Avec deux enfants - 3/49 - e-Zabel, blog maman parisienne

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Avec deux enfants

L'entre deux

L’évidence est venue toquer à la porte de mon cerveau la dernière semaine de nos vacances (oui j’ai une porte à mon cerveau. Des fenêtres aussi, pour aérer)

Il pleuvait, on a décidé d’aller au ciné. Coup de bol, le BGG passait. Avec ma 11,5 ans, dingue des livres de Roald Dahl, on ne pouvait pas manquer de découvrir l’adaptation ciné. Finalement, c’était bien, mais sans plus. Très long et pourtant très beau… décidément, ce n’est jamais tranché nos avis !

Mais ce n’était pas le but de ce billet. Non, en fait, avant le film, c’est le temps de… la pub. Et des bandes-annonces. J’adore les bandes-annonces. Mais ce n’est pas non plus le sujet.

Non, je voulais vous parler de cette évidence, de cette révélation… Les enfants ont regardé les bandes-annonces des dessins animés qui sortiront d’ici la fin de l’année. Et là, leurs réactions ont été incroyables… Les Trolls ne les ont pas fait rire : « ça a l’air nul » (bon, ça l’est sans doute hein, AH AH AH). Même les images du prochain Disney Vaiana ont généré des gloussements débiles. Idem pour Cigognes et Compagnies.

Là où avant j’aurai eu des « on ira le voir hein maman« . Me faisant calculer à combien allait me revenir toutes ces nouvelles sorties ciné à prévoir…

Seul espoir de voir un dessin animé avant la fin de l’année : Kubo et l’armure magique. Ravie de leur choix, car en effet, les extraits sont très tentants : action, humour, je pense que je vais me régaler.

kubo

Euh pardon, que cela ne sera pas trop galère de les emmener.

OH ça va hein !

Ils grandissent, rien de neuf sous le soleil. C’est la vie et c’est tant mieux. Non, mon coeur n’est pas brisé à l’idée de ne plus avoir à regarder des niaiseries sur grand écran. Surtout que l’on continue leur éducation cinématographique à la maison. Je vous remets le lien de mon billet sur nos « films du samedi soir ». Le dernier en date : Les Gremlins.

gremlins

Ouf, je n’ai pas eu trop peur.

Euh pardon, ils n’ont pas trop sursauté.

OH

Et je rassure tout le monde. Une page se tourne, mais en rentrant de vacances, qu’ont fait mes deux « encore petits » ?

Ils se sont précipités dans leurs chambres pour jouer aux Playmobil. Ensemble. À s’inventer une ville, des vies, des histoires.

maison playmobil

Et depuis, je les regarde s’amuser avec un léger pincement au coeur. Car je sais que c’est une des dernières fois que je les vois jouer ensemble ainsi, comme des enfants.

Bonjour Collège !

9 commentaires

Back to School avec Nike

Article Sponsorisé

Ouais parce qu’il n’y a pas que les Stan Smith dans la vie hein… C’est en tout cas ce que je tente de faire comprendre à ma future collégienne.

Blague à part. A quelques jours de la rentrée scolaire (attention scoop), on m’a proposé de faire une petite sélection dans le rayon « back to school » de Nike.

Résultat, j’ai perdu quelques degrés d’audition, merci aux hurlements stridents de ma préado farfouillant le site…

Donc, j’ai envie de dire, voici SA sélection dans la collection back to school fille.

Je rappelle pour les deux du fond, que ma 11,5 ans est dans sa période « noir ». Le gris est accepté également. Je me permet un « youhou c’est la fête de la couleur »

Donc son choix, vous allez le voir, est plutôt… sombre.

On commence par ce haut à manches 3/4 noir et gris (ne dites pas que je ne vous ai pas prévenu)

haut nike fille

Pour le bas, gros coup de coeur pour le pantalon Tight

nike pantalon fille

Aux pieds, notre paire de Nike préférée à toutes les deux, même si je prendrai bien les roses moi… mais pas elle… OF COURSE : les baskets Roshe One

nike back to school

Côté garçon maintenant !

Un Tshirt (avec du orange dedans)(oui, parce que lui, il est à l’opposé plutôt adepte des couleurs)



tshirt

Avec le short de running

short

et une flashy paire de basket : Roshe One FB

nike roshe

Et voilà !

2 commentaires

La 6e les doigts dans le nez, le guide de survie d'entrée au collège

guide 6eLa 6e les doigts dans le nez, le guide de survie d’entrée au collège

À la réception de ce livre, j’ai trouvé que l’envoi était plutôt bien ciblé et je l’ai mis de côté pour le retour de ma future collégienne.

Aussitôt rentrée de son 1er round de vacances (chez papy et mamie) aussitôt dévoré ! Elle l’adore. Le contenu semble beaucoup la rassurer.

De mon côté, j’aime ce que j’en ai lu et l’ergonomie : un sujet par double page, beaucoup d’illustrations, de l’humour, mais mine de rien des conseils, pas niais, très concrets.

Avec la 11,5 ans, on a donc décidé de vous en parler, pour aider vos futurs collégiens à vous.

Le pitch :

Grâce à ce guide, l’apprenti collégien apprendra à faire face à toutes les nouvelles situations avec humour pour bien préparer et réussir sa rentrée en 6ème ! Il propose de nombreux conseils et astuces pour aborder sereinement le collège sous différents angles : l’emploi du temps, les règles, les profs, les cours, les nouvelles matières, les relations avec les copains, l’organisation du travail, les sorties… Un guide indispensable qui donnera toutes les clés pour une bonne rentrée en 6ème !

Couverture cartonnée, le produit est très quali je trouve. Le futur collégien est tutoyé, a priori, on ne lui parle pas comme à un débile, sinon ma 11,5 ans l’aurait de suite remarqué ! Tous les termes « nouveaux » du collège sont expliqués. J’y retrouve notamment les mots qui avaient troublé ma 11,5 ans lors de la visite de son collège en mai dernier : « permanence », « heure de colle », « surveillante ». Le guide parle de la carte de cantine, des devoirs (à la maison, sur table – quand on y pense, c’est amusant cette manière de décrire les contrôles – de la gestion de l’emploi du temps, des différences avec le primaire). Vraiment beaucoup de conseils sous forme de « A FAIRE/A NE PAS FAIRE ». Le guide se lit vite, on peut zapper des pages, y revenir, le lire dans le sens qu’on veut. Bref, c’est parfaitement adapté au préado relou.

Ouvrage conseillé donc par la mienne (de préado relou)

 

pages 6e guide

La 6e les doigts dans le nez, guide de survie d’entrée au collège (édition Deux Coqs d’Or) par Éric Mathivet, en vente sur Amazon à 11,95 euros

Et je vous ajoute en lien cet article de blog qui m’a également beaucoup plu, car quoi de mieux que les conseils d’un futur … 5e pour aborder sa 6e !! Merci à RitaleChat de lui avoir laissé la parole sur son blog.

5 commentaires

Le bon plan fournitures scolaires

Le facteur est passé : on a pris le café.

Ah non.

Le facteur est passé : il m’a livré deux énormes cartons en provenance de Top Office.

Certes, cela ne rime pas. Mais cela a eu l’avantage de me rappeler qu’il fallait que je vous parle enfin de mon bon plan pour la rentrée.

Parce que la rentrée… on a beau être reposés, bronzés, motivés, c’est tout de même l’une des « terrible période » de l’année pour tout parent qui se respecte.

Après Noël et le mois de juin.

Entre les courses aux inscriptions, le stress, la réorganisation de toute la tribu et les dépenses !! Fournitures, livres, activités extrascolaires, vêtements, équipements sportifs… OH SECOURS.

J’anticipe vous le savez. On a parlé des cartables, parlons maintenant des fournitures scolaires. Cette année, j’ai donc fait une infidélité à Scoléo. Pardon. Certes c’est très (très) pratique, mais cet été j’ai testé Top Office. Si vous avez la chance d’habiter pas loin d’une boutique : c’est banco, ils s’occupent de tout, vous n’avez qu’à leur laisser votre liste avec un grand sourire. Ici, j’ai dû le faire moi-même en prenant les deux listes que l’école et le collège ont déjà mises à notre disposition. J’ai comparé : c’est le même prix que chez Scoléo. J’en ai eu pour 150 euros* pour les deux enfants. Et encore, il me manque un dictionnaire, une blouse et un &#§Z@ de répertoire au format improbable…

Alors pourquoi avoir changé de crèmerie ? Eh bien parce que depuis 4 mois, je suis ENFIN inscrite sur le site Capital Koala. J’en ai rapidement parlé ici, mais c’est vraiment LE bon plan qui ne coûte rien – au contraire.

Le principe est simple (moi blonde comprendre donc toi aussi tu vas voir)

On s’inscrit en 2 minutes.

On installe la barre Koala dans son navigateur internet en … allez… encore 2 minutes. Apparait alors une tête de Koala vert dans votre barre de tâche et surtout, quand vous arrivez sur un site partenaire Capital Koala (il y en a 1700 en tout…), une barre bleue s’affiche en haut de votre écran pour vous signaler le partenariat et le montant qui vous sera reversé dans votre cagnotte si vous faites des achats.

Et figurez-vous que chez Top Office, c’est 4%.

capital koala top office

 

On clique sur « activer les remboursements Capital Koala » si on souhaite donc acheter sur ce site.

Et on continue son shopping comme si de rien était.

Quelques jours plus tard, on reçoit un mail nous annonçant le montant exact du remboursement qui va être crédité sur notre cagnotte Koala.

ET VOILÀ

Là, on je trouve qu’ils sont très forts chez les Koalas, c’est que cette cagnotte… elle est destinée aux enfants.

Il suffit juste d’indiquer l’IBAN du ou des livrets (pour les familles nombreuses, il est évidemment possible d’en mettre autant que nécessaire et de partager comme vous le souhaitez la cagnotte avant les virements)

Concrètement, sur ma commande Top Office, j’ai dépensé 150,48 euros et j’ai récupéré 5,02 euros sur ma cagnotte Capital Koala suite à cet achat.

Il n’y a pas de petites économies moi je vous le dis.

Depuis 4 mois, j’ai cumulé 123,65 euros. Les virements automatiques sont calculés le 1er de chaque mois quand la cagnotte atteint le seuil de 20€.

ck

J’ajoute que vous pouvez parrainer (ce que je vais faire avec vous d’ailleurs, hi hi) vos amis (5 euros offerts pour le filleul et 5 euros pour le parrain), mais vous pouvez aussi proposer à votre famille de participer à la même KOAlition : papy et mamie, tonton ou cousin Machin peuvent contribuer à augmenter la cagnotte de vos enfants.

Quant à Top-Office, vous pouvez aussi profiter des offres 100% remboursées (sous forme de bons d’achat), j’ai eu l’agréable surprise de recevoir, après ma commande, un bon d’achat qui m’a permis d’aller acheter l’agenda de la future collégienne.

La livraison est offerte dès 70 euros d’achat en relais colis ou dès 99 euros par colissimo.

Il y a VRAIMENT énormément de choix (15 000 références), le rayon « fournitures scolaires » est très bien rempli et parfaitement bien classé. Merci au moteur de recherche aussi et aux filtres… par exemple pour les cahiers, on peut affiner par « nombre de pages », « grands ou petits carreaux », « spirales ou non »… et ainsi éviter de se pendre avec les rouleaux pour couvrir les futurs livres.

top office

Allez, je vous montre l’agenda que ma 11,5 ans a choisi (10,29 euros) :

agenda top office

On est bien là non ?

*bon d’achat offert par Top Office

5 commentaires

Le cartable !

Oui, je sais nous ne sommes que mi-juillet et je pense déjà à la rentrée.

Vilaine.

Ba ouais mais bon, vous le savez depuis quelques années maintenant : j’anticipe. J’aime bien, comme ça, après j’ai l’esprit tranquille.

Bon, ok… après j’ai l’esprit libre pour autre chose surtout.

Cette année pour les cartables, on garde celui du P’tit Grand – qu’il a depuis 2 ans – pour sa dernière année de primaire. Il est encore en très bon état malgré un traitement … arf, comment dit-on ? Bon, il est utilisé quoi.

Par contre, comme promis, notre future collégienne a le droit de changer. Evidemment, elle souhaitait un sac à dos, fini les cartables, faut pas déconner. Un sac à dos Eastpak évidemment bis.

Elle a choisit celui-ci parmi les 98 coloris (oui, elle y a passé des heures, vous cherchiez une occupation pour un(e) 11 ans pendant ces vacances ? de rien)

eastpack college gris

Du coup, je n’avais pas « besoin » de cartables quand j’ai reçu une proposition de partenariat de la part d’EDISAC (site de vente de sacs et cartables).

Cependant, j’ai pensé que vous aviez peut-être besoin, vous, d’un cartable ? Surtout que leur marque de cartables : CAMELEON est plutôt très colorée et très sympa.

cameleon edisac

Il y a de tout : du petit pour les CP/CE1, du plus grand pour la fin du primaire, du mixte, du plutôt fille, du plutôt garçon, du à roulettes, du pas à roulettes. Non, par contre, toujours pas de cartable volant désolée.

 

cameleon cartable

 

Qu’en pensez-vous ?

Vous allez me dire en commentaire le modèle de cartable Caméléon que vous aimeriez gagner ! Et si vous êtes tirés au sort, Edisac vous l’offre !

Je vous laisse jusqu’à dimanche soir prochain, 23h59 pour participer.

N’hésitez pas à aller liker la page facebook d’Edisac et la mienne :)

EDIT : la gagnante est Aurélie (elle a été prévenue par email). Merci à tous pour vos participations ! 

95 commentaires

Les jouets préférés du presque 9 ans

Je le fais tous les ans je crois, voici venu le temps (des rires et des chants) du zoom sur les jouets préférés du P’tit Grand.

Bientôt 9 ans, à quoi joue donc ce « petit » garçon ?

Aux légo (star wars) mais pas que … il y a toujours du Lego City qui traine (le camion poubelle est le dernier arrivé chez nous) et puis les nouveautés : les Legos Super Heroes !!! Je vous avoue que je les adore aussi ! A 9 € la boite, c’est PARFAIT pour les cadeaux d’anniversaire des copains.

montage lego star wars

Le cadeau d’anniversaire des 9 ans (en avance pour cause de départ en vacances également avancé)

lego xwings

lego
lego city camion poubelle

Aux Jouécabois (j’en avais déjà parlé /Kapla)

pyramide Kapla

 

 

Avec « mon robot » de Clementoni : reçu en cadeaux il y a déjà quelques mois, il avait été adopté immédiatement. Pas ultra simple à construire : il a fallu mon aide pour appuyer/emboîter certains éléments, mais assez rapide tout de même. L’enfant peut donc ensuite jouer très vite avec, à savoir le programmer et le faire avancer, tourner, attraper des pièces métallique avec son bras aimanté. Bon, en fait, on a réussi à choper qu’un trombone.

Robot 9 ans

construction robot
robot clementoni

Robot vue de dos

Evidemment, ce sont les préférences du moment. On n’oublie pas les jeux de société (je ferai un billet à part)

et chez vous ?

4 commentaires

Mes soldes chez vertbaudet

Oui je sais, j’avais déjà profité des Jours Oh.

Oh eh ça va hein !

J’avais fait le plein de t-shirts, bermudas et casquettes, qui ne servent que depuis 2 jours, à savoir depuis que les enfants sont arrivés dans le Var chez mes parents. Ah non, je suis mauvaise langue, durant son voyage scolaire à Rome ma 11 ans a pu user quelques nouveautés que j’avais chopées à très bon prix donc !

Cette fois, c’est LE rendez-vous bi annuel : les soldes d’été. Mon objectif perso est plutôt de préparer la rentrée. Je vais donc viser les vêtements demi-saison soldés et les incontournables jeans.

Petit tour aussi du côté du « blanc », avec ces deux nouvelles parures choisies par les enfants (et validées par maman hein). En échange, je leur ai demandé de faire du tri parmi leurs couettes « qui font trop bébé » et nous les avons donnés, car elles étaient encore en très bon état.

parure lit vertbaudet fille

parure lit vertbaudet

Pour ma 11,5 ans, je n’ai sélectionné cette fois qu’une pièce (mais elle avait été gâtée aux Jours Oh) :

Un slim jaune, c’est la seule couleur qu’elle porte en plus des bleus jeans. Soldé 50%, ce qui le fait à 7,47 euros !!

slim vertbaudet soldes

Pour mon 9 ans, un pantalon chino beige :

soldes vertbaudet pantalon

Le polo soldé à 50 % (8,97 euros)

polo soldes 50

Pour l’été je lui ai tout de même choisi des débardeurs (7,24 euros le lot de 3) que j’avais oubliés lors de ma dernière commande et je me suis aperçue en faisant sa valise que les siens étaient un peu courts…

debardeurs vertbaudet soldes

Un t-shirt manches longues à -30% (8,38€)

tshirt vertbaudet soldes

Toujours en prévision de l’automne (oui je suis déprimante), j’ai sélectionné ce coupe vent : il est à -30% (dont près de 21€), je pense attendre la 2e démarque pour voir s’il descend (coup de poker ?)

coupe vent

Enfin, je vous montre, mais ils sont un peu grands les miens je pense, ce trop choupi peignoir de bain (17,45 euros) !!

peignoir vertbaudet

Foncez, il y a déjà des réductions de folie (jusqu’à – 60%), de belles affaires à faire et pour celles qui hésitent un peu, je terminerai avec l’excuse du siècle : Capital Koala ! Inscrivez-vous et récupérez jusqu’à 6% du montant de vos achats effectués sur vertbaudet.fr. Je vous en reparle très vite, mais c’est LE bon plan pour récupérer un peu de sous, et le placer sur le livret de vos enfants !

Article sponsorisé

6 commentaires

Avis sur Le Monde de Dory

affiche doryCela fait longtemps que je n’ai pas partagé ici mes derniers coups de coeur et avis cinéma. Pour ceux qui ne suivent pas, par contre, j’ai parlé des films que nous regardons à la maison en famille, hors dessin animé, c’est ici.

Depuis l’excellent Zootopie, nous n’avions pas vu de dessin animé sur grand écran. Chose réparée début juin puisque le P’tit Grand de presque 9 ans et moi avons eu la chance de découvrir le Monde de Dory en avant-première.

Je ne m’attendais pas sincèrement à un grand moment. Nemo est pour moi l’un des meilleurs Pixar, avec Toy Story évidemment. Et Mille et Une Pattes. Et les Vice-Versa (mon préféré ? arf…)… bon j’arrête…

Les suites, à part Toy Story et Kung Fu Panda, sont toujours décevantes…

Bref, j’y suis allée pour passer un moment en duo avec mon fils, point barre.

Eh bien surprise !! Je n’ai pas dormi. Mieux : j’ai même trouvé ça super chou et rigolo. 

J’ai retrouvé les voix et les personnalités de Nemo et Marin avec grand plaisir, ainsi que l’Océan et ses habitants… les tortues, les baleines et j’ai découvert les nouveaux personnages : notamment ce … poulpe caméléon (??) grognon, prénommé Hank, qui évidemment (attention spoiler) va devenir le grand ami de Dory.

Voyage DORY

AHHHHHH DORY…. bon, je ne vous cache pas qu’à un moment j’avais tout de même envie d’accélérer l’affaire parce que bon, à force, le coup de la mémoire immédiate qui flanche, c’est un tantinet lourdo… mais bon, c’est Dory quoi.

Que c’était chouette de la découvrir bébé, avec ses parents, de comprendre l’origine de sa chanson « nage tout droit » et partir à nouveau à l’aventure avec elle.

Le P’tit Grand, à la limite de l’âge supérieur je pense, a trouvé ça très bien mais un peu long parfois (il tient de sa mère), on a par contre vraiment beaucoup souri aux mêmes blagues.

Bon, il y a un truc unique dont je n’ai pas compris l’intérêt. Pourquoi Claire Chazal… voilà, si vous allez le voir, revenez me donner votre avis. Là vraiment… je sèche… les enfants ne sont pas censés la connaitre (ou alors, là je m’inquiète vraiment) et si c’est pour les adultes… euh… bon bref, lu comme ça, vous allez penser que je suis folle, ce n’est pas faux, mais je ne peux pas en dire beaucoup plus sans « gâcher » la surprise… Mais bon TF1 quoi… pardon la référence.

En conclusion tout de même, emmenez les plus petits, car c’est frais, rafraîchissant, tendre, drôle et j’ai envie de dire : Alleluya personne ne meurt !!

Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ?

A partir de 5 ans sans souci, même avant à mon avis. L’idéal est vraiment d’avoir vu Nemo avant par contre.

Dès aujourd’hui au cinéma !

 

7 commentaires

9 ans avec les copains au Laser Game

Je sais, aucune originalité ! Mais par contre, best mum ever les filles ! EH OUAIS.

Le Laser Game pour fêter son anniversaire c’est LE truc le plus commun de l’univers mais c’est aussi LE truc qui fait super plaisir. Je lisais encore l’autre jour sur un site d’une grande qualité éditoriale (facebook) Cécile racontant que sa fille en avait fait 8 cette année scolaire…

laser game

Nous c’est notre deuxième. Pour les 11 ans de Grande Chérie, nous y étions en février (rapport qu’en m’y prenant à la dernière minute – soit 1 mois en avance – j’ai eu une place 1 mois APRÈS la date d’anniversaire de la puce…)

Et nous y étions pour les 9 ans du P’tit Grand hier.

Anniversaire avec les « potos » (non, pas ceux de Koh Lanta) fêtés donc un chouille en avance… rapport au fait que les enfants partent en vacances mardi. Je vois que ça ne suit pas bien au fond là-bas !

Le Laser Game c’est quoi ? Une énorme salle plongée dans le noir, des enfants rassemblés en équipe avec un gilet « armure cible » sur les épaules. À la main un pistolet laser. Le but du jeu : tirer sur l’adversaire et sur les zones « bonus » du parcours pour faire augmenter le nombre de points de son équipe (et les siens également). Si on est touché, on clignote, ça ne fait pas mal, c’est magique. Contrairement au « paintball » qui, croyez-moi, laisse de traces de bleus (en version adulte en tout cas)(oui je suis une warrior, je suis fan de ces jeux, l’été dernier j’ai tiré une bille de peinture sur l’Homme 15 secondes après le début d’un duel)

Gilet laser game

La partie dure 20 minutes, tu en ressors épuisé, bidonné de rire, en nage, au top du glamour donc, prêt à en découdre à la 2e manche.

Bref, c’était génial.

Pour info, nous allons au Laser Game Evolution du 14e arrondissement, que je trouve LARGEMENT plus agréable que celui de Beaugrenelle dans le 15e, qui est d’un glauque !!!

Le pack anniversaire : 2 parties + 1 boisson + accès à un espace pour le goûter (que la famille apporte) coûte 25 euros par enfant.

Honnêtement, ça les vaut. Les gosses adorent, c’est vraiment une ambiance de dingue. Attention les boules quiès pour les accompagnateurs ne sont pas fournies.

Après pour réduire le coût, vous pouvez tout aussi bien juste venir pour jouer une ou deux parties, puis repartir faire le goûter ailleurs, idem pour les séances du matin qui peuvent ensuite se finir par un pique-nique ou une pizza à la maison.

lasergame anniversaire

8 commentaires

Et en CM1…

Je vous ai parlé récemment de la dernière ligne droite pour notre future collégienne, quid du P’tit Grand ?

Celui qui voulait aller plus vite que la moyenne se porte plutôt bien en fin de CM1. Je pense déjà à l’inscription en 6e que je vais devoir faire dès début septembre, comme pour sa soeur. Cependant, je suis moins stressée, rodée à l’exercice, même si, l’unique année scolaire d’écart entre les deux ne me permettra pas d’avoir plus d’une semaine de recul pour « juger » concrètement de la qualité du collège. Oui, évidemment, il ira sans doute dans le même, c’est son souhait. Il veut suivre sa soeur qui, mine de rien, va lui faciliter l’accès en y étant déjà inscrite… Il est malin. Mais ce n’est pas non plus gagné !

La grande nouveauté de l’année : le P’tit Grand est désormais équipé d’une paire de lunettes. Mais cela n’a pas rendu son écriture plus lisible.

Dommage.

La grosse dizaine de séances de graphothérapie non plus d’ailleurs.

Dommage.

Vous l’avez deviné ? Son gros (et unique) point faible : l’écriture et le soin (cela fait deux)(en fait)(mon point faible ce sont les additions)

Niveau scolaire, aucun souci particulier. Grosse préférence pour les chiffres (il ne tient pas de moi), l’histoire et les sciences. En ce moment, il veut être astronome. Je passe ma vie sur Wikipedia pour répondre à ces questions quotidiennes toujours aussi désarmantes.

Le truc qui l’agace c’est vraiment écrire. Un vrai cauchemar pour le faire écrire trois mots. Il lutte. Alors quand il écrit… bon, j’ai envie de dire « c’est écrit, c’est écrit quoi hein« , tant pis pour la ligne, tant pis pour la hauteur de t et des l, tant pis pour la descente des p et des j et puis bon, confondre un i et un e parce que la boucle n’est pas assez formée, c’est pas si dérangeant.

Pour lui.

Hum

On a finalement lâché la « pression » à ce sujet récemment, sur le conseil de sa pedospy qu’il voit de temps en temps, à sa demande quand il en ressent le besoin, pour vider sa tête et prendre de « bons conseils ».

Devinez ? Il a décidé de lui-même de faire les quelques efforts qui vont, j’espère, lui permettre d’être au moins lisible. Je ne lui demande clairement pas d’écrire aussi proprement que sa soeur, dont je n’ose pas toucher les cahiers tant ils sont nickels. Non, juste d’éviter de perdre des points bêtement parce qu’on ne peut … pas le relire !!

A bientôt 9 ans, le P’tit Grand est bluffant. Capable d’être totalement sage, concentré, curieux et devenir ce petit garçon foufou, gloussant à la 1ere blague un peu pipi caca, crapahutant et réclamant de faire la bagarre avec son père. Souvent, le soir, je retrouve par contre un petit garçon bien trop émotif. Tout le bouleverse. La moindre injustice l’indigne au plus haut point. Il peut bouder de longues minutes et me réclamer beaucoup de câlins. J’ai réussi à comprendre un peu plus son fonctionnement cette année. En fait, beaucoup de ses réactions, ressentis, sentiments font écho en moi… je lui raconte du coup des souvenirs de mon enfance pour le rassurer, échanger avec lui et tenter de répondre, de l’aider à vider un peu son esprit, notamment avant de s’endormir. Voilà comment il y a peu je lui ai raconté ma « première punition en CE1 », je l’avais presque oublié et lorsqu’il m’a raconté un petit souci rencontré à l’école qui lui a valu une grosse frayeur, cela a fait tilt. J’ai pu lui dire « je comprends ». J’étais pareil.

J’en ai profité pour lui rappeler qu’il n’a pas à être parfait. Bien au contraire. Et quand il m’a demandé s’il pouvait pleurer, autant vous dire que j’ai sauté sur l’occasion de lui rappeler que ce n’est pas une faiblesse, bien au contraire.

Et que je pleure systématiquement en regardant Toy Story 3.

Eh oui, je lui apprends aussi l’humour à ce petit. Bien trop grand déjà. Il soufflera ses 9 bougies le 1er juillet prochain.

17 commentaires

 
Top