Livres et ciné jeunesse - 3/9 - e-Zabel, blog maman Paris

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Livres et ciné jeunesse

On lit quoi à 9 ou 10 ans ?

Je parle souvent ici de la passion de Grande Chérie pour les livres.

Sa liste de Noël était à 99% constituée de titres de bouquins. Idem pour son anniversaire.

J’ai la carte de fidélité de la librairie jeunesse, la carte de la médiathèque et un compte Amazon. Nous avons 3 étagères dans la bibliothèque pour les livres jeunesse et Grande Chérie a également sa petite bibliothèque dans sa chambre pour SES livres à ELLE. (hashtag relou)

bibliotheque livres jeunesse

livre enfant 10 ans

Mais que lit-elle ?

J’ai eu envie de faire un petit récapitulatif des séries auxquelles elle est accro depuis ses 9 ans environ.

Pour vous donner des idées peut-être, pour que vous partagiez aussi avec moi les livres qui sont lus et aimés chez vous, aussi !

En ce moment, elle est en plein rallye lecture avec sa classe. Elle doit lire entre 20 et 25 livres en 8 semaines et répondre à des QCM sur ordinateur pour vérifier qu’elle a bien compris les histoires… Du coup, elle a mis de côté ses lectures habituelles, j’en profite pour faire ce billet sans la « déranger ».

On démarre avec un manga : la série CHI – Une vie de chat.

Alors qu’il suivait sa mère, un petit chaton distrait par un oiseau s’égare. Affamé et terrifié, il rencontre Yohei, un jeune garçon. Ses parents et lui viennent en secours au chat en le recueillant chez eux. Malgré que la famille Yamada n’ait pas le droit d’avoir un animal de compagnie dans son appartement, ses membres vont s’attacher à l’irrésistible Chi avant de décider de l’adopter à l’insu du voisinage.

Chi manga pour enfant

Mon avis de maman : très facile à lire puisqu’il y a très peu de textes, les dessins sont adorables, attention aux âmes sensibles sur le 1er tome uniquement (le petit chat se retrouve séparé de sa maman – gloups), une excellente initiation aux mangas.

En deux, une série BD qui fait hurler de rire les deux louloux et qui a décidé une copine de tout juste 10 ans à se mettre à lire alors qu’elle déteste ça : Mortelle Adèle

adele mortelle livre enfant

Chaque tome de Mortelle Adèle est l’occasion de se pencher sur le quotidien de cette petite fille atypique. Son quotidien se partage entre différentes activités : mener la vie dure à ses parents, réaliser des expériences sur son chat Ajax, torturer son amoureux Geoffroy, ou lutter contre ses copines de classe trop superficielles à son goût.

Mon avis de maman : les parents s’en prennent plein la tronche dans ces pages et TANT MIEUX. Les enfants rient de bon coeur, Adèle est une héroïne à leurs yeux. Même moi je me marre en le lisant en douce. Les titres annoncent la couleur : « poussez vous les moches« , « parents à vendre« , « pas de pitié pour les nazebroques !« 

Que du bonheur. Si vous voulez faire plaisir à Choupie, envoyez-lui les tomes manquants ! (Quoiqu’elle les a déjà peut-être tous…)

On poursuit avec des romans plus « classiques » (comprendre avec que des lignes de textes dedans) : la série ROSE

Rose quitte son orphelinat pour travailler au service du célèbre magicien, Mr Fountain. Une drôle de vie commence : formules, potions, mais surtout, une maison dans laquelle il se passe des choses étranges. Un jour Rose réalise qu’elle n’est pas une petite fille comme les autres et qu’elle aussi, maîtrise la magie… Alors quand des orphelins disparaissent mystérieusement, Rose n’hésite pas à se servir de ses pouvoirs…

Rose livre 10 ans

Mon avis de maman : gros pavés (plus de 350 pages), donc pour les passionnés de lecture uniquement. Ici on aime la ressemblance avec Harry Potter avec un angle « girly« .

Ensuite, encore une traduction d’une série anglophone : 43 rue du Vieux Cimetière.

rue du vieux cimetiere enfants livres

Le succès ici (Elle a lu les 2 premiers tomes et attend avec impatience que je lui achète la suite…), tient à mon avis à l’originalité des livres : l’histoire est en fait une succession de correspondances que s’envoient les différents personnages. Ajoutés à cela une bonne trame un peu morbide, avec juste ce qu’il faut de suspense, de paranormal et donc de fantômes et surtout des jeux de mots et de l’humour à chaque page. Grande Chérie a présenté le 1er tome à sa classe (CM1 pour rappel).

On continue avec Madame Pamplemousse, que je n’ai pas lu pour être honnête, mais faisons confiance à notre lectrice…

madame pamplemousse livre jeuness

Madame Pamplemousse est l’histoire de Madeleine, forcée de travailler chaque été dans l’immonde restaurant Le Cochon Hurleur de son détestable oncle, Monsieur Lard. Bien qu’elle soit une excellente cuisinière, là-bas, Madeleine a seulement le droit de faire la plonge. Mais un jour elle découvre par hasard le plus merveilleux des magasins : tenu par Madame Pamplemousse, cet endroit paisible, discret, est rempli de mets extraordinaires venus d’un autre monde, salami de Minotaure, bacon de ptérodactyle, etc. Découvrant la boutique et l’excellence de ses produits, Monsieur Lard oblige Madeleine à espionner Madame Pamplemousse pour lui voler ses secrets et faire ainsi du Cochon Hurleur le restaurant le plus prisé de Paris. Mais l’amitié qui naît entre Madeleine, Madame Pamplemousse et son drôle de chat Camembert, pourrait bien contrecarrer ses projets. Un véritable enchantement : l’humour se mêle à la magie pour créer un récit aussi savoureux et exceptionnel que les incroyables délices de Madame Pamplemousse. Rythmé et superbement écrit, ce merveilleux récit laisse immanquablement ses lecteurs sous le charme.

Dernier achat en date, le 4e tome du Journal d’un Dégonflé.

Greg a 12 ans, un grand frère musicien qui lui fait des blagues, un petit frère qui le colle sans cesse, un copain au collège qu’il supporte – histoire de ne pas être seul -, des problèmes avec les filles de sa classe qui pouffent à longueur de journée, des parents qui ne comprennent jamais rien à ce qu’il demande… Alors quand sa mère lui offre un journal pour qu’il écrive dedans ce qu’il ressent, Greg le rebaptise en carnet de bord (hors de question de mettre des “Cher journal” par-ci et des “Cher journal” par-là).?Au moins, quand il sera célèbre, il pourra distribuer son carnet aux journalistes, plutôt que de répondre à leurs questions idiotes ! En attendant, Greg va à l’école et doit côtoyer des garçons plus grands, plus forts… voire même qui se rasent déjà !?Comment trouver sa place sans trop se faire remarquer ??Comment épater les filles ? Comment se faire respecter ? Greg nous livre ses secrets et ses pensées au fil de son année scolaire. Greg Heffley, l’anti-héros qui va vite en devenir un !

journal degonfle livre enfant

Mon avis de maman : je suis fan des lignes qui font penser à un cahier et de la police de caractère utilisée pour donner cette impression de carnets de notes, sans oublier les petits dessins qui accompagnent l’histoire. Grande Chérie est fan, elle a même échangé un cadeau (lego) contre le 4e tome de cette série…

Enfin, je termine avec la lecture qu’elle partage aussi avec son frère (7,5 ans), les séries de livres/enquêtes : Chevaliers et Pirates « Journal d’un héros »

Pas d’histoire à lire, mais une quête à mener. Plusieurs chemins possibles, certains mènent à la mort (!!), mais c’est pas grave, on recommence ! Ils adorent.

livres enfants

Je précise que je vous ai mis des liens vers Amazon (avec mon code « affiliation ») sous chaque titre de livre, mais que rien n’a été offert par les éditeurs à la puce dans l’optique d’en faire de la publicité ici. C’est juste pour vous simplifier la vie si vous avez envie de les acheter (et pour mettre du beurre dans mes épinards, si vous le faites)(j’aime le beurre demi-sel)

60 commentaires

Paddington : notre avis (très positif)

Il y a des films pour enfant que tu vas voir parce que tu es un bon parent, que l’enfant a été plutôt cool les jours précédents et que tu as envie de redorer ton blason de mère merveilleuse en lui donnant la possibilité de voir un film qui, au pire te procurera 1h30 de calme (voir de sieste).
Et puis il y a de bonnes surprises. De très bonne même.
C’est le cas pour Paddington.paddington

J’avais souri (plusieurs fois en plus) en regardant la bande annonce, je m’étais dit, « bon allez, pourquoi pas, cela sera toujours un chouette moment pour les enfants » et puis comme il est par contre HORS DE QUESTION que je me sacrifie pour les Pingouins ou Le Père Noël qui vont sortir un peu plus tard dans le mois… autant se dévouer pour un film qui ne semble pas si mal.

Et bien j’ai bien fait ! Veinards que nous sommes, oui, nous l’avons vu en avant-première il y a quelques jours.
Quelle belle surprise. J’ai ri (heureusement, j’avais mis mon mascara waterproof pour l’occasion), mais sincèrement de très bon coeur.
Cet ours est absolument adorable, maladroit comme j’aime, tendre juste ce qu’il faut.

paddington avis

L’histoire est déjantée dès le début : des ours qui apprennent l’anglais et les manières humaines alors qu’ils sont découverts par un explorateur en plein milieu d’une forêt du Pérou et une famille anglaise qui trouve un ours sur un quai de gare et qui ne s’en offusque pas plus que ça. Mais on en fait directement le parti pris. Et si on accepte cette idée et qu’on se laisse totalement porter, c’est gagné ! Le film est génial.
Là où on pourrait assister à un scénario totalement ridicule, on est à l’opposé avec cette aventure.
L’ours est graphiquement/physiquement très bien animé, ces expressions excellentes. Il est touchant, naif. Et puis, si drôle sans être lourd.
Et puis… la voix française est parfaite : Guillaume Gallienne. L’impression que l’ours a été pensé pour lui (alors que non puisque le film est tiré d’un livre jeunesse). Il est émouvant, drôle, posé, si calme avec cette lucidité bluffante sur le monde, tout semble tellement réaliste.
En guest star une Nicole Kidman refaite mais excellente dans un rôle de méchante.

Attention, et oui, aucun film (pour enfant qui plus est), ne peut décidément pas ne pas contenir un décès quelque part. Au tout début, tenez la main des plus sensibles, ça ne dure pas longtemps mais oui, il y a ENCORE un mort (là, c’est mon p’tit grand sensible qui parle…)

Heureusement, après, on rit beaucoup, beaucoup.

À voir, dès 5 ans. (Demain en salle)

Et je ne pensais vraiment pas vous dire ça pour ce film.

(et non, je ne changerai pas d’avis pour les deux autres que j’ai cité plus haut. AH AH AH)

 

11 commentaires

Lecture en famille

tour du monde 80 joursL’idée vient d’une expérience personnelle vécue par le parrain « civil » des enfants. Son père lui a donné le goût des livres mais surtout de merveilleux souvenirs en lui lisant régulièrement, à lui et son frère, des histoires, des aventures, avec des textes parfois un peu plus complexes que ceux qu’ils lisaient seuls.

L’idée n’est pas tombée dans l’oreille de sourdingues. Après l’échec de notre première tentative l’an dernier avec le Voyage de Gulliver, nous avons retenté cet été avec Le Tour du Monde en 80 jours. L’édition « originale » et le texte intégral. Avec les mots compliqués dedans.

En vacances, le contexte était idéal pour démarrer l’expérience : nous avions le temps ! Bien installés, avant le coucher, les enfants collés serrés contre nous sur le grand lit ou dans le canapé, nous leur lisions chaque soir un ou deux chapitres du livre. Les enfants étaient passionnés par l’aventure, ils avaient hâte de connaitre la fin ! Nous, on a pris un tel plaisir à partager ça avec eux, à voir leurs yeux pétiller, se précipiter pour se préparer et découvrir LA SUITE. Le bonheur sincèrement (sauf quand un soir, un scorpion s’est invité dans notre chambre durant la lecture et qu’il a fallu que la plus courageuse de la famille écrase la bestiole… MOI DONC)(Bref)

En rentrant, nous avons espacé les séances, rythme quotidien des travailleurs oblige, mais les parenthèses de lecture en famille continuaient, notamment le samedi soir. On a fini le livre, les enfants connaissent désormais cette grande et belle histoire de Jules Verne avec Phileas Fogg et Passepartout. A ce propos, je vous rassure, mes enfants sont normaux : ils ont demandé où était Passe Muraille (merci Fort Boyard)(on a les références qu’on mérite)(idem pour l’humour).

Je précise aussi, pour le choix de l’histoire « originale », pour nous c’était important de lire le vrai texte, cependant, bien conscients que les enfants ne comprendraient pas tout (déjà nous… hum), nous les avions bien prévenus : « vous ne comprendrez pas tout mais ce n’est pas grave, l’essentiel c’est l’histoire en général« . Et croyez-moi, ils ont parfaitement suivi ! On a ensuite tracé le voyage sur une carte et ils se sont vraiment demandés jusqu’aux dernières lignes si Phileas allait ou non se faire attraper par l’inspecteur Fix ou s’il réussirait à boucler son tour du monde à temps.

Voilà un petit partage d’un moment qui nous a beaucoup plu. Depuis, nous avons commencé L’ile aux trésors !

8 commentaires

Au cinéma : les BoxTrolls

boxtrollsBeaucoup de sortie ciné pour enfants en ce moment, vacances scolaires obligent.
Beaucoup de dessins animés plutôt typés « fantastiques », Halloween oblige.

Nous sommes allés voir l’un d’entre eux au tout début des vacances : Les BoxTrolls.

La bande annonce nous avait plu ! Je n’ai pas été déçue : c’est avant tout un régal visuel. Ce n’est pas le film de l’année, c’est un peu lent parfois – on reproche apparemment au film de ne pas avoir assez de contenu pour tenir la durée (1h37) et surtout peut-être tout simplement pas assez drôle à mon goût mais le gros point fort de ce dessin animé est son originalité.

Il y a des trolls gentils absolument irrésistibles (j’en veux un, ainsi qu’un Minion pour Noël), des méchants méchants, bon ça, on a l’habitude, mais il y en a un qui se travestit (!!) et la tête de mon P’tit Grand quand il a enfin compris qu’il avait deux rôles m’a fait vraiment sourire.
Il y a aussi une jeune héroïne pas nian niante et un héros attendrissant.
L’univers des trolls est super bien construit, j’ai adoré regarder chaque détail de leur ville souterraine.

Boxtrolls_gallery_1

Enfin, pour une fois, la richesse ultime est d’avoir le privilège… de gouter des fromages. Voilà, je vous le disais : c’est original et rien que pour cela : c’est à voir ! (et je précise que je n’aime pas le fromage pourtant)(ah ah ah)

A partir de 10 ans selon AlloCiné, non vraiment pour une fois, je trouve que la limite est trop ambitieuse. Mon 7 ans a beaucoup aimé. Aucune peur alors que c’est un sensible ++++ Je dirai donc 6/7 ans.

Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants. Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. C’est du moins la légende à laquelle les gens de Cheesebridge ont toujours cru. En réalité les Boxtrolls sont une communauté souterraine d’adorables et attachantes créatures excentriques qui portent des cartons recyclés comme les tortues leurs carapaces. Les Boxtrolls ont élevé depuis le berceau un petit humain orphelin OEuf, comme l’un des leurs, explorateur de décharge et collectionneur de détritus mécaniques.

Ils deviennent soudainement la cible d’un infâme dératiseur Archibald Trappenard qui voit dans sa disposition à éradiquer les trolls son ticket d’entrée au sein de la bonne société de Cheesebridge. La bande de bricoleurs au grand coeur doit alors se tourner vers celui dont ils ont adopté la responsabilité, ainsi qu’une jeune fille de la haute qui n’a pas froid aux yeux, Winnie afin de concilier leurs deux mondes, au gré des vents du changement… et du fromage…

A voir pour nous bientôt normalement, dimanche prochain : La Légende de Manolo dont la bande annonce nous avait aussi tapé dans l’œil et on tentera aussi le Grimoire d’Arkandias (mais il semble plutôt mal noté pour le moment, quelqu’un l’a vu ici ?)
On fera l’impasse sur les Tortues Ninja (faute de temps)(hum)

16 commentaires

Maman je veux un BONBEK

Oh ça va hein, pas de sucrerie à la maison !

Rha mais non, évidemment, elle parlait de son nouveau magazine.

Alors, que les choses soient claires comme toujours ici : je ne connaissais ABSOLUMENT PAS Bonbek avant que l’on me propose d’en recevoir quelques exemplaires « en test ».

Connaissant la passion pour la lecture de ma puce, je ne pouvais pas refuser de découvrir un nouveau titre, surtout que le sous titre m’a fait marrer (ce qui est plutôt difficile ces derniers temps, rapport à mon humeur difficile)

« La revue pour enfants qui rend jaloux les parents »

bonbeck

Destiné aux 6-10 ans, on est pile dans la cible.

J’ai reçu les exemplaires pendant les vacances des enfants… Je me suis empressée de les ouvrir. Sans eux d’abord ! gniark gniark

Un papier épais, des illustrations magnifiques, un contenu tout sauf gnangnan. C’est décalé, inventif, soigné. Un bonheur, vraiment.

Concrètement :

le petit lecteur peut mettre son nom sur la 1ere page :

magazine enfant

On y trouve :

– une histoire illustrée de 25 pages environ ou plus courte quand il s’agit d’une BD

– des « ateliers« , par exemple des cocottes à découper et à plier, des dessins à faire, des recettes, du coloriage

– des « jeux » : cartes/jeux de 7 familles, jeu des erreurs (mais avec des photos pas des dessins !)

– une petite BD au tout début et un dessin humoristique en dernière page

Pas de pub.

On a donc affaire à un mix entre magazine/cahier d’activité/livres, varié, complet et qui ne lasse donc pas !

Je suis vraiment bluffée et je vais nous y abonner. Pardon, y abonner les enfants bien sûr…

Le prix : 9,50 € (1 an, 6 numéros 57 €) Franchement quand je vois le prix des publications jeunesse « classiques », on n’est pas dans un délire tarifaire…

 

9 commentaires

Lire en famille avec le prix des incorruptibles

incorruptiblesLes livres, ici, font vraiment partie de notre quotidien, notamment chez les enfants. Eh ouais finalement l’Homme et moi ne lisons pas tant que ça. On s’était dit en bons parents que nous voulions être (bonnes résolutions toussa)(AH AH AH), que nous allions devoir montrer l’exemple. Finalement, on a acheté très tôt à Choupie des livres en carton épais et en tissus, ceux sur lesquels elle n’avait pas trop bavé ont servi ensuite au P’tit. Les livres ont toujours été en accès libre : une mini-bibliothèque à hauteur de bébé (au sol donc hein) trônait au milieu du salon. Désormais ils ont les 3 étagères du bas dans notre bibliothèque familiale et depuis quelques mois, notre GRANDE LECTRICE, j’ai nommé Choupie jelistoutletempspartout a sa propre bibliothèque dans sa chambre.

Vous le savez, les deux ont su lire avant le CP…

Le P’tit lit bien, mais peu, il préfère toujours que quelqu’un lui lise une histoire… Pensez donc, ça va faire 3 ans que Choupie lit non stop, et prend donc un grand plaisir à lui faire la lecture… C’est bien simple avec elle, la punition extrême : la priver de livre. Et inversement pour lui faire plaisir : la laisser lire dans son lit avant d’éteindre et dormir.

Une association m’a contacté récemment et malgré mon emploi du temps plus que serré, j’ai accepté avec grand plaisir et curiosité leur invitation à les rencontrer. Cette association s’appelle Les Incorruptibles. Née en 1988, elle avait alors pour mission de donner la parole aux enfants, de recueillir leurs avis sur les livres qu’elle leur proposait et de leur faire découvrir la richesse de la littérature jeunesse. L’association s’est vite développée. Elle propose désormais des outils autour des livres sélectionnés et différentes animations en gardant le même objectif : donner l’étincelle du plaisir de la lecture à un maximum d’enfants !

Concrètement : l’association « travaille » avec 7 000 écoles (maternelle, primaire, collège, lycée) ; elle sélectionne chaque année en amont avec un comité de lecture composé de libraires, de bibliothécaires, d’enseignants…, 5 à 6 livres par « niveaux scolaires » (ou groupe de niveaux, il y en a 7 en tout). Les classes participantes ont l’année pour lire, étudier, et « noter » les livres. En mai a lieu le vote ! Les élèves votent pour leur livre préféré et c’est ainsi que le prix des Incorruptibles est décerné en juin de chaque année.

Depuis peu, le prix s’est élargi et s’ouvre… aux familles. Car certains enfants passants d’une classe à l’autre aimaient l’exercice et voulaient pouvoir le poursuivre l’année suivante, parce que des parents ont sollicité l’association pour pouvoir participer, il est désormais possible de participer, à titre individuel, à ce prix.

J’ai reçu gratuitement (merci encore à l’association) la sélection correspondant au niveau de Choupie (CE2/CM1) et du P’tit (CP), nous avons commencé la lecture et déjà, je peux témoigner de la qualité de la sélection, mais surtout de sa variété : tous les genres sont représentés, à la fois de par le type d’écriture, mais aussi par les illustrations, les thèmes, les volumes. C’est très chouette. Autant vous dire que Choupie et le P’tit sont fiers de participer à un vote !

livres CE2 CM1 livres CP

Je tenais donc à partager l’info, car c’est sincèrement très peu connu et, à mon sens, c’est bien dommage ! De mon côté, j’y trouve la sécurité d’une sélection calée sur le niveau des enfants et… un gain de temps (ah ba oui, on ne me changera pas)

Pour participer, voici la marche à suivre :

1. Adhérer à l’association via internet uniquement pour 3€ (par année scolaire)

2. Inscrivez un ou plusieurs enfants, au choix (enfants, petits-enfants, neveux…)

3. Commandez les livres au prix club (entre 10 et 17 euros moins chers qu’en librairie)

4. Vos enfants lisent la ou les sélections adaptées à leur âge

5. Participez avec eux à des animations sur le site Internet : pistes de lecture, jeux, quiz, concours d’illustrations, etc.

6. Vos enfants votent et vous aussi.

Vous recevez les livres commandés dans le point « Ici-relais » le plus proche de chez vous. Les frais d’envoi sont de 2.50€ par sélection.

Pour en savoir plus, consultez-le « qui sommes-nous » très clair du site.

Allez, on en profite, dites-moi un peu comment cela se passe niveau lecture chez vous ?

18 commentaires

Son avis sur « La Reine des Neiges »

la-reine-des-neiges-avis fille 9 ansA presque 9 ans, une digne fille de maman blogueuse a évidemment :

– un avis sur presque tout

– l’envie de le partager

– un goût certain pour l’expression écrite

– le désir de faire comme « maman ».

Alors, je lui laisse le blog aujourd’hui pour qu’elle vous écrive sa critique de « la Reine des Neiges »

(j’ai travaillé avec elle l’orthographe et la conjugaison mais toutes les phrases sont d’elle. Uniquement d’elle.)

 

J’ai vu la Reine des Neiges en avant-première à Disneyland Paris. J’ai beaucoup aimé. Olaf il était vraiment marrant. C’est une très belle histoire.  Voici son résumé :

Deux sœurs, Anna la plus jeune et Elsa s’adoraient, jusqu’au jour où… Elsa lui envoya un éclair de glace dans l’œil. (Elsa à des pouvoirs magiques). Plus grande Anna était toute seule.  Sa sœur restait tout le temps enfermée dans sa chambre. Le jour du couronnement d’Elsa, Anna tomba sur Hans un prince. Elle tomba amoureuse et demanda à sa sœur (la reine) d’annoncer leur mariage. Et là !  Elle se disputèrent…  Elsa se sauva !!! Anna partit à sa recherche. En allant acheter une paire de gants, Anna tomba sur un garçon qui était mis à la porte. Anna entendu dire qu’il avait vu un château de glace ! alors il conduisit Anna au château de glace… En chemin ils rencontrèrent Olaf. Olaf fût familier pour Anna !

Anna entra dans le château de glace. Elle aperçu… Elsa !!! Elle couru, couru pour rattraper Elsa ! Elsa lui dit de partir, comme elle ne l’écouta pas, elle lui envoya un éclair mais cette fois… dans le cœur !!!! Ils retournèrent voir les trolls. Les cheveux d’Anna blanchirent. Pour qu’Anna ne se transforme pas en statut de glace il fallait faire un baiser d’amour sincère !! Ils retournèrent voir Hans ! Hans avait emprisonné Elsa !!

J’espère que mon résumé vous a plu. Je ne vous raconte pas la fin à vous de la découvrir !!!

Choupie, 8,5 ans.

 

Le film sort demain. C’est évidemment un nouveau grand Disney comme on les aime. Avec ses incohérences certes mais des images fabuleuses, une belle histoire tout de même. Les chansons sont magnifiques et particulièrement en VO. J’avoue qu’il y en a peut-être un chouilla trop mais la qualité musicale étant au rendez-vous, on fait clairement avec et on passe un excellent moment.

Enfin, j’avoue, je suis tombée amoureuse d’Olaf, le bonhomme de neige. Ultra drôle, hyper chou, c’est définitivement mon personnage préféré.

A voir en famille, dès 5 ans.

Reine-des-Neiges-9 ans avis

21 commentaires

L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Mercredi dernier, nous avons séché le judo (c’est mal) mais pour une bonne raison (ouf), nous avons découvert le dernier film de Jean-Pierre Jeunet : L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (qui décidément aime les longs titres)

T.S. Spivet, vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents, sa soeur Gracie et son frère Layton. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington. Sans rien dire à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les Etats-Unis sur un train de marchandises. Mais personne là-bas n’imagine que l’heureux lauréat n’a que dix ans et qu’il porte un bien lourd secret…

LA BANDE ANNONCE

A voir avec les enfants oui, mais pas avant 8 ans car l’histoire est tout de même assez compliquée à comprendre et il est beaucoup question de mort dans la 2e partie. Aucune violence par contre. Quelques gros mots à la fin qui m’ont presque choqué d’ailleurs : j’avais dû oublier que c’était AUSSI un film pour adulte !

Ici, Petit Chéri, 6 ans, s’est sincèrement un peu ennuyé (1h45 de film). Je pense qu’il n’a pas vraiment saisi l’histoire, pourtant, c’est un petit inventeur également (bon, pas aussi talentueux hein), je pensais donc que l’aventure de TS pourrait lui plaire. Il m’affirme que c’est le cas ! Je doute un peu…

Grande Chérie, 8,5 ans, par contre, a adoré. Elle avait parfaitement l’âge. Elle a souri, senti son coeur se serrer, sursauté, elle a très bien compris l’histoire. C’était bon de partager ça avec elle. Eh oui, elle grandit et nous partageons d’autres sensations ensemble… ça fait du bien (mais c’est un autre sujet).

Et moi ? Plaisir des yeux : avec des couleurs et des paysages magnifiques. Une 3D franchement réussie (le film a été écrit et tourné pour), et pour que j’en arrive à écrire qu’une 3D est utile, imaginez un peu le niveau ! Cette vidéo vous raconte d’ailleurs la fabrication de la 3D :

 

Le film est une adaptation du livre de l’auteur américain Reif Larsen mais j’ai trouvé de nombreux points communs avec l’univers de Jeunet ! Poétique, légère, l’histoire est en même temps très dure. Le petit garçon joue merveilleusement bien, il donnera aux enfants un peu « différents » une belle leçon de courage. J’ai appris en regardant les vidéos du making-off que l’acteur est lui-même extrêmement intelligent : il parle 5 langues et est champion du monde d’arts Martiaux chez les moins de 7 ans.

Voilà, je le conseille donc aux grands et aux enfants de plus de 8 ans.

Vous avez envie de le voir ? Il sort mercredi en salle et… j’ai la chance de pouvoir vous offrir 5 fois 2 places pour aller le découvrir !

Tentés ? Jouez vite en laissant un commentaire ici. Je tirerai au sort mercredi matin les 5 gagnants.

EDIT 16 octobre. Les gagnants sont : MissCoquelicot, Mariana, Raphaëlle, Carine, Till

45 commentaires

On a (déjà) vu Planes

planesC’était en septembre, lors d’une avant-première dont les enfants (de blogueurs) raffolent. Pour crâner à la récré, il n’y a pas mieux : « Moi j’ai déjà vu Planes »

En même temps, si vous avez vu Cars, je pense qu’on peut facilement dire que vous avez vu Planes aussi.

Rho ça va hein. Je vous mets juste directement dans l’ambiance. Ne tournons pas 300 caractères autour du pot. Ce n’est pas un scoop, Planes, c’est Cars, mais avec des avions.

Même équipe, même scénario. Logique.

Chaque jour, alors qu’il pulvérise des traitements agricoles sur les récoltes, le petit avion de ferme Dusty se prend à rêver qu’il pourrait voler en compétition au milieu des avions les plus rapides au monde. Seulement voilà, il n’a pas vraiment le gabarit d’un champion, et en plus, il est sujet au vertige ! Comme il n’est pas du genre à renoncer, Dusty fait appel à Skipper, un as de l’aéronavale, pour l’aider à se qualifier lors des éliminatoires du Grand Rallye du Tour du Ciel et ainsi défier sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre. Et c’est au-dessus du monde de CARS, avec l’aide d’une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète, que Dusty va déployer ses ailes pour relever, sous les yeux des spectateurs du monde entier, le plus grand défi de sa vie…

Je vous rassure, c’est bien fait. Les plus petits de nos enfants vont vraiment adorer, c’est certain. Petit Chéri ici, 6 ans, a mis 19/20 pour vous dire. Une chouette bande son bien dynamique permettra aux parents de ne pas s’endormir. Entre les deux, à savoir l’âge de ma Grande Chéri (8,5 ans je le rappelle), bof. Elle n’a pas été convaincue mais ce n’était pas non plus l’ennui absolu (y avait des bonbons).

BANDE ANNONCE – Planes – sortie le 9 octobre

 

J’avoue,par contre, craquer complètement pour les jouets dérivés, évidemment… Je suis une accro au grand capital du jouet… Mattel et Lego (DUPLO pour être précise) nous ont préparé de quoi garnir le sapin de Noël…

duplo lego planes

Duplo Planes pour les 2-5 ans

 

Avion télécommandé par les bras de l'enfant - mattel

Avion télécommandé par les bras de l’enfant – mattel

 

Clairement ici on attend de pieds fermes le Disney de Noël : La Reine des Neiges, nous avons la grande chance de découvrir des extraits, alors que le doublage n’avait pas encore été achevé, et je peux vous dire que ça va déchirer. Oui, rien que ça.

Vous me direz si vous allez le voir et ce que vous en avez pensé ?

14 commentaires

Salut les bouquins et compagnie

logo défDécidément, moi qui, à la base, dit avoir du mal avec le concept des box, je vais de surprise en surprise ! On dirait donc que dans le domaine des box pour enfants, il y a des offres vraiment originales et des produits de qualité.

Alors après la little cigogne, box de vêtements (jusqu’à la taille 6 ans), la Pandacraft, destinée aux enfants de 5/7 ans environ, elle leur permet de faire 2 activités manuelles avec tout le matériel nécessaire… voici la « Salut les bouquins et compagnie » box. Ok, c’est un peu long.

Une nouvelle box puisqu’elle démarre tout juste. Vous l’aurez compris : j’ai  eu la chance de la recevoir en exclusivité cet été pour la tester ET j’ai aimé. Beaucoup.

Salut les Bouquins et Compagnie c’est donc une box culturelle pour des 7 – 10 ans (et +)

Karine est éditrice de livres au sein de la maison d’édition qu’elle a fondée après avoir travaillé dans des musées parisiens et chez Albin Michel. Avec ses auteurs, elle mène régulièrement des ateliers auprès des enfants, sur le thème de la lecture. La box « Salut les bouquins et compagnie » est le prolongement naturel de ses activités : amener les livres directement entre les mains de nos bambins pour entretenir leur goût pour la lecture !

Etant donné qu’ici je vous rappelle que Grande Chérie a su lire bien avant le CP et que depuis… elle me dévore 3 à 4 livres par semaine. Je bénis la médiathèque voisine, mais je ne suis pas contre un p’tit coup de main comme celui-ci ! Surtout que Petit Chéri, même s’il n’est pas encore tout à fait dans la cible, ne va pas tarder à la rejoindre.

Salut les Bouquins Septembre 2013

Comment ça marche ? Une fois par mois, une box avec dedans 4 à 6 produits surprises pour :

• lire : roman, album illustré, BD, documentaire, livre audio, ouvrage bilingue…

• jouer et créer : jeu de société, jouet, cahier de jeux, objet à fabriquer…

• collectionner : des petits cadeaux à coller, à afficher, à griffonner…

box livres enfants

Le contenu de la box reçu en septembre

Pourquoi j’aime ? Parce que c’est original, ludique mais également éducatif. Je trouve le prix(24,90 euros) rentable et rentabilisé en ce qui nous concerne. L’abonnement est souple, il peut facilement être interrompu. J’aime aussi l’effet surprise, génial pour les enfants, le fait également que le contenu soit thématique et très fourni.

A ma connaissance, la seule box axée sur la lecture !

Tentés, comment la recevoir ?

Sur abonnement, via le site www.salutlesbouquins.com

Deux formules sont disponibles :

– Abonnement sans engagement, résiliable à tout moment et sans frais. 24,90€/mois

– Abonnement avec engagement de 3, 6 ou 12 mois, avec des boites offertes et des cadeaux supplémentaires.

Livré en colissimo, dans votre boite aux lettres, sans remise contre signature.

********************

Et comme Karine, la créatrice de cette box « intelligente », est adorable, elle vous offre une box. Celle d’octobre qui sera sur le thème de la peur et du mystère !

Pour jouer, c’est assez simple, laissez nous un commentaire pour nous dire ce que vous en pensez, n’hésitez pas à donner des détails sur vos envies, vos doutes ou nous hurler que c’est juste génial. Bref, soyez sincère et précisez moi bien que vous participez. Je vous laisse jusqu’au 20 septembre, 23h59.

Pour celles et ceux qui ont un compte fessdebouc, vous pouvez liker la page pour les soutenir (non obligatoire mais ça fait toujours bien plaisir)

EDIT : la gagnante est Céline Poupées de Mamé

Pour tous : bénéficier d’un super code promo : 

Pour tout abonnement sans engagement, bénéficiez de la première box à 19,90€ au lieu de 24,90€ en entrant le code ezabel1013 lors de votre commande : www.salutlesbouquins.com

EDIT novembre 2014 : le site est fermé

74 commentaires