Blog maman à Paris - Etre maman et femme à Paris avec deux enfants

e-Zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) !

Maman part en voyage : les préparatifs

Maman part en voyage. SEULE.
Côté pile. Il y a la photo qui en dit pas mal, à défaut de long, sur la destination et le rêve que je vais vivre ces prochains jours…

Et puis, il y a le revers de la médaille (côté face): l’organisation que ce départ engendre. C’est qu’il faut le mériter ce petit séjour ! Et je compte bien le mériter d’ailleurs.

Côté boulot : évidemment, les « blogtrip qu’on ne refuse pas » sont rares et ne tombent jamais dans un moment creux.

Ah on m’indique dans l’oreillette que mis à part en août, je suis de toute façon tout le temps très occupée… Ah oui tiens, en effet. Cela ne serait de toute façon jamais le bon moment !

Du coup, on fait avec (comme pour beaucoup de choses, je crois dans notre « équilibre vie pro/vie perso »). J’emmène mon ordi et je bénis l’arrivée de notre super stagiaire.

Côté maison aussi. Partir 4 jours au soleil signifie, certes, ressortir son maillot de bain du fin fond de l’armoire en priant qu’on rentre toujours dedans, l’essayer et retirer fissa 4 kilos de poils, prendre rendez-vous pour une pédicure avec une esthéticienne à domicile (le pied)(jeu de mot inside)(j’ai mangé de clown ce midi) afin d’optimiser encore une fois boulot/préparation (l’ordi sur les genoux tandis que mes petons revivent). C’est aussi penser à tout vider le panier à linges sales afin de laisser à sa petite famille tous les possibles en termes d’habillage… (bon surtout pour la miss 12 ans hein). Remplir les placards, le frigo, le congélo. Faire un mémo personnalisé pour chaque membre de la famille. Trouver une baby-sitter pour me remplacer. Si, je suis remplaçable. 3 soirs en tout cas. Et comme je frôle la perfection sur ce coup, j’ai même pensé à faire ma procuration pour le 1er tour (ALLEZ VOTER)

Ouf.

Croyez-moi faut être motivée.

Et je le suis.

Je vous propose de me suivre sur instagram pour découvrir la destination et me détester/jalouser/trouver que décidément le maillot me va parfaitement (barrez la mention inutile). Bref, ça va changer de la neige d’il y a 15 jours.

6 commentaires

Carte postale

 

Je me pose et j’arrive.

(traduisons le : je fais les machines, je mets les enfants dans un avion pour LEUR 2e semaine de vacances et je reviens)

5 commentaires

Sa main dans la mienne

Prendre conscience qu’ils grandissent, c’est se retrouver à poils – je mets un « s » c’est l’hiver – devant des dizaines de sentiments de tout ordre : encore un bon gros cocktail de culpabilité, regret, plaisir et bonheur, auquel on n’est pas préparé……

» Lire la suite...

20 commentaires

 
Top