez vous. Les frais d’envoi sont de 2.50€ par sélection.

Pour en savoir plus, consultez-le « qui sommes-nous » très clair du site.

Allez, on en profite, dites-moi un peu comment cela se passe niveau lecture chez vous ?

17 commentaires

La playlist du moment

Qu’écoute t-on en voiture dans la famille e-zabel ?

Dernier long trajet en date : 7h pour rejoindre les montagnes enneigées de la Rosière. Depuis mes deux premiers billets sur ce thème : il était une fois des contes (1) et (2), il y a du nouveau et je voulais vous en parler tout simplement parce que, bien sûr, les enfants en sont dingues, mais… nous aussi. Je me suis surprise à une ou deux reprises à écouter ses titres alors que j’étais seule en voiture… TOUT VA BIEN sinon.

Je voulais aussi faire le billet car après avoir posté un statut sur facebook à ce sujet l’autre jour, vous avez été nombreuses à me proposer d’autres titres, groupes, albums que vos – grands – enfants apprécient. Du coup, je trouverai ça bien de tout centraliser via les commentaires. A bon entendeur : lâchez-vous.

Ici donc, nous sommes fans du Soldat Rose depuis plusieurs années déjà. J’ai lamentablement manqué le concert parisien aux vacances de la Toussaint. MAIS MAIS MAIS le Soldat Rose revient, cette fois, il est bleu. Il n’a peut-être adoré la nouvelle version des Schtroumpfs au cinéma ? Le Soldat Rose 2 donc, toujours sur une musique de Francis Cabrel qui est revenu de chez la Dame de Haute Savoie sans trop de casse, ouf. Si on m’avait dit qu’un jour j’écrirai que … j’aime sa musique… bon sang, si ça continue je vais finir par aimer Garou.

soldat-rose-2

Conte musical pour les enfants

Nous avons donc offert aux enfants à Noël le nouvel album et… il est très bon aussi. Evidemment, je suis attachée à certains titres du 1er opus mais la suite, 7 ans après donc, est intéressante et aborde les notions de différence toujours d’une bien jolie manière.

ET ils ne le savent pas encore mais j’ai pris 3 places pour aller au spectacle parisien le mercredi 5 février prochain !! Je suis hiiiii. Pardon, ils vont être hiiiiiii.

J’ai 12 ans.

Je vous mets le lien de la recherche sur le site de la FNAC pour les provinciaux, ils sont en tournées et apparemment pour Paris, c’est complet…

Autre carton et pas des moindres, je sais, c’est aussi très connu, mais nous, on est un peu ermite dans notre genre et on vient « juste » de le découvrir (enfin il y a quelques semaines), c’est Adelbert et ses albums : Enfantillages 1 et 2.

Je suis littéralement dingue de ces titres. Drôles, rythmés, c’est excellent. Vraiment. Ecoutez ça, « pour louper l’école » :

 

et Super Mamie :

 

Parmi les favoris de Choupie et du P’tit, on trouve évidemment « mon papa » et « du gros son« . Ecoutez les paroles, c’est génial !
J’adore aussi les mélanges de rythmes : balade, rock, hard rock, rap, une belle initiation pour nos petits. Tout en humour et en tendresse, bref, vous avez compris : je suis fan.

Allez, à vous !

43 commentaires

Concours de Noël : BRIO et Flik Flak

Je ne pouvais pas refuser toutes les propositions reçues pour vous faire gagner des cadeaux, même si je manque cruellement de temps et que, vous le savez, je ne suis pas une grande fan des billets « produits » : ces deux marques-là, je les aime beaucoup, elles font parties de notre quotidien. Voici donc l’exception qui confirme la règle : le billet concours de Noël chez e-zabel

J’ai donc 2 beaux cadeaux à vous faire gagner.

Brio tout d’abord.

Dois-je vous re-préciser que le P’tit est totalement fan de son circuit de train Brio, et ce depuis des années ? A chaque occasion : anniversaire, Noël, il reçoit un nouvel élément pour compléter sa collection. Cette année, cela sera le tout nouveau circuit Monorail, qui prolongera donc son circuit jusqu’à… l’aéroport. Allier le train et l’avion dans un même jouet, c’est plutôt bien vu.

BRIO_Monorail_Circuit_aeroport

Brio c’est aussi depuis peu, Brio Builder. Des petits jeux de construction simple, toujours en bois, toujours aussi impeccable au niveau qualité et finitions. J’ai pris le réflexe d’offrir les petits modèles lors des anniversaires de copains. C’est en effet un petit jouet idéal pour les 5 ans. Ils le construisent et jouent ensuite avec.

Parmi les nouveautés la gamme « chantier », avec la pièce maitresse : la Grande Grue (c’est ce que vous allez pouvoir gagner d’ailleurs), mais aussi l’excavatrice, la niveleuse, la pelle chargeuse, bref, que du bonheur pour nos petits constructeurs en herbe.

grande grue

A GAGNER !!!!

 

 

Ma deuxième marque chouchou pour ce Noël c’est Flik Flak, souvenez-vous pour celles qui suivent, en juillet nous avons offert au P’tit pour ses 6 ans sa première montre. Depuis, il ne la quitte pas, il a appris à lire l’heure en quelques jours et je le surnomme depuis mon « horloge parlante ». Comme depuis quelques semaines, il nous « réclame » une montre avec une trotteuse, nous avons décidé de passer au modèle supérieur et on va en profiter pour en offrir une nouvelle à Choupie, qui a grandit et à qui un modèle plus fillette plairait mieux.

Et regardez un peu ce que l’on a trouvé parmi la nouvelle collection Flik Flak « Full Size » c’est à dire pour les 7 ans et plus :

Flik Flak full-size boys

Le P’tit aura la bleue/orange

Choupie aura la turquoise !

Choupie aura la turquoise !

Et vous ? Vous pouvez gagner le modèle « All around Yellow & Purple », disponible ici (valeur 40 euros)

Montre Flik Flak Full Size All around Yellow & Purple

A GAGNER !!!!!

Pour jouer et tenter de gagner la montre ou la Grande Grue, je vous demande juste de commenter l’article. Si vous n’êtes pas encore fan de ma page facebook je serai ravie, par la même occasion, de vous y accueillir, j’y diffuse des news en live, des articles que j’écris sur d’autres supports et on papote bien aussi là-bas !

Je vous laisse jusqu’au 15 décembre 23h59, on fera le tirage au sort avant les vacances de Noël.

Merci à Brio et Flik Flak pour leurs cadeaux et leur confiance.

BRAVO à Soony qui gagne la grande grue offerte par Brio et à fidèle qui remporte la montre flik flak

112 commentaires

Son avis sur « La Reine des Neiges »

la-reine-des-neiges-avis fille 9 ansA presque 9 ans, une digne fille de maman blogueuse a évidemment :

- un avis sur presque tout

- l’envie de le partager

- un goût certain pour l’expression écrite

- le désir de faire comme « maman ».

Alors, je lui laisse le blog aujourd’hui pour qu’elle vous écrive sa critique de « la Reine des Neiges »

(j’ai travaillé avec elle l’orthographe et la conjugaison mais toutes les phrases sont d’elle. Uniquement d’elle.)

 

J’ai vu la Reine des Neiges en avant-première à Disneyland Paris. J’ai beaucoup aimé. Olaf il était vraiment marrant. C’est une très belle histoire.  Voici son résumé :

Deux sœurs, Anna la plus jeune et Elsa s’adoraient, jusqu’au jour où… Elsa lui envoya un éclair de glace dans l’œil. (Elsa à des pouvoirs magiques). Plus grande Anna était toute seule.  Sa sœur restait tout le temps enfermée dans sa chambre. Le jour du couronnement d’Elsa, Anna tomba sur Hans un prince. Elle tomba amoureuse et demanda à sa sœur (la reine) d’annoncer leur mariage. Et là !  Elle se disputèrent…  Elsa se sauva !!! Anna partit à sa recherche. En allant acheter une paire de gants, Anna tomba sur un garçon qui était mis à la porte. Anna entendu dire qu’il avait vu un château de glace ! alors il conduisit Anna au château de glace… En chemin ils rencontrèrent Olaf. Olaf fût familier pour Anna !

Anna entra dans le château de glace. Elle aperçu… Elsa !!! Elle couru, couru pour rattraper Elsa ! Elsa lui dit de partir, comme elle ne l’écouta pas, elle lui envoya un éclair mais cette fois… dans le cœur !!!! Ils retournèrent voir les trolls. Les cheveux d’Anna blanchirent. Pour qu’Anna ne se transforme pas en statut de glace il fallait faire un baiser d’amour sincère !! Ils retournèrent voir Hans ! Hans avait emprisonné Elsa !!

J’espère que mon résumé vous a plu. Je ne vous raconte pas la fin à vous de la découvrir !!!

Choupie, 8,5 ans.

 

Le film sort demain. C’est évidemment un nouveau grand Disney comme on les aime. Avec ses incohérences certes mais des images fabuleuses, une belle histoire tout de même. Les chansons sont magnifiques et particulièrement en VO. J’avoue qu’il y en a peut-être un chouilla trop mais la qualité musicale étant au rendez-vous, on fait clairement avec et on passe un excellent moment.

Enfin, j’avoue, je suis tombée amoureuse d’Olaf, le bonhomme de neige. Ultra drôle, hyper chou, c’est définitivement mon personnage préféré.

A voir en famille, dès 5 ans.

Reine-des-Neiges-9 ans avis

19 commentaires

Ton maire à la cantine

« Le maire il est venu manger avec nous maman ce midi ! »

« Lequel ma puce ? »

« Celui du 15e maman »

Ce que j’ai ri, pardon hein, mais son récit était irrésistible, je ne peux pas m’empêcher de vous en parler, en dehors de toute conviction politique d’ailleurs, voici donc quelques extraits :

« j’ai espéré que cela soit pas bon du tout, tu sais pourquoi maman ? » « non ma puce » (en fait si je me doutais bien, c’est ma fille, mais je voulais lui laisser l’exclu)

« pour qu’il fasse changer la nourriture après parce qu’il aurait trouvé ça pas bon »

« ils avaient dressé une table pour lui et ses amis, avec une nappe et de vraies serviettes. Et puis il y a un p’tit de CP qui est venu s’installer avec son plateau, c’était trop drôle »

« il a distribué sa carte avec les numéros de téléphone de la Mairie mais j’en n’ai pas pris »

ça sent les élections municipales non ?

 

 

14 commentaires

Pourquoi je ne parlerai plus trop d'elle

L’achat date déjà de quelques mois, il était inévitable : elle grandit. Je ne m’y attendais pas, si tôt, ou plutôt… je me refusais à voir la vérité en face : elle grandit.

journal intime

Je vous ai dit qu’elle grandit ou bien ?

Durant les 6 premiers mois de l’année, Ste Pedopsy nous a aidé à recadrer la pré-pré ado insolente que notre fille était devenue. Elle lui faisait remplir un tableau quotidiennement et nous faisions de même en décrivant ses colères et nos différentes réactions. Cela faisait encore « bébé », finalement, ces couleurs vertes, oranges et rouges utilisées pour évaluer ensuite les bons et les mauvais ressentis de chacun. Je tachais de faire attention, déjà, à ne pas (trop) regarder ses commentaires qu’elle réservait à la pedo-psy. Même si la tentation était très forte.

Aujourd’hui, elle va mieux. J’ai même cru au miracle. Depuis l’été, en effet, ses tics avaient totalement disparus. Pensant qu’ils reviendraient inévitablement à la rentrée, j’ai profité de cette accalmie. Mais c’est finalement seulement depuis peu qu’ils ont réapparu. Encore plus violents, pour nous en tout cas, le choc des « retrouvailles » sans doute… Cependant, j’ai espoir. Déjà, car je sais qu’elle peut les perdre à nouveau, elle nous l’a prouvé. Et puis, parce que contrairement à la même époque l’an dernier, elle va bien. Elle est plus épanouie, un peu plus sûre d’elle, elle semble plus libre, plus heureuse, moins tourmentée. Je le sens.

Elle ne fait plus de tableaux, nous ne donnons plus de points, mais elle continue à écrire… dans son journal intime.

Je suis dévorée par la curiosité et rattrapée immédiatement par mon statut de maman. (En vrai, je ne trouve pas cette fichue clé). Qui ne doit pas tout savoir. Mais qui aimerait bien connaitre l’essentiel tout de même, histoire de ne pas passer à côté de quelque chose d’important. C’est que Madame Culpabilité rôde toujours dans le quartier.

Alors voilà, le titre de mon billet, je suis sûre que vous le comprenez. Presque 6 ans que je parle ici de mes enfants avec humour, auto-dérision et 25e degré ; cela m’a aidé à faire passer beaucoup de messages aux mamans, qui je le rappelle, il y a 6 ans, ne pouvaient pas lire ce genre de choses partout comme c’est aujourd’hui le cas (la mode même). Cela m’a aidé, moi, égoïstement, à surmonter des moments difficiles psychologiquement dans ma vie de jeunes mamans paumée.

Il m’est cependant difficile depuis quelques temps, et les plus fidèles d’entre vous le savent et l’ont déjà remarqué, de parler d’eux de la même manière. Je crois que le ton de mes billets a changé sans que je m’en rende vraiment compte. J’ai changé, j’ai muri avec mon rôle de mère. Et puis surtout, ils grandissent (youhou quel scoop) et je me sens de plus en plus confrontée à leur droit à l’intimité.

Une chose est sûre : je n’ai rien oublié des galères, des questionnements, du ras le bol, de la fatigue des premières années avec un bébé. Je suis juste en train de passer aux galères, questionnements, ras le bol et fatigue des années suivantes. 

Alors ? On continue ! Je continue à écrire ici. Peut-être que mon blog de jeune maman va progressivement devenir un blog de vieille maman hasbeen de deux pré-adolescents. On verra bien ?!

Je vous rassure (j’espère), j’ai plein d’idées pour le faire évoluer et impliquer davantage mes deux chenapants et puis je continue à écrire sur les sujets « jeunes mamans » grâce à ma participation au site des Mum to Be Party.

33 commentaires

 
Top