Fin du tunnel ? - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Fin du tunnel ?

Rire

Larmes

Fierté

Honte

Désarroi

Surprise

Haut

Bas

Verre à moitié plein

Verre à moitié vide

On en parlait de ces montagnes russes de l’adolescence. Et bien figurez-vous que je postule pour le titre de recordwoman du temps passé dans ce manège de malade mentale !

Entre incompréhension, bras qui tombent de trèèèèès haut et recherches, remuement de ciel et terre, remise en question, lectures, prises de conseil, rencontres, j’avoue que nous finissons la 3e année sur un léger mieux.

Attention, l’ours n’est pas vendu, le charriot toujours pas placé avant les boeufs et je garde précieusement l’eau de la fontaine pour aller y boire à l’occasion ainsi que le nom des différents internats qui prennent des ados en cous d’année. Parce que le sujet a vraiment été « visité » courant mai étant donné notre état : a bout de souffle et d’idées pour nous en sortir sains et saufs. Une chose est certaine, elle sait. Elle sait ce qu’il faut faire pour arrêter de passer à l’arrache, d’avoir peur de se prendre ce mur frôlé minutieusement, pour avoir plus de liberté, pour que la vie soit plus douce et sereine à la maison même si évidemment, nous avons tous nos humeurs et que c’est NORMAL. La limite étant que chacun reste respectueux envers les autres et des règles (accessoirement).

Tandis que j’écris ces lignes j’attends d’être certaine que le passage en 3e est accordé. Clairement, il n’y a aucun intérêt à la faire redoubler de toute façon. Ce n’est pas un problème de compréhension mais juste de baobab dans la main.

On a trouvé la tronçonneuse. J’y crois. Y a plus qu’à prendre une rallonge suffisament longue pour tenir sur la distance.

Bon sang (je reste polie), si on m’avait dit…

15 commentaires

  1. Je suis sincèrement de tout coeur avec toi, tu as l’air de bien en baver. On s’en sort toujours hein il faut juste tenir le coup… vous avez l’air d’en être là, tant mieux la lumière est au bout du tunnel, des bises Isa

  2. Hello !
    Et tu la prête ta tronçonneuse
    Toujours à motiver, a rassurer… 
    plein de courage pour la suite. 
    Chez nous changement d’univers… en route pour le lycée
    J’suis pas trop rassurée !!!

    Bise

  3. Je crois que tu aurais pu trouver d’autres mots pour nous dire que c’est la fin. Je découvre que tu n’es pas si sentimentale que ça. Quelle déception !

  4. En lisant c’est quelques lignes je me rends compte de ce que j’ai pu faire vivre à ma mère en 5ème et 4ème… et je m’en veux. J’espère que ton ado aura le déclic qui change tout. Moi ça c’est passé en 3ème car ma mère a décidé de me changer d’établissement scolaire. Une année horrible pour moi mais finalement une année qui m’a sauvée l’envie je crois.  Plein de courage à toute la famille. Le calme arrive toujours après la tempête…

  5. l’image du baobab… !

    est-ce que j’ai raison d’espérer que ça se passe bien avec trois louloutes de moins de 11 ans à la maison ? parce qu’un jour, je le sais, ce sera mon tour…

  6. Bonjour, j’ai vécu la même année avec le baobab de mon fils en 5e, pourtant en internat collège privé depuis sept mais cela n’a pas aidé. Grand soulagement depuis vendredi dernier, il est admis en 4e ! Ouf ouf ouf ! Les profs se rendent bien compte qu’il s’agit pas d’un manque de compétences mais de travail lié à un manque de motivation lié à l’immaturité. Il a très mal vécu la séparation ( il n’avait pas choisi l’internat) donc on le rapatrie pour l’année Prochaine pour intégrer un collège public avec section sportive. Mais j’attends encore une réponse de l’academie.Car le collège ciblé est pas le collège de secteur, nous avons donc dû faire une demande de dérogation. Réponse le 27 juin !!! Sinon tous les collèges privés sollicités nous envoient des réponses négatives … faut dire que le dossier scolaire de mon lascar n’est pas vendeur !
    Bon courage !! 

  7. There is an important bonus for victory. e-zabel.fr
    http://bit.ly/2KzGVUr

  8. Oh la la. Bon courage et croisage de doigts pour que vous soyez bien au bout du tunnel.
    Nous on y entre lentement mais sûrement et j’ai pas hâte. 

  9. Tout ce que je peux dire c’est que vous êtes des parents admirables et que je pense très fort à vous….
    Avec 3 filles, de 13 11 et 6, on va dire que j’ai mangé mon pain blanc 😉

  10. Mille milliards de mille pensées et cargaison de courage.
    On y croit et on reprend son souffle pour la suite.
    Merci de dire tout haut ce qui est souvent tue poliment.
    Bisous
    Marion

  11. Je compatis pleinement à ce que vous vivez : les sautes d’humeur, la very slow attitude, le manque d’intérêt pour tout, la provocation… je l’ai expérimenté il n’y a pas si longtemps. J’ai depuis découvert une structure qui organise des ateliers que les enfants de mes relations, un peu plus jeunes que les miens, ont adoré https://shoutout.wix.com/so/17MgyId71#/main
    Je vous invite aussi à visiter son site pour y découvrir les témoignages d’autres parents et des enfants
    https://www.lifebloomacademy.com/temoignages

  12. Courage c’est… les vacances !!!!
    Arf pffffffffff le déj s’impose.

Laisser un commentaire