Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

le blog d'e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Vaiana (Moana) – le Disney 2017

Vaiana, une jeune fille intrépide qui vit dans une île de l’Océan pacifique, ne comprend pas pourquoi son peuple a cessé sa quête de découverte de nouveaux territoires. Elle décide de prendre la mer et pendant son périple, elle croise Maui, un demi-dieu un peu vantard. En sa compagnie, Vaina découvre qu’elle a le pouvoir de maîtriser l’élément liquide et que l’Océan est son ami. Le duo se lance dans un voyage épique, semé d’embûches, à la rencontre de peuples plus ou moins hostiles. Un périple où il faut dépasser ses limites. Une Odyssée pour grandir…

La bande-annonce :


Notre avis
:
Nous avons eu la chance de découvrir le nouveau Disney cuvé 2017 lors d’une représentation exceptionnelle au Grand Rex, en présence de l’équipe du film et des deux acteurs pour les voix françaises : Cerise Calixte et Anthony Kavanagh.

Je craignais sincèrement que les enfants ici, notamment la préado, soient passés à autre chose… que nenni. La bientôt 12 ans (qui veut fêter son anniversaire à Disneyland Paris…) a adoré. Elle était à côté de moi, je l’ai entendue rire autant que moi d’ailleurs. Le P’tit Grand a beaucoup aimé aussi.

On est proche de la Reine des Neiges sur beaucoup de points : les chansons récurrentes (mais par contre, je n’ai pas été conquise par les paroles), les personnages secondaires qui prennent une place vraiment importante, l’humour pour tous.

Gros coup de coeur vraiment. Je ne m’attendais pas à être autant emportée. C’est frais, il y a de l’action, de l’émotion, l’héroïne bébé est absolument craquante. La qualité des animations est dingue. On voit de plus en plus de détails, on s’approche vraiment de la réalité en termes de traits sur les visages par exemple. Du coup, je trouve que de nouvelles petites émotions apparaissent : un regard, une moue qui entraînent encore un peu plus d’humour d’ailleurs. Les détails sont très bien travaillés… juste qu’aux très fines rides sur le visage de la maman.

On est embarqué. Les jeux de « caméra » sont dignes d’un film : rapides, impressionnants. On part vraiment à l’aventure dans des paysages magnifiques et dépaysants.

Enfin, je l’avoue, Olaf (dans la Reine des Neiges) me faisait fondre, cette fois, c’est le poulet qui me fait hurler de rire. Quelle bonne idée. Il a juste sa place, ni trop peu, ni trop non plus afin de ne pas tomber dans le running gag bien lourd. Son rôle est parfait : comment expliquer que chacun dans un monde a sa place ? Même si au départ, ce n’était pas gagné ! Comment montrer que l’empathie qu’on porte aux personnes différentes peut vraiment s’avérer « payante » ?

Je vous laisse sur ce teaser de ouf.

AH AH AH

Non, mais sincèrement, allez-y. Je dirai dès 6 ans. C’est vraiment chouette. Y a pas Disney continue à nous embarquer… petits et grands. On en ressort avec un énorme sourire et les yeux brillants.

vaina-affiche

2 commentaires

Quand le PSG t'aide à devenir la meilleure mère du jour

Après avoir brillé auprès des copines de ma préado, grâce à la RATP, il me fallait marquer un point côté garçon.

Mission accomplie avec brio (ah je ne vous ai pas présenté Brio encore ? Vous connaissez Blaise la bienveillance déjà par contre !)

Il faut que je vous avoue que brio a un copain… plutôt bien placé. Il s’agit du PSG.

Ouais on va parler foot sur ce blog.

Comme quoi tout arrive.

J’ai reçu en fin de semaine dernière une de ces invitations qu’on ne peut pas refuser. J’ai donc pris le ballon au vol et un clown au dessert.

Voilà comment samedi à 16h15, je me suis retrouvée devant le Parc des Princes avec deux petits garçons de 9 ans, totalement bluffés.

parc-des-princes

billet-psg

parc-des-princes-pelouse

Paris Saint-Germain / Nantes

On y était.

C’était son rêve : voir un match de foot dans un vrai stade.

Je pense qu’on peut dire que le Parc des Princes est effectivement un vrai stade.

Son copain que j’avais récupéré à la dernière minute après le forfait technique de ma préado avait même mis son maillot de petit supporter.

Sous un énorme blouson et au-dessus d’une énorme polaire.

Rapport à la météo.

Alors, un match de ligue 1, à Paris, au Parc. On est pas un peu foufous nous ?

Mais non ! Je vous explique pourquoi.

Je ne savais absolument pas – et vu les réactions à mes photos publiées en live sur instagram, vous non plus – il existe une tribune au Parc, réservée exclusivement au Junior Club du PSG : une tribune pour les familles, de 865 places.

En fait, il suffit de s’abonner, cela coûte 19,90 € pour une année. Et on accède aux avantages suivants:
– réception d’un coffret de bienvenue contenant la carte de membre personnalisée, une trousse Paris Saint-Germain, un kit scolaire complet, un livret de bienvenue, des photos collector…
– réductions sur les tickets en Tribune Junior Club (-5€ pour chaque match de ligue 1)
– sur tous les matchs de ligue 1, les enfants et leurs parents bénéficient d’animations en coursive avant les matchs et en tribune pendant les matchs.
Je confirme : on a eu le droit au maquillage, jeu de ballons, de rapidité, photomaton…
– remise en boutique (lors de la souscription et de l’anniversaire) avec des bons d’achat de 10€ dés 70€ d’achats.
– événements exclusifs thématiques : Halloween, Pâques, Petit Reporter, etc.
Écoutez, c’était génial. Moi qui déteste le foot, je ne me suis pas du tout ennuyée. J’ai surtout passé le temps à regarder des gamins hurler de joie, crier, sauter, taper dans leur « truc gonflable » pour faire du bruit. Et ça, c’est chouette. Et puis… je ne vous cache pas que ce stade est assez impressionnant, tout ce monde, cette ambiance. J’ai adoré observer les détails et accessoirement suivre le match hein !
Surtout, je me sentais vraiment « en sécurité » dans cette tribune, aucune crainte d’être pris dans une vague de supporters débiles et/ou violents. Tout était nickel.
L’animateur de la tribune s’évertuait régulièrement à relancer l’ambiance parmi les enfants, à l’aide de son copain au gros tambour.
J’ai pris des dizaines de photos pour immortaliser mon exploit ce moment. Je vous montre celles que je peux sans la tête des deux petits les plus heureux du monde : le P’tit Grand et son copain. Mais croyez-moi sur parole !!
Voilà, j’étais la meilleure des mamans. À nouveau.
Je commence à m’habituer.
tambour-psg

ici-c-paris

jeu-avant-match-junior-club-psg

mascotte-psg

maquillage-psg-junior-club

match-psg-nantes

 

3 commentaires

 
Top